Le Blog de l'association MO5.COM
Signaler
L'association

Polymanga 2017Comme nous avons déjà eu l'occasion de le dévoiler il y a peu, l'association MO5.COM sera de retour sur le salon Polymanga en 2017 à l'occasion de la venue exceptionnelle de Tomohiro Nishikado en Suisse puis à Paris. Si « le père du jeu vidéo japonais » a de nombreuses créations prestigieuses à son actif, nous avons bien entendu décidé de dédier le stand que nous partageons avec Omaké Books à la plus célèbre, Space Invaders. Non seulement celui-ci offrira un espace dédié où l'on pourra retrouver toutes les publications de la maison d'édition de Florent Gorges, dont la biographie du créateur qu'on pourra lui faire dédicacer, mais on vous propose aussi quatre postes jouables dont un sur grand écran ainsi qu'une reproduction d'une borne du classique de Taito. Le salon se déroule au centre 2M2C de Montreux (Suisse), et vous avez jusqu'au 11 avril au soir pour précommander vos billets à cette adresse ; les tarifs s'échelonnent de 25 CHF (23 ¤) à 50 CHF (47 ¤). Plus d'infos sur le site officiel.

Voir aussi

Jeux : 
Space Invaders
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
L'association

Les podcasts de MO5.COM

Déjà quatre mois après le précédent numéro, Les Podcasts de MO5.COM sont enfin de retour pour la première émission de 2017... Car, comme on l'avouait récemment, plusieurs sujets sont tombés à l'eau faute d'invités, ce qui rend ce nouveau podcast d'autant plus exceptionnel. Certes, nous sommes un peu en retard pour fêter les trente ans de Wonder Boy, mais cela reste d'autant plus d'actualité que sortira très bientôt le premier de trois hommages consacrés à la série, et nous avons réuni des représentants de chacun d'entre eux ! C'est en effet en compagnie de François « Wonderboy Bobi » (Aggelos), Fabien de Game Atelier (Monster Boy and the Cursed Kingdom) et d'Omar de Lizardcube (Wonder Boy: The Dragon’s Trap) que nous évoquons l'une des mascottes non officielles de SEGA, injustement tombée dans l'oubli durant vingt ans... Et on en profite pour clarifier la généalogie complexe d'une saga qui a souffert d'un licensing excessif, comme en témoigne le fait que, par exemple, Adventure Island est autant le nom occidental de la série de Hudson dérivée du premier épisode que le nom japonais du troisième sur PC Engine !

De gauche à droite : Fabien, François, Omar, Pippeauletsu, Guillaume Verdin et Jean-Sébastien Brugalat De gauche à droite : Fabien, François, Omar, Pippeauletsu, Guillaume Verdin et Jean-Sébastien Brugalat

Les participants de ce podcast sont :

  • François « Wonderboy Bobi », développeur en solo d'Aggelos
  • Fabien, co-dirigeant du studio Game Atelier
  • Omar, programmeur et co-fondateur du studio Lizardcube
  • Pippeauletsu, podcasteur prolifique (HBGD, JeuDePixel)
  • Guillaume Verdin, responsable éditorial du Mag qui traite de l’actualité du retrogaming
  • et Jean-Sébastien Brugalat, animateur dont le contrat court jusqu'à 2057

En bonus : Rappelons que la saga a été traitée dans Pix’n Love 22 et 23, et que son créateur Ryuichi Nishizawa a été interviewé dans le second tome de The Untold History of Japanese Game Developers ; on peut d'ailleurs voir une visite des locaux de feu-Westone à cette adresse. On rappelle aussi que les deux épisodes Mega Drive ont été traduits en français, et que Wonder Boy Returns est disponible sur Steam. Enfin, pour ceux qui n'ont pas les moyens, la vidéo de Banjo Guy Ollie interprétant la fameuse Sidecrawler's Dance est elle parfaitement gratuite !

[important]

Nous étions sans doute trop nombreux pour réaliser une photo plus resserrée, et on ne voit pas vraiment que Fabien brandit un flyer de Monster Boy and the Cursed Kingdom, que Guillaume présente son propre Dragon's Curse sur PC Engine, et surtout que Pippeauletsu tient entre ses mains son remake tournant sur Switch !

