Opium Testing : Le BLOG

Par Opium Testing Blog créé le 11/02/16 Mis à jour le 17/03/16 à 09h15

Bienvenue sur le blog de la chaîne Youtube : Opium Testing !!!
Chaque semaine je propose sur ma chaîne des vidéos sur le jeu vidéo, des chroniques, des découvertes, des Top 10 ou du rétrogaming, il y en a pour tous les goûts, pour tous les amoureux du jeu !
https://www.youtube.com/user/opiumtesting

Ajouter aux favoris
Signaler
Chroniques (Jeu vidéo)

CHRONIQUE

Les RPG

Salut à toutes et à tous, cette semaine dans la chronique, on va parler d'un genre de jeu qui m'a beaucoup été demandé, les RPG.

Beaucoup demandé et jamais fait, puisqu'à chaque fois que je veux m'attaquer aux RPG, je ne sais jamais comment aborder le thème, tellement la liste de jeux, les complexités des gameplay, les variantes, les mécaniques, les univers sont immenses, donc plutôt que de parler de l'histoire des RPG en citant à la suite 150 jeux qui ont marqué le genre depuis plus de 40 ans, et que depuis 2 ans que je fais des chroniques, nombreuses ont été celles qui évoquaient les RPG, j'ai déjà parlé des roguelike, des action-rpg, donc, je vous propose une vidéo, disons, explicative du genre avec tout, ce qui caractérise un RPG, en commençant par sa définition, les quêtes, les items, le gain d'expérience, les combats, puis on passera aux différences culturelles entre le Japon et l'occident ou entre l'ordinateur et les consoles, pareil, ça j'en ai déjà parlé dans des vidéos précédentes, et puis je finirais avec les sous-genres du RPG, sa popularité, bref, une chronique succinte et explicative en étant le plus complet possible, j'emettrais souvent des généralités, tous les jeux ne se ressemblent pas, mais dans le style RPG, on retrouve souvent les mêmes caractéristiques, bref, j'espère que cela vous plaira. 

Définition

Le genre RPG est sans doute le genre le plus ancien dans le monde vidéoludique, en effet, les premiers RPG, les role playing game, les jeux de rôle ont fortement été inspiré par le jeu de rôle papier sur table qu'est Donjons & Dragons, un jeu créé dans les années 70 par Gary Gygax et Dave Arneson. 

Un RPG est avant tout un jeu, dans lequel nous allons incarner un personnage, qui va évoluer dans un environnement, qui aura une certaine liberté dans ses actions et qui va vivre des aventures, une quête principale, à laquelle de nombreuses quêtes secondaires vont se greffer au fil de l'histoire. La principale caractéritique est l'évolution du personnage. Suite à des épreuves plus ou moins complexes, le personnage va obtenir des points d'expérience, que l'on répartira dans différentes catégories comme le plus souvent, l'agilité, la force, l'endurance ou l'intelligence. Le joueur va aussi obtenir des armes et des armures qu'il faudra faire évoluer également, on pourra les gérer à travers la gestion d'un inventaire

 

Histoires

La plupart des RPG se déroulent dans des environnements médiéval fantastique, en tout cas dans des univers virtuel très riche, avec des scénarios parfois complexes, parfois un peu moins. Des mondes historiques, moyen-âgeux ou de science fiction sont aussi souvent utilisés, la plupart du temps, il faut sauver le monde d'une terrible menace et les scénarios et aventures sont souvent les plus longues du jeu vidéo, leur durée de vie dépasse la dizaine d'heures, voire la centaine dans certains cas. 

Dans les jeux de rôle papier, on avait à faire avec un maître du jeu, qui nous guidait dans notre aventure, les jeux vidéo vont ainsi mettre en place des personnages non jouables, des PNJ, à qui on va parler, obtenir des renseignements, à travers des dialogues avec plus ou moins d'embranchements scénaristiques et qui nous donneront le plus souvent des quêtes secondaires à réaliser, dans tous les cas, il faudra prendre un certains nombres de décision importantes pour la suite de notre aventure.  

