>
>
Gears of War Judgment, on y a joué : impressions en flash back

Gears of War Judgment, on y a joué : impressions en flash back

Drapeau en Baird
Par Aymeric Lallée - publié le
vidéo : Gears of War Judgment - Trailer The Guts of Gears
vidéo : Gears of War judgment : Campagne 01

Gears of War est devenu le fer de lance de la gamme TPS de la console de Microsoft dès la sortie du premier épisode en 2007. Mais après trois volets de qualité, il devenait néanmoins impératif de se renouveler. Et apparemment le partenariat entre People Can Fly et Epic Games semble avoir une nouvelle voie à proposer. Et elle semble plutôt bonne...

Si la trilogie de Marcus Fenix s'est bien terminée avec GOW 3, Judgment sera l'occasion d'en apprendre plus sur l'émergence des Locusts sur la planète Sera et ce qui s'est déroulé avant Gears of War premier du nom. Il s'agit donc bien d'une sorte de flash back dont le héros, ou plutôt devrais-je dire les héros, seront la fameuse Team Kilo, dirigée par Damon Baird et dans laquelle on retrouve Cole ainsi que Paduk et Sofia, deux petits nouveaux.

Témoignage(s)

Nous avons pu jouer quelques heures au solo de Gears of War Judgment, l'occasion d'apprécier le découpage pour le moins surprenant de la campagne solo. Le principe est simple, Baird et ses équipiers sont bons pour la cour martiale dès le début du jeu et chacun va témoigner, à sa manière, devant un juge. Chaque récit sera l'occasion de revivre l'épopée qui a mené la Kilo Team jusqu'aux évènements tragiques qui leur vaudront la potence (ou non...). Un concept intéressant qui nous en apprendra plus sur les jours sombres qui ont vu les Locusts débarquer mais aussi une manière intelligente de ramener chaque histoire au témoignage de celui qui la raconte, de manière à profiter d'une certaine proximité avec lui, comme nous avons pu le constater durant nos premiers pas dans la peau de Damon.

Un GoW au goût nouveau

Je passe vite sur la réalisation du titre, particulièrement impressionnante, notamment en ce qui concerne les flammes superbement réussies. On est un cran au dessus de GoW 3 sans pour autant totalement le transcender tant ce dernier était déjà excellent d'un point de vue purement technique. Dans le coeur de l'action, on retrouve rapidement ses réflexes (système de couverture, gros flingues, ennemis en masse, corps à corps, glissades, etc.) même si d'après les développeurs l'I.A du jeu a fait de gros progrès, ce qui devrait nous permettre de profiter d'ennemis plus malins qui n'agiront pas de la même manière à chaque partie. Nous avons effectivement pu le constater durant certains passages, refaits plusieurs fois pour l'occasion, mais de là à parler de révolution, j'attendrai de pouvoir tester le système plus avant pour l'assurer. Néanmoins, il est fort agréable de voir un Locust vous contourner par le flanc droit alors qu'il l'avait fait par la gauche la première fois, c'est indéniable.

Les développeurs ont aussi tenu à souligner une autre nouveauté d'importance ajoutée à la campagne principale, une seconde campagne solo. En effet, lorsque vous aurez terminé l'aventure en flash back de Baird et ses camarades, vous pourrez jouer une campagne inédite : "Aftermath" (Notez que vous pourrez aussi débuter cette campagne après avoir réuni 40 étoiles durant les flash backs, ces dernières notant vos actions en jeu). Cette seconde histoire prend racine à la fin de GoW 3, lorsque Bairn et Cole partent chercher des renforts. Vous avez bien compris, Judgment propose deux aventures en solo (ou coop, c'est au choix) en une. Voilà qui devrait plaire à ceux qui veulent  en apprendre plus sur l'univers de la série mais aussi sur la fin de la première trilogie. Ceci étant, cela ne veut pas dire que cet opus sera plus long que les précédents, puisque l'ensemble doit proposer à peu près le même temps de jeu que chacun des trois premiers titres.

O Solo mio

On termine avec les nouveautés du solo en vous parlant des "missions déclassifiées". Celles-ci vous seront proposées durant la campagne solo. il s'agit de passages particuliers du jeu qui seront modifiés si vous choisissez de les jouer en déclassifiés. Si tel est votre choix, on y trouvera, par exemple, plus d'ennemis et certaines seront beaucoup plus dangereux d'autant que leurs réactions seront, une nouvelle fois, totalement différentes de celles de la campagne normale. Détail important là encore, certaines missions déclassifiées aboutiront à des modifications dans la manière dont vous est montrée et contée l'histoire. Vous l'aurez compris, la volonté des développeurs est clairement de proposer une aventure à tiroirs avec différentes possibilités offertes à chaque partie et en fonction de l'envie du joueur, avec pour maître-mot la rejouabilité !

Overrun

Mais vous êtes sans doute bien placés pour le savoir, ce qui fait aussi le sel de la saga n'est autre que son mode multijoueur. Evidemment, cette présentation fut aussi l'occasion de tâter un peu de jeu compétitif dont le fameux Overrun, dans lequel on incarne tour à tour les CoG et les Locusts. Le principe consiste à plaçer des pièges un peu partout sur l'aire de jeu afin d'empêcher l'ennemi de venir détruire le générateur des CoG. Mais la véritable nouveauté vient de l'apparition de classes CoG telles que l'ingénieur (en charge des fortifications), le soldat (armé d'un Lanzor et qui pourra distribuer des munitions), du Sniper (qui montrera les ennemis à ses collègues grâce à des grenades spéciales et qui jouera du fusil à lunettes) ainsi que du médecin (qui soignera ses comparses avec des grenades spéciales et des sprays). Avouons qu'il s'agit là d'une nouvelle manière d'aborder le multijoueur et que la complémentarité des classes fait l'intérêt de la chose. On a ainsi plus tendance à jouer en équipe et à profiter des possibilités de chacun pour survivre. Et ça marche plutôt bien même s'il faudra encore attendre pour en découvrir réellement toutes les subtilités.

Gears of War : Judgment se veut comme une préquel mais aussi, et surtout, comme un nouveau Gears à l'architecture inédite en solo et original à plusieurs. Avec sa campagne à tiroirs à la rejouabilité apparemment poussée et son jeu à plusieurs en coop et multi inédit (avec les classes), Judgment semble apporter une réelle fraîcheur à la saga qui viendrait à point nommé pour relancer une série qui n'a que très rarement déçu. Alors rendez-vous sur Xbox 360 le 19 mars pour en avoir le coeur net !

Galerie photo Gears of War Judgment - 10 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
Console New Nintendo 3DS XL Pokémon Sole…
Neuf : 229,73 €
18 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (18)