CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
Signaler
Tests

Je ne vais pas lui dédier une critique très longue parce qu'il n'y a pas grand chose à dire, mais je tenais quand même à souligner pourquoi, après avoir fait à peine 24% du jeu le tout sans faire beaucoup de missions principales, et juste en achetant des bâtiments, j'ai revendu le jeu.

Saints Row : The Third est inintéressant. C'est un bon début n'est-ce pas ? L'histoire raconte...hum...l'histoire raconte...l'histoire raconte sûrement quelque chose, mais comme je zappais les cinématiques qui ne mettait pas spécialement mon personnage en valeur pour ses qualités esthétiques, je n'ai absolument pas suivi ce qui pouvait bien se tramer dans le jeu. Tout juste ai-je compris qu'un chef de gang belge, habillé en rouge, complotait avec un chef de gang asiat' habillé en bleu turquoise et un chef de gang catcheur (oui ce n'est pas une ethnie, mais je ne me souviens plus de la tronche du mec) habillé en vert contre ma petite princesse blonde, chef du gang habillé en violet.

Une histoire avec des méchants belges...et donc charismatiques!

En fait l'absence totale d'intérêt du scénario est un reflet comme un autre d'un manque atroce du jeu ; l'immersion. Saints Row : the Third est un jeu où tout vous rappel que je vous jouez à un jeu vidéo et la plupart du temps sans compenser cette évidence par du vrai fun. L'IA du trafic routier n'a pas de sens, ce qui dans un GTA-like pose quand même un problème, d'autant plus quand les voitures ne sont pas amusantes à conduire. Les ennemis sont trop nombreux, trop chiants à semer, trop chiant à tuer pour certains d'entre eux et si le moteur du jeu donne quelque chose de relativement jolie, avec quelques effets d'explosions ou une physique des boobs assez impressionnante pour ce genre, le tout ne fait que mettre en lumière une absence totale de personnalité. On est très loin du charisme de Liberty City ou la grandeur de San Andreas.

L'idée est pourtant simple ; prendre le parti de GTA:SA et le pousser le plus loin possible dans le délire. Le problème c'est que mise à part l'activité secondaire « arnaque à l'assurance », qui consiste à passer son personnage en ragdoll pour qu'il se mange le plus de bagnoles possible et qui n'est pas sans rappeler le très sympathique Pain sur PSN, aucune activité n'est originale ou plus excentrique que dans n'importe quel autre GTA-like (GTAIV compris). De l'escorte en hélicoptère barbante, de l'escorte en voiture encore plus barbante, de la protection de voiture et des fusillade qui vire très rapidement au n'importe quoi générale, mais pas dans le bon sens du terme ; on fait vite le constat qu'on se fait chier dans Saints Row : the Third. Le truc c'est que ce genre d'activités, pas forcément dingue, peut s'avérer prenant si le scénario induit une tension, ou que certains scripts aident la mise en scène ; le jeu étant dépourvu des deux, tout cela apparaît parfaitement plat. Ne pouvant même pas en plus se vanter d'avoir le moteur de destruction d'un Red Faction : Guerrilla, ou la map gigantesque et pleine d'easter eggs de Just Cause II, Saints Row 3 montre clairement un manque complet d'imagination pour amuser le joueur.

Des missions...intenses.

J'y ai tout de même joué une vingtaine d'heure...qu'ai-je bien pu faire pendant tout ce temps ? J'ai joué à la poupée.

Parce que s'il y a une chose qui pour le coup est assez cool dans le jeu de THQ, c'est bien la personnalisation dans son ensemble. Pour commencer, j'ai mis 2h à faire mon personnage. Entre le choix du sexe, de la carrure basée sur un rapport musclé/gros/maigre, la jauge de sex-appeal qui pour les femme sert juste à rendre la poitrine ridiculement énorme, et un nombre de paramètres impressionnant pour façonner le visage que l'on veut, j'ai eu de quoi m'amuser moi qui adore les éditeurs de personnages. Une fois en jeu, c'est là que ça devient un peu n'importe quoi.

Turn down the lights and light up the party I got the time and you got the body!

Le jeu propose quatre type de boutiques de fringues différentes avec certes pas des milliers de modèles, mais qui permet de choisir la couleur de chacun des éléments de ce qu'on achète. Résultat, j'étais tellement fier de mon personnage qui sans rire est mon préféré de tout ceux que j'ai bien pu faire, tous jeux confondus, que j'ai passé le plus clair de mon temps à faire du shopping. Je dépensais tellement que j'étais forcé de faire des missions pour pouvoir continuer à acheter des fringues...chose qui n'arrive jamais dans le jeu vidéo de manière générale. En plus des fringues, on peut « bolider » sa voiture ou sa moto à sa guise et se créer une liste de lectures personnelles pour la radio du jeu, histoire de n'écouter que ce que l'on désire dans un liste de titres variés et plutôt bien choisis. Ne serait-ce que le fait de pouvoir écouter de la musique classique dans un tel jeu, c'est un petit bonheur qu'on ne se refuse pas.

Je suis loin d'avoir tout pris en photo...mais ça donne une idée de ce que j'ai fait pendant 20 heures de jeu.

