>
>
The Division : après un week-end de jeu, notre verdict sur la bêta

The Division : après un week-end de jeu, notre verdict sur la bêta

Par Carole Quintaine - publié le

Un mois avant sa sortie, l'attente autour de The Division a repris de l'ampleur grâce à sa bêta. En effet, les joueurs avaient été refroidis par le downgrade constaté sur le titre de Massive Entertainment. Depuis, l'enthousiasme est remonté d'un seul coup de bêta et les passions se déchaînent dans les rues enneigées de New York. Cette première version jouable du jeu propose déjà quelques options intéressantes, ainsi qu'un accès certes limité mais déjà relativement vaste à la carte de la Grosse Pomme. Après un week-end passés sur Xbox One, PS4 et PC, voyons tout cela en détails.

Enflammés. Refroidis. Réchauffés. La nouvelle licence d'Ubisoft joue à l'ascenseur émotionnel. Classique dans le fond, Tom Clancy's The Division offre une expérience de type action/RPG en ligne à l'ambiance soignée. Cela dit, ce que nous avons découvert dans cette bêta fermée ne révolutionne pas le paysage du jeu vidéo, et on retrouve aisément la trace Ubisoft dans la neige poudreuse de la ville qui ne dort jamais...  Cependant, l'idée est bonne, le gameplay intelligent et le tout très prometteur.

Tout se déroule dans le centre de New York, Manhattan plus précisément et le réalisme des lieux est assez bluffant même si on note toutefois un aspect un peu trop lisse sur PS4 et Xbox One. Pour avoir passé mes 15 derniers jours à New York, j'ai pu en effet noter un manque évident de détails notamment concernant la structure des bâtiments. Toutefois les rues et les avenues ainsi que certains lieux mythiques de la ville, le Madison Square Garden par exemple, sont très fidèles aux originaux (même si le nom estampillé sur le sol du terrain de basket n'est plus celui des Knicks, l'équipe officielle de New York mais "The Chariots" une team fictive). De la même manière, vous croiserez certaines boutiques aux couleurs de célèbres enseignes, mais là encore les noms ont été modifiés. Il faut croire que certains droits sont difficiles à récupérer !

En revanche, concernant la version PC, la réalisation franchit clairement un cap comme vous pouvez vous en rendre compte dans notre nos captures en 4K disponibles ici. En 1080p Ultra (voir notre vidéo ci-dessus), le rendu se situe quasiment au niveau de la vidéo de présentation initiale. Nouvelle preuve de l'écart actuel entre PC et consoles.

Quoi qu'il en soit, tout commence le jour du Black Friday. Une violente pandémie a dévasté le New York animé que nous connaissons pour la laisser vide et triste... Seuls quelques civils ont pu survivre, certains se sont rebellés, d'autres combattent pour ramener l'ordre. Vous faites partie de ce dernier groupe, l'unique espoir de l'humanité : la Division.

En solo ou à quatre

L'expérience The Division peut se vivre seul ou à plusieurs, c'est vous qui voyez. En effet, à l'instar de Destiny, le jeu permettra à d'autres joueurs en ligne de vous rejoindre pour arpenter les avenues de la ville. D'ailleurs, vous démarrerez le jeu au Camp Hudson que l'on peut comparer à la Tour du jeu de Bungie. Cet aspect social est très agréable et offre un cachet supplémentaire à votre aventure.

Ici, vous croiserez donc d'autres joueurs et pas mal de PNJ assez bavards. Une boutique vous permettra d'acheter des armes, une autre du matériel et vous croiserez même un marchand de mods. Notez que vous pourrez d'ailleurs personnaliser votre personnage dès le début du jeu (dans la bêta, seul le choix du sexe est proposé) et que vous pourrez modifier son style vestimentaire tout au long de votre progression en récupérant casquettes, pantalons et autres vêtements dans les rues de New York.

Mais à peine arrivé au camp, il faut repartir. En effet, vous êtes attendu à la Base d'Opérations, encerclée par des brigands et autres renégats de basse classe. La première rencontre avec les ennemis est nette, précise et elle met les pendules à l'heure : vos assaillants sont très résistants et certains d'entre eux sont clairement supérieurs aux autres. En effet, vous croiserez pas mal de mini boss, plus coriaces et suréquipés par rapport à leurs petits copains. Petite précision : plus vous serez nombreux dans votre équipe, plus la difficulté sera pimentée. Notez simplement que vous pourrez jouer jusqu'à 4 joueurs dans une même team.

