Minecraft sur PC, le test de Vicporc

Publiez votre test
Signaler
Vicporc
10
Vicporc PC

Infini, Vertige, Création Illimitée

La version avec les screens et les vidéos est disponible sur le blog. 

Minecraft est un phénomène vidéoludique absolu. Un des plus grands cartons commercial de ces dernières années, extrêmement inattendu. Comme ça, Minecraft ne fait pas revez. Des cubes, des gros pixel, et un jeu bac a sable, teinté de survie. Sauf que ça marche. La preuve, Minecraft, c'est 11 millions de copies PC, 10 millions de copies Android, et 6 millions sur Xbox. Alors, qu'est ce que Minecraft? J'intitulerai cette critique "Dis moi ce que tu y fait, je te dirai qui tu es". Vous comprendrez très vite pourquoi. Mais ce n'est qu'un rapide avis. Il me faudrait des heures pour vous prouver tout le potentiel de Minecraft. On tente, on verra bien.

Qu'est ce que Minecraft. C'est un monde ouvert, équivalent a 6 fois la surface de la terre, qui se génère automatiquement au fur et a mesure que vous avancez dans le monde. Votre but est de survivre. Par tous les moyens. Pour cela, il vous faudra vous nourrir, afin d'éviter que votre barre de faim tombe à zéro et que vos points de vie partent lentement, mais aussi éviter de vous faire tuer par les nombreux monstres qui rôdent. Certains vivent le jour, certains la nuit. Et vous découvrirez les horreurs qu'ils créent a vos dépends. Il faudra vous protéger, construire un abri, miner en quête de ressource, explorer des cavernes profondes, tomber sur des ruines abandonner, crapahuter dans les crevasses, ne pas tomber dans la lave, aller chercher de l'eau, faire de l'agriculture, de l'élevage, de l'expérience pour créer des enchantements, des portails pour passer dans deux autres dimensions.... Minecraft est un jeu qui donne le vertige, car son système de jeu, et surtout son immensité, repose entièrement sur le craft et votre volonté créatrice. Première démarche, trouver un cube de bois. Quand vous le placez dans les cases de votre inventaire, vous obtiendrez des planches. Puis avec de planches, en suivant un certain patron, des bâtonnets. Puis avec des bâtonnets et de la pierre, des outils. Pour miner des métaux. Pour créer un four. pour faire fondre ces métaux... Vous comprendrez alors que le système de Craft est gigantesque, que la fonderie vous sera grandement utile, que le système d'enchantement et d'alchimie est lui aussi d'une grande utilité, qu'il vous est possible de créer des cartes...

Et là, vous commencez à cerner une des grandes qualités de Minecraft, la liberté. On ne vous force pas a faire quoi que ce soit. Si vous ne voulez pas utiliser les enchantements, libre a vous. Si vous ne voulez faire qu'explorer, libre a vous. Les joueurs de Minecraft peuvent donc se classer plusieurs catégories. 

Tout d'abord, il y a celui qui va jouer à Minecraft comme un Rogue Like. Car oui, Minecraft peux être considéré comme un Rogue Like, surtout en mode hardcore. En effet, lorsque vous mourez, vous perdez votre stuff que vous droppez à l'endroit ou vous êtes mort, et vous ressuscitez à votre point de spawn, qui vous aurez pu changer si vous avez crée un lit. Autant dire que lorsqu'on meurt dans la lave a 40 minutes de marche de son point de spawn avec une vingtaine de diamants dans son inventaire, on a la rage. Ce type de joueur jouera a Minecraft sans en connaitre les règles, pendant la première partie (les autres iront se renseigner sur Wikipédia, afin de s'épargner de longues mort et des recherches de craft assez difficiles). Il va apprendre à ses dépends qu'un creeper explose, que le Nether, c'est dangereux, que les araignées empoisonnent, et recommencer des parties à la chaine pour apprendre au fur et à mesure. Un dérvé de ce type de joueur est le joueur hardcore, qui jouera dans le mode dédié (votre sauvegarde est effacée à chaque fois que vous mourrez), et ajoutera des modes qui amplifieront grandement la difficulté, mais nous y reviendront plus tard. 