Saints Row the Third est donc un jeu de poupée. Si vous le trouvez à 10€, vous prendrez sans aucun doute beaucoup de plaisir à mater votre personnage qui peut être customisé à l'envie (personnellement j'ai jamais autant maté un personnage de jeu vidéo). C'est tout ce que je retiens d'un jeu sinon sans intérêt particulier, l'ensemble de son gameplay manquant cruellement d'imagination pour nous faire oublier la nullité du scénario et le manque de personnalité évident du titre. Bref un super éditeur de personnage et c'est tout.

Voir aussi

Jeux : 
Saints Row
Ajouter à mes favoris Commenter (26)

Commentaires

Sharn
Signaler
Sharn
Les mêmes reproches que je fais à Just Cause 2. Je suis un joueur à narration ou à gameplay solide. Le coup du: "tiens voilà une énorme map fais ce que tu veux" j'ai vraiment du mal.
DrChevre
Signaler
DrChevre
"Saints Row : the Third est un jeu où tout vous rappel que je vous jouez à un jeu vidéo", je suis tout à fait d'accord, ça résume très bien le jeu. Mais là ou tu semble y voir du négatif, moi je trouve que c'est sa force. Les ennemis servent juste de chair à canon et les développeurs ont plutot chercher à multiplier les moyens d'executions.
Et finalement, ce qui m'amuse le plus dans le jeu c'est les différents bugs ou le comportement totalement débile des pnj. C'est très primaire comme plaisir mais ça marche (du moins dans mon cas).
NakedVince
Signaler
NakedVince
J'ai cette cruelle impression que beaucoup de jeux THQ sont décevants...
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Kelun
19/04/2012, 15:27
C'est là que tu te "trompes". Saints Row the Third n'a jamais eu la prétention d'avoir une narration vidéoludique incroyable et une immersion jusqu'au bout des ongles, c'était pas du tout le but du jeu. Son but c'était juste l'éclate et rien d'autre


Non, c'est là où Seb a raison justement. Pour que ce soit fun, défouloir, tout ce que tu voudras, faut que le jeu soit réussi à la base, qu'il y ait eu du travail dessus. Suffit pas de rajouter des grosses têtes à un GTA PS2 pour que ça devienne hilarant. Les missions sont mal torchées, la conduite est nulle, l'IA est naze... Reste quoi pour t'amuser, là-dedans ? Le "J'ai pondu une daube sans prétention", c'est l'excuse des tocards.
Chipster
Signaler
Chipster
Je rejoins le caribou, ça se veut fun, ça l'est pas assez selon la prétention du titre. La mise en scène est plate, techniquement en plus ça rame au milieu de l'atlantique donc c'est relou à suivre. Bref on se fait chier ouais, c'est ça @_@ les activités sont à se facepalm contre la tv tellement c'est juste infernal, tu passes ton temps à massacrer des gens par centaine ! Zéro sensations, zéro fun, rien, niet, nada.
Sinon pareil la seule chose qui m'a éclaté c'est de faire une poupée over bangable... d'ailleurs elle ressemble beaucoup à la tienne (notamment la même coupe blonde :P).
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Kelun: c'est toujours ce que j'essaye de faire, jusqu'à ce que je vois qu'il est minuit, que ça fait deux heures que je suis sur l'éditeur de personnage et que j'ai envie de jouer XD Du coup à ce moment là je lâche l'affaire, j'essaye d'en faire une qui me plait et voilà! Vivement Dragon's Dogma histoire que je puisse faire deux blondes pour la même équipe :lol: (ou moi plus une blonde :ph34r: )

@Lhied: carrément excellent! Je te le conseil vivement si tu veux bosser pour Lagerfeld! (ou pour les clip de rap US aussi!)
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Il a l'air sympa, ce Léa Passion Haute Couture ! :D
Kelun
Signaler
Kelun
J'accepte toujours les bisous.

Par contre, ton perso ne ressemble pas du tout à Scarjo. Enfin si c'est elle que tu as voulu faire. :P
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Je me suis vraiment amusé sur ce jeu (beaucoup moins sur les DLC) mais j'ai effectivement passé beaucoup de temps à "jouer à la poupée".
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Je te fais un bisous pour sceller la fin de cette discorde :wub:
Kelun
Signaler
Kelun
D'accord.

A part répéter en boucle je sais pas quoi dire d'autre. :P
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Ah mais j'ai jamais dis qu'on sortait des gouts et des couleurs. Toutes mes critiques et mes articles sont basé sur cette composante en fait XD Et j'en attendais pas un jeu immersif, c'est ça qu'il faut bien comprendre. J'en attendais un jeu fun et j'ai trouvé ça convenue...donc chiant et joué mille fois :)
Kelun
Signaler
Kelun
Là on en revient à l'histoire des goûts et des couleurs. :D

Toi t'a rien trouvé de drôle et de fun et c'est pour ça que ça ne t'a pas plu. Moi au contraire j'ai trouvé certains trucs marrants (d'autres blagues lourdes aussi) et pour moi, ça, plus les missions wtf, j'ai trouvé le jeu fun. Après c'est clair que le jeu est pas du tout immersif mais en voyant les trailers et le début du jeu, tu t'y attend un minimum, tu sais qu'il ne le sera pas.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Non mais je me trompes pas, justement, je le sais bien qu'il n'en a pas la prétention. C'est là que tu me suis pas XD il a en revanche la prétention de te faire rire avec un côté loufoque et des missions censées être n'importe quoi, ce qui DE MON POINT DE VUE, n'est pas le cas. Donc pour moi il perd sur les tous les tableaux. Il est pas fun parce qu'il me fait pas rire, et il a pas de narration donc il est pas immersif. Donc je me fais chier en y jouant du début à la fin.

