Premium
Olive Roi du Bocal

Olive Roi du Bocal

Par oliveroidubocal Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 05/12/16 à 13h00

J'ai pas la prétention de t'apprendre des trucs, de te faire réfléchir ou de t'imposer un rictus, mais je vais quand même essayer. De toute façon, je suis tellement cool que tu pourras pas t'empêcher de venir et de revenir. Tu vois, tu viens déjà de lire ce texte avec un plaisir non dissimulé :)

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Le journal du Hardware (Jeu vidéo)

Fanatec, c'est ce fabricant à part qui propose du matériel compatible avec toutes les plateformes modernes, à un prix élevé, pour un niveau de qualité hors du commun. Alors évidemment, lorsqu'ils nous vendent un levier de vitesses à 260¤, on s'attend à avoir le top du top. Et c'est ce que je vérifie pour vous dans ce test.

A l'instar du TH8A de Thrustmaster, le ClubSport Shifter SQ est un modèle de levier de vitesses fonctionnant soit en boîte H, soit en séquentiel. Compatible avec tous les volants et bases Fanatec (équipés d'un port pour levier), il peut aussi se connecter en USB avec un adaptateur optionnel, histoire d'être utilisé indépendamment. Avec un tel prix de vente, il se destine aux joueurs assez passionnés pour investir dans du matériel cher, avec une attente évidente de qualité de fabrication comme de niveau de performances.

Emballage et contenu

Comme tous les produits Fanatec, le Clubsport Shifter SQ est livré dans un carton de suremballage, dans lequel on retrouve un carton coloré. A l'intérieur de ce dernier, la protection du matériel est totale. Une mousse dense est découpée pour accueillir l'ensemble des éléments et accessoires fournis, à savoir la base du levier avec le pommeau boule monté par défaut, un pommeau allongé supplémentaire pour le mode séquentiel, un câble RJ12/RJ12 pour les bases de volant Fanatec modernes, un câble RJ12/MiniDIN-6broches, et 6 écrous cage pour le montage par les côtés. Aucune notice ne vient supporter le joueur dans son installation. Celle ci se retrouve néanmoins sur le site du fabricant, au côté des drivers et des plans de perçage pour les possesseurs de cockpit maison. Par contre, comme d'habitude avec Fanatec, les documents disponibles sont en Allemand ou en Anglais. Pas de version Française.

Un emballage à la fois pratique et protecteur

Aussi, on est étonné de ne voir aucun système d'accroche inclus, celui prévu pour le CS Shifter SQ étant disponible en option pour 40¤ sur le site de Fanatec. Cet élément est pourtant quasi obligatoire pour qui veut adapter son levier à un cockpit n'ayant pas de support prévu (à moins d'être prêt à percer votre support). Heureusement, ce "Table Clamp" est parmi les plus efficaces et versatiles qui soit. Il peut s'installer dans à peu près toutes les positions, avec un serrage très efficace et un passage de câble idéalement placé. Tout au plus peut on lui reprocher sa taille et particulièrement sa hauteur, légèrement inutile.

Difficile de prendre ce système de fixation en défaut

Autre absence remarquable, l'adaptateur USB qu'il faudra acquérir après avoir déboursé 25¤ supplémentaires (et plus avec les frais de port si vous l'avez oublié à la commande initiale). C'est pourtant un élément obligatoire si vous ne jouez pas sur un volant Fanatec car lui seul permet de brancher son levier indépendamment, sans passer par un autre élément Fanatec.

Design et fabrication 

Le ClubSport Shifter SQ est grand, lourd et respire sincèrement la qualité, à un niveau incomparable avec la concurrence. Le bloc qui renferme la mécanique du levier est entièrement composé de métal, sur ses 6 faces. Contrairement au TH8A, la surface de déplacement du levier est courte et serrée, la moitiée de la longueur du levier étant à l'intérieur du boîtier. En résulte un rendu beaucoup plus proche de la réalité et une action beaucoup plus rapide.

