Le Blog de NearZaryuki
  
Signaler
(BD-Manga-Comics)

Résultat de recherche d'images pour "dragon ball super"

Dragon Ball Super est ce qu'il est. Certains en sont contents, d'autres déçus, les avis sont partagés. Bien que les plus jeunes s'y retrouvent, ce n'est pas le cas des millions de fans qui ont connu la série à ses débuts. Alors que faire ? Essayons de décrypter tout ça.

UNE SUITE TANT ATTENDUE

20 ans après la fin de DBZ, une suite intitulée Dragon Ball Super va voir le jour. Comment ne pas être excité ?! Plus de 100 épisodes annoncés, faisant suite à DBZ. On avait hâte !
Oui mais voilà le film "Battle of Gods" sort, présentant Goku avec une nouvelle transformation afin d'attirer le public. Ce dernier aurait le pouvoir "divin" et doit affronter le dieu de la destruction, nouveau personnage central de "Super".

À la suite de ce film, un autre film va sortir sur grand écran : Fukkatsu no F ou "Résurrection de ‘F’" pour Freezer. Ce dernier revient avec une nouvelle transformation et la Z team devra à nouveau le combattre. Mais Goku va arborer une nouvelle transformation, encore une fois pour attirer le public. 2 transformations en 2 films, et pas très originales. Juste une couleur de cheveux qui change. Celle du second film, va aller encore plus loin dans le pouvoir divin. Vegeta aura lui aussi l'honneur de cette transformation.

Suite à ce film, une série animée va voir le jour. Les 30 premiers épisodes vont reprendre l'histoire des deux derniers films, pas de quoi donner envie au public. C'est ensuite que Dragon Ball Super proposera des histoires inédites entre Black Goku, ou les tournoi inter-univers avec les défauts qu'on lui connait.

UNE SUITE QUI N'EN EST PAS UNE

Maintenant que le contexte est placé, décryptons les choses. La fin de Dragon Ball Z laissée prévoir un avenir pour un nouveau héros : Uub. Alors, lorsqu'une suite à DBZ fût annoncée, comment ne pas imaginer revoir Uub, Goku et la bande plus tard dans le futur. Tout semblait déjà écrit par avance. Mais Toyotaro/Toriyama ont décidé de partir dans une tout autre direction. Expansion de l'univers, apparition de Dieu et Anges, transformation de plus en plus puissante... C'est ce vers quoi Dragon Ball Super a décidé de se diriger.
Le problème c'est que Dragon Ball rencontre le même soucis que la plupart des shonen. Le(s) héros sont lié(s) à la série. Quand on parle de Dragon Ball on pense à Goku, tout comme One Piece avec Luffy ou Naruto avec...Naruto justement. Dragon Ball est dépendant de ses héros. Sans eux, le public suivrait sans doute moins. C'est ce que doivent se dire les auteurs en tout cas.
Est-il possible d'imaginer une suite à Dragon Ball sans la présence de Goku et Vegeta ? Difficile à dire. Pourtant, Toriyama avait parfaitement placé ses pions durant ses 42 tomes. Goku laisse la relève à son fils, Gohan pour qu'il devienne le nouveau protecteur. Trunks est aussi là pour prendre la suite de Vegeta. On pourait même pousser le vice en citant Goten.
Comment ne pas trouver Gohan badass dans le futur alternatif où il est le maitre de Trunks ?
La relève était assurée, suite ou non à DBZ. Mais Dragon Ball Super retournera aux classiques, en mettant au premier plan Goku et Vegeta. Beaucoup trop justement. Ces deux personnages sont déjà très puissants et comment alors continué à les faire "progresser" au vu de leur niveau de puissance déjà exagéré ? Toyotaro/Toriyama s'affranchies de ce dilemme, et présente de nouveaux pouvoirs divins, faisant de Dragon Ball Super une caricature de lui-même.
N'était-il pas plus cohérent de dresser une suite quelques années plus tard avec un Uub ado/adulte, un Goten qui sait se battre, un Trunks badass ? Goku et Vegeta peuvent apparaitre sans soucis mais Dragon Ball doit apprendre à laisser de la place à d'autres personnages.
Ten Shin Han et autre Piccolo sont devenus ridicules, et ce, à cause de les avoir mis de côté trpo longtemps. Il n'y a qu'à voir le dernier arc du manga en cours, où seul Vegeta et Goku apparaissent. Bien sûr, Trunks apparaît dans l'arc Black Goku, et la Z team dans le tournoi inter-univers. Mais quel rôle ont-ils...? Et je ne parle pas de l'énième retour de Freezer qui montre là encore le manque de créativité de la série.
La suite de DBZ ne doit pas forcément être la suite que veulent les fans, mais quelque chose de cohérent. Surtout qu'ici, faire une suite "s'écrivait tout seul". Les pions étaient posés, il suffisait de les utiliser de la bonne manière.

