>
>
Nintendo NX, portrait-robot de la future console de Big N

Nintendo NX, portrait-robot de la future console de Big N

Par Rami Bououd - publié le
Image

Contrairement au phénomène Wii, Nintendo n'aura pas réussi son pari avec la Wii U. Pas grave, Big N est loin d'avoir dit son dernier mot, s'apprêtant d'ailleurs à abattre de nouvelles cartes... probablement dès cette année !

Au détour de brevets, de rumeurs, d'échos d'analystes, le portrait de la Nintendo NX (nom de code officiellement attribué par Satoru Iwata) se dessine de plus en plus clairement, mois après mois. Voici ainsi tout ce que l'on sait aujourd'hui...

Une console hybride ?

Remontons en 2015, plus précisément au mois de mars. C'est à ce moment que Satoru Iwata (président de Nintendo), évoqua pour la première fois la Nintendo NX durant une conférence de presse menée conjointement avec son partenaire DeNa en décrivant sa console comme "un nouveau concept" sans donner plus de précision durant ladite conférence. S'en suivi ensuite l'arrivée des premières rumeurs autour de la machine. Les brevets déposés par Nintendo pouvaient indiquer ce que réservait la firme de Kyoto.

L'un des plus intrigants concerne une machine dénuée de lecteur physique pour un passage au tout dématérialisé, via une console connectée à des dispositifs comme un disque dur externe ou encore une carte mémoire. Un choix qui serait, d'après Nintendo dû à la démocratisation des connexions haut débit, rendant ainsi obsolète toute utilisation de lecteur physique. Même si cela ne garantit pas que la console sera tournée vers le tout dématérialisé, il faut croire que Nintendo y a pensé... ou y pense toujours.

Si l'on creuse un peu plus du côté des brevets, nous constatons que deux d'entre eux concernent des manettes. D'un côté, une manette ressemblant peu ou prou au Gamepad de la Wii U avec un écran central et des roulettes de défilements disposées sur les boutons latéraux, probablement utiles pour zoomer dans les jeux ou défiler dans les options. La deuxième manette, quant à elle serait fabriquait par Sharp, plus ingénieuse et ambitieuse, du moins sur le papier. De forme ovale, le dispositif disposerait d'un écran tactile prenant tout l'espace de la manette et dont les sticks se retrouveraient directement sur l'écran.

Fait intéressant, l'appareil répondant au nom de "Free form" serait une véritable petite console dans le sens où elle serait dotée d'une fonction gyroscopique, de la 3D sans lunettes, d'une fonction 16:9, d'un port carte mémoire et même un haut-parleur.

Trois mois plus tard, la manette refait parler d'elle par le biais d'une photo reçu par nos confrères de Dual Pixels. Celle-ci permet donc de voir ce que pourrait être la manette de la future console. Si la véracité de cette manette reste à préciser, cela semble très conforme au brevet ci-dessus avec la même forme, l'écran recouvrant l'intégralité de la manette ou encore l'emplacement des sticks.

Joue-la comme Kinect

Dans le rayon des trouvailles récentes, nous pouvons recenser le brevet ayant été débusqué par un forumeur de Neogaf du nom de Disorientator. La série de brevets disponibles permettent d'apercevoir des choses intéressantes.

Le premier document montre ce qui s'apparenterait à un smartphone ou un appareil similaire utilisant l'infrarouge pour détecter les mains du joueur et ses mouvements. Contrairement au second brevet, où le concept, plus évolué, reprend un dispositif proche d'un Gamepad permettant de reconnaître les mouvements effectués avec les mains comme par exemple faire des calculs ou encore la possibilité de projeter ce qui est vu à l'écran sur la paume de sa main. En plus de tout cela, l'appareil serait pourvu d'un microphone, d'un GPS, d'une caméra infrarouge et d'un projecteur, pour ne citer que cela.

Même si ces brevets n'indiquent pas si Nintendo utilisera ou non ces dispositifs, il faut croire que l'idée de Microsoft et Kinect n'a pas laissé la société japonaise insensible. Arriveront-ils à réussir là où la firme de Redmond a échoué ? C'est l'une des nombreuses questions pouvant se poser...

À l'assaut des premiers kits

En marge des brevets, parfois un peu nébuleux, les éléments concrets se multiplient. La firme de Kyoto aurait ainsi commencé à envoyer les kits de développement en 2015 avec un objectif simple : offrir un line-up de lancement solide. Les échos font état d'une console de salon fonctionnant avec un dispositif mobile pouvant être utilisé séparément ou en conjonction de la console.

Autre information intéressante, la société japonaise aurait davantage l'ambition d'utiliser des composants à la pointe de la technologie. Un changement de politique ? Adieu l'adage de la "pensée latérale des technologies désuètes" si cher à la Wii et la Wii U, pour proposer une expérience proche de celle disponible du côté des concurrents directs ? La question légitime que l'on pourrait naturellement se poser serait : qui pourrait travailler sur le processeur de la NX ?



AMD à la rescousse ?

En juillet 2015, notre confrère Dean Takahashi du très sérieux site Venturebeat indiquait qu'AMD pourrait être impliqué dans la conception du processeur de la Nintendo NX. Devinder Kumar, directeur financier d'AMD avait alors évoqué ce qui suit :

Je vais dire que l'un est un x86 et l'autre un ARM, et l'un des processeurs est à destination du jeu vidéo... ils [les clients] l'annonceront... vous découvrirez lequel des APU d'AMD est utilisé dans ces produits.

