>
>
Les TOP et FLOP jeux vidéo 2017 de Gameblog

Les TOP et FLOP jeux vidéo 2017 de Gameblog

Par La Rédaction - publié le
Image

Romain Mahut

Je n'ai absolument pas envie de faire partie de cette catégorie de parents relous qui font tout tourner autour de leurs enfants. Mais je dois bien avouer que lorsqu'on m'a demandé de penser à mon Top de cette année, ma fille est la première chose qui m'est venue à l'esprit. Je dirai donc que mon numéro 1 hors catégorie de cette année a été la naissance de ma fille Capucine et le bonheur que ma chère et tendre (qui a fait tout le boulot il faut bien l'avouer) et moi partageons depuis. Je suis totalement gaga. Mais pour le jeu vidéo voici mes Top et Flop de cette année.

TOP

1. Le retour en force de SEGA

Je ne pensais pas que je serais amené à écrire ça un jour mais SEGA m'a bien fait plaisir cette année. Si l'on calcule le temps total que j'ai passé à jouer cette année, je pense que les productions SEGA sont celles qui m'ont occupé le plus longtemps. Yakuza 0 reste incontestablement mon gros coup de coeur de cette année pour toutes les raisons que j'ai données dans mon test et dans mon Top de la première moitié de l'année. Sans surprise, j'ai également adoré Yakuza Kiwami (pour un occidental, deux nouveaux Yakuza la même année, c'est presque trop beau pour être vrai). J'ai également été totalement captivé par Persona 5 et je m'en veux d'être passé à côté de cette série jusqu'à présent. Puyo Puyo Tetris est de son côté diaboliquement addictif et extrêmement bien pensé. Histoire de terminer ce SEGA love fest, je noterai également la bonne forme de Sonic. Même si le monde entier n'a eu d'yeux que pour Sonic Mania, je trouve que beaucoup de gens ont été très durs avec Sonic Forces (que j'ai pris le temps de terminer). Pour finir de me séduire, SEGA n'a plus qu'à (enfin) officialiser les versions HD des deux premiers Shenmue. 

2. La Nintendo Switch

Je n'ai pas caché mes craintes au sujet de la Switch lors de son annonce (je pense que se contenter de dire aux gens ce qu'ils ont envie d'entendre ne rend service à personne). Mais j'avoue que prendre la console en main sur des périodes prolongées m'a permis de voir les qualités de la machine. Je suis particulièrement fan des différentes configurations de jeu qu'elle propose. Elle a de plus bénéficié d'un nombre certain de jeux qui m'ont plu cette année : Mario + The Lapins Crétins, Super Mario Odyssey, Puyo Puyo Tetris, NBA Playgrounds, etc. Et même si elle a reçu une quantité indéniable de portages, la possibilité de jouer à certains titres en mode portable, je pense par exemple à Dragon Ball Xenoverse 2, est tellement pratique. Je continue en effet de faire partie de ceux qui utilisent leur Switch presque exclusivement en mode portable. Si seulement elle pouvait avoir une meilleure batterie ! 

3. Resident Evil 7

J'ai déjà clamé haut et fort mon amour (inattendu) pour Resident Evil 7 et je confirme par sa présence dans ce classement qu'il a été une des expériences les plus fortes pour moi cette année. Malgré la vue à la première personne, le jeu était indéniablement un Resident Evil. De plus, il a réussi à me faire peur comme je n'avais pas eu peur dans un épisode de la série depuis bien longtemps. Et que dire de cette utilisation de la réalité virtuelle. Avec Resident Evil 7, Capcom a véritablement réussi son coup et il me tarde désormais de voir la direction qu'il va désormais faire prendre à sa série (et vivement des infos sur Resident Evil 2 Remake). 

