Blog à part

Par Spooky Blog créé le 05/06/11 Mis à jour le 22/07/12 à 14h24

Un essai de blog, sur les pérégrinations et tribulations d'un retro et hardcore gamer qui aime à penser que le jeu est un art... en plus, le costume d'Académicien irait super bien à Michel Ancel!

Ajouter aux favoris
Signaler
Blabla

 

A l'occasion de la sortie de la Bible NES, un véritable ouvrage de référence pour tous les retro gamers (disponible ici: http://www.editionspixnlove.com/Tous-nos-ouvrages/La-Bible-NES/Famicom/flypage.tpl.html), j'ai décidé de consacrer cette entrée dans mon blog à tous les historiens du jeu vidéo, qui oeuvre (parfois dans l'ombre) pour la préservation et la diffusion de la culture vidéoludique. L'objectif de cet article est double: faire connaître leur travail et leur rendre hommage.

 

Editions Pix'n Love

Commençons d'abord par les éditions Pix'n Love. Depuis plusieurs années maintenant, cette maison d'éditions publie des ouvrages tous plus indispensables les uns que les autres. Il existe tout d'abord Pix'n Love, le "mook" (j'ai toujours trouvé que ce mot sonnait mal, mais bon, apparemment c'est la désignation officielle de ce qui se situe entre le magazine et le livre, "book", d'où la contraction), qui donne ses lettres de noblesse au retro gaming. Le prochain numéro (#16) devrait paraître sous peu et les anciens numéros sont disponibles sur le site des éditions Pix'n Love (http://www.editionspixnlove.com/).

A cette parution viennent s'ajouter les autres titres répartis dans différentes collections: les grands noms du jeu vidéo proposent des biographies de Takahashi Meijin, Michel Ancel et Gunpei Yokoi.

La collection Les cahiers du jeu vidéo s'intéresse à différentes thématiques, le dernier en date étant Les filles dans le jeu vidéo, un chef d'oeuvre d'analyse et de réflexion qui montre encore une fois que le jeu vidéo est un sujet d'étude des plus riches.

La série "La Bible..." recense et présente tous les jeux d'une plateforme, et dont le dernier tome consacré à la NES est un travail de titan.

Enfin, d'autres titres "inclassables" viennent étoffer le catalogue et viendront également grandement enrichir votre culture.

Outre le fait que tous les ouvrages de chez Pix se doivent de figurer en bonne place dans votre bibliothèque, chaque bouquin est accompagné d'un petit "post it" de remerciement personnalisé. Le genre de petite attention qui fait chaud au coeur... (et qui donne encore plus de travail aux Pixmen!)

J'aurai l'occasion de vous reparler un peu plus en détail d'un des titres mentionnés plus haut, mais pour l'instant, chut! C'est un secret...

 

A noter que les éditions Omake books, fondées par un ancien de chez Pix, Florent Gorges, publient également le volume 3 de l'Histoire de Nintendo (dédié à la NES) avec une couverture inédite. Le prochain volume sera consacré à la Game Boy et il s'annonce d'ores et déjà aussi incontournable que ses prédécesseurs! Et puisqu'il n'y a pas que les jeux vidéo dans la vie, je vous conseille également l'Anthologie du Franponais. (http://omakebooks.com/)

 

En dehors du monde de l'édition, mais toujours dans le but de préserver la culture vidéoludique, il est important d'évoquer le travail de l'association MO5.com, que beaucoup d'entre vous connaissent probablement. Les missions de l'association et les moyens de leur venir en aide étant nombreux, le plus simple pour moi est de vous conseiller de visiter leur blog ainsi que leur site: http://mo5.com/   et http://www.gameblog.fr/blogs/mo5com/

 

Enfin, étendons un peu nos horizons en traversant la Manche. Evidemment, comme tout prof d'anglais, je lis énormément de livres et magazines anglais. Et la première publication consacrée au retrogaming qu'il m'ait été donné de lire est le mensuel Britannique Retro Gamer.

 

Ce magazine existe depuis plusieurs années et après avoir disparu pour mieux ressusciter peu de temps après ses débuts, cette publication semble avoir trouvé son rythme de croisière, sous la houlette de son rédacteur en chef, Darran Jones. S'agissant d'une publication britannique, beaucoup d'articles sont consacrés aux ordinateurs de l'époque (C64, Spectrum, affectueusement surnomée "Speccy", etc...) et aux développeurs britanniques ayant développé sur ces machines. Par conséquent, pour un public français, certains titres et certains noms sont bien souvent inconnus. En revanche, le magazine s'intéresse à la scène "homebrew" et propose désormais un "collector's corner", qui établit une liste des titres à posséder selon les consoles avec un indice de rareté pour chaque titre.

Une autre qualité de cette publication réside dans la volonté d'impliquer ses lecteurs et membres du forum, qui peuvent rédiger des critiques de jeux, donner leur opinion, participer à des sondages, etc...

Alors évidemment, si vous ne maîtrisez pas la langue de Shakespeare, passez votre chemin. (non, c'est promis, je ne ferai pas mon "prof" en vous martelant qu'il faut y rémédier, apprendre son vocabulaire, etc...) Pour les autres, si vous avez l'occasion d'aller faire un tour chez la Perfide Albion (l'Angleterre quoi...), je ne saurais trop vous conseiller que d'acheter ce magazine pour vous faire une idée, et pourquoi pas vous abonner par la suite. (le cours de la livre sterling étant encore très bas, c'est l'occasion d'en profiter)
Une compilation des meilleurs articles du magazine a été traduite en français et est actuellement disponible en presse. Mais la traduction est parfois calamiteuse, donc comme bien souvent, rien ne vaut la version originale!

 

Tous ces ouvrages entretiennent ma passion pour le retro gaming et me permettent d'en apprendre toujours plus sur ce loisir qui m'est cher. Que ce soit de simples anecdotes sur des titres connus ou la découverte d'un titre injustement méconnu, la lecture de ces ouvrages me paraît indissociable de la pratique du jeu vidéo. La littérature ne serait pas un art sans l'analyse et la critique littéraire, donc le jeu vidéo ne deviendra un art que grâce aux initiatives de ces mécènes du jeu vidéo... (bien sûr, je ne les ai pas tous cités)

Pour leur travail et leur dévouement, pour toute cette richesse qu'ils nous font partager: MERCI!

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

La tradition exige que je commence par me présenter... C'est bien beau de vouloir donner son avis sur tout et n'importe quoi, il faut quand même répondre à la fatidique question: pour qui il se prend lui???
Eh bien "lui" a 27 ans, gamer depuis l'âge de 5 ans avec l'Atari 2600, puis la NES, Super NES, PS1, PS2 et actuellement Xbox 360. Mais entre temps et par hasard, au fil de cette progression technologique dans les consoles (à l'étape PS1 plus précisément), je me suis mis à être un peu nostalgique de mes anciennes consoles, revendues pour pouvoir m'offrir la dernière machine qui en avait plus sous le capot.
Donc en bref, je suis devenu en plus d'être un hardcore gamer, un retro gamer passioné. On accélère des quelques années, et me voilà aujourd'hui: professeur d'anglais en collège, toujours aussi passionné de jeux et une collection ayant accumulé au fil des années plus de 1200 jeux et une trentaine de consoles...

 

Archives

Favoris