Des soldats d'élite

Après avoir écarté toute menace, vous pénétrez donc dans votre future Base d'Opérations qui est en fait un espace personnel. Celui-ci est mal en point puisque ses 3 ailes (Aile technique, Aile médicale, Aile sécurité) sont abandonnées : seuls quelques soldats sont ici ainsi que les mêmes marchants que vous avez pu rencontrer au Camp Hudson sauf qu'ils vous proposeront des armes et des équipements différents puisque chaque lieu propose des éléments qui lui sont propres. Vous y trouverez également un coffre contenant tout votre équipement. Une fois le lieu visité en long en large et en travers on comprend qu'il faut aller rechercher du personnel pour faire tourner la baraque. C'est notre seconde mission.

Mais avant de partir, passons d'abord en revue les capacités de notre héros. Cette version permettait d'utiliser seulement deux emplacements de capacités dont la deuxième se débloquait une fois la première mission (libérer la Base d'Opérations) terminée. Sachez que trois types de capacités pourront être développées : Médical, Technique et Sécurité. A titre d'exemple j'ai décidé de commencer avec la capacité Impulsion de type Médical, un scan de reconnaissance. Celui-ci marque les ennemis et les alliés sur une portée de 60 mètres pendant 25 secondes. Très pratique puisqu'il vous renseignera sur le nombre exact de méchants dans la zone (ils s'appellent tous Alex vas savoir pourquoi). 

La bêta offrait trois armes améliorables pour commencer l'aventure : un fusil d'assaut, une mitraillette et une arme de poing ainsi que des grenades mais il était aussi bien évidemment possible d'en acheter ou d'en ramasser sur le terrain grâce à des coffres de réapprovisionnements proposant également des munitions ou encore des kits de soins. Ces coffres sont automatiquement affichés sur la carte (accessible via le pavé tactile) lorsque vous vous trouvez proches d'eux. 

Il est également possible d'utiliser divers types de consommables : eau, conserves, soda, balles incendiaires et balles explosives. Ces provisions sont accessibles via une roue de sélection qui représente en réalité votre sacoche. Celle-ci contiendra vos munitions, vos clefs d'accès (apparemment quelques clefs devront êtres récoltées pour ouvrir des portes fermées ; dans la bêta, j'en possédais une seule) vos grenades, vos kit de soins et vos matériaux de fabrication. Ces derniers vous permettront de fabriquer vos propres joujoux mais cette option n'était malheureusement pas disponible dans la bêta. Notez enfin que pour utiliser le contenu de votre sacoche vous devez passer par la croix directionnelle, le switch d'arme se faisant via la touche triangle.

Concernant votre équipement, vous pourrez l'améliorer en ramassant des éléments plus efficaces. Tout comme dans Destiny, certains d'entre eux sont plus rares et ne peuvent être achetés que dans certains magasins... Gants, armures, masques, holster, genouillères, les rayons ont l'air d'être relativement bien fournis.

Les screenshots 4K

New York, NewYork !

Quoi qu'il en soit, le jeu se prend très vite en main et tout se fait de manière très naturelle. Les sensations sont très plaisantes notamment en ce qui concerne le ressenti lorsque vous tirez. En effet, pas de visée automatique, la sensation est donc beaucoup plus réaliste et l'immersion renforcée. Vous avez la possibilité d'esquiver en appuyant deux fois sur le bouton d'action ce qui a pour effet de vous faire effectuer une roulade en avant et bien sûr de vous mettre à couvert derrière n'importe quel élément en appuyant sur la même touche une seule fois.

Mais retournons à nos missions ! La première consiste donc à retrouver les membres de l'équipe de votre Base afin de la réhabiliter. Ainsi, votre soldat va pouvoir se lancer à la découverte des différents quartiers ouverts dans cette bêta : en dehors du Camp Hudson, vous pourrez visiter Chelsea, Pennsylvania Plaza, Garment district et la Dark Zone incluant l'Empire State Building sur laquelle nous reviendrons plus bas.