Ensuite, il y aura le flemmard, qui veux juste se détendre et jouir de sa liberté sans contraintes aucune. Je suis ce type de joueur là. A mi chemin entre le créatif et  le flemmard, a vrai dire. Ce type de joueur, (pardon pour le nom un peu agressif) jouera en peaceful, ce qui lui permettra de ne pas avoir de monstres dans sa partie et de ne jamais se préoccuper de sa faim, il pourra donc créer tout ce qu'il souhaite, sa seule contrainte étant le temps ou les matériaux disponibles. Ou alors, il va utiliser le mode créative, qui lui fournira des ressources a l'infini, et, si il le souhaite, des terrains plats. Son imagination prendra alors une ampleur immense. Ou pas. La vient une seconde partie du génie de Minecraft. En effet, son esthétique ultra pixelisé, la richesse de ses objets, son aspect cubique et le pouvoir de l'imagination du joueur permettent au jeu d'être intemporel et de développer un potentiel créatif absolument colossal. Mais des images valent mieux que des beaux discours dans des cas comme celui-ci. Admirez ce que des gens ont réussi à créer sur ce jeu. C'est fantastique. Pour ma part, j'ai passé des centaines d'heures à aller voir des livres d'architectures et a reproduire toutes sortes de maisons, des modernes aux anciennes, a créer mes mondes idéales, mes demeures rêvées. D'autres créeront des mondes fantaisistes. Des maps de parkour, ou Minecraft se transformera en jeu de plateforme. Certains exploiteront son système très archaïque et incompréhensible pour beaucoup de redstone, pour créer des calculatrices ou autres délires. En sachant qu'il est possible de partager et de jouer sur les maps d'autres joueurs, si vous voulez rêver.

Minecraft, c'est aussi un jeu modable. Et déjà qu'on avait le vertige sans les mods, alors avec, on craque, on devient fou. Les mods sur Minecraft sont aussi variés que les idées des gens. C'est phénoménal. Comme sur un skyrim, ils iront du plus basique au plus complexe. Donner des items infiniment. Améliorer les graphismes. Rajouter des objets. Des ennemis. Modifier la physique du jeu. Il y en a beaucoup, il y en a trop. Il existe aussi les packs de textures, qui modifieront a l'envie les graphismes du jeu. La encore, je pense que les images sont plus parlantes que le texte.  

Minecraft, c'est un jeu multijoueur. Une autre dimension colossale du jeu dont je ne pourrait pas vraiment vous parler étant donné que je n'ai joué a Minecraft qu'en solo. Mais il vous suffit d'imaginer tout ce que j'ai énuméré ci dessus porté en multi.

Minecraft est devenu une mode, un phénomène. Pour le meilleur et pour le pire. Pour le meilleur car les joueurs ont construit des choses fantastiques, que des communautés géniales se sont crées, que la Minecon est devenu un rassemblement majeur, qu'il a propulsé le jeu vidéo indépendant à un autre niveau. Il est devenu la moelle de toute un série de chaines youtube, a aidé au développement de cette scène de vidéastes amateurs, a permit a des gens de gagner leur vie en partageant une passion (l'excellent 1play4you, aujourd'hui chez Millenium, par exemple). Pour le pire, car il souffre du "syndrôme Call of". En effet, Minecraft souffre de sa célébrité, et les forums pullulent de cette catégorie de joueurs radicaux, insultants et analphabètes, du moins trop flemmards pour écrire correctement. Tout ce que vous avez dans un forum de jv normal, dans le mauvais sens du terme, vous le retrouvez dans la communauté Minecraft, alors vous allez devoir faire du tri si vous souhaitez en profiter. 

Minecraft, c'est un jeu qui à relancé a lui tout seul deux modes que l'on retrouve énormément, voir trop, dans les jeux indépendants d'aujourd'hui, c'est à dire la notion de survie avec des monstres la nuit, principalement, et l'esthétique cubique. Que sont Don't Starve, Aces of Spades, Cube World, sinon des jeux, qui, aussi bons soient ils, n'ont que profité du succès de Minecraft pour accentuer un aspect du gameplay de ce dernier? Ce n'est pas un hasard si une grande partie des joueurs de ces titres sont des anciens pratiquants (ou des pratiquants tout court) de Minecraft. C'en est presque navrant parfois, les clones deviennent de plus en plus nombreux, pullulent, et rares sont ceux à tirer leur épingle du jeu. 

Mais Minecraft a aussi de nombreux défauts. Tout d'abord, son équipe de développement, qui se fout royalement de la figure de ses fans. Mojang et Notch, le créateur de Minecraft, ont gagné une somme colossale d'argent sur ce projet. Ben oui, 11 millions de copie a 20 euros, ça en fait des sous. Et pourtant, ils n'ont pas travaillé sur une amélioration pour faciliter la vie des modeurs. Il faut mettre le jeu a jour, et donc ses packs de texture a jour en permanence. Chaque MAJ comporte son lot de bug. Et le jeu fonctionne toujours sur Java, et est très mal codé. On sent de la fainéantise, et l'excuse du manque de moyens ne tient plus, ne tiendra plus jamais. Ce qui est assez triste, je trouve.

Minecraft, c'est l'infini. L'infini créatif, l'infini des possibilités de jeu, des environnement, de la durée de vie, de l'évolution. Il sera ce que vous avez décidé d'en faire. Et rien que pour ce que ce jeu à amené dans le monde du jeu vidéo depuis sa sortie, il est incontestablement culte.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Minecraft

tous les tests