Tojraf Paddle

Tojraf Paddle

Par tojraf Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 28/10/12 à 14h38

Le blog 100% jeux vidéo, parce qu'il y a toujours un nouveau jeu à découvrir.

Ajouter aux favoris
Signaler
[Archives] V1

Pris par hasard sur l'App Store, sur un coup de tête, Air Tycoon 2 se révèle être un jeu de gestion plutôt bien pensé, adapté à l'iPhone, et qui manque juste d'un peu de profondeur pour convaincre complètement. Il reste quoi qu'il en soit une bonne trouvaille...

Qui n'a jamais rêvé de posséder une compagnie aérienne ? Voilà sans doute ce que se sont dit les développeurs au moment de choisir le thème de leur jeu de gestion. En effet, nous voilà à la tête d'une toute jeune compagnie aérienne, aux ressources limitées, et qui a encore tout à prouver face autres compagnies jouées par l'IA. C'est ainsi qu'on se retrouve devant une carte du monde pour ouvrir, entretenir ou fermer des voies de transport de marchandises ou de passagers.

Le début de partie est assez simple : on achète quelques petits avions, on crée ses premières lignes locales de transport de passagers. Clientèle modeste et confort spartiate, vous n'êtes pas bien côté, mais vous vous développez vite. Car plusieurs facteurs financiers sont au coeur du jeu. Le premier, le plus important, l'argent liquide qu'on reçoit à chaque trimestre. Il faut savoir que le jeu se joue au tour par tour, chaque tour correspondant à trois mois. Mais on peut aussi suivre la cotation de la compagnie, sa valeur globale sur le marché pour faire simple. Inutile de préciser que ces indicateurs sont bien plus agréables à lire quand ils grossissent, mais deviennent désespérant quand les crises touchent l'industrie de l'aéronautique. A noter aussi la possibilité de faire des emprunts pour se développer plus vite au début. Faire un gros emprunt dès le début peut paraître osé, mais c'est de loin le meilleur moyen d'avancer vite, ou du moins plus vite que la concurrence...

Voyons si vous le voulez bien comment on crée une ligne. Sur la carte du monde sont représentées les villes majeures entre lesquelles on peut créer des liaisons. Pour cela, il faut choisir une des villes qui est un hub et une autre ville de la carte et ouvrir une route contre quelques deniers. Reste ensuite à choisir les modèles et nombres d'avions à mettre sur la route, à fixer les prix, la répartition des places entre éco, première et classe affaire. Au niveau des avions disponibles, c'est plutôt une bonne surprise, car on retrouve un large choix d'Airbus, Boeing et Bombardier. Mais revenons sur la notion de hub : Pour transformer une ville en hub, et pouvoir faire partir d'autres vols directement depuis celle-ci, il suffit d'activer l'option appropriée contre un coût assez minime. En revanche, il faut aussi que tous les hubs crées auparavant soient les points de départ de 6 routes différentes. Une contrainte qui oblige a tisser un réseau de vols dense.

Dès lors que la concurrence ouvre une route que vous desservez déjà, la guerre des prix et des services à bord est lancée. Sachez que si vous jouez en mode facile, tout cet aspect est quasi inexistant, car la concurrence n'est pas très rude. Il vaut mieux privilégier le mode de difficulté intermédiaire pour s'amuser. Autre problème auquel il faut faire face : la durée de vie de la flotte n'est pas infinie, et il faut pouvoir renouveler ses avions lorsque ceux-ci présentent des risques d'avarie. A moins que l'on préfère jouer gros et garder des avions dépassés et peu sûrs... On peut aussi se lancer dans le transport de fret, assez lucratif !

Tout cela est bien beau, surtout que le tout est soutenu par une réalisation basique mais soignée : la carte et les menus sont très clairs, et tout répond bien. Le jeu est d'ailleurs assez accessible et s'adresse au plus grand nombre. La sauvegarde automatique le rend bien adapté à un jeu nomade. Il est juste dommage que le nombre de villes ne soit pas énorme, et que les actions se révèlent être assez répétitives sur le moyen terme. Dommage aussi que les concurrents ne posent pas plus de problèmes, et que le rythme de jeu reste assez plat. Car bien que les développeurs aient pensé à inclure les crises financières et autres soucis, leur impact reste relatif sur la santé de notre compagnie.



CONCLUSION

Air Tycoon 2 est donc une très bonne surprise. Un jeu de gestion bien pensé, intéressant et bien fini. Adapté à l'iPhone, Air Tycoon 2 propose une expérience de jeu agréable, profonde au premier abord mais qui lasse malheureusement sur le moyen terme. Une bonne pioche cependant !

Voir aussi

Plateformes : 
iPhone, iPod Touch, iPad
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

tojraf
Signaler
tojraf
Air Tycoon 2 est vraiment bien sympa malgré ses défauts...
tuntun
Signaler
tuntun
Ça me rappel Aerobiz sur super nintendo. J'ai passé des heures sur ce jeu :love:

Édito

EDITO

Tojraf Paddle prépare son come-back, accumule les bouteilles d'encre et affute les plumes. Il se pourrait bien que vous entendiez parler de nous d'ici Noël. Quel plus beau cadeau pour moi que revenir sur cet espace d'expression ?

Archives

Catégories

Favoris