Le boitier est massif est lourd, mais aussi magnifiquement bien fabriqué

On salue la présence des deux types de pommeaux, sachant en plus que la tige en M12 est standard et peux donc accueillir la plupart des modèles du marché. Si la boule ronde s'adapte parfaitement à une utilisation en boite H, celle plus allongée et lourde sera utilisée pour le mode séquentiel. Le passage d'un type à l'autre se fait en moins d'une minute, ce qui est idéal en cas de changement de voiture en jeu. Surtout que le levier possède deux boutons à tirette pour basculer du mode H au mode séquentiel. Là encore, c'est beaucoup plus pratique qu'avec le TH8A puisqu'il suffit d'une seconde pour changer de mode. Il faut simplement penser, lors de l'installation, à ne pas obstruer ces manettes, car elles sont toutes les deux nécessaires à ce changement.

 

 Le passage du mode H au mode séquentiel est un jeu d'enfant

La connexion du ClubSport Shifter SQ se fait à l'avant, via une embase RJ12 classique. Bien que ce type de connecteur soit un peu fragile, il est tout à fait facile à remplacer. Sous la base, on retrouve 4 emplacements M6 pour la fixation par le bas, ainsi que les 4 vis à retirer pour placer les écrous cage (pour la fixation latérale ou de face).

 Le ClubSport Shifter SQ peut être fixé par chacune de ses faces

Notez qu'il est aussi possible de régler avec précision la résistance du levier avec une clé Allen (5mm) sur la face gauche du boitier. Par contre, par d'orientation du levier à la volée, comme le propose le TH8A. 

Fonctionnalités

Une fois connecté au volant (ou à l'adaptateur USB optionnel), le levier doit absolument être calibré. Cette opération se fait soit directement depuis votre volant, soit depuis le driver PC. Elle permet de s'assurer du bon fonctionnement des 8 rapports disponibles.

Le mode boite H a un fonctionnement des plus intelligents. En effet, les rapports de 1 à 6 sont accessibles directement. La septième vitesse nécessite d'appuyer sur le levier et de pousser vers la droite. De même que la marche arrière, qui est accessible avec cette manipulation vers la gauche. Ainsi, la confusion entre les vitesses que l'on retrouve avec le TH8A n'est pas présente ici. Sachant que les voitures à 7 rapports sont plutôt rares, cette manipulation (qui fait tout de même perdre un peu de temps) permet d'optimiser l'utilisation des 6 premiers rapports.

Pour finir, le mode séquentiel est basique, même si la sérigraphie reste celle de la boite H. Malheureusement, la plupart des jeux ne gèrent pas le double bouton par fonction, et ce mode est donc réservé à ceux qui acceptent de sacrifier les palettes du volant puisqu'il est impossible, comme chez Thrustmaster, de lier ces actions.

 Compatibilité PS3 :

Connecté à une ClubSport Base (v2) à jour, le shifter fonctionne comme celui du G25 (en fait c'est la base Fanatec qui se fait passer pour ce volant). On a donc des résultats similaires avec la plupart des jeux qui reconnaissent bien les différentes fonctions, en H comme en séquentiel. Attention tout de même, sur cette plateforme, le passage d'un jeu à l'autre peut nécessiter de redémarrer le volant (ce que je vous conseille de faire systématiquement car la boîte H peut ne pas être reconnue, particulièrement avec GT6).

En boîte H, la 7 ème vitesse est inexistante, puisqu'elle n'est physiquement pas présente sur le levier du G25. En séquentiel, les rapport + et - correspondent aux touches R1 et L1 (soit les mêmes que les palettes. Il est donc possible de passer de l'un à l'autre à la volée, mais impossible d'attribuer une fonction supplémentaire au shifter.

Lorsqu'il n'est pas connecté à un volant Fanatec, le ClubSport Shifter SQ n'est pas compatible avec la PS3 qui ne le reconnaît pas.

Compatibilité PS4:

Connecté à une base Fanatec compatible:

Testé d'abord sur Project Cars, en mode H et après une petite calibration, tout s'est parfaitement bien passé. Les 7 vitesses sont accessibles sans aucun problème et l'on peut toujours utiliser les palettes. Avec le mode séquentiel, tout fonctionne sans problème, mais il faut choisir entre palettes et levier, les deux ayant les mêmes fonctions. Il est néanmoins possible d'utiliser les palettes pour les vitesses et le levier pour... le frein à main par exemple.