[/important]

Cette émission de 2h56 peut s'écouter à l'aide du lecteur ci-dessous, se télécharger ici ou via iTunes. N'hésitez pas à laisser des commentaires ou à poser des questions, ici-même ou sur la page Facebook des podcasts. Nous y répondrons durant les prochaines émissions.

Flux RSS des podcasts

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
L'association

Dès le 1er mars et pendant six mois, l'exposition Game : Le jeu vidéo à travers le temps se tiendra à la Fondation EDF, à Paris. À travers une soixantaine de jeux dont la moitié seront jouables, elle propose un véritable dialogue entre les générations, puisque l'on retrouvera aussi bien les premières expérimentations vidéoludiques (OXO, Tennis For Two, etc.) recréées pour l'occasion, que les dernières innovations de la réalité virtuelle en passant par l'arcade, les consoles de différentes époques, une Game Boy géante interactive ou encore un espace dédié à l'esport. Notre ami Jean Zeid (C’est pas du jeu), journaliste spécialisé, est le commissaire de cette exposition qu'il a pensée sous forme d'un parcours en trois étapes avec une chronologie à rebours, de la réalité virtuelle à la préhistoire du jeu vidéo. Et il a bien entendu fait appel à l'association MO5.COM et à ses collections pour proposer aux visiteurs de nombreux classiques jouables. L'entrée est libre du mardi au dimanche et de 12h à 19h, à l'Espace Fondation EDF située au 6, rue Récamier dans le septième arrondissement. Retrouvez plus d'informations sur l'exposition à cette adresse.

GAME : Le jeu vidéo à travers le temps

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
L'association

Français - English

L'association MO5.COM a le grand plaisir de vous annoncer que Bertrand Brocard, cofondateur de Cobrasoft, vient de rejoindre l'association en tant que membre d'honneur. Il participera également au Comité de soutien pour le Musée National des Jeux Vidéo.

Il considère notre initiative comme nécessaire et bienvenue, et nous offre son soutien en acceptant de devenir membre d'honneur de l'association. Nul doute que l'appui d'une telle personnalité du monde du jeu vidéo nous aidera à nous faire connaître et à nous développer.

Né le 30 janvier 1953, Bertrand Brocard fonde en 1982, à Chalon-sur-Saône, ARG Informatique, l’une des premières sociétés d’édition de jeux vidéo en France qui devient Cobrasoft lors de son association avec Gilles Bertin. Bertrand Brocard crée plusieurs jeux pour micro-ordinateurs dont la série des Meurtres (1985-1988), des jeux d’enquêtes accompagnés d'indices réels, la simulation HMS Cobra (1986) ou les adaptations du film Les Ripoux (1987) et de la bande dessinée La Marque jaune (1988). Tandis que le label Cobrasoft, récompensé de nombreux Tilts d'Or, est racheté par Infogrames en 1986, Bertrand Brocard fonde le studio Hitech Productions qui développe des logiciels pour les principaux éditeurs de l’époque, dont Full Metal Planète (1989) d’après le jeu de stratégie éponyme. En 1991, Bertrand Brocard met sur pied IWP, filiale d’Infogrames dédiée aux titres CD-i puis CD-ROM ; il est notamment l’auteur d’International Tennis Open (1992). De 1994 à 1996, Studio B, son département multimédia produit plusieurs dizaines de logiciels ludo-éducatifs avant de créer InfoKids, l’espace-jeunesse d’Infonie. Bertrand Brocard travaille en parallèle à l'édification d’une Cité du jeu vidéo à Lyon et à une grande exposition de préfiguration. En 1998, avec son équipe il quitte Infogrames et crée avec Patrick Oster le service en ligne Kazibao, société introduite en bourse dès juillet 2000. Il en assure la direction éditoriale jusqu’en août 2001. Bertrand Brocard vend alors ses parts pour créer Daoditu, une agence de communication interactive et événementielle. En 2007, il imagine l'un des premiers sites locaux d'information puis s’investit dans la conception d’expositions. En 2014, il commence à partager sur une page Facebook les nombreux documents qu'il a rassemblés dans le « Fonds Cobrasoft ». L'intérêt du public et des universitaires pour ces riches archives l'amène à réactiver le projet de Cité du jeu vidéo en développant la partie liée à la sauvegarde du patrimoine vidéoludique et fonder en 2016 le Conservatoire National du Jeu Vidéo dont il est président. Le CNJV a pour mission la préservation des documents de création et de production des jeux vidéo, de l'idée originale à la boite.

