De BriC et de BroC - Le BloG

Par Yaeck Blog créé le 11/10/17 Mis à jour le 15/01/19 à 13h48

Réflexions, avis et digressions sur ce que j'ai vu, lu ou joué
et qui mérite que j'en parle...
Bonne lecture!
:^)

Ajouter aux favoris

Édito

Ma première console en 1991 avec la NES. J'avais 10 ans (Oui je date de cette époque là). Depuis une console minimum par génération, sans jamais se débarrasser des précédentes...Je mesure ma chance aujourd'hui d'avoir pu conserver toutes ces reliques.
Ma ludothèque est composée comme suit:
- 2 NES (1 PAL & 1 US)
- GameBoy Color
- Megadrive
- Nintendo 64
- Saturn
- Dreamcast
- Gamecube
- Xbox
- Xbox 360
- WiiU
- PSP
- PS4
Toutes branchées, toutes opérationnelles et toutes qui servent régulièrement.

Pas de 'guerres des consoles' ici ou autres fadaises et polémiqes de Kevin des bacs à sable...
Je précise juste mon désintérêt total pour Nintendo désormais. Non pas qu'ils fassent de mauvais jeux mais tout simplement ceux-ci ne s'adressent pas à moi.
Le jeu vidéo n'est pas ma seule passion, c'est un loisir comme un autre noyé parmi mes nombreux passe-temps. Jouer m'est aussi indispensable que Lire,
Écrire, Mater des films/séries, monter des vidéos à l'arrache pour ma modeste chaîne et voyager au quatres coins du Monde quand les finances le permettent :^)

J'ai une chaîne Youtube de Let's Play avec intégrale de jeu non commenté (ou presque vu que l'enregistrement foire à chaque fois sur une session) . Je ne suis pas streameur ou caster ou que sais-je encore...Juste je partage les jeux vidéos qui me plaisent.
Je suis  - je pense qu'il faut le préciser - un bien piètre joueur. Tendance solitaire qui aime prendre le temps d'explorer ses jeux. Et qui n'a absolument pas le sens de la compétition, notion qui me passe très au dessus. D'où mon incompréhension totale de tout ce qui est speedrunning et autres phénomènes multijoueurs tel que le Battle Royal. Je suis aussi par conséquent complètement hermétique à l'eSport.
Très opposé au dématérialisé (et pas que dans le JV) même si c'est l'avenir (qui se fera sans moi)

Voilà pour mon portrait de Gamer.

-Ma Chaîne Youtube
-Mon Twitter
-Mon Facebook

 

Archives

Favoris

De BriC et de BroC - Le BloG
Signaler
Jeu vidéo (Jeu vidéo)
En 2006, pour les 10 ans de Tomb Raider, Crystal Dynamics décida de marquer le coup en réalisant un remake du tout premier épisode, sorti donc en 1996. D'où le titre un peu inhabituel -Anniversary- faisant référence à cette décennie passée. Nous (re)voilà donc sur les traces du Scion, qui nous mèneront de ruines Péruviennes aux vestiges perdus de l'Atlantide, quête commanditée par une certaine Jacqueline Natla...
 
 
 
10 ans déjà! (il y a 10 ans de cela)
 
Dans les faits le jeu sort en 2007, soit 11 ans après les débuts de la pilleuse de tombe la plus célèbre du monde. Et quand on y pense il y eu donc 7 titres parus sur cette période, et cela sans parler des épisodes portables...beau succès pour la série. Par comparaison de 2007 à 2018 -soit la même durée de 11 années- seuls 4 ont vu le jour. Et c'est là qu'on se rends compte que 22 ans déjà sont passé depuis ma première partie...Les décennies filent à toute allure....
Mais trêve de nostalgie moribonde, nous sommes ici pour parler de ce 'jeu-anniversaire', et donc allons-y gaiement. Tout l’intérêt d'un tel jeu et bien sur de voir le progrès accompli en une dizaine d'année d'évolution vidéoludique...et le moins que l'on puisse dire c'est que celle-ci fut fulgurante. De la Lara tout en cube et triangle, on arrive désormais à un joli modèle très détaillé et aux animations crédible. Elle se dépoussière, se recoiffe, regarde derrière elle...de la vie lui a été insufflé. Mais il n'y a pas que çà! Son habileté et sa dextérité on fortement augmentés également...le coté systémique de l'ancienne Miss a disparu (les fameux trois petits-pas en arrière pour les longs saut, le positionnement aux rebords pour faire le saut de deux cases aux pixels près etc...) pour laisser place à une jouabilité plus naturelle...elle court, elle saute, elle s'agrippe désormais de manière plus fluide et entraînante. En clair elle se déplace comme une vraie gazelle, loin du personnage assez étriqué de Tomb Raider 1.
 