Dirt Rally est le meilleur exemple qui soit sur ce support. On peut activer indépendamment les palettes ou le levier de vitesses, à l'intérieur du profil. On peut même utiliser les deux, ou du moins laisser le choix au jeu en fonction du véhicule. Ainsi, en séquentiel, le levier fonctionne parfaitement. De même en boîte H où les 7 rapports sont reconnus.

Dans F1 2015, Sebastien Loeb rally Evo, même résultats avec plus ou moins de réglages disponibles. WRC 5 reconnaît bien le levier, en H comme en Séquentiel, mais seule l'utilisation séquentielle est applicable au jeu. En clair, le Shifter est bien compatible avec toutes les simulations de la console. Seuls DriveClub et The Crew semblent exclus.

Connecté en direct avec l'adaptateur USB:

Si vous utilisez une autre marque de volant, les choses vont se compliquer grandement puisqu'aucun jeu n'a accepté le levier en simultané de mon T300RS, ni même de mon Clubsport Base V2 avec shifter en USB. Pourtant, WRC 5 annonce bien sa compatibilité avec le périphérique en direct... ce qui ne se vérifie pas dans les faits.

Compatibilité Xbox 360

Malheureusement, la XBOX 360 ne reconnait pas le levier de vitesses en USB. Je n'ai plus de volant Fanatec compatible avec la console et vos retours sont donc les bienvenus.

Compatibilité Xbox One:

Sur Xbox One, le ClubSport Shifter n'est compatible que connecté à un volant Fanatec compatible. Il fonctionne alors avec la plupart des jeux de course de la console, du moins en séquentiel. En boîte H, Project Cars, Forza 5 et 6, Forza Horizon 2, et Dirt Rally ont bien réagi. WRC et F1 2015 ont bien reconnu le levier, mais ne permettent pas l'utilisation de boite en H.

 Compatibilité PC:

Nous voici sur la "reine des consoles" en termes d'accessoires de course. C'est en tout cas sur PC Windows que le shifter s'exprime le plus facilement. Le driver de Fanatec permet de gérer simultanément les volants et leurs accessoires, avec presque rien en réglages pour le levier. Mais le calibrage est là et c'est l'essentiel.

 

Si les vitesses sont gérées par un capteur progressif, elles sont converties en données de contact vers l'ordinateur. On a donc bien une série de boutons correspondant à chaque rapport.

Connecté à une base Fanatec compatible:

Dans ce cas, la compatibilité est maximale. Pour peu que le jeu gère une boîte H et que votre volant soit reconnu, aucun problème pour utiliser le levier, quel que soit son mode. En général, la boite séquentielle se substitue aux palettes et il est rare de trouver un jeu permettant de cumuler les deux contrôles pour une même action. Ce n'est pas le cas avec la boite H qui s'additionne généralement à l'utilisation des palettes. 

Connecté en direct avec l'adaptateur USB:

Si la liste des jeux compatibles est plus limitée, on y trouve néanmoins les meilleurs jeux du moment. Ainsi, Project Cars, Assetto Corsa, iRacing, Dirt Rally et WRC5 ont répondu présent. Idem avec Mame qui permet de mapper chaque vitesse à son homolgue virtuel.

Sensations et Utilisation :

Nous voilà, installé au volant d'une grosse voiture, la main sur le levier de vitesses, prêt à en découdre avec une boîte H. Si vous lisez mes tests régulièrement, vous savez probablement que je ne suis pas fan du système de boîte déportée, tout en reconnaissant l'apport de sensations évident qu'il offre. Et après une première réconciliation, avec l'aide du TH8A, voilà que le ClubSport Shifter SQ enfonce le clou. Je m'explique. Déjà, la fixation du boîtier est à toute épreuve (pour peu que votre cockpit le supporte), que l'on utilise le "Clamp" optionnel ou que l'on se fixe directement au support. Dans les deux cas, ça ne bouge pas, que les gestes soient précis ou brusques.

