>
>
SSX : on a goûté sa poudreuse !

SSX : on a goûté sa poudreuse !

Un jeu frais ?
Par Aymeric Lallée - publié le
vidéo : SSX : Trailer Report 14 février 2012
vidéo : SSX - Massive World Producer Tour 1
vidéo : Gamescom 2011 > SSX, nos impressions

Pour redorer le blason d'une licence qui n'a pas eu d'actualité depuis quelques années, il faut frapper un grand coup ! C'est exactement ce qu'a fait Electronic Arts aux VGA 2010 en annonçant SSX Deadly Descent (le nom par lequel nous avons connu ce nouvel épisode) et son aspect survie. Une nouvelle orientation qui a été précisée depuis par les développeurs d'E.A BIG et à laquelle s'ajoute trois grand fondements :  "Race It", "Trick It" et "Survive it". Comprenez : course, figures et survie. C'est de ce troisième aspect que je m'en vais vous parler aujourd'hui...

SSX est devenu une référence depuis le premier volet sorti en 2000 sur PlayStation 2. Beau, fluide et très arcade, le jeu offrait des sensations de glisse vraiment pures. Néanmoins, et malgré le succès des opus suivants (le dernier, SSX Blur est disponible depuis 2007 sur Nintendo Wii), la licence a été mise de côté ces dernières années alors autant dire que l'attente des fans est extrêmement élevée en ce qui concerne ces versions PlayStation 3 et Xbox 360. 

Il y a actuellement 150 points d'entrées pur démarrer sur les hauteurs du monde entier mais rien n'est encore fixe.

Full online experience

La première chose à savoir réside dans l'orientation online que prend ce volet. En effet, les développeurs ont axé le titre sur sa future communauté. Ainsi, chaque score ou temps effectué sur un parcours sera téléchargé (au moyen d'un ghost) sur les serveurs d'EA et si l'un de vos amis est meilleur que vous sur un challenge, vous en serez immédiatement informé grâce à Ridernet, une sorte de Facebook dans l'interface du jeu fonctionnant comme l'Autolog de Need For Speed : Hot Pursuit. A n'importe quelle heure du jour et de la nuit, vous pourrez donc courir contre les fantômes de vos amis pour tenter de les battre et accumuler de l'argent virtuel afin de customiser votre avatar. Bien entendu, tout le monde pourra jouer directement avec d'autres joueurs connectés au travers de compétitions organisées à différentes tranches horaires et à la durée variable (2 heures, 2 jours, etc.). Le but étant que tous les joueurs de SSX puissent se lancer des challenges à toute heure et ceci quel que soit leur temps ou leurs horaires de jeu. Certaines compétitions permettront d'ailleurs à des centaines de joueurs de parcourir le même sommet en même temps (sans le moindre ghost). Dans ce cas, les développeurs utilisent un système de phasing qui ne vous permettra que de voir les riders qui seront dans votre champ de vision afin d'éviter d'avoir trop de données à calculer en même temps. 

On retrouve le côté délirant et la surenchère de figures propres à la série.

Un sport extrême(mement dangereux)

Si je rejoins l'avis de Julo sur la jouabilité un peu plus rigide que dans les précédents volets, mes impressions restent plutôt bonnes avec des sensations de glisse vraiment saisissantes. C'est d'autant plus vrai que les développeurs m'ont laissé goûter la poudreuse dans le mode de jeu "Survive It" et ce fut, en effet, réellement saisissant ! Ainsi, courir contre le temps ou réaliser un max de figures demeurent des éléments importants de SSX mais l'ajout de ce mode spécial, basé sur les exploits des plus grands riders de ce monde, apporte une nouvelle dimensions à la franchise. J'ai donc pu goûter aux crevasses de l'Himalaya et la poussière d'ange d'une avalanche qui me poursuivait sur un sommet sibérien. Dans la première épreuve, mon surfeur était équipé d'une Wing Suit (une combinaison permettant de planer temporairement) et devait être utilisée pendant les sauts au dessus des précipices pour atteindre les rebords ; sans quoi, c'était la mort assurée. Avec seulement trois vies et trois fonctions rewind (possibilité de remonter le temps pour retenter votre chance) en stock, le challenge était de taille tant il y a de paramètres à prendre en compte dans ce type d'épreuve. Outre les sauts, la vitesse et les tricks pour augmenter le boost, il faut déclencher la Wing Suit au bon moment durant le saut, tout en l'orientant correctement en fonction du vent, pour éviter d'aller se planter contre un sommet glacé. Calme, dextérité et détermination sont donc de mise ici mais le plaisir de voir ses sauts, figures et phases de vol s'enchaîner avec élégance est un régal en terme de ressenti. Au point d'ailleurs que les développeurs m'ont demandé de lâcher la manette pour permettre à d'autres journalistes de jouer eux aussi...

La seconde épreuve proposait une vue de face (et non pas à la troisième personne comme c'est toujours le cas dans les SSX) à la montagne. Votre rider dévale la pente alors que ses actions font régulièrement tomber de la neige du sommet. Cette dernière s'accumulera ensuite pour former une belle avalanche qui vous poursuivra jusqu'à la fin de la course. Particulièrement crédible dans sa formation, autant que dans la manière dont elle se déplace, l'avalanche vous oblige à constamment jouer sur le boost pour éviter de finir enneigé vivant. Là encore, tout est affaire de calme, de gestion des tricks et d'accélération. Mais c'est surtout la caméra placée face à la montagne qui offre des sensations inédites extrêmes et qui risquent sans doute de plaire aux amateurs de glisse.

SSX se présente comme un titre particulièrement prometteur pour les fans de la discipline et sa réalisation de qualité, ses fonctions online poussées, ses sensations extrêmes ainsi que ses modes de jeu promettent de belles sessions dans un avenir proche. Cependant, et malgré le plaisir que j'ai pu prendre à y jouer, la jouabilité semble encore manquer de précision et les enchaînements de certaines actions (retombée après un saut, virages, etc.) ne m'ont pas encore permis de ressentir autant de plaisir que sur les anciens SSX. Même si on sent bien que les développeurs d'aujourd'hui espèrent faire aussi bien qu'à la grande époque de la saga (les bases de la jouabilité que l'on connait sont pourtant bien là), ils n'y sont pas encore parvenus. Espérons que ce manque de finition sera comblé au moment de la sortie prévue pour le 17 février 2012 sur Xbox 360 et PlayStation 3.

Galerie photo SSX - 12 images (cliquez pour zoomer)

Il y a actuellement 150 points d'entrées pur démarrer sur les hauteurs du monde entier mais rien n'est encore fixe. On retrouve le côté délirant et la surenchère de figures propres à la série. Des personnages charismatiques aux grandes rivalités rythmeront les inter-courses. Certaines courses étaient superbes alors que d'autres n'étaient pas encore totalement terminées. Les développeurs ont fait un énorme travail sur les parcours. Il y a beaucoup de chemins différents. Si les lieux sont inspirés de la réalité, les développeurs les ont customisé pour en augmenter l'intérêt. Plus vous enchaînez de figures sans interruption, plus vous profitez d'un coefficient multiplicateur de scores. Si les sensations ne sont pas encore identiques à celles des SSX que l'on connait, elles sont déjà très bonnes !

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 324,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 50,68 €
7 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (7)