Heavy Rain sur PlayStation 3, le test de therapclass2

Publiez votre test
Signaler
therapclass2
8
therapclass2 PS3

Jusqu'ou iriez vous ?

Heavy Rain (littéralement « Pluie battante ») est un jeu vidéo développé par le studio français Quantic Dream et édité par Sony Computer Entertainment en février 2010 sur PlayStation 3[1]. Le jeu a été écrit et dirigé par David Cage, le créateur de The Nomad Soul et Fahrenheit.

Heavy Rain se présente comme un thriller interactif, un jeu d'aventure aux thèmes matures et à l'ambiance sombre dans lequel le joueur est amené à faire des choix qui vont façonner l'histoire. Le récit raconte les parcours croisés de quatre personnages qui enquêtent sur un tueur en série. Le thème central repose sur la question : « Jusqu'où iriez-vous pour sauver l'être que vous aimez ? »

L'histoire prend place dans une ville de la côte Est des États-Unis où sévit un tueur en série : ses victimes, de jeunes garçons, sont retrouvées noyées quatre jours après leur enlèvement, une orchidée posée sur la poitrine et un origami dans la main. Alors que l'enquête de police piétine, une nouvelle victime potentielle, le petit Shaun Mars, vient d'être kidnappé. Quatre individus sont plongés dans un contre-la-montre pour retrouver le « tueur aux origamis » : Ethan Mars, un architecte et père de l'enfant disparu, Madison Paige, une journaliste, Norman Jayden, un profiler du FBI, et Scott Shelby, un détective privé. Chacun sera amené à se demander jusqu'où il est prêt à aller...

L'interface repose sur une version évoluée du système MPAR (Motion Physical Action Reaction), introduit dans Fahrenheit  : les interactions sont basées sur des actions contextuelles, à la nature analogique, censées immerger le joueur dans la scène en lui faisant « reproduire » à la manette les gestes du personnage. Le système de contrôle du personnage est inhabituel[3] : le joueur dirige le regard du personnage avec le stick gauche, lequel révèle les interactions possibles avec l'environnement et détermine l'orientation de ses déplacements (initiés avec la touche R2). Les possibilités d'interaction sont matérialisées par des icônes qui symbolisent l'action à accomplir avec le stick droit, les boutons ou le détecteur de mouvement de la manette. Les dialogues sont intégrés au déroulement de la scène : le joueur oriente l'attitude du personnage et la nature des propos en optant entre différents mots-clés à l'écran. Le joueur peut solliciter la voix intérieure du personnage pour obtenir des informations sur la marche à suivre. Les scènes d'action, tels les combats et les courses-poursuites, sollicitent les réflexes et reposent sur le principe du quick time event (trois niveaux de difficulté sont proposés). Les informations de l'interface (icônes, mots-clés) sont intégrées de manière dynamique dans la scène et l'état psychologique du personnage peut influer sur leur lisibilité. Le jeu utilise un système de « caméra cinématique » (indépendante du joueur) et il est généralement possible d'alterner entre deux points de vues.

Ethan Mars, architecte, est un père de famille rongé par la dépression et la culpabilité suite à la mort accidentelle de son enfant, Jason, survenue deux ans auparavant. Depuis le drame, il a divorcé de sa femme et tente de renouer les liens avec son autre fils, Shaun. Madison Paige est une journaliste qui se retrouve par hasard sur la piste du tueur. Insomiaque, elle se réfugie souvent dans les motels pour trouver le sommeil. Norman Jayden est un profiler du FBI envoyé sur les lieux pour renforcer l'équipe d'investigation. Il dispose d'un outil expérimental, l'ARI, qui lui permet d'analyser les scènes de crime par réalité augmentée. Il est dépendant à la triptocaïne, un psychotrope. Scott Shelby est un détective privé engagé par les familles des victimes. Il souffre de crises d'asthme. La trame d'Ethan Mars est centrale même si le volume de jeu est partagé avec les autres protagonistes. Les quatre protagonistes, dont les destins pourraient converger, apportent une perspective complémentaire sur l'enquête.

Pour cette démo que jai pu essayé je vais vais lui attribué la note de 18/20

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Vos tests de Heavy Rain

tous les tests