>
>
Dead Cells : Nos 5 conseils pour que la mort soit plus douce

Dead Cells : Nos 5 conseils pour que la mort soit plus douce

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Nous avons eu beau le répéter lors de notre test ou encore de nos séquences de gameplay brillamment exécutées devant vos yeux : Dead Cells est un jeu dur. Dur, mais juste. Et histoire ne pas jeter par la fenêtre votre si précieuse manette, voici nos quelques conseils pour que la mort vous soit un peu plus douce.

Et si cela peut aider à faire passer cette amère pilule, plus vous jouerez à Dead Cells, et plus vous vous amuserez. Mais pour franchir sans effort la barrière de la difficulté qui vous accueille d'entrée de jeu, jetez donc un oeil sur notre guide de l'amour.

1. La curiosité est votre meilleure alliée

Dead Cells vous propose dès le départ une foultitude d'armes principales et secondaires dont vous ne connaissez ni maîtrisez les effets. Et puisque la mort vous attend au tournant, autant vous faire la main sur le matériel gracieusement mis à disposition : commencez par changer de style à chaque nouvelle partie, histoire de cerner le style et l'approche qui vous correspondent le mieux.

Dans la mesure ou le drop d'armes reste méchamment aléatoire, il est plus que recommandé de s'habituer ne serait-ce qu'un peu à tous les types d'armes qui vous seront proposés. Car il se pourrait bien que la seule arme de catégorie supérieure qui vous soit proposée lors d'un run qui compte ne soit pas forcément votre préférée, et ce serait bien dommage de devoir passer à côté. Et surtout, n'hésitez pas à spammer vos armes secondaires : elles se rechargent toutes automatiquement, alors autant en profiter.

2. Soyez dépensier

Les orbes récoltées lors de vos massacres réguliers constituent une arme de premier choix pour progresser intelligemment. Le problème, c'est qu'il est de prime abord bien difficile de savoir quelle catégorie privilégier. L'achat d'une potion de soin (sinon deux) doit alors être votre priorité, puisque les meilleures armes nécessitent de récupérer des plans pour apparaître dans la liste.

Une fois cette condition remplie, il vous faudra rapidement améliorer votre drop de départ. Le souci, c'est que les trois catégories le régissant (à savoir arme blanche, arme de jet, et bouclier) ne sont pas toutes immédiatement accessibles. Il vous faudra d'abord acheter d'autres items pour les débloquer, et nous vous conseillons donc en attendant d'investir dans des armes secondaires, moins coûteuses et bien pratiques.

3. Faites contre mauvaise fortune, bon coeur

Autant être franc avec vous : des parties pourries, Dead Cells vous en réserve plus d'une : pour peu que le tirage de départ vous soit défavorable (malgré nos conseils du point 1), il faudra comme tout bon musicien de jazz savoir faire preuve de folie, et surtout d'improvisation. Foutu pour foutu, autant que votre partie vous enrichisse sur tous les plans : changez de route, explorez de nouveaux passages, et surtout, ne quittez pas une zone avant d'en avoir fait complètement le tour pour en récupérer toutes les orbes potentielles.

Ces phases d'exploration peuvent en plus de maximiser vos améliorations vous offrir de précieux indices sur les zones qu'il vous faudra explorer et comprendre par la suite. Qui sait, l'énergie du désespoir pourrait vous réserver de très bonnes surprises, comme par exemple l'obtention d'un plan de niveau supérieur, ou d'un item inattendu. 

4. Apprenez de vos erreurs

La seule façon de survivre efficacement dans Dead Cells, c'est de savoir lire avec clairvoyance ce qui se passe à l'écran. Chaque ennemi, aussi menaçant soit-il, devient une proie avec laquelle s'amuser dès lors que vous êtes en mesure de prédire son comportement. Et ça tombe plutôt bien, puisque tous vos adversaires (boss et soldats élite compris) se comportent toujours de la même manière. 

Ouvrez donc les yeux et apprenez à reconnaître tous les indices visuels qui vous permettront de garder un flegme tout britannique lorsque vous vous retrouverez malencontreusement au milieu d'une horde de salopards prêts à se jeter à l'unisson sur vous. Le jeu vous offre ses clés sur un tableau, encore faut-il savoir les saisir. 

5. Préparez votre partie

Il n'y a pas de mystère : un bon run de Dead Cells est un run intelligemment préparé. Si vous sentez que vous avez le mojo, il ne faut surtout pas s'emballer, mais au contraire faire preuve de discernement : économisez votre argent pour vous offrir la lame de vos rêves au-delà de l'heure de jeu, ne jouez pas les têtes brûlées. Une mauvaise chute au milieu d'une horde d'ennemis un brin énervés, et c'est l'intégralité de votre barre de vie qui peut y passer en une poignée de secondes.

Enfin, n'oubliez pas que vous pouvez, moyennant finances, modifier à chaque fin de niveau vos mutations en fonction du défi qui vous attend : face à un Boss coriace, mieux vaut réduire le cooldown de vos armes secondaires que de récupérer de la vie après la mort d'un ennemi, n'est-ce pas ?

Galerie photo Dead Cells - 5 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)