Exploration & Quêtes

Explorer un monde est la base d'un RPG, on marche, on cherche, on parle à des PNJ, on trouve des objets, on tombe dans des pièges. Certains jeux comme Diablo offre des environnements qui sont générés aléatoirement, même si les niveaux gardent une certaine architecture, ils sont construits différemment d'une partie à l'autre, ce qui renforce la rejouabilité, d'autres jeux offrent des donjons générés aléatoirement et où la mort est permanente, on les appelle les rogue like. Dans les RPG pur, il n'y a pas ce type d'aléatoire et les développeurs ont quasiment tout prévu de ce qui va vous arriver en suivant un fil directeur, c'est aussi une donnée qui différencie les RPG occidentaux des RPG japonais, la linéarité ou non de l'aventure, mais on va y revenir. 

On suit donc l'histoire en enchaînant les quêtes secondaires et en suivant la quête principale, les mondes sont parsemés de boss, le but des RPG est donc d'explorer notre environnement et de réaliser le maximum de quêtes afin de faire évoluer notre personnage pour qu'il ne soit pas trop faible pour les ennemis qui arrivent par la suite.

 

Items & Inventaire

Au fil de notre aventure, nous allons obtenir du loot, c'est à dire des objets tels que des vétements, des armes ou des armures, dans la plupart des jeux, on pourra faire du commerce pour vendre ce qui ne nous intéresse plus et acheter de meilleurs objets. Certains jeux proposent également d'upgrader nos armes et armures afin de les rendre plus puissantes et efficaces. La gestion de l'inventaire sera donc très importante et primordiale dans certains cas, car notre inventaire est souvent limité en place ou en poids. 

 

Actions et capacités du personnage

A sa création, Dungeon & Dragons offrait déjà 3 classes jouables, qui sont devenus des classiques dans ce type de jeu, le guerrier, le prêtre et le magicien, auquel se sont rajoutés par la suite le voleur, le paladin, le druide et le moine. Chaque perso a donc des caractéristiques et des attributs qui lui sont propres et permet à chaque joueur d'y trouver son compte dans sa façon de jouer. Chaque action dans le jeu aura des conséquences, le joueur aura au fil de l'aventure des choix moraux à effectuer en fonction de sa sensibilité.

Aujourd'hui, la création de perso est très important en début de jeu, principalement physique, après, cela dépend dans quelle catégorie on rajoute les points de compétences pour faire évoluer notre héros. Par exemple, le guerrier aura plus de force, le prêtre sera plus abilité à soigner et le magicien découvrira de nouveaux sorts. Tous nos choix influenceront les performances de notre perso dans les combats principalement, certaines potions sont aussi présentes pour entre autres augmenter nos points de vie ou notre mana.

 

Expérience

Ainsi au fil de l'aventure, notre héros devient plus fort en gagnant de nouveaux skills, des armes ou de la magie, on gagne en pouvoir, afin d'affronter des ennemis qui seront de plus en plus dur à vaincre. L'évolution du personnage est une donnée intraséquement liée aux RPG. Dans n'importe quel jeu autre que les RPG, à partir du moment où notre héros est évolutif, on dit que des élèments de RPG sont présent dans le jeu.

Dans les jeux de plateforme, quand on gagne un pouvoir, on le gagne immédiatement ou alors pour une certaine durée, ce ne sera pas le cas des RPG, puisque le joueur choisit lui même ces nouveaux pouvoirs, ces nouveux skills quand il gagne de l'expérience, et le héros passe des niveaux de plus en plus difficile ou long à obtenir, tout ceci nous aidera à vaincre les ennemis et à être plus expérimenté lors des combats, afin de finir nos quêtes, c'est ce qu'on appelle le levelling. Beaucoup de RPG utilise aussi des arbres de compétences plus ou moins complexes, si bien que débloquer un pouvoir peut débloquer d'autres pouvoirs et ainsi de suite. Ce système d'expérience est par ailleurs  fortement inspiré des jeux de rôle papier. 

