>
>
Battlefield Hardline nous a-t-il retourné la tête ? Réponse en 5 questions

Battlefield Hardline nous a-t-il retourné la tête ? Réponse en 5 questions

Par Keem Tran - publié le - mis à jour le

IMPRESSIONS. Pourquoi proposer un nouvel avis sur le multi de Battletfield : Hardline alors que cela a déjà été fait il n'y a pas si longtemps que ça ? Tout simplement parce que les développeurs, à l'écoute des joueurs, auraient scrupuleusement analysé chaque feedback afin d'opérer de signifiantes modifications. Pour le vérifier, nous sommes allés chez Visceral Games en Angleterre pour s'essayer pendant quelques heures à la dernière version en date. Verdict.


RETROUVEZ NOS VIDÉOS DE GAMEPLAY MAISON


1. Le jeu manque-t-il toujours autant de réalisme ?

Ce fut en effet l'une des principales critiques émises durant la précédente bêta. La plupart des gens ont par exemple trouvé abusé - à juste titre - la présence d'armes trop militaires (nous pensons notamment aux lance-roquettes) pour un contexte urbain opposant les forces de l'ordre à des criminels.

Désormais, pour bien coller au thème, il ne sera plus possible de commencer avec de l'artillerie trop lourde. Certaines classes ont tout de même accès à quelques armes explosives mais rien de totalement surréaliste. En revanche, quelques bazookas et autres heavy weapons, disséminés sur la map, pourront être ramassés. Plus cohérent au départ ok, mais pas non plus totalement crédible à l'arrivée...

2. Les modes de jeu ont-ils suivi cette tendance ?

Il faut savoir que 7 choix en multi seront disponibles dans le titre. Et ils se révèlent pour la plupart aussi différents que bien adaptés. Du moins la grande majorité d'entre eux. Parce que si l'on excepte le Team Deathmatch (TDM) et le Conquest, où il faut contrôler divers points sur la carte, les cinq autres trouvent tout à fait légitimité dans le sujet. Et encore, il est aussi normal de trouver un TDM dans un FPS qu'un mode Conquest dans un Battlefield. Rien de vraiment choquant au final. Surtout que certaines maps pourront accueillir jusqu'à 64 joueurs sur Xbox One, PS4 et PC !

En plus de ces deux classiques, nous ferons connaissance avec Hotwire, sorte de mode Conquest, à la différence près que les positions à tenir se trouvent être des véhicules que les cambrioleurs devront voler et garder le plus longtemps possible. Les policiers auront pour mission de les en empêcher et de les récupérer. Et qui dit véhicules dit forcément mobilité. Cela donne alors lieu à des courses-poursuites, des cascades et autres accidents de la route plutôt explosifs.

Ensuite, deux modes totalement marqués par l'esprit cops and robbers  font leur apparition : Heist et Blood Money. Dans le premier, les malfaiteurs ont pour objectif de piller un butin (banque, coffre-fort, etc.) puis de s'enfuir à bord d'un hélicoptère. Lors de nos parties sur ce mode de jeu, nous avons vécu, aussi bien dans les espaces confinés de l'établissement que dans les rues, des affrontements assez intenses et jouissifs. Blood Money quant à lui s'apparente à un Capture The Flag avec des sacs d'argent en guise de drapeaux. Chaque équipe doit en rapporter dans sa base, et il est recommandé d'en piquer à la team adverse.

Enfin, les derniers modes de jeu se veulent résolument compétitifs, avec un esprit E-sport fort prononcé, Rescue et Crosshair. Voyez vous-mêmes : cinq contre cinq, sans respawn et objectifs précis qui demanderont aussi bien de la stratégie qu'une réelle coordination entre chaque membre. Rescue sera l'occasion pour les tacticiens en herbe d'élaborer des plans pour, d'un côté, aller sauver des otages, sans se faire repérer ni risquer la vie des personnes captives. De l'autre, il s'agira de tendre des guet-apens machiavéliques. Quant à Crosshair, les flics devront défendre à tout prix un joueur désigné comme VIP, qui sera bien évidemment la cible des truands. Pour tous les goûts, on vous dit !

