Un des pendants
Signaler
Pédagogie

 

Si Bioware à fait énormément pour les amateurs de jeux de rôles numériques (baldur's gate,mass effect, dragon age...) il à aussi créé un outil inégalé en matière de conception amateur: nwn premier du nom et son éditeur Aurora. C'est en effet un combo - client à partir duquel le(s) maître de jeu peu prendre le contrôle total des presque tous les éléments du jeu en temps réel et l'éditeur ultra souple et d'une simplicité déconcertante - proposant un support de création et de re-jouabilité infinie.

Je précise tout de suite que son rejeton Neverwinter nights 2 n'a pas du tout les mêmes qualités. Tout d'abord l'éditeur se complexifie en se voulant plus détaillé et plus puissant mais deviens inexploitable par sa lourdeur et les sa rigidité quand à 'hébergement des parties créées.

Non non J'insiste bien, NwN 1 et sans contexte unique dans ce qu'il propose et ce depuis bientôt 8 ans en matière de jeu vidéo.

Alors certes le moteur graphique date d'un autre age, mais les résolutions disponibles aident à ce que le jeu ne « pique » pas les yeux et propose quand même fluidité dans l'action et variété dans les environnements; sans parler de l'avantage qu'il puisse être joué sur de vieilles bécanes.

Je ne m'attarderai pas sur la campagne solo qui possède bien des défauts tout en étant divertissante, mais je développerai la partie création et multijoueurs.

 

Pour commencer l'éditeur propose de choisir un style de décor dans un univers héroic médieval fantasy, intérieur / extérieur, campagne, ruines, ville ect... on se retrouve vite à « peindre » le paysage ou l'agacement des pièces intérieures à la souris. Puis on peu puiser dans la palette d'objets plaçables comme des arbres, éléments de champ de batailles ou intérieurs divers, portes, coffres et effets visuels d'un simple glisser /déposer pour placer ces éléments à l'endroit voulu . Les propriétés environnementales sont paramétrables ( lumière, météo, opacités des ombres...) permettant de fignoler l'ambiance de sa carte.

 

Ensuite vienne les monstres à placer ( l'adage : portes, montres, trésors, vous connaissez?) sur la surface de jeu . Toutes leurs caractéristiques, équipement, scripts et dialogues sont modifiables. leur apparence est prédéfinie, même si l'on peu importer de nouveaux modèles originaux ou disponibles via une communauté riche de nombreuses années et toujours vivante malgré son vieil âge ( mais nous y reviendrons ^^). La création de Personnages non joueurs (PNJ) qui est plus complète puisqu'en plus des modifications applicables aux monstres leur apparence est personnalisable. Le créateur en herbe peu même créer ses propres armures, armes et objets avec un soucis du détails poussé. Pour une armure par exemple, on choisit le style de chaque partie ( épaule gauche, droite, des différents membres...) et les couleurs de tissus et métaux composant cette dernière en plus de ces caractéristiques complètes (dont magiques).

 

Je m'arrête là pour les détails mais sachez que l'on peu également créer des magasins, des évènements, des rencontres aléatoires (ou pas), des pièges et enfin lier les zones entre elles à l'aide de balises et de zones de transitions.

On peu donc constater la puissance de l'éditeur (qui je le rappelle est très simple d'utilisation!! sisi!) qui peu être utilisé aussi bien pour obtenir un résultat rapide que pour créer une campagne complexe et longue.

 

Mais ce qui fait l'originalité du soft c'est son client MJ permettant de jouer « comme sur table » ente amis avec un ou plusieurs Maitres de jeu en ligne (jusqu'à 32 joueurs en coop et/ou pvp) ou en local. Cette fonction est loin d'être un gadget et rends sa légitimité au terme « jeu de rôle » appliqué au jeu vidéo. Prendre le contrôle d'un PNJ ou d'un monstre, contrôler le climat, faire apparaître ou disparaitre des éléments du décors ou objets en temps réel rends possible l'improvisation et une vrais interactivité entre joueurs et animateurs. Un système d'artisanat est apparut à la deuxième extension à été largement exploité et modifié ajoutant beaucoup d'interêt aux serveurs persistants (on en trouve encore en ligne)

 

D'innombrables haks (modifications du système, des modèles et éléments sonores) ou modules de campagnes prêt à l''emploi, officiels ou créés par une communauté passionnée, sont disponibles en ligne ainsi que des tutoriels concernant l'éditeur Aurora. Certains ont même transposés des aventures des diverses éditions Donjons et Dragons papier entièrement ou encore changé l'ambiance héroic fantasy en différents univers: moderne, période renaissance ou carrément futuriste (starwars!).

 

Mais ce jeu n'a pas laissé que des traces purement ludique puisque certains établissements scolaires aux Etats-Unis ont utilisés l'outil en classe comme support pédagogique visant l'apprentissage de certaines périodes de l'histoire ou comment mieux les comprendre en étant acteur dans le récit.

Les Espaces numériques de France quand à eux s'en servent pour animer des ateliers jeu en coopération (de l'importance du travail en équipe composé de spécialistes), d'atelier machinimas ( film d'animation réalisée a partir d'un jeu vidéo) et pour créer de grands jeux mixant réel et virtuel (de l'impact des actions virtuelles sur nos existances).


Quelques exemples de modules solo ou multijoueurs:

(le batard de Kosignan...)

(La trilogie des terres d'iria)

haks les plus itilisés : CEP, CRAP, D20system, divers systèmes de montures et d'artisanats.

Une mini websérie en francais machinimas: (neverquest)

Un gros projet machinimas international: (bloodspell)

 

 

Les qualités créatives, de formes d'échanges possible, pédagogique et bien sûr ludique de cette pépite mérite d'être (re)découvertes par tous surtout qu'il n'existe encore aucun équivalent depuis tant d'années. Alors foncez! On peu le trouver à 1ou 2 Euros sur le net d'occasion et aux alentours de 5 Euros neuf (jeu original + 2 extensions); pour une exploitation et un contenu pratiquement inépuisable on ne peu pas se tromper.

 

Fiche de jeu:

Neverwinter nights

Atari / bioware

année de parution 2002

extentions: Shadows Of Untrentide et hordes of the underdark

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Un des pendants

Par nobuko Blog créé le 19/07/10 Mis à jour le 23/01/14 à 10h42

Jeux indépendants, amateurs et délires divers. Un des pendants du monde vidéo-ludique.

Ajouter aux favoris

Édito

Je partage ici ma passion des jeux indépendants.
Moi même, créateur de jeux amateurs et faisant partie de la communauté construct-french.fr, j'évoque aussi les créations dilettantes et touts essais vidéo-ludiques qui me semblent intéressants.

- Blog créations: http://kayupla.wordpress.com

- Communauté de maker sur le logiciel construct classic et construct 2  : http://www.construct-french.fr

- Ma chaine Twitch ou je présente 4 jeux indépendants chaque dimanche ou presque vers 17h~18h

et parfois des séance de making ou tuto construct en direct: http://fr.twitch.tv/kayupla

 

Archives

Favoris