Meurtre à grande vitesse (Amstrad CPC, 1985) Meurtre à grande vitesse (Amstrad CPC, 1985)

Les Ripoux (Atari ST, 1987)
Les Ripoux (Atari ST, 1987)

Full Métale Planète (Amiga/Atari ST, 1989)
Full Métale Planète (Amiga/Atari ST, 1989)

International Tennis Open (CD-i, 1992)
International Tennis Open (CD-i, 1992)

Et vous, pourquoi ne pas devenir vous aussi membre de MO5.COM ?

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
L'association

Exposition « Jeu Vidéo et Pop Culture » par MO5.COMSi l'association a dû hélas annuler son exposition Le Cinquantenaire du jeu vidéo à la dernière minute, elle ne vous aura quand même pas oubliés pour les fêtes... Puisque MO5.COM est présente jusqu'à Noël à la seconde édition du concept-store The Stackers, les organisateurs ont gentiment laissé un espace de 200 m² à l'association. Bien entendu, il n'était pas possible de reprendre l'idée d'une thématique par semaine prévue pour l'évènement annulé, et nous vous proposons donc une exposition sur la pop culture, composée de seize postes jouables présentant des jeux comme Batman sur NES, Aladdin sur Mega Drive, GoldenEye 007 sur Nintendo 64, Star Wars Rogue Leader sur GameCube ou encore le beat 'em up Astérix créé par notre membre d'honneur Masaaki Kukino ! Pour rappel, le concept store se situe au 28, rue de Lappe dans le 11ème arrondissement à Paris, il est ouvert chaque jour de 13h à 21h et l'entrée est libre et gratuite ! De quoi passer de joyeuses fêtes sous le signe du retrogaming...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

        
Signaler
L'association

Les podcasts de MO5.COM

Après une émission dédiée aux trente ans de Metroid, Les Podcasts de MO5.COM célèbrent de nouveau un anniversaire, mais avec un peu moins de retard cette fois... C'était en effet il y a moins de quinze jours, le 15 novembre, que la Xbox fêtait ses quinze ans. Alors oui, elle est nettement plus jeune que les autres machines que nous avons abordées jusqu'ici (Famicom, PlayStation, Neo·Geo), mais elle n'en est pas moins intéressante comme en témoigne la durée de cette émission (03:33′30″ !) à l'image de la massivité du monolithe noir et vert fluo... Car elle est non seulement la première console américaine à avoir rencontré le succès depuis la vénérable Atari 2600, mais elle a permis à Microsoft, une société jusqu'ici principalement connue pour ses logiciels et systèmes d'exploitation, de devenir l'un des constructeurs majeurs du marché du jeu vidéo. Pour revenir sur sa genèse, nous nous sommes naturellement basés sur le livre Au c½ur de la Xbox signé Dean Takahashi, et nous avons fait appel à David Dufour, à la tête du marketing de la marque Xbox de son lancement en 2001 jusqu'à 2013, ainsi qu'à Cyril Berrebi, à l'époque le rédacteur en chef de Xbox - le magazine officiel. Cela nous confère ainsi, comme pour notre podcast sur la NES, un point de vue davantage hexagonal sur la console...

De gauche à droite : Jean-Sébastien Brugalat, Cyril Berrebi, David Dufour et Sseb22 De gauche à droite : Jean-Sébastien Brugalat, Cyril Berrebi, David Dufour et Sseb22

Les participants de ce podcast sont :

  • David Dufour, responsable du marketing de la marque Xbox de 2001 à 2013, aujourd'hui de la branche consumer de Microsoft
  • Cyril Berrebi, ex-rédacteur en chef de Xbox - le magazine officiel, aujourd'hui responsable de communication chez Capcom
  • SSeb22, auteur de Ma « carrière » de joueur, gamebloggeur et testeur prolifique
  • Guillaume Verdin, responsable éditorial du Mag qui traite de l’actualité du retrogaming
  • et Jean-Sébastien Brugalat, grand amateur de péniches

En bonus : la fameuse démo technique Two to Tango de 2000, les fameuses publicités Life is Short, Play More et Les Moustiques, et la légendaire péniche Xbox 360.