En boîte H, les rapports sont presque naturels. Presque, parce qu'il faut des heures de jeu avant d'être aussi efficace au levier qu'avec les palettes, la faute à des passages de rapport manquant un peu de souplesse. On est ici dans un ressenti bien différent de ce que propose le TH8A de Thrustmaster. Le ClubSport Shifter est plus rapide, plus facilement réglable, mais ne pardonne pas les erreurs de mouvement. Il faut donc être précis pour décrocher une vitesse, comme pour en enclencher une autre.

A ça s'ajoute la gestion des 8 rapports (7 + Marche arrière). Puisque la 7 ème vitesse demande à ce qu'on appuie sur le levier, elle porte avec elle une qualité et un défaut. La qualité, c'est qu'on ne confond plus la 5 ème vitesse et la 7 ème, comme ça peut être le cas avec le TH8A. Le défaut, c'est qu'enclencher la 7 ème dans un temps raisonnable demande un skill certain, pas si facile à acquérir. C'est pourtant cette version qui me semble la plus efficace, la 7 ème étant un rapport réservé à un certain type de voitures... lesquelles se gêrent normalement aux palettes (surtout que c'est un choix imposé par certains jeux). Au final, on s'en sert donc assez peu.

En boîte séquentielle, avec le pommeau dédié, c'est un régal. On peut à peine reprocher que l'enclenchement soit physiquement un peu loin, mais c'est une habitude qu'on prend rapidement et honnêtement, ça participe grandement à l'immersion. Surtout que le réglage de tension, assez facile à utiliser, permet d'adoucir cette sensation. Autre petit point de détail, il y a une très légère différence de tension entre les rapports + et -. Une différence qui s'amplifie quand on augmente la résistance du levier mais qui reste à peine perceptible (et totalement invisible quand on est dans la course).

Verdict

Difficile de prendre le Shifter SQ en défaut. Il est certes volumineux et lourd, pas forcément adapté à tous les supports (surtout livré sans système de montage universel), et plutôt cher, mais il offre un niveau de prestations très élevé, pour un confort de jeu indéniable. Le passage d'un mode à l'autre, à la volée, est un avantage certain par rapport à la concurrence, particulièrement dans les jeux qui imposent le séquentiel pour les véhicules modernes. Les joueurs consoles apprécieront son haut niveau de compatibilité, pour peu qu'il soit connecté à un volant Fanatec. Ceux qui pratiquent la course virtuelle sur PC auront en plus le choix des armes, grâce à un adaptateur USB ouvrant la voie des autres marques de volants, sans difficulté.

    Les points forts:

  • De très bonnes sensations
  • Une qualité de fabrication très élevée
  • Les modes H et séquentiel à la volée
  • La compatibilité consoles avec un volant Fanatec
  • Utilisable avec des volants d'autres marques sur PC
  • Grosse liste de jeux compatibles
  • Le pommeau "séquentiel" fourni
  • Le réglage de tension facile d'accès

 

Les points faibles:

  • Boîte H qui demande de l'entraînement
  • La 7 ème vitesse difficile d'accès
  • La taille et le poids
  • Connexion USB et support universel vendus séparément
  • Notice papier absente et informations en ligne en Anglais

 

Test réalisé par Olive Roi du Bocal

Note: J'essaie d'améliorer mes tests en fonctions de vos remarques. S'il vous manque des détails, des comparatifs, des tests avec un jeu particulier, signalez le moi en commentaire que je puisse y répondre. Je reste aussi super ouvert à toutes critiques ou conseils constructifs!

Vos commentaires sont les bienvenus! Et si vous n'êtes pas inscrit sur Gameblog, vous pouvez me laisser vos messages sur Facebook ou sur Twitter... ou simplement vous inscrire ici, ça ne prend qu'une minute!

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

EdWallace
Signaler
EdWallace
Je ne suis pas un grand fan des jeux de caisses, mais tous ces accéssoires...

Édito

 

 

 

 

  

 

Archives

Favoris