Combats

Alor que les RPG plus anciens avaient tendance à séparer les combats de l'exploration, on constate qu'aujourd'hui, les développeurs mêlent plus le combat dans l'exploration. Avant, les combats étaient souvent générés aléatoirement, on explorait et on tombait par hasard sur un ennemi. Pareil, cette tendance a fortement disparu aujourd'hui.

Les combats se rangent dans deux catégories, soit les combats au tour par tour, soit les combats en temps rééls. Certains RPG combinent les deux systèmes. L'originalité d'un RPG se trouve le plus souvent dans son système de combat, ainsi à partir du 4éme opus, Final Fantasy intégre l'Active Time Battle, le perso doit recharger une jauge pour pouvoir attaquer. Une série comme Fallout est passée de combats au tour par tour, à des combats en temps rééls. Il existe aussi un système de pause active, qui permet d'intégrer beaucoup plus de tactique dans les combats. Bref, à chaque jeu son système de combat, il faudrait presque faire une chronique entière pour expliquer les différents système de combat dans les RPG, donc on va passer à la partie suivante de cette chronique en revenant sur l'histoire des RPG.

 

HISTOIRE DES RPG

Comme je l'ai dit, c'est dans les années 70 que Donjons & Dragons a été créé et influencera énormément le monde vidéoludique. Il existait déjà des jeux de rôle, il s'agissait souvent de wargames, des simulation de sport ou des jeux d'aventure. 

 

Débuts sur papier 

Donjons & Dragons sera influencé aussi par les univers fantasy créés par JRR Tolkien, des jeux de stratégie tels que les échecs ou par la littérature comme l'épopée de Gilgamesh, en introduisant des quêtes dans une histoire globale, une quête principale.

C'est donc inévitablement que les premiers jeux sur ordinateur étaient des jeux de rôle, d'abord en format texte, on tapait des commandes qui faisaient évoluer notre héros dans son environnement. Manque de puissance des machines oblige, l'évolution de notre perso tel qu'on l'entend aujourd'hui, avec gain d'expérience a pris quelques années à arriver sur ordinateur.

Ainsi sur les premiers ordinateurs aux Etats-Unis, on retrouve les premiers jeux d'aventure, les premiers jeux de rôle, on invente de nouveaux gameplay tel que le rogue-like avec des niveaux générés aléatoirement. La série Ultima devient une référence, ainsi que Akalabeth ou Wizardry au début des années 80. 

 

RPG sur ordinateur

A cette époque, les consoles grand public attirent de plus en plus de joueurs, les Atari, les Intellivision, les Vectrex, ne proposent pas vraiment de RPG, seulement des jeux de plateforme, ou des shooters principalement. Mais avec le krach du jeu vidéo aux Etats-Unis en 1983, le public va peu à peu délaisser les consoles de salon et se tourner vers les ordinateurs, comme les Apple 2 ou Commodore 64. En effet, c'est au tour du Japon de prendre possession du marché des consoles avec Sega et Nintendo et ainsi peu à peu deux écoles vont naître dans le genre RPG, ceux occidentaux et ceux japonais.

Vous pouvez par ailleurs retrouver plus d'explications sur une de mes chroniques sur les différences entre l'occident et le japon en matière de jeu vidéo, veuillez fouiner dans la playlist de mes chroniques sur ma chaîne Youtube.

Pour résumer, les RPG occidentaux vont dorénavant se passer sur ordinateur dans des univers variés, sombres et inhospitaliers, il n'y a pas forcément d'archétype du héros, les RPG occidentaux sont plus violents et font intervenir la moralité du joueur dans des jeux plus ouverts et donc avec plus de liberté d'action. On est le plus souvent au commande d'un seul héros que l'on peut personnaliser, des jeux qui mettent autant en avant les dialogues et l'exploration que les combats, des choix qui influenceront l'histoire dans un gameplay très peu linéaire. De la vue isométrique des années 90, on va passer de plus en plus à la vue subjective dans les années 2000, puis à la vue à la 3éme personne dans les MMORPG par exemple, mais en gardant toujours des caractéristiques occidentales, on peut citer comme série occidentale, Baldur's Gate, The Elder Scrolls, Fallout, Mass Effect ou Deus Ex. 