Comme je le soulignais plus haut, en arrivant dans le bâtiment, on retrouve indiscutablement l'ambiance si particulière du lieu culte des matchs de NBA, même si l'endroit est sans dessus dessous. Une fois dans les étages, un vague d'ennemis attaque. Concernant ma propre expérience, comme nous sommes 4, l'assaut n'est pas aisé et il faudra s'y reprendre à plusieurs fois pour passer cette phase. De plus, lorsque vous êtes blessé, si l'un de vos camarades ne vient pas vous réanimer, une seule option vous est proposée : abandonner... Si vous décidez de jouer en équipe, il faudra donc être vigilant ! Une notification apparaîtra à l'écran et vous préviendra si l'un de vos copains est dans la panade. Mais encire une fois, prudence ! Ca va très très vite...

Une fois le médecin retrouvé, retour à la Base d'Opération pour poursuivre la mission principale. Quelques missions annexes étaient également déjà accessibles : délivrer un otage ou reprendre une base par exemple. Celles-ci sont facilement repérables sur votre map grâce à leurs icônes. Pour vous déplacer plus facilement je conseillerais d'ailleurs de placer des marqueurs avant de connaître la ville comme votre poche. Notez que le voyage rapide se débloque dès lors que vous découvrez des quartiers.

Détail important : vous tomberez souvent sur de petites zones de couleurs appelées ECHO Monde. Une fois sur cette zone, une icône apparaît, vous proposant de démarrer l'Echo en question. Celui-ci lance un flashback qui raconte les événements du passé, plus précisément quand l'épidémie est arrivée. Quelques hologrammes apparaissent mais c'est surtout les voix et les sons qui illustrent le mieux ces faits. Intéressant et plaisant dans la mesure ou ces Echo vont impliquer davantage le joueur dans l'histoire.

Enfin vous entendrez peut-être des grognements étranges et des bruits sourds derrière les portes des zones contaminées... Je ne sais absolument pas ce que c'était, mais on peut imaginer que la contamination a transformé des civils en zombies ? Sachez à ce propos que si vous aidez certains civils (en leur offrant une barre énergétique par exemple) ils vous récompenseront en vous offrant des objets divers et variés, des vêtements ou encore des armes. Ils sont un peu nerveux mais sympas.

Zones sinistrées

J'en parlais plus haut, la Dark Zone est un autre endroit que vous pouviez visiter dans ce bêta. Ce lieu hautement contaminé réservera sans doute son lot de problèmes... Dans celui-ci vous rencontrez tous les autres joueurs en ligne ainsi que des renégats et des bandits de haut vol. C'est la zone la plus dangereuse. Il faut donc être sur ses gardes car ils n'hésitent pas à vous attaquer dans le but de récupérer tous les objets ramassés dans la zone. En effet, tout l'équipement acquis dans la Dark Zone peut être volé par les autres joueurs. Méfiez-vous...

De plus, les éléments récupérés dans cette zone sont tous contaminés ; il conviendra donc de les extraire par hélicoptère pour les faire décontaminés avant de pouvoir s'en servir. Vous les récupérez une fois nettoyés dans votre coffre à la Base d'Opération. 

Pour finir, le cycle météorologique pourra réserver quelques surprises puisque vous pourrez vous retrouver en pleine tempête de neige. Et là, tout comme dans la réalité, impossible de voir à plus de 5 mètres devant vous... L'angoisse.

On l'attend... Passionnément

Tom Clancy's The Division peut paraître assez classique certes, mais il offre une expérience déjà très immersive pour une version bêta. L'IA semble bien calibrée, le gameplay est efficace et le jeu tourne correctement mis à part quelques petits bugs sans conséquence. Enfin le rendu global est vraiment beau même si l'ensemble est un peu lisse. Déambuler dans un New York enneigé si réaliste est un vrai kif ! Bref, une belle promesse. Reste à savoir ce que l'ensemble de la carte recèle vraiment, et si le scénario offrira de quoi tenir les joueurs en haleine. RDV début mars pour notre test complet.

Galerie photo The Division - 7 images (cliquez pour zoomer)

Les screenshots 4K

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 299,00 €
Console PS4 Sony 500 Go Noire - Console …
Neuf : 299,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 69,90 €
NBA 2K17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 47,76 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 349,00 €
Console PS4 Sony 1 To Noire + Uncharted …
Neuf : 349,90 €
Pack Console PS4 Sony 1 To Noire + Jeu L…
Neuf : 349,90 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Pack Sony Console PS4 1 To Noire + No Ma…
Neuf : 349,90 €
Uncharted 4 A Thief's End PS4
PlayStation 4
Neuf : 39,89 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 699,00 €
Console Microsoft Xbox One Édition Limit…
Neuf : 349,00 €
52 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (52)