PixelMania

Par MrShu Blog créé le 18/03/13 Mis à jour le 20/01/14 à 00h47

PixelMania : du jeu récent, rétro, obscure, des tuto, de la rigolade...

Ajouter aux favoris
Signaler

"Par Michael"

 

J’avais entendu parler de ce jeu (pour PC sorti en 2005 par Activision) dans le passé, mais l’avais laissé de côté vu son prix que je trouvais trop dispendieux pour l’intérêt que j’y portais d’après ce que j’en voyais sur le net. Mais après avoir tombé dessus totalement par hasard en n’y repensant plus et l’ayant trouvé totalement neuf pour seulement 2$ (équivaut à 1,50 euros), j’ai décidé de lui donner une chance, après tout, pour ce prix, je n’ai pas grand-chose à perdre si au final, le jeu s’avère être bon à jeter, n’est-ce pas?

 

Eh bien, ce ne sera pas le cas, car je dois avouer que je l’ai trouvé pas si mal que ça finalement. Pour vous résumer rapidement le but de The Movies, nous sommes en charge d’un lot où nous devons développer des studios à Hollywood et tout ce qui va avec. Ce qui veut dire, construire des endroits pour les scripteurs, pour répéter avant le tournage, pour changer le look des acteurs, des studios en quantité phénoménal, des cantines, des roulottes, des maisons de post-productions, des lieux de réhabilitation pour les accros à l’alcool ou aux drogues et j’en passe.

 

On devra donc répondre aux caprices des employés qui peuvent vouloir plus d’argent, un nouveau look, leur propre roulotte, exiger une cantine pour se remplir l’estomac et même faire en sorte que les paparazzis ne soient pas trop sur leur dos. C’est primordiale de satisfaire autant les acteurs que les réalisateurs car de meilleurs humeurs ils sont, plus les chances que le film soit une réussite sont élevées. On sera donc bien occupé à penser à tout ses petits détails.

 

Ce n’est qu’une petite partie de tout ce qui peut nous attendre dans ce jeu qui contient trois disques d’installations. Lors du tournage, on peut modifié certaines émotions, accessoires, plans de vues, etc… à notre guise pour rendre le film encore meilleure qu’il ne l’est déjà.

 

 

Il faut aussi être prudent lorsque viens le moment de casting en donnant les boulots aux bonnes personnes. Donner le travail de réalisateur spécialisé en science-fiction un film d’horreur va définitivement nuire au résultat final. Même chose pour les acteurs. On peut vérifier leurs «spécialités» en quelques clics de souris. Avoir des acteurs et réalisateurs, c’est bien beau, mais il ne faut pas oublier qu’il y a des gens qui travaillent en arrière de la caméra et que des extras peuvent parfois être nécessaire, il faut donc avoir tout notre monde avant de débuter le tournage.

 

Malheureusement, on ne peut pas engager des gens à notre guise comme la grande majorité (pour ne pas dire totalité) des jeux de gestions que j’ai essayé (on parle d’environ seize jeux), il faut attendre que ses personnes soient sur le terrain et attendent devant la bonne bâtisse (car certains attendent pour être ouvrier, d’autres pour être scripteurs, etc…) donc il peut nous arriver d’être très mal pris car nous serons à court d’acteur et ça retardera notre horaire.

 

 

 

Il faut aussi penser à engager des gens spécialisés dans les recherches pour trouver de meilleurs techniques de tournage, effets spéciaux, etc… car il ne faut pas oublier que nous sommes en compétition ici. Il y a d’autres studios qui veulent être au sommet et eux sont prêts à mettre le paquet dans leur production, il faut donc emboiter le pas. Il y a aussi une cérémonie de prix qui reviens aux cinq ans et gagner une petite statuette pour nous aider à gagner plus de visibilité pour mieux réussir au box-office.

 

 

 

Si vous jouer le mode régulier, on a pas le choix, on débute en 1920 et nos premiers films seront donc plus court et aussi en noir et blanc. On va donc évoluer petit à petit pour voir les studios devenir plus beaux, les équipements meilleurs et la qualité des films sera aussi supérieur. Donc, patience, vous changerez de décennie après avoir fait quelques films, ce qui vous donnera le temps d’apprendre à vous repérer dans toutes vos options. Le mode bac-à-sable, de son côté, vous donne le choix de la décennie entre les années 20, 30, 40 ou 50.

 

 

 

La meilleure façon de continuer à un rythme régulier c’est de constamment avoir des films en cours d’écriture (vous dites à vos scripteurs quel genre de film vous voulez entre comédie, romantique, science-fiction, horreur, etc… donc vous avez le contrôle là-dessus) même quand vous êtes en tournage. Si vous avez suffisamment d’employés, vous pourrez même tourner plusieurs films en même temps… si vous avez assez de studios différents et si le même lieu n’a pas besoin d’être utilisé dans les deux films, autrement, vous devrez attendre qu’il soit libre… ce qui peut parfois être long si une des personnes travaillant sur l’autre projet fais une crise de caprices car il veut être mieux payé ou avoir sa propre roulotte entre autre.

 

 

 

Quand un film est totalement tourné, si vous avez une maison de post-production, il faut amener le film à cet endroit pour ajouter des sons ou autres effets du genre. Sinon, ou après vous être occupé de cette tâche, il vous faut placer votre film dans la bâtisse qui s’occupera d’en faire la diffusion en salle. Une fois que c’est fait, il ne vous reste qu’à regarder votre film (si vous le voulez) et de voir les critiques sur ce film. Les dollars entrerons pendant une certaine période de temps, quand vous avez pris tout l’argent possible avec ce film, il est temps de l’archiver.

 

 

 

On a même la possibilité d’enregistrer notre film afin de le publier sur internet. D’après mes recherches, on est pas obligé de suivre le script pas à pas et il y aurait moyen d’avoir encore plus de contrôle sur la scénarisation que ce dont je vous parlais plus tôt dans ce texte, mais je dois malheureusement avouer ne pas avoir trouvé comment.

 

 

 

Pour résumer, une tonne de studios différents et d’objets pour remplir notre terrain de lieux reliés au monde du cinéma. On doit gérer les attitudes de nos employés et éventuellement le faire aussi pour les budgets de nos films. Le seul vrai point majeur que je reproche à ce jeu c’est le peu de gens que nous pouvons embaucher car il faut attendre qu’ils soient disponibles sur le terrain. Outre ce problème, nous avons ici un jeu bien pensé et intéressant (du moins si on aimes les jeux de gestions). Donc les fans de ce genre de jeux devraient aimer l’expérience qu’est le jeu The Movies.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Salut a tous, laissez moi vous présenter notre projet.

PixelMania est né de l'envie de deux personnes de parler de notre passion : le jeu vidéo.

Michael (natif du Québec) et MrShu (un ch'ti français).

Après trois années de fanzine sur le web, le projet est revenu à la vie en vidéo.

N'hésitez pas à passer par ici pour des jeux, tests, tutorials,...

MrShu (le Gaston Lagaffe du jeu vidéo) à toujours un tour dans son sac ou une astuce pour réparer, nettoyer ou entretenir ses vieilles machines.

Mike, le spécialiste des dossiers vous fera revivre quelques souvenirs par le biais de ces chroniques. 

 

Abonnez vous à notre chaine youtube pour être sur de ne rien manquer : http://www.youtube.com/user/PixelManiaLeCast/videos

 

Archives

Favoris