RPG sur console

Au Japon, cela va être complétement différent, le marché des consoles prend son essor et va dominer très longtemps, jusqu'à l'arrivée de la Xbox, et encore la Xbox ne marche pas au Japon. En tout cas, le support de prédilection pour les RPG va devenir la console, ce qu'on appellera plus tard les JRPG, des jeux de rôle typiquement japonais qui commence principalement avec des séries comme Dragon Quest suivi de prés par Final Fantasy dans les années 80 et aujourd'hui encore, le Japon est très console et console portable, et la liste de RPG japonais est immense.

A la différence des RPG occidentaux, les JRPG séparent au début les phases d'exploration et celle de combat, les quêtes se font en général en équipe et les combats se déroulent sur un nouvel écran. Les personnages japonais sont très différents des occidentaux, les JRPG font plus intervenir de la romance dans les histoires, des persos tout mignons, le gameplay est souvent dirigiste avec moins de liberté et plus de linéarité.

 

Différences culturelles (Occident - Japon)

On constate donc que le marché japonais et occidental est très différent en ce qui concerne les RPG, mais cela vaut pour tout un tas de choses, la culture n'est pas la même, c'est certain. En 1997, le Japon a connu un nouveau boom du RPG grâce à Final Fantasy VII, les consoles 32 bits permettait des gameplay plus profond, des histoires riches et des cinématiques.

Aujourd'hui, il n'y a plus vraiment cette différenciation console/ordinateur, on trouve du RPG occidental sur console et sur ordinateur, par contre les JRPG sont plus présents sur console que sur ordinateur. Les japonais se sont aussi dirigés vers des jeux de type visual novel, très peu réputé en occident. Le Japon a toujours mis en avant ces univers typé manga. Les héros occidentaux sont virils et forts, toujours sur un ton sérieux alors que les héros japonais sont plus kawaï, avec un soin particulier sur le caradesign, la beauté, l'ésthétisme, des personnages parfois androgyne, une jeune homme éfféminé ou une fille masculine. En régle général, les RPG japonais proposent plus de combats au tour par tour, alors que ceux occidentaux sont plus tournés vers les combats en temps rééls, en vue subjective.

Cela n'empêche que depuis plus de 40 ans, le Japon a produit des séries de RPG qui sont devenus mondialement connus, que ce soit Zelda, les Secret of Mana, Chrono Trigger, Kingdom Hearts, Final Fantasy bien sûr ou Dragon Quest, des jeux qui attirent les joueurs occidentaux, alors qu'on retrouve moins cette attraction des japonais vers les RPG occidentaux qui ont mauvaise réputation au Japon.

Difficile de parler des différences culturelles entre le Japon et l'occident sans se frotter aux stéréotypes, qui ne sont pas toujours vrais, dans chaque catégorie, il existe des exceptions. 

 

LES SOUS-GENRES DU RPG

On passe maintenant à la dernière partie de cette vidéo, puisque comme je le disais, les RPG ont influencé d'autres style de jeu, n'importe quel genre de jeu peut ajouter à son gameplay des élèments de RPG, à partir du moment où le personnage est évolutif avec passage de niveau, gain d'expérience et quêtes principale et secondaires.

De nos jours, la mixité des genres est une chose importante pour un studio indépendant par exemple, rajouter des élèments de RPG permet à un jeu d'augmenter sa durée de vie. On le retrouve aussi beaucoup dans les jeux sociaux ou les jeux sur support mobile, le passage de niveaux est un élèment évolutif donc de RPG. Tous les genres de jeu sont concernés, que ce soit plateforme, shoot them up ou beat them all, il n'y a plus vraiment d'exception. Mais avant aujourd'hui, il y a eu un avant et des genres se sont créés justement en rajoutant un système évolutif du personnage. Nous allons faire un tour des genres qui sont nés, influencés par les élèments de RPG, des genres que j'ai déjà traité dans d'autres chroniques, n'hésitez pas à aller fouiner dans la playlist des chroniques pour obtenir plus d'informations pour chacun de ces genres. 