FLOP

1. Absence totale de Shenmue dans nos consoles

Lorsque le Kickstarter de Shenmue III a été lancé en 2015, le mois de décembre 2017 a été donné comme période de sortie de Shenmue III. Même si on avait envie d'y croire, on se doutait qu'il y avait de fortes chances que le jeu soit retardé. Et ça n'a pas manqué. Mais bon, je suis pour que Yu Suzuki et son équipe prennent le temps qu'il faudra pour nous proposer un troisième épisode digne de ses deux illustres prédécesseurs. À côté de ça, nous autres fans de Ryo Hazuki et compagnie n'avons pas non plus eu le droit à Shenmue I & II HD. Même si ces "remasters" sont bel et bien prévus par SEGA (cela n'a pas encore été officialisé mais c'est un secret de polichinelle dans le milieu), l'éditeur nippon n'a toujours pas jugé bon de les annoncer. Même si je ne peux pas l'affirmer de manière catégorique, je ne serais pas surpris que SEGA ait choisi de décaler la sortie des ces versions remasterisées afin que leur commercialisation soit relativement proche de celle de Shenmue III. Je croise maintenant les doigts pour que 2018 soit l'année du retour de Shenmue sur le devant de la scène. 

2. La réalisation des jeux Telltale

Même si j'aime beaucoup les titres qui mettent l'accent sur la narration, les Point & Click ainsi que nombre de licences exploitées par Telltale Games, je dois avouer que j'en suis arrivé à un point qui me fait redouter que l'on me demande de tester un nouveau jeu du studio. J'en ai un peu marre de ces titres qui n'évoluent pas techniquement et qui continue de souffrir des mêmes problèmes sortie après sortie. J'imagine que la rentabilité de ces jeux est optimale pour Telltale. Mais les sauvegardes qui ne sont pas reconnues d'un épisode à l'autre, les textes à moitié traduits et les structures qui ne changent année après année, ça commence sérieusement à me fatiguer. C'est d'autant plus triste que Telltale arrive toujours à proposer des histoires intéressantes. Espérons que le studio changera bientôt sa façon de faire parce que ça urge !

3. Agents of Mayhem

J'avais donné sa chance au premier Saints Row et le jeu ne m'avait pas bouleversé plus que ça. À partir de Saints Row 2, le virage WTF de la série a fait que j'en suis devenu fan. Un fan qui s'est beaucoup amusé sur les épisodes 2, 3 et 4. Quand Volition a dévoilé Agents of Mayhem, j'ai tout de suite eu peur. Je n'arrivais pas à comprendre ce que le studio cherchait à faire avec ce jeu, pourtant rattaché explicitement à l'univers de Saints Row. Et la version finale n'a fait que confirmer mes craintes. Agents of Mayhem c'est un Saints Row avec des possibilités de gameplay revues à la baisse et dénué de l'humour qui a fait la renommée et la popularité. À en croire les déclarations de Volition, le studio ne veut pas renouveler les erreurs de Agents of Mayhem dans son prochain projet (qui devrait être lui aussi lié à Saints Row). Sachant que la licence Saints Row semblait avoir bouclé la boucle à la fin de son quatrième épisode, je me demande ce qu'ils vont pouvoir inventer pour revenir dans mes bonnes grâces.


 Mon jeu le plus attendu de 2018

 Dragon Ball FighterZ

Vous m'auriez posé cette question juste avant l'E3 2017, je vous aurais à coup sûr répondu Shenmue III. Après tant d'attente, et un destin si incertain, difficile de dire que j'attends un autre jeu plus que j'attends la suite des aventures de Ryo Hazuki. Mais c'était sans compter l'annonce tonitruante de Dragon Ball FighterZ à la conférence Microsoft de juin dernier, ou juste avant si on compte la fuite survenue quelques jours avant, et le caractère toujours incertain de la sortie de Shenmue III en 2018.

Le jeu de combat de Bandai Namco Entertainment est un véritable rêve éveillé pour les fans de Dragon Ball. Et ce qui est cool dans cette histoire, c'est qu'il va arriver en tout début d'année. Cela étant dit, j'attends énormément Shenmue III aussi et j'ai hâte de pouvoir jouer à Yakuza 6. Et Detroit. Et Red Dead Redemption 2. Et... Hein ? Comment ça "faut pas rester là" ? C'est pas de ma faute si plein de jeux de 2018 me font envie !

La rédaction vous recommande

55 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (55)