Game Design : Saltadrow's Diary

Par PAC Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 09/08/13 à 09h45

Journal de bord de ma nouvelle aventure de Game Designer amateur!

Ajouter aux favoris
Signaler
Nostalgeek

C'est en fouillant un peu dans les bacs de vendeurs de jeux-vidéo, que je me suis rendu compte que la génération actuelle de consoles de jeux subissaient un phénomène assez particulier de transfert des jeux de rôle du salon vers le portable. En effet, et c'est plutôt étonnant, si l'on navigue un peu sur les différents sites d'actualité vidéo-ludique, on aura du mal à voir un RPG sur PS3 ou Xbox360 qui soit acclamé comme LE RPG de sa génération, à défaut même d'en trouver un ou deux de vraiment valables à faire sur ces consoles. Des licences les plus appréciés aux nouvelles, très peu d'entre elles ont le droit de citer dans un top annuel. On pourrait donc penser que le jeu de rôle ne passe pas le cap de la next-gen ?

D'un autre côté, on s'aperçoit que la petite Nintendo DS accueille un catalogue plus qu'alléchant dans ce style, et que nombre d'entre ces jeux semblent être des perles du genre. On peut alors se poser cette question : Comment se fait-il qu'un genre comme le RPG, qui demande en général un grand nombre d'heures de jeu pour être bouclé, qui nécessite bien souvent des sessions de jeu assez longues et qui disposent en général de nombreuses cut-scene, a pu glisser d'un environnement qui se prête mieux à toutes ces caractéristiques (canapé, grand écran, gestion du temps de loisirs...) vers un autre qui ne s'y prêterait pas de prime abord (petit écran qui fatigue la vue, prise en main moins agréable qu'une manette, temps limité lorsqu'utilisé en dehors de chez soi...) ?


Euh... A la maison?

On peut émettre au moins deux hypothèses. Tout d'abord, vu les records de vente de la portable de Nintendo, et les probables coûts de développement infiniment plus faible que sur consoles next-gen, on peut penser que les développeurs ont décidé de miser leur argent dans ce nouveau créneau. Moins de risque, plus de ventes si le jeu est bon, est une équation qui doit sonner agréablement à leurs oreilles. On peut aussi penser que, finalement, les joueurs nomades d'avant se sont sédentarisés, que les petits garçons que nous étions, gameboy toujours en poche, prêts à faire une petite partie de Tetris ou un plus long Zelda, Link's Awakening pendant un voyage en voiture, sont devenus des grands, prêts à sacrifier encore un peu plus d'acuité visuelle pour s'adonner à leur genre préféré. Mais entre la PSP et ses maigres heures d'autonomie et avec la sortie de la 3DS dans deux mois, qui n'affiche guère de caractéristique épatante dans ce domaine, on peut vraiment se poser des questions quand à la réelle utilisation des prochaines consoles portables.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

 

Archives

Favoris