ROGUE LIKE

Le rogue like est le premier exemple. Il est bien question d'exploration de donjons et de combats dans des environnements qui sont créés aléatoirement et où la mort est permanente. On parle alors de PMT, porte monstre trésor, on ouvre une porte, un donjon, on zigouille un ennemi et on récupére son trésor. Ces labyrinthes procéduraux sont bien sûr au fil des années intégré dans de nombreux jeux.

 

RPG D'AVENTURE

Mais avant de voir les Action RPG, il y eu des précédents, comme la série Zelda qui se rapproche plus de l'aventure/action, on est clairement dans un sous genre du RPG très différent de Final Fantasy ou Dragon Quest, avec un monde plutôt ouvert, une liberté d'exploration, un gameplay donc non linéaire, et la possibilité de sauvegarder sa partie, ce qui n'était pas chose fréquente au milieu des années 80 sur console. Zelda influencera énormément d'autres jeux qui reprendront l'élèment central, les combats en temps rééls.

 

ACTION-RPG

C'est en 1997, que le véritable Action-RPG va naître, avec Diablo. On y retrouve donc de l'action, de l'aventure, des élèments de RPG avec un personnage évolutif, mais aussi on y ajouté du rogue like avec des niveaux et du loot générés aléatoirement, ainsi qu'une nouvelle façon de jouer, le fameux pointer et cliquer. Et qui dit clique, dit souris, donc dit ordinateur, cela va donner un nouvel élan dans le domaine des RPG occidentaux avec ce nouveau style de jeu.

Par ailleurs, tous les Action-RPG ne sont pas forcément générés aléatoirement, Deus Ex ou The Elder Scrolls par exemple sont des Action-RPG et on peut citer aussi Borderlands ou Mass Effect, qui sont des Shooter-RPG. Au fil des années, on a créé des genres de jeux et puis, petit à petit, on a mixé différents genres pour en créer de nouveaux, tout ceci va enrichir les gameplay. 

TACTICAL-RPG

Avant de créer Donjons & Dragons, Gary Gygax avait créé un autre jeu de rôle papier, Chainmail, celui ci avait été influencé par les wargames, alors en vogue à cette époque. Dans son jeu de rôle, une part importante de stratégie et de tactique avait été intégré.

Ce sont les japonais qui vont s'eparer de ce coté tactique dans le RPG en créant les Tactical-RPG, appellé au Japon SRPG, pour Simulation RPG. La tactique concerne bien sûr les combats, car il y aura moins d'exploration dans ce type de jeu, des élèments de jeu de stratégie sont donc intégrés dans le RPG dés 1983.

La renommée de ce sous-genre va naître avec la sortie de Fire Emblem en 1990, il faut ainsi lors des combats placer ses personnages dans des positions stratégiques selon leurs forces et leurs faiblesses ou d'attaquer des ennemis dont la classe permet d'offrir un bonus d'attaque à votre personnage, qui ont bien sûr des compétences et des caractéristiques évolutives. D'autres jeux célèbres vont suivre, de Shining Force à Final Fantasy Tactics, en passant par Bahamut Lagoon, Ogre Battle, Vandal Hearts ou plus récemment, Disgaia, la série Front Mission, Valkyria Chronicle, Shin Megami Tensei, X-Com, donc sur console de salon, sur console portable, support important de nos jours pour ce genre de jeu, y compris pour les RPG old school, mais aussi sur ordinateur.

 

MMORPG

Avec l'essor de la connection internet de moins en moins chére, le jeu en ligne va se développer dans un style que l'on nomme MMO, jeu massivement multijoueur en ligne et donc les fameux MMORPG, qui fleurissent actuellement sur internet, on ne compte plus le nombre de titre qui sort chaque jour. Le genre MMORPG est par contre beaucoup plus vieux qu'on ne le croit, déjà dans les années 70, dans les universités, des réseaux permettaient de jouer à plusieurs, ce n'était pas forcément massivement, on les appeller les MUD, multi user dungeon et c'est en 1995 que Meridian 59 sortira, le premier jeu en 3D sur console MMORPG. s'en suivra des titres au début des années 2000 qui vont faire la renommée du genre, avec Ultima Online, Lineage, Everquest et bien sûr à partir de 2004, World of Warcraft, qui va écraser complétement la concurrence, avant de perdre peu à peu ses parts de marché. Le support de prédilection des MMORPG, c'est bien sûr l'ordinateur si bien que des pays comme la Chine et surtout la Corée du Sud vont devenir des fanas inconditionnels du MMORPG. 