Just Cause II est dans la même veine, mais si je me suis fait chié sur le long terme, je me suis au moins amusé au début parce qu'on peut sauter d'une montagen, attraper un hélico, bombardé une usine, se faire descendre reprendre un avion de chasse au grappin etc...

Ce que je veux dire c'est que ce que GTAIV a perdu en fun immédiat (qui pour moi était dans San Andreas) il l'a gagné sur un autre tableau qui est la cohérence ET l'immersion et puissance mille. Je compare Saints Row 3 à Red Faction et Just Cause II surtout. Il a pas la carrure de GTAIV. Mais il est pas non plus plus fun que GTAIV de mon point de vue parce que les missions sont pas plus loufoques que ça. J'espère avoir été clair cette fois ci :D
Kelun
Signaler
Kelun
C'est là que tu te "trompes".

Saints Row the Third n'a jamais eu la prétention d'avoir une narration vidéoludique incroyable et une immersion jusqu'au bout des ongles, c'était pas du tout le but du jeu. Son but c'était juste l'éclate et rien d'autre. Tu as joué à SR en mode sérieux comme on joue à un GTA ou a un Silent Hill.

Petit parallèle, c'est comme les gens qui vont voir un Transformers au cinéma et que tout le long du chemin ils se disent, j'espère que le scénario sera bon avec une histoire profonde et sérieuse, que les personnages seront intéressants et charismatiques. Et bien non, tout ça c'est pas le but d'un Transformers. Ca ne te viendra pas à l'idée de te dire, j'espère que dans ce Woody Allen ou Aronofsky il aura plein d'effets spéciaux et d'action.

Pour en revenir aux jeux, sa te viendra pas à l'idée de comparer un Super Smash Bros Melee avec un Soul Calibur ? Bah là c'est pareil, un SR et un GTA sont différents, en tout.
Joniwan
Signaler
Joniwan
ah, et NEED btw xD
Joniwan
Signaler
Joniwan
J'aime... L'éditeur de persos !!!
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Kelun: bah justement GTAIV assume pas le côté délire parce que c'est pas délire :lol:. Moi je trouve GTAIV mille fois plus maitrisé que ce soit en terme d'histoire de profondeur de jeu, d'idée de gameplay et narration vidéoludique et surtout l'immersion est même pas comparable. D'ailleurs avant GTAIV mon jeu préféré était San Andreas (en compétition avec Shenmue et Shadow of the Colossus) mais je préfère l'orientation plus cohérente qui garde des touche d'humour liée au background que le WTF de SA...
Kelun
Signaler
Kelun
Et bien moi j'ai trouvé ça marrant. Certaines missions étaient sympa sans être transcendantes non plus mais j'ai apprécié le jeu. Au contraire d'un gta ou c'est trop sérieux, trop chiant.

Dans Saint's Row au moins ils ont assumés le côté délire et wtf à tout va pas comme dans Gta ou tout les trucs sympa retombe comme un soufflet.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Franchement, c'est du aux photos pas au modèle.
Pedrof
Signaler
Pedrof
Je la trouve pas très féminine ta blonde sur certains profils.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Kelun: non non c'est juste que les missions sont pas plus marrante que n'importe quel autre GTAlike justement. A part le coup de l'assurance maladie, mais qui est une mission rescapée du premier volet. Pour moi c'est ça qui pêche. Les missions principales, c'est des missions secondaires déguisées et la plupart du temps à part blaster tu fais rien de spé et c'est pas plus marrant que dans un autre jeu. ET justement je trouve même que ça l'est moins parce que le jeu joue pas la carte de l'immersion. C'est par parce que t'as une bubble head à la place de la tête que ce que tu fais est marrant quoi :/
Pedrof
Signaler
Pedrof
Ça me donne envie de faire un personnage masculin bien charismatique, à la Nicolas Rush B)
Kelun
Signaler
Kelun
Et bien moi je me suis éclaté comme un petit fou sur ce jeu. En même temps j'ai pris le jeu comme il était, c'est à dire un grand défouloir avec du wtf et des blagues grasses.

Je n'ai pas pris une seule seconde le jeu au sérieux. C'est d'ailleurs peut être ça qui t'a fait ne pas l'aimer, tu y a joué en pensant qu'il allait être comme un gta alors que pas du tout.
eclypse
Signaler
eclypse
pour le manque de personnalité du titre, je suis pas vraiment d'accord, toute les situations loufoques donne justement une personnalité au jeu.

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris