Indé, Néo, Rétro...

Indé, Néo, Rétro...

Par Retromag Blog créé le 28/10/11 Mis à jour le 04/07/15 à 10h26

Toute nouvelle publication sur le rétrogaming !

Ajouter aux favoris
Signaler
jeu video rétro
Certaines légendes du jeu vidéo cachent souvent des non-dits sur leur phase de développement. Ce fut le cas de Donkey Kong 64, un joyaux de la Nintendo 64 ne pouvant fonctionner sans le précieux Expansion Pack vendu avec. D'après Chris Marlow, un ancien programmeur de Rare, des contorsions techniques ont été nécessaires pour corriger un bug indécrottable. Sans l'utilisation de cet accessoire, ce fameux bug aurait rendu inutilisable ad vitam aeternam la cartouche DK64. Les 4MB supplémentaires sont venus au secours de Rare et du contrôle qualité de Nintendo, impuissants face à un défaut de programmation insoluble.
 
 
 
A l'origine, le Ram Pack lancé en 1998, a été conçu pour rehausser la qualité technique des jeux sans pour autant rendre ce périphérique obligatoire. De 4MB, la taille de la mémoire vive de la N64 passait à 8MB, une aubaine pour augmenter la fluidité, la qualité visuelle d'un titre phare. Ce jeu de Rare sera avec The Legend of Zelda : Majora's Mask était l'un des seuls à exiger ce périphérique pour fonctionner. En ce qui concerne Perfect Dark du même studio, l'Expansion Pack sera "conseillé".
 
 
 
A l'inverse, Space Station Silicon Valley 64 (Take2/1998) pourtant compatible avec cette extension, refusait de fonctionner correctement. Des freeze, des bugs visuels (certains décors peuvent être traversés en raison de leur instabilité), de jouabilité (collecte impossible) émaillent le jeu. Dans certains cas relatés, le jeu déniait poursuivre son chargement après l'écran de démarrage.
 
L'objet du délit
 
 
 
Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Commentaires

Glados
Signaler
Glados
et dire qu on se plaint des tendance next gen et actuelle :D
Retromag
Signaler
Retromag
Vers la fin non. Je me souviens de Turok 2 où les textures étaient presque identiques avec ou sans ram pack. Seul le brouillard était repoussé de quelques mètres.

D87: Silicon était une perle américaine alors que les joueurs avaient les yeux rivés vers le Japon. Un jeu injustement boudé.

Dsyilik : Rogue Squadron fonctionnait sans.
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Et cet accessoire rendait tous les jeux N64 plus fluides ? En même temps, 4mb de ram, c'est deux fois plus que la Play1...
Donald87
Signaler
Donald87
J'ai acquis cet accessoire en achetant le jeu Donkey Kong ... Silicon Valley, un jeu injustement trop peu connu ;)
ferio
Signaler
ferio
Je ne le possède pas et conker's bad fur day fonctionne bien sans. Par contre si ça peut amélioré visuellement le jeu ça je ne sais pas :P
Dysilik
Signaler
Dysilik
obligatoire pour rogue squadron je crois aussi.
et conker's bad fur day
Retromag
Signaler
Retromag
oui, c'est indéniable. Déjà que le prix de la n64 avait surpris tout son monde en France, annoncé à 1490 frcs il me semble (un peu plus de 200€).
Conk3r
Signaler
Conk3r
Objet obligatoire pour tout possesseur de N64 si vous voulez jouer à Zelda Majora's Mask ! Le plus souvent il permettait d'afficher le mode Haute-résolution qui avait des textures un peu plus fines, ce qui au final n'était pas super utile quand même ^^

Par contre j'ai jamais compris pourquoi ils n'ont pas inclus ces 8 MB dans la console directement, je pense pas que ça aurait pu avoir de grosses répercutions sur le prix ...
Retromag
Signaler
Retromag
donc vivement conseillé, merci pour la précision :D
kuroro
Signaler
kuroro
Avec perfect Dark il était nécessaire pour acceder à la version complete du jeu, sans tu n'avait acces qu'au versus en mode dégradé.

Édito

L'exercice est tellement délicat lorsqu'il s'agit d'écrire son premier édito ! Comme le nom l'indique, Retromag est une nouvelle publication sur le rétrogaming dont je suis le responsable. Je vous présenterai ici, le magazine en cours de création. J'espère de tout coeur vous savoir nombreux à me suivre et à partager vos (vieux) souvenirs !

 

Archives

Favoris