 

LES AUTRES SOUS-GENRES

Bien sûr, il existe bien d'autres genres de jeu qui vont rajouter des élèments de RPG, je n'ai cité que les principaux, comme je l'ai dit, des jeux de plate formes vont intégrer un coté évolutif du personnage, les shooters à la première personne aussi, les shoot them up sont plus rares, mais il en existe, les beat them all, les jeux de stratégie en temps rééls ou au tour par tour, bref, à partir du moment qu'on rajoute du gain d'expérience, des passages de niveaux, des arbres de compétences, la notion RPG est donc mentionnable. 

 

Popularité des RPG

Depuis plus de 40 ans que les jeux de rôle existent, ils sont toujours populaires auprès du public, il suffit de voir que la série Pokemon a été vendu à plus de 260 millions d'exemplaires à travers le monde, un record, d'autres séries sont tout aussi populaires, comme Final Fantasy ou Dragon Quest, sans oublier Monster Hunter. Que ce soit au Japon ou en occident, dans des styles différents, rajouter un coté RPG aux jeux développés augmentent la durée de vie d'un jeu, le sentiment de s'identifier à son personnage, de le faire évoluer, chaque joueur est différent, et chaque joueur fera évoluer son personnage de la manière qu'il souhaite, la personnalisation et la customisation attire les joueurs. 

Aujourd'hui, les jeux qui obtiennent les meilleures notes sur Metacritic ou dans les tests en général sont des RPG ou des jeux qui intégrent fortement des élèments de RPG, des Mass Effect 2, Fallout 3, Star Wars, Knights of the old republic, Chrono Trigger, Xenoblade Chronicles, ce sont à chaque fois d'énormes succés de vente et Microsoft et Sony l'ont bien compris, c'est ce qui plaît aux joueurs. Nintendo, grâce à sa 3DS n'est pas oublié, le nombre de RPG est important sur la console portable de Nintendo, qu'ils soient à l'ancienne ou plus moderne, le plus souvent typé japonais quand même. Bref, le style RPG et ses sous-genres ont encore un bel avenir, on ne créé plus vraiment de nouveaux genres de jeux, on a l'impression que tout a déjà été inventé, le mélange des genre donne donc un nouvel élan à l'industrie vidéoludique et le style RPG en est un de ces plus beaux représentants. 

Voilà, je pense que j'ai fait le tour du monde des RPG, il existe tellement de jeux, que je ne pouvais pas tous les citer, c'est pourquoi plutôt que de faire l'histoire des RPG, j'ai préféré faire une vidéo explicative et descriptive du genre et de ses sous-genres, en parlant d'histoire bien sûr et en évoquant quelques unes des licences les plus connues, en essayant d'être le plus complet possible. 

J'espère que cette chronique vous aura plu, n'hésitez pas à liker, commenter et surtout partager sur les réseaux sociaux pour me faire connaître, ma chaîne Youtube a dépassé plusieurs cap récemment, on arrive bientôt à ma 100éme chronique, j'ai plus de 300 vidéos sur ma chaîne, 200.000 vues et 3300 abonnés alors qu'on vient de fêter les 2 ans de la chaîne

Grand merci pour votre soutien, vos commentaires qui font toujours plaisir, vos likes, vos partages, vous pouvez retrouver la vidéo de ce post directement sur ma chaîne youtube, vous pouvez aussi vous abonner pour ne rater aucune vidéo.

A bientôt !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Ce blog a pour vocation de reprendre les vidéos que je propose sur ma chaîne Youtube, dans une version texte. Si vous voulez voir la vidéo, il suffit de vous rendre directement sur ma chaîne : https://www.youtube.com/channel/UCtSL7Kr0QP65uoHpSzQBr_A

Archives