Premium
Journal d'un Ours Gamer

Journal d'un Ours Gamer

Par Waltrius Blog créé le 22/11/11 Mis à jour le 23/11/13 à 11h15

Plutôt baraque, plutôt pataud, et totalement inoffensif, le joueur de 24 ans que je suis est souvent comparé à un vieil ours. Après 60h de Skyrim, la vérité m'est apparue : A terme, les ours vont dominer le monde. La seule solution pour survivre était de leur vouer un culte sur Gameblog...

Ajouter aux favoris

Édito

Mes identifiants consoles

Code Ami 3DS : 3480 3233 1570

Gamertag : Waltrius

PSN : LuciusWaltrius

 

Suivez moi sur

 

 

Archives

Favoris

Signaler
Trailer Time

Nouvelle rubrique, plus simple, plus courte, et plus cinématographique : Une rubrique basée sur les trailers, passé ou présents, cultes ou qui donnent envie.

On commence avec le trailer que je regarde en boucle en ce moment, alors que j'ai terminé le jeu : Deus Ex, le trailer longue durée diffusé à l'E3 2010

 

Un trailer que j'adore pour pleins de choses :

La musique : Chose rare, c'est celle du jeu (Icarus de Michael McCann). Et ben oui, pour une fois que c'est pas du Immediate Music, du X-Ray Dog ou du Two Steps From Hell, on peut apprécier et avoir un avant gout de l'ambiance sonore du titre. Et croyez moi, ça claque. Elle monte crescendo pendant ce trailer et renforce bien l'aspect dramatique de l'intrigue. 

Le scénar : C'est une des forces mais aussi une des faiblesses du jeu (je développerai ça dans un autre article), fort bien mise en valeur avec ce trailer. On comprend que le type est brisé. Sa copine est morte, et il se réveille "augmenté" sans qu'il ait eu son mot à dire. On sent surtout l'aspect vengeance, et prêt à tout pour arriver à ses fins. Bref, j'ai toujours aimé l'aspect "type brisé qui a perdu ce qu'il a de plus cher, et qui a les moyens de se venger sans pitié". On notera néanmoins que pas mal d'éléments scénaristiques de ce trailer ne figurent pas dans le jeu ! (Je ne ferai pas de spoil en pointant lesquels, mais les joueurs les reconnaitront) C'est donc bel et bien une "vitrine" plus qu'un échantillon réel du jeu.

Le Graphisme : C'est beau ! Mais ça ne montre pas le jeu en soit, juste son atmosphère et sa touche artistique. Il n'empêche, ça chatouille encore la rétine.

Le Montage : C'est la grande mode ces dernières années, présenter les jeux comme des films. Et bon sang, ça marche ! Le trailer donne envie, il commence très lentement, pour finir sur un rythme bien plus haletant, tragique.

 

Ce trailer est superbe, et franchement c'est lui qui m'a donné, il y a maintenant 2 ans, envie de m'intéresser au jeu. On regarde une bande annonce de cinéma. C'est beau, la musique pète, et le rythme est bien amené. Il ne révèle en réalité pas grand grand chose sur le jeu concrètement, mais il remplit son rôle sans soucis : Accrocher et donner une idée du l'univers et de l'état d'esprit de son héros

Et c'est là qu'on se dit : Mais au lieu de produire des bouses comme les Resident EVil au cinéma, pourquoi est-ce qu'on nous donne pas un bon film Deus Ex en cinématiques haute qualité ! 

Voir aussi

Jeux : 
Deus Ex : Human Revolution
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires