>
>
Molyneux, monsieur Febrèze

Molyneux, monsieur Febrèze

Entretien sur Fable 2 et autres trucs
Par Grégory Szriftgiser - publié le

"Bonjour, je m'appelle Peter Molyneux, et je n'ai rien à vous montrer. Par contre, je peux causer super longtemps, et promettre des tas de trucs" : voilà qui résume à merveille l'entrevue Fable 2 que nous avons eu avec le Sieur Peter. Et pourtant, ça reste presque intéressant, c'est ça le pire. Rapide compte-rendu sur cette demie-heure de bavardages ventesques, sur Fable 2, BC, et Dimitri.

Peter Molyneux reste une star incontournable. D'abord parce qu'il est Monsieur Populous, Syndicate, Dungeon Keeper, ou encore Black & White, mais aussi Fable, et puis parce que le gaillard est connu pour ses envolées lyriques sur des mécaniques grandiloquentes, mais pas toujours présentes dans les versions finales de ses jeux. Trop bavard, il est un rêve pour journaliste en mal de matière autant qu'un cauchemard d'attachés de presse, de VP marketing et autres responsables de plans de communication qui ont souvent vu leurs espoirs de plans média préparés avec soin s'effondrer avec fracas après que Peter a laissé son enthousiasme révéler ce qui ne devait pas l'être...

Avec la diffusion du trailer Fable 2 à la conférence Microsoft, il fallait en apprendre plus... malheureusement, il semble que le bougre ait, finalement, appris sa leçon.

Front dégarni, air un peu neuneu : c'est bien lui, c'est Peter Molyneux.

Vous n'en saurez pas plus

"Cette année, je suis venu pour jouer et me balader", prévient Peter. "Je n'ai pas de présentation, je n'étais pas censé voir de journalistes... et j'ai appris ma leçon : je ne peux rien dire de plus à propos du trailer que vous avez vu". On le sent qui se contient, et l'assistance hésite. Je me lance tout de même, demandant si Fable 2 étendra le concept de morphing à son environnement, à la manière de ces décors changeants de la vidéo. "Evidemment, les thèmes de Fable sont de retour. Ca parle bien sûr d'une vie, de changement, d'évolution... et c'est vrai que le monde devrait refléter mieux que Fable ne l'a fait tous les changements qu'il est censé subir", commence-t-il, avec cette voix caractéristique et calme, ce phrasé lent et britannique. "C'est la réponse la plus diplomatique que je puisse faire, et comme vous le voyez, j'ai 4 policiers qui me surveillent de près", ajoute-t-il en indiquant les 4 attachés de presse de Microsoft qui contemplent silencieusement l'entretien. "Ce qui est certain, c'est qu'il y aura de nouvelles choses dans Fable 2. Il y a un truc en particulier, que je ne peux pas révéler... c'est probablement l'idée que j'ai eu le plus de mal à vendre à une équipe de développement jusqu'à présent. Le genre d'idée qu'on lance avec sérieux, et qui crée un grand silence, avant qu'une voix s'élève pour dire "c'est l'idée la plus stupide qui soit"... mais finalement, c'est fait... c'est déjà dedans". Comme un gamin interrogé par ses parents au sujet d'une bêtise qu'il ne veut pas avouer, Peter répond en regardant ses mains serrées entre ses genoux, en se dandinant sur sa chaise. Le silence qui suit est inhabituel : lui qui a l'habitude d'annoncer à contre-courant toutes sortes de détails qui font crisser des dents les attachés de presse, et chuter les cheveux de ses développeurs (ils ne sont pas toujours au courant eux-mêmes de ce qu'ils vont devoir développer suite aux bavardages de Peter), le voilà qui s'arrête, sans doute frustré de ne pouvoir en dire plus. "Le teaser contient quelques indices sur de grandes choses, pour celui qui voudra vraiment le regarder avec attention. Il y a des grands changements, et des évolutions plus modestes..." reprend-t-il. "Mais déjà, vous pouvez deviner des changements d'ambiance. Il y a un pistolet... pourquoi y a-t-il un pistolet, qu'est-ce que ça suggère ? Le plan final, la façon dont les personnages sont habillés, vraiment, il y a des choses à deviner... Bon sang, que j'aime être cryptique", conclut-il en souriant.