3. Quid du gameplay ? Est-ce un copier/coller de BF4 ?

Il est certain que les fondamentaux n'ont pas été totalement bouleversés. Les habitués des épisodes précédents trouveront ainsi rapidement leurs marques, mais il est toutefois réjouissant de s'apercevoir que plusieurs aspects ont été revus afin de distinguer ce spin-off  de ses prédécesseurs. Ce n'est que de l'ordre du détail, mais en général, c'est assez bien vu.

Par exemple, combien de fois a-t-on pesté contre des coéquipiers ne lâchant pas de munitions alors que l'on était à cours ou des caisses de soin devant notre pauvre corps meurtri ? Maintenant, fini ce genre de désagréments. En s'approchant d'une classe "Assault", se soigner soi-même se fera via la touche d'action. Se réapprovisionner auprès d'un "Ingé" s'opèrera de la même façon. Sans mauvais jeu de mots, ça peut changer une vie !

L'autre différence majeure se trouve être dans la progression de l'équipement. Pour chacune de nos actions, on ne gagne plus que de l'argent, qui fait en conséquence office d'expérience. Ces sous servent à acquérir armes, accessoires, et autres options pour véhicules. Et ce, dans n'importe quel ordre ! Il n'y a donc plus besoin de devoir tout débloquer afin d'obtenir des items en particulier, sauf pour certains qui demanderont des conditions spécifiques à remplir en sus.

4. Hardline est-il vraiment aussi rythmé que sur les différentes vidéos présentées ?

Oui. Sans aucun doute. Le jeu a clairement gagné en nervosité par rapport à ses ancêtres. De l'aveu des développeurs, l'action au sol y est aussi rapide que les dogfights des autres BF. Bien sûr, c'est assez logique puisque les véhicules mis à disposition (sportives, motos, etc.) sont forcément plus véloces que des chars d'assaut. Mais pas que.

Les autres raisons de ce rythme plus soutenu viennent non seulement de la vitesse de déplacement à pieds, qui a été légèrement accrue, mais aussi de la taille des maps. Etant moins grandes qu'auparavant, tout paraît alors plus intense. Plus fast et plus furious, donc.

5. Et Levolution technique ?

Plusieurs choses à dire à ce sujet. Il faut tout d'abord savoir que lors de notre session dans les locaux de Visceral Games, nous avons carrément bénéficié de conditions plus que confortables : en réseau local sur des configurations haut de gamme. Impossible de livrer une appréciation véritablement objective dans ce cas.

En revanche, on peut dire que l'évolution graphique d'avec le précédent volet est loin d'être flagrante, et que cela ressemble plus à un skin de BF4 qu'à une réelle refonte du moteur de jeu. En parlant de ça, l'un des points forts de ce dernier résidait bien entendu dans le concept de Levolution, qui en fonction des attaques portées sur le décor, avait des répercussions en temps réel sur la structure de la carte. Disons-le tout de suite, nous n'avons rien vécu de comparable pendant nos parties de Hardline. Au mieux avons-nous assisté à un changement climatique - une tempête de sable - survenu lors d'une partie sur Dust Bowl en mode Conquest. Bien venus, on espère que ce genre de petits plus agrémenteront régulièrement le multi.

ON L'ATTEND... AVEC QUELQUES RÉSERVES

Malgré ces impressions plutôt positives et encourageantes, il reste encore trop de zones d'ombre pour s'emballer totalement. Techniquement par exemple, on ne sait toujours pas ce que valent les versions consoles. Et puis, il ne faut pas oublier non plus que l'on a joué dans le meilleur environnement possible. Ca tournait nickel. Or, il est malheureusement de notoriété publique que le code réseau des BF fait souvent défaut. Visceral Games nous assure que le netcode fera montre cette fois-ci d'une qualité exemplaire. La bêta de demain tombe alors à point nommé et sera l'occasion d'essayer le titre pendant cinq jours dans de réelles conditions. A ce moment-là, nous pourrons déjà être plus sereins quant à la sortie de Hardline, prévue au 19 mars prochain. Ou pas...

Galerie photo Battlefield : Hardline - 6 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 699,00 €
10 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (10)