1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Dossiers du jeu vidéo
  4. >
    Twin Mirror : DONTNOD répond à nos questions sur son thriller interactif

Twin Mirror : DONTNOD répond à nos questions sur son thriller interactif

Par Gianni Molinaro - publié le

On l'avait perdu de vue. Presque oublié. Et puis il a resurgi durant le PC Gaming Show, au début du mois de juin. Il a vraisemblablement changé. Développé et désormais édité par DONTNOD, qui a décidé d'abandonner le format épisodique, Twin Mirror est encore bien mystérieux. Avant de pouvoir mettre les mains dessus, on l'espère très vite, nous avons pu poser quelques questions aux membres de l'équipe de développement, Florian Desforges, Game Director, Hélène Henry, Narative Director, et Xavier Spinat, Head of Publishing. Qui heureusement pour nous ont répondu, sans spoiler.

La conception de Twin Mirror

De gauche à droite : Hélène Henry (Narrative director), Florian Desforges (Game director) et Xavier Spinat (head of publishing).

GB : Pour ceux qui auraient oublié, pouvez-vous nous présenter à nouveau Twin Mirror brièvement ?

Florian Desforges : Twin Mirror est un thriller psychologique, une expérience narrative embarquant les joueurs dans une aventure dans la petite ville de Basswood, en Virginie-Occidentale. Les joueurs entreront dans l'esprit de Sam Higgs, un ancien journaliste d'investigation, qui devra recourir à ses capacités intellectuelles uniques pour lever le voile sur les mystères planant sur la ville et ses habitants. Suite à la mort tragique de son meilleur ami, Sam décide de revenir à Basswood après des années d'absence, pour lui rendre un dernier hommage. Il sera confronté à son passé et tiraillé entre sa quête de vérité et son désir de renouer avec ses proches.

Combien de personnes travaillent dessus, et depuis combien de temps ?

Xavier Spinat : Les premiers travaux de concept de Twin Mirror datent de 2015, mais le jeu est passé par différentes itérations, avec différentes structures d'équipes. Il est difficile de donner un chiffre, car la taille des équipes de développement change constamment en fonction d'où nous nous trouvons en production. DONTNOD fait globalement travailler environ 250 personnes sur 5 projets différents, et si certains talents sont dédiés à un projet, d'autres travaillent en transverse ou peuvent passer d'un jeu à un autre selon les phases de développement et les besoins spécifiques.

En l'observant, on imagine un titre à la croisée des Twin Peaks, Sherlock, Angel Heart (avec Mickey Rourke) et du Deadly Premonition de Swery. Qu'en est-il réellement ?

Florian Desforges : L'univers de Twin Mirror est plus proche du thriller psychologique que du fantastique. Beaucoup de séries, de films ou de jeu ont pu inspirer nos créatifs, mais on peut aussi voir que des séries plus récentes (Sharp Objects par exemple) ont puisé dans des références communes, ce qui permet parfois de trouver des rapprochements alors que pourtant ces oeuvres sont sorties après la fin de la conception du jeu. Tout ça part de l'idée de vouloir faire un jeu narratif avec des adultes dans le genre du thriller psychologique. Avec ces paramètres initiaux et puis après de multiples itérations, on a finit par trouver une sorte de canevas qui est en fait un mix de plein d'influences mais qui n'a pas pour intention de coller à l'une plus qu'une autre. Si on devait absolument référencer ce qu'on imagine de Twin Mirror, on pourrait dire que ça part comme un thriller classique mais qu'ensuite la partie psychologique lui donne son originalité propre avec son propre mélange d'influences à travers ce que va vivre le héro et ses facultés spécifiques.

Quelle est l'idée de départ du projet ? Comment se sont décidés le cadre, les personnages, le type de narration ? Sur quels éléments avez-vous dû vous renseigner ou enquêter vous-mêmes ?

Hélène Henry : Le genre du thriller psychologique s'est rapidement imposé. L'envie de faire vivre l'histoire d'un homme qui, confronté à un événement tragique, se retrouve contraint de faire face à son passé, et de faire des choix. L'occasion d'interroger ce qu'est le monde adulte, ses codes et ses attentes, la part de liberté que l'on a pour l'accepter ou la redéfinir. Tous les autres éléments - graphiques, audio, ...- se sont naturellement développés en fonction, pour refléter l'atmosphère réaliste, pesante, orageuse qui en découlait. Le décor était évidemment un élément fondamental, et la Virginie-Occidentale est apparue comme le cadre idéal, doté d'une identité, humaine et visuelle, très forte et d'un attrait mystérieux, qui résonnaient avec les thèmes que l'on souhaitait développer. Un important travail de recherche et de documentation a été effectué, aussi bien sur l'environnement et les paysages que sur les habitants de cette région et son contexte socio-économique, afin de s'assurer d'être le plus réaliste, respectueux et authentique possible. Notre équipe artistique, et particulièrement nos character artists, se sont ainsi inspirés du travail d'une photographe qui a réalisé des portraits puissants d'habitants de cette région, ce qui a permis d'insuffler un supplément d'âme aux personnages de Twin Mirror.

La rédaction vous recommande