Depuis la sortie de Fable 1, certains savaient que la suite était déjà en développement, et la plupart se doutaient qu'elle suivrait logiquement, un jour ou l'autre. Et l'armée des déçus du concept original, beaucoup plus grandiloquent, ont de quoi se méfier désormais. Peter le sait, il s'est fait rattraper par ses excès de communication et son enthousiasme. "Avant même de boucler Fable 1, nous avons établit une liste de 10 choses qui lui manquaient et qui devraient absolument être dans la suite. Alors je ne peux pas vous dire ce que c'est, en fait. Voilà je vous ai dit du rien !". En abordant les critiques que Fable a pu subir, nous découvrons néanmoins que l'un de ces points concerne la fameuse liberté laissée au joueur. C'est assez vague, une fois de plus, mais il poursuit : "la critique la plus récurrente que les joueurs nous ont fait, c'est l'impossibilité de se balader vraiment librement, dans un univers complètement ouvert. Ca c'était très très important. Et puis nous avons beaucoup d'inspirations... notamment des fims de combat à l'épée. Kill Bill. Ma série du moment, Lost".

Et le reste ?

La discussion évolue sur la PlayStation 3 et la Wii. Bien entendu, Peter n'en dit pas trop, mais témoigne un intérêt certain pour l'approche de Nintendo et de sa Wiimote. "Si on veut changer les jeux, il faut changer ça", ajoute-t-il en brandissant une manette, "c'est évident. Je me suis déjà posé la question d'un projet qui aurait une partie hardware. A une époque, nous avions d'ailleurs quelques trucs technologiques avec une caméra, de la reconnaissance de mouvement, ce genre de choses. On l'a toujours d'ailleurs". Il paraît réfléchir à ça comme s'il s'agissait d'un vieux truc au fond d'un tiroir, sans qu'on se souvienne lequel. "Ce show est particulièrement important, cette année. Parce qu'on ne parle plus que de simples consoles de jeu, vraiment, ce sont toutes des machines connectées, désormais, au coeur de visions plus importantes. Cette industrie prend le dessus sur tous les périphériques. Et puis, on n'est plus lié à la machine comme avant, on se débarrasse des cordons". Certes... mais qu'en est-il de Dimitri, ce nom de code mystérieux d'un projet dont on a finalement jamais vraiment découvert de détails ? "Dimitri existe toujours, il y a deux équipes qui travaillent maintenant à Lionhead, l'une sur Fable, l'autre sur autre chose. Les idées de Dimitri, qui n'est qu'un nom de code, certaines se retrouvent dans l'un d'autres dans l'autre... mais les concepts et les idées de Dimitri, elles existent toujours". On pense de suite à BC. Pourquoi l'avoir tué ? "BC n'est pas vraiment mort, non plus. Disons qu'il refera surface, quand ce sera le moment..." probablement pas tout de suite, donc. Et cette rumeur qui parle d'un sombre companion nous accompagnant dans Fable 2 ? Peter roule des yeux, hésite à nouveau... "Je ne peux rien dire. Je ne peux même pas être cryptique. Tout ce que je peux faire, c'est relever un sourcil".

Oui, ce Peter Molyneux là semble avoir retenu sa leçon. Autrefois intarrissable, au point de se mettre en difficulté avec ses partenaires comme avec la presse, il est aujourd'hui plus sage, il sait se taire... "à moins d'être suffisamment alcoolisé, auquel cas je raconterai tout ! Mais j'ai toujours ce même émerveillement, cette même excitation. Sans ça, je ne continuerais pas. Aujourd'hui [à Lionhead], nous sommes dans une situation vraiment formidable. En tant que designer, j'ai de plus en plus le sentiment de pouvoir envahir votre salon. On ne conçoit plus des jeux juste pour ça," agitant à nouveau le gamepad, "mais pour le living-room. La façon de jouer, l'heure à laquelle on joue, combien de temps... tout cela continue d'évoluer". Tout comme Peter.

Propos recueillis à l'E3 en mai 2006. La vidéo du teaser de Fable 2 est disponible sur le site officiel.

Galerie photo - 8 images (cliquez pour zoomer)

Front dégarni, air un peu neuneu : c'est bien lui, c'est Peter Molyneux. Si le teaser est un avant-goût valable, les décors reflèteront aussi l'influence du joueur. Plus sombre, l'ambiance de cette suite devrait gagner en maturité. Entre autres nouveautés annoncées dans Fable 2 : les flingues. Très axé destinée, le Teaser de Fable 2 joue sur les différents chemins possibles pour le héros.

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
8 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (8)