Pit-Fighter sur Master System, le test de Shauni & Myster Mask

Publiez votre test
Signaler
Shauni & Myster Mask
2
Shauni & Myster Mask M.System

Combattant sans destin

Pit-Fighter ! Un jeu qui sent bon la nostalgie ! Ou qui rappelle de fort mauvais souvenirs. Comment présenter ce... cette chose. A l'époque de sa sortie, Pit-Fighter était considéré comme violent et innovant. Innovant parce qu'il s'agissait du premier jeu vidéo utilisant des acteurs numérisés pour ses personnages (méthode reprise un peu plus tard par Mortal Kombat), et violent car il s'agissait d'un jeu de combat à ambiance combat de rue. Ici, les combats ne se passaient dans des décors colorés comme dans Street Fighter mais bien dans des ruelles mal famées et dans des bars glauques. Le jeu est sorti sur Master System, Super Nintendo et Megadrive.

La première chose qui frappe en commençant Pit-Fighter, c'est que le jeu est effectivement violent. Mais violent pour les yeux. Alors d'accord, des années ont passé, mais le seul problème c'est qu'à la même époque des jeux bien plus beaux sont sortis. Pour vous donner un point de comparaison, à côté Mortal Kombat est une oeuvre d'art.
Pour commencer vous avez le choix entre trois combattants : un catcheur, un kick boxeur et un ceinture noir de karaté, répondant respectivement aux noms de Buzz, Ty et Kato. Au niveau de la jouabilité, il n'y a aucune différence entre les trois personnages.

D'ailleurs concernant ces derniers on peut noter un fait étrange : à chaque fois que que l'on sélectionne un combattant, celui-ci attaque l'écran comme si il essayait de s'échapper, du genre :

"S'il vous plait, ça fait des années que je suis coincé ici, sortez moi de la !!!"

Après avoir selectionné le combattant qui n'a qu'une seule envie, en finir au plus vite, nous pouvons commercer les choses sérieuses. Les combats !

Et là on peut se poser plusieurs questions. Tout d'abord, même si les jeux de combat ont un scénario généralement très simpliste du genre "un grand tournoi est organisé, il faut gagner le tournoi" (sauf exceptions comme Blaze Blue), est ce que Pit-Fighter possède un scénario ? Puis, seconde question : pourquoi des personnages aussi minuscules ? L'arène de combat est immense avec beaucoup d'objets (qui ne servent à rien) à ramasser mais les personnages sont de taille ridicule. Pour donner un ordre d'idée, visualisez une mouche se posant sur votre écran de télé... C'est bon ? Et bien voilà l'arène de combat a la taille de l'écran et la mouche celle du combattant.

Les combats en eux même sont étranges. Tout d'abord comment marche la barre d'énergie ? Sur les versions Super Nintendo et Megadrive celle-ci a disparu, mais sur la version Master System elle est bien là, on a seulement l'impression qu'elle descend de manière aléatoire. Il faudra au moins 20 coups pour enlever un dixième de la barre de vie et la seconde d'après un seul coup la fera diminuer de moitié. Sachant que tous les coups ont la même force, tout cela est incompréhensible. Il n'est pas rare de voir son ennemi bloqué au milieu de l'écran par un obstable invisible ou tentant de prendre un bain de foule. En fait il n'y a pas besoin de s'attarder sur les combats (un comble pour un jeu de baston non ?) puisqu'on peut les passer très rapidement en bourrinant une seule touche. Même en mode hard, l'adversaire n'arrivera pas à répondre.

Au bout de trois combats dont un contre soi-même (les combats ont tous des sous-titres différents, mais le but est toujours le même, mettre l'autre KO). On peut voir apparaître le grand méchant du jeu. Un gars aimant beaucoup le cuir... Il va même jusqu'à avoir un masque de cuir. Et là nous pouvons répondre à notre toute première question : le scénario de Pit-Fighter !!! D'ailleurs comment ne pas s'en être rendu compte avant tellement c'était évident vu la gueule des ennemis.

La ville est contrôlé par un dangereux gang sado-maso, et nos trois héros tentent de sortir leur bien aimée cité des griffes ou des fouets de ses affreux vilains pas beaux... Pour cela il faudra combattre d'affreuses dominatrices et d'horribles adeptes du bondage masqués et baillonés.


Bon pas besoin de vous faire un dessin, Pit-Fighter est de loin l'un des pires jeu de baston jamais sorti... Mais honnêtement, jouez-y si vous le trouvez (2€ sur e-bay) et vous verrez que les crises de foux rires seront inévitables.

 

Myster Mask

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Vos tests de Pit-Fighter

tous les tests