Pour ceux ne le sachant pas, un lien existe entre la firme de Kyoto et Advanced Micro Devices. Ces derniers étaient impliqués dans l'élaboration de la partie graphique de la Wii U. Nintendo pourrait donc passer du IBM Power PC de la Wii U à un processeur x86 pour sa NX. La puce utilisée serait un APU (accelarated processing unit) combinant CPU (le processeur) et le GPU (la partie graphique).

Cela tend à accentuer l'hypothèse voulant que Nintendo reprenne goût à la course à la puissance pure pour sa prochaine machine et ainsi rester compétitif face à ses concurrents, utilisant eux aussi des puces AMD. Les ventes moribondes de la Wii U ont-elles poussé Nintendo à revenir dans l'air du temps ? Cela pourrait sembler réaliste dans le sens où les développeurs tiers ont besoin de puissance pour développer les titres AAA.

Classement VG Chartz des ventes totales de consoles - chiffres arrêtés au 5 mars 2016

Même si de nombreux jeux ont vu le jour sur Wii U, le support des éditeurs tiers fut limité pour ne pas dire inexistant au fil des années. Bien entendu, cela n'empêche pas de proposer une nouvelle manière de jouer tout en proposant une machine dans les standards actuels. Nintendo opterait pour le même constructeur que ses concurrents, soit AMD et pour la même architecture, le x86, bien connu des joueurs PC. Une relative "unification" des 3 constructeurs constituerait une première dans l'histoire du jeu vidéo. Même si chacune garde des spécificités, cela permettrait de rester en terrain connu, d'obtenir un gain de temps pour les développements et ainsi séduire les éditeurs tiers. D'ailleurs, en évoquant les grands éditeurs, seraient-ils prêts à jouer le jeu et laisser une chance à la future console de Nintendo ?

Le plein de gros titres ?

L'un des premiers éditeurs ayant émis l'idée de supporter la prochaine console de Nintendo fut Square Enix lors de sa conférence 2015 dédiée à Dragon Quest en évoquant la possibilité d'une arrivée de Dragon Quest X et XI sur NX. Souvenez-vous : 

Nous envisageons également un lancement sur NX.

Après Square Enix, Nintendo chercherait à séduire un autre éditeur et pas des moindres puisqu'il s'agit d'Electronic Arts. En effet, selon des sources qualifiées de "solides" par nos confrères de NintendoLife, des rencontres entre les deux entités auront lieu tout au long de ce mois de mars.

De nombreux points devraient être abordés dont notamment l'aspect marketing. Sony et Microsoft n'hésitent pas à sortir des bundle avec FIFA, Madden... là où Nintendo n'en a jamais proposé. Electronic Arts demanderait donc à revoir cette politique. Ce n'est pas tout, car EA solliciterait aussi la société nippone à sortir le chéquier pour les événements sportifs afin de proposer des publicités mettant en avant les productions de la compagnie californienne, pouvant ainsi être bénéfique pour les deux parties.

Nintendo devra se montrer convaincant, et surtout démontrer qu'ils peuvent être présents du côté sportif, pour ainsi obtenir le soutien suffisant pour les titres EA Sports. Ce qui a cruellement fait défaut à la Wii U ces dernières années. Mais Electronic Arts n'est pas le seul éditeur dans le collimateur...

Des pourparlers auraient été entamés avec Activision afin de sortir Destiny 2 et le prochain Call of Duty sur NX. Même si rien n'a été confirmé sur toutes les diverses approches, force est de constater que Nintendo ne souhaite définitivement pas réitérer les erreurs du passées, en se passant du support des éditeurs tiers.

L'une des dernières rumeurs en date concerne l'implication de la société nippone dans le développement de Beyond Good & Evil 2. En effet, le titre d'Ubisoft serait financé par Nintendo pour une sortie en 2017 sur NX. En plus des gros mastodontes, des jeux en provenance de Nintendo seront bien-entendu à prévoir comme Smash Bros, évoquait il y a peu par un insider.

Quant au prochain Zelda, nous sommes intimement persuadé qu'il pourrait faire une arrivée sur la future machine...


Une sortie en 2016

L'E3 2016 se déroulant à Los Angeles (14-16 juin 2016) pourrait être celui de Nintendo s'ils venaient à dévoiler la Nintendo NX. Cela semble des plus probables, car les sources s'accordent toutes pour une sortie en 2016 pour la machine. David Gibson, cité plus haut évoqué cela :

Nous sommes de plus en plus persuadés que Nintendo pourrait lancer la NX en 2016 en raison de la faiblesse des 3DS et Wii U.

Hiroshi Hayase, lui aussi, cité plus en amont allait dans ce sens aussi :

La nouvelle machine de Nintendo est attendue pour 2016.

Reste à voir désormais si cela se confirmera et si Nintendo compte vraiment proposer une console dès cette année et renforcer sa présence sur le secteur des consoles de salons et portable et ainsi apporter un véritable vent de fraîcheur, là où la Wii U n'a pas pu être à la hauteur en comparaison de la Wii.

Que ferait Nintendo avec sa future console ? Une machine traditionnelle ou bien une sortie en deux temps ? Hiroshi Hayase, analyste chez IHS Technology évoquait il y a peu "une légère augmentation d'expéditions d'écrans plats pour machine de jeu" dont les tailles se situeraient en 3,1 et 5 pouces à destination d'une console portable "stand alone".

David Gibson, analyste chez Macquarie Capital Securities penche pour l'arrivée d'une nouvelle console portable dans un premier temps située dans une fourchette de prix oscillant entre 200 et 300 dollars, pour ensuite une sortie d'une console dite "partenaire" l'année suivante.

L'E3 arrive, et Nintendo dispose de nombreuses cartes en main... à Big N de mieux les jouer que sur la génération passée.

La rédaction vous recommande

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
24 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (24)