>
>
FIFA 18 Mondial des Clubs : Un joueur craque en direct et quitte la scène

FIFA 18 Mondial des Clubs : Un joueur craque en direct et quitte la scène

Par Alix Dulac - publié le

Le Mondial des Clubs n'a pas seulement été marqué par la victoire finale du Brondby IF, ce week-end à Paris. Mais aussi par la réaction d'humeur d'un joueur, qui a tout simplement quitté la scène pour manifester sa colère, après un but encaissé sur l'engagement de son adversaire.


À voir aussi : FIFA 18 : Brondby conserve son titre, le PSG rate le coche, le débrief du Mondial des clubs


Il n'y a pas que "Rocky", finalement, à manifester tout haut son mécontentement pour FIFA 18 cette année. Si d'autres ont préféré jeter l'éponge, et surtout leur ratio quotidien de match à fournir le week-end sur FUT Champions, un autre s'est distingué à Paris, dimanche, lors de la phase finale de la FIFA eClub World Cup, le Mondial des Clubs qui réunissait les 16 meilleurs clubs-structures esportives du globe.

 

 

Il s'agit du Maltais Kurt "Kurt0411" Fenech, représentant de l'équipe Mkers, éliminée en demi-finales par le champion sortant et futur double champion en titre, le club danois du Brondby IF. Dos au mur après la première rencontre, qui avait vu l'Italien "IcePrinsipe" s'incliner devant "Fredberg" (4-2), "Kurt0411" devait absolument l'emporter face à "Fifaustun" pour espérer inverser la tendance (le résultat d'une rencontre comptabilisait les scores des deux matches).

 

 

Mais un incident allait faire sortir "Kurt0411" de ses gongs et ruiner à jamais les derniers espoirs des Mkers. Alors que le score était de 3-3, ce dernier subissait le fameux but du coup d'envoi, décrié avec force depuis le début de la saison esportive : en clair, un glitch permettant au joueur effectuant l'engagement de pouvoir accéder au but adverse avec plus de facilité qu'en temps normal et donc, de marquer.

Ce qu'a fait "Fifaustun" et ce qui a provoqué le coup de sang de "Kurt0411", qui a quitté la scène et abandonné le match. Avant de le reprendre à la demande des organisateurs, sans plus aucune conviction. Ce que vous pouvez voir dans la vidéo ci-dessous.

La rédaction vous recommande