 
Mais il n'y a pas qu'elle qui a su se mettre au goût du jour, tout le reste est à l'avenant. Les niveaux ont tous été retravaillé de fond en comble, tout en conservant l'essence des originaux. Je pourrais passer des heures à décrire les différences et ressemblances entre les deux versions mais sachez qu'en gros les passages connus on tous été conservés et nettement améliorés. Une plus grande cohérence à aussi été apporté aux décors, qui de l'aveu même de Toby Gard (le chef de projet de TR1, à l'époque ils n'étaient que 6 à bosser sur cette nouvelle licence...) n'a pu être que bénéfique tant sa version partait un peu trop dans tout les sens...J'en profite pour signaler un peu de novlangue dans les commentaires audio du jeu où le concepteur de cette version anniversaire rabâche sans arrêt que sa mouture se révèle plus difficile que le titre original alors que non bien évidemment. La maniabilité plus ergonomique, les points de sauvegarde fréquents, la meilleure cohérence des niveaux font que ce remake est bien sur plus simple que son illustre modèle. Plus simple et plus plaisant, même si le charme du TR1 restera éternel.
 
Préquelle, séquelle, remake et reboot
 
Petit point chronologie maintenant. Car les connaisseurs de la série auront probablement tiqué sur le fait que je place Anniversary en premier de la 'Trilogy' alors que le jeu est pourtant bien le deuxième sur les trois. C'est que bien entendu étant une préquelle au Legend, reboot sorti lui en 2006, j'y joue en premier quand je me refais la trilogie. Histoire de refaire un peu le truc dans l'ordre 'logique'. Et c'est là que l'on aborde la réécriture scénaristique, légère mais présente, afin de coller à la mythologie développée avec le Legend. Dans cette nouvelle mouture de Lara Croft son père est décédé il y a des années en cherchant des réponses sur la disparition de sa femme (événement que l'on voit dans le Legend), le manoir est inspiré de celui des films avec Angelina Jolie et elle n'est pas une meurtrière aguerrie quand elle part à la recherche du Scion. Ce dernier point est d'ailleurs mis en avant dans une des plus belles scène du jeu, quand elle doit faire face à Larson pour la énième fois. C'est à ce moment là qu'elle devient LA Lara Croft, pour le pire et le meilleur...
 
 
Voici maintenant quelques images tirées de la section "Bonus" en exemples de la refonte complète des décors:
 
 
Difficile de croire que 'seulement' 10 ans séparent ses deux jeux,non?
 
Relecture d'un grand classique
 
Composé de 14 niveaux l'aventure est plaisante à parcourir à deux trois exceptions près...par exemple je déteste ce fichu passage de la Folie St-François et ses quatre épreuves dans la salle verticale...c'est long, c'est lancinant et la moindre erreur est fatale. Fastidieux est le bon terme pour décrire ce moment. D'autres passages sont un peu dans cette veine là mais heureusement ça ne représente pas la majeure partie du jeu.
A noté que dans chacune de mes nombreuses parties il y à toujours un bug bloquant quelque part. Soit elle traverse le décor, soit elle se retrouve bloqué derrière un élément soit un quelconque script ne se déclenche pas ou un levier ne veut pas s'activer...dans ces cas là il n'y a qu'une seule chose à faire...vous êtes bon pour recommencer le niveau.
Sinon pour le reste c'est du Tomb Raider classique et efficace: des temples, des couloirs et des pièges. La belle à désormais les capacités acquises au fil de ses précédents jeux et elle peut donc sauter de corde en corde, se tenir en équilibre sur des piliers ou accélérer ses mouvements en tapotant une touche en rythme. Il y a aussi quelques scènes en QTE -principalement les affrontements directs avec ses adversaires humains.
 
 
De nombreux bonus sont à dénicher, dont bien sûr différentes tenues ou Skins d'anciens épisodes. Mais il y a donc également un commentaire audio très plaisant à écouter et qui nous en apprends plus sur la manière dont à été fait ce remake, étonnant que cette agréable feature ne soit pas plus répandue. Des bios de personnages, des croquis et autres dessins préparatoires sont aussi déblocables, ainsi qu'un 'niveau test' caché dont se sont servi les développeurs pour saisir un peu les différentes ambiances du jeu à concevoir.
 
Let's play complet du jeu sur ma chaîne (avec commentaires de Toby Gard et Jason Botta)
 
------------------------------------------------------------------------
Conclusion:
 
Même si ma préférence va pour le Legend, force est de constater que Tomb Raider Anniversary est le meilleur de la trilogie. Plus long, plus complet, aventure plus captivante, inspiré d'un jeu culte, décors magnifiques, niveaux parfois bien tortueux, une Natla plus retorse et charismatique que jamais, un Larson ambigu et attachant malgré sa lourdeur...non vraiment, voilà ce que j'appelle un bon petit jeu d'exploration. Les fans de la première heure retrouveront les passages cultes de leur souvenirs, certes remaniés mais bien présents et ceux qui découvrent sans avoir joué au jeu original prendront plaisir à faire connaissance avec ce remake.
 
 ------------------------------------------------------------------------
BONUS :
 Evolution de la grand-salle du manoir dans les différentes versions
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Donald87
Signaler
Donald87
Au risque de me faire huer, j'ai quand même pas mal de mauvais "souvenirs Lara Croft" ... La jouabilité perfectible sans doute ... Enfin, pour moi ...
Neves
Signaler
Neves
J'hésite depuis un bon moment à me prendre la Trilogy HD. Mes souvenirs du 1er Tomb Raider à une époque où j'avais 9-10 ans ne sont pas particulièrement mémorables (accessibilité des commandes + où aller). Mais tu me donnes envie de franchir le pas.