Cette émission de 3h33 peut s'écouter à l'aide du lecteur ci-dessous, se télécharger ici ou via iTunes. N'hésitez pas à laisser des commentaires ou à poser des questions, ici-même ou sur la page Facebook des podcasts. Nous y répondrons durant les prochaines émissions.

Flux RSS des podcasts

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
L'association

Dans une semaine jour pour jour, MO5.COM fera son grand retour après deux ans d'absence à CergyPlay, un évènement que l'association avait accompagné dès sa première édition en 2012. Comme chaque année, les trois médiathèques de Cergy s'associent pour proposer deux semaines placées sous le signe du jeu vidéo. Parmi les festivités au programme, l'association vous propose une exposition interactive composée de dix machines en accès libre, qui se tiendra à la Médiathèque de l'Horloge située au 49, rue de l'abondance. De plus, pour finir en beauté, une soirée prendra place le vendredi 25 novembre avec du Saturn Bomberman à dix joueurs et du ChuChu Rocket! (Dreamcast) sur grand écran, ainsi que quelques autres surprises, mais nous y reviendrons ultérieurement. Retrouvez le programme complet de toutes les manifestations proposées aux pages 19 à 21 de la plaquette disponible au téléchargement à cette adresse.

CergyPlay 2016

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
L'association

Video Games Live 2016Plus de deux ans après l'édition 2014, qui avait déjà marqué le grand retour de MO5.COM à cet évènement, l'association participera au prochain Video Games Live ! Il faut dire que cette année, le concert dédié aux musiques de jeux vidéo se tiendra au Grand Rex, dont nous avons été partenaires en septembre pour Indiana Jones et les Aventuriers du Rex Perdu. Mais notre participation ne se limitera pas à une vidéo cette fois ; le concert ne débutant qu'à 20h mais les portes ouvrant dès 18h30, nous vous proposons une exposition jouable permettant de (re)découvrir les classiques dont les musiques seront interprétés par un orchestre symphonique plus tard dans la soirée. Mais surtout, nous avons l'opportunité de vous proposer un tournoi Saturn Bomberman à dix joueurs sur l'écran géant mythique du Rex, « Le Grand Large », qui dépasse les onze mètres de haut ! Les places vont de 40 ¤ à 89,50 ¤ et se réservent sur la FNAC. Le Grand Rex se situe au 1, boulevard Poissonnière dans le deuxième arrondissement (M° Bonne Nouvelle) ; retrouvez toutes les informations sur le site officiel de l'évènement.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
L'association

Paris Games Week 2016Comme chaque année depuis la seconde édition il y a cinq ans, MO5.COM sera présente au plus grand salon français dédié aux jeux vidéo, Paris Games Week. Et comme l'année dernière, l'association fera équipe avec Coin-op Legacy pour animer l’espace retrogaming officiel du festival. Celui-ci se trouvera cette fois dans le hall 2.2, situé entre le hall 1 des gros éditeurs et le hall 3 dédié à l'eSport, et à côté du stand des jeux Made in France, et de ceux de nos amis de la BnF et de la Cité des sciences. Et cette année, l'association mettra l'accent sur le multijoueur à quatre ou plus, avec par exemple Nintendo World Cup (NES), Final Match Tennis (PC Engine), NBA Jam (Super Nintendo), Crash Team Racing (PlayStation), GoldenEye 007 (Nintendo 64), ChuChu Rocket! (Dreamcast) ou encore Mario Smash Football (GameCube), et bien entendu du Saturn Bomberman à dix joueurs sur grand écran pour éviter tout incident diplomatique... De leur côté, nos amis de Coin-op vous proposeront entre autres des bornes de Pac-Man, Super Monkey Ball, Virtua Tennis, Windjammers, Puzzle Bobble 2 ou encore The King of Fighters '98, mais aussi une très belle excluvité : le jeu d'arcade homebrew SkyCurser ! Le plan du salon n'est malheureusement pas encore disponible, mais vous pouvez retrouver déjà un grand nombre d'infos pratiques (horaires, tarifs) à cette adresse.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
L'association

