>
>
Agents of Mayhem : Volition réagit aux mauvaises ventes et critiques du jeu et parle de l'avenir

Agents of Mayhem : Volition réagit aux mauvaises ventes et critiques du jeu et parle de l'avenir

Par Romain Mahut - publié le
Image

En plus de recevoir un accueil critique relativement froid, Agents of Mayhem n'a pas réussi à convaincre une quantité suffisante de joueurs. Les retombées financières n'étant pas à la hauteur des attentes des dirigeants de Volition, ces derniers se sont séparés d'une trentaine de leurs salariés. Aujourd'hui, le studio doit faire face à une situation à laquelle les différents Saints Row ne l'avaient pas habitué.


À voir aussi : Saints Row Undercover : Volition dévoile l'épisode PSP annulé en vidéo


Les temps sont durs pour Volition. Et pour repartir sur de bonnes bases après "l'accident" Agents of Mayhem, le studio a décidé de rappeler un de ses membres historiques. Jim Boone, employé du studio depuis 1994 et producteur de nombre de ses titres, avait quitté Volition il y a 18 mois pour rejoindre Riot Games. Désormais directeur du développement du studio, Jim Boone va devoir déterminer ce qui n'a pas fonctionné avec Agents of Mayhem et choisir le chemin à prendre pour le prochain projet du studio.

De retour chez Volition depuis quelques jours, Jim Boone a expliqué au site GamesIndustry la manière qu'ont les employé du studio (n'ayant pas été licenciés) de réagir à l'accueil reçu par Agents of Mayhem :

Nous sommes tous bien conscients qu'il s'agit d'une industrie et que le but final est de vendre des jeux pour réaliser des bénéfices. Mais ce qui a toujours motivé la société, c'est l'envie de divertir nos fans. Sortir un jeu que les gens aiment, qui les enthousiasme et dont ils parlent à leurs amis sont des choses qui nous motivent. [...]

Nous adorons voir les réactions des fans et je pense que c'est ce qui nous a fait le plus mal (avec Agents of Mayhem)... Il n'y a clairement pas eu autant que gens qui ont joué à Agents of Mayhem (qu'aux précédents jeux du studio), il ne les a pas touché, et il n'a pas reçu la même réaction. C'est quelque chose de difficile à encaisser pour les gens (du studio). Mais malgré tout ça, il y a beaucoup d'optimisme pour l'avenir. Je n'ai pas vu beaucoup de gens qui se disaient "bordel, qu'est-ce qu'on va pouvoir faire ?" Le sentiment était plutôt de se dire qu'on va y arriver, qu'on a des gens de qualité, qu'on a simplement à trouver ce qu'on doit faire et à continuer à avancer.

Quelles sont les raisons de l'échec critique et commercial de Agents of Mayhem ? Jim Boone avoue qu'il n'a pas encore de réponse claire à cette question et explique que ses collègues et lui vont passer les prochaines semaines à analyser la situation et ce qui l'a provoquée. Malgré cela, il évoque plusieurs pistes : 

Le fait qu'il s'agisse d'une nouvelle licence, par les temps qui courent, signifie qu'il peut être difficile d'attirer le bon type d'attention. Mais en même temps, nous avions suffisamment de liens avec Saints Row pour que les consommateurs voient le jeu et se disent : "oh, c'est un nouveau Saints Row. En fait non, cela n'en est pas un. À moins que si ? Je n'en suis pas vraiment certain." Je ne sais pas si cela a contribué à la situation ou non, mais il est intéressant de réfléchir aux raisons qui ont fait que le jeu n'a pas touché la corde sensible des joueurs. Je me demande parfois si le jeu en lui-même ne correspondait simplement pas aux goûts des gens. Est-ce que le ton du jeu n'était tout simplement pas le bon ? 

Quel sera le prochain projet de Volition ? Il est bien évidemment trop tôt pour le dire. Jim Boone laisse cependant entendre que son studio devrait certainement revenir à la licence Saints Row : 

Dès qu'il s'agit de la série des Saints Row, les jeux sont amusants, idiots, irrévérencieux. Ce n'est pas le type d'expérience que vous pouvez trouver ailleurs. Saints Row nous a donné l'occasion d'être compétitif et de sortir un produit auquel les gens ont vraiment été réceptifs même si nous n'étions pas vraiment au niveau de certains de nos concurrents en termes de budget.

C'est la recette que nous devons continuer de proposer. Comment pouvons-nous être malins au sujet des paris que nous prenons ? Y a-t-il des choses que nous pouvons faire, que les joueurs veulent et que d'autres jeux du marché ne leur proposent pas ? Je pense que nous avons fait du bon boulot à ce niveau par le passé et je ne vois aucune raison de nous éloigner de ça maintenant. 

Reste maintenant à voir si le studio parviendra à remonter la pente. Avec Saints Row IV, Volition donnait l'impression d'être arrivé à bout du concept. S'il revient véritablement à Saints Row, parviendra-t-il à renouveler la formule ? Seul l'avenir répondre à cette question. 

La rédaction vous recommande

Top ventes

Pack Fnac Console Sony PS4 Slim 1 To Noi…
Neuf : 349,99 €
Console Nintendo Switch noire avec manet…
Neuf : 328,99 €
Console Nintendo Classic Mini Super Nint…
Neuf : 0,00 €
Occasion : 105,99 €
Super Mario Odyssey Nintendo Switch
Nintendo Switch
Neuf : 44,99 €
Assassin's Creed Origins PS4
PlayStation 4
Neuf : 58,98 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 349,99 €
Console Nintendo Switch avec une paire d…
Neuf : 328,99 €
Pack Console Microsoft Xbox One X 1 To N…
Neuf : 499,00 €
Call of duty World War II PS4
PlayStation 4
Neuf : 58,85 €
FIFA 18 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,70 €
Pack Console Sony PS4 Pro 1 To Noire + F…
Neuf : 488,97 €
The Legend of Zelda : Breath of the Wild…
Nintendo Switch
Neuf : 51,99 €
Pack Console Sony PS4 1 To Noire + Call …
Neuf : 358,28 €
Star Wars Battlefront II PS4
PlayStation 4
Neuf : 49,99 €
12 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (12)