Les podcasts de MO5.COM

Nous avions promis de ne pas trop vous faire attendre après notre émission sur Nolife, et Les Podcasts de MO5.COM reviennent donc pour aborder un sujet très différent, la saga Metroid se trouvant certes dans un relatif sommeil, mais sans être sérieusement menacée. Avec deux petits mois de retard sur ses trente ans, nous nous penchons en effet sur une série très particulière de Nintendo, car considérée comme l'un des piliers du constructeur avec Mario et Zelda, mais qui n'a jamais connu le même succès commercial tout en étant aussi influente - voire plus. Pour résoudre ce mystère, nous avons fait appel à Christophe Mallet, l'auteur de l'imminente Histoire de Metroid chez nos amis de Pix'n Love. Mais exceptionnellement, celui-ci ne se trouve pas dans notre studio et nous nous excusons par avance pour la qualité sonore en deçà de nos exigences habituelles. En revanche, Prof Oz est carrément sorti de sa retraite d'ancien podcasteur pour La Caz Retro afin d'aborder en notre compagnie une saga qui ne laisse personne de marbre et fait encore couler beaucoup d'encre, comme en témoigne le récent remake Project AM2R...

De gauche à droite : Jean-Sébastien Brugalat, Prof Oz, Pippeauletsu, Apo et Guillaume Verdin De gauche à droite : Jean-Sébastien Brugalat, Prof Oz, Pippeauletsu, Apo et Guillaume Verdin

Les participants de ce podcast sont :

  • Christophe Mallet, webadmin de Planète Zébès et auteur de L’Histoire de Metroid
  • Prof Oz, ex-chroniqueur de La Caz Retro
  • Pippeauletsu, nouveau membre de l'équipe et podcasteur prolifique (HBGD, JeuDePixel)
  • Apo, troll officiel de MO5.COM et souffleur de l'ombre
  • Guillaume Verdin, responsable éditorial du Mag qui traite de l’actualité du retrogaming
  • et Jean-Sébastien Brugalat, qui se met parfois en boule lui aussi quand nos auditeurs expriment leur mécontentement sur le rythme des podcasts

En bonus : le livre The Anatomy of Metroid par Jeremy Parish avec l'aide duquel le conducteur a été en grande partie réalisé, et le fameux mème « Y Cant Metroid Crawl ».

Erratum : L'enregistrement s'étant prolongé tard dans la soirée, Pippo était fatigué et a parlé d'une cartouche de 24 « Mega-Bytes » alors que Super Metroid occupe 24 Mbits (3Mo). Il a aussi tendance à dire « GBA » en parlant de la Game Boy originale, et enfin Metroid Fusion est basé sur le moteur de Wario Land 4 (lui aussi un jeu de plateformes) et non de WarioWare, même si le premier a clairement semé les graines de la loufoquerie du second. Par ailleurs, pour le confort d'écoute, nous avons coupé au montage le moment où Apo (inaudible car il parle alors sans micro) reprend Belasco sur le fait que Rocksteady n'est pas un studio américain mais londonien.

Cette émission de 3h12 peut s'écouter à l'aide du lecteur ci-dessous, se télécharger ici ou via iTunes. N'hésitez pas à laisser des commentaires ou à poser des questions, ici-même ou sur la page Facebook des podcasts. Nous y répondrons durant les prochaines émissions.

Flux RSS des podcasts

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Le Blog de l'association MO5.COM

Par MO5.COM Blog créé le 07/07/10 Mis à jour le 05/04/17 à 17h31

Si vous aimez l'histoire des jeux vidéo, de l'informatique et de la culture numérique, suivez notre blog mis à jour régulièrement avec des news concernant la préservation du patrimoine numérique et le retrogaming !

Ajouter aux favoris

Archives

Favoris