TOUT REMETTRE A ZERO ?

Dragon Ball Super a été annoncé comme suite officielle, et les retombées économiques sont très bonnes. Difficile donc de faire retour arrière et de faire comme si de rien n'était, même si cela a été le cas avec GT. Dragon Ball est devenue une licence, et comme toute licence, le but est de faire de l'argent. Cependant il est difficile de comprendre comment une série aussi mythique a pu connaitre une suite si bancale.
"Ecris-la toi, la suite si tu es si fort !"
Ce n'est pas mon métier mais je suis capable, comme beaucoup de personnes, de dresser une liste des choses à exclure et à inclure dans une éventuelle suite.

Il faut se faire une raison, DBS est ce qu'il est, et peut-être faudra-t'il attendre quelques années pour que tout le monde passe à autre chose, pour que nous puissions à nouveau espérer à une vraie histoire de Dragon Ball.

Voir aussi

Groupes : 
Dragon Ball Z
Jeux : 
Dragon Ball Super
Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Commentaires

Forsete
Signaler
Forsete
@bejito1983 : Vrai et Faux. En effet, à la fin de la saga Cell, Gohan se présentait en digne héritier remplaçant de son père décédé et de son grand rival dégoutté par la mort de ce dernier (disant qu'il ne se battrait plus).
Mais je crois me souvenir (désolé je n'ai pas retrouvé les sources) que cette perspective à déplu aux fans japonais de l'époque qui ne concevaient pas DB sans Goku. Toriyama n'a eu d'autre choix que de le faire revenir et la légende voudrait que, déçu de ne pas avoir pu faire ce qu'il voulait, il a fait de Gohan ce personnage que l'on connait actuellement (ça par contre, j'ignore si c'est vrai ou pas).
Par la suite, le duo Cachalot / Végéta est revenu au premier plan et malgré la perspective de Uub, Toriyama s'est toujours gardé une excuse de poursuivre avec ces deux personnages principaux par cette réplique de Végéta : "Nous les Saiyans restons jeunes longtemps car nous sommes une race de guerrier" (ou un truc du genre) dans l'objectif incertain de faire une suite, preuve que la volonté n'était pas de faire naître un remplaçant mais potentiellement un nouvel ennemi/rival/compagnon de leur niveau au choix.

Après pour les critiques, je les entend mais cela n'a fait qu'officialiser des choses qui existaient déjà ou apporter de la nouveauté appréciable de mon point de vue (bon et vendre des figurines mais d'autres le font sans subir de critique). Je comprends la divergence de point de vue, aucun souci là-dessus, mais si le but est de lister les problèmes de cette suite (sans se soucier des qualités au passage) il y en a d'autres en tête de liste parmi lesquels le manque de mise en évidence des enjeux ou de mise en danger des personnages (par exemple).

Le fait est que lorsque l'auteur parle de suite par rapport à DB, il a tort à de nombreuses reprises car les problèmes qu'il met en lumière datent déjà de DBZ, voire DB tout court (Z Team en retrait, escalade de puissance, retour de Goku/Végéta) ou ne prend en compte que les éléments qui l'arrangent dans le contenu de base.
bejito1983
Signaler
bejito1983
Je cite : "En lisant ton article, j'ai plus l'impression que Dragon Ball Super ne répond pas à TES attentes en réalité. Tu parles de ce que tu espérais voir dans une suite de DBZ en généralisant au possible et en parlant de cohérence entre les deux. Mais la création d'une oeuvre dépend de ce que souhaite en faire son ou ses créateur(s) et non de ce qu'en attendent les fans ! Après si le résultat est bon ou pas c'est autre chose (mais j'y viens)." Justement, c'est ce qu'il reproche dans son article à DBS. Il veut dire que DBS est fait pour plaire aux fans qui veulent Vegeta et Goku en premier plan, des fusions, Broly, Freezer et des femmes super sayajin pour élargir le public. Alors que Toriyama a toujours essayé de faire de Gohan le nouveau héros. Kale et le retour de Vegetto sont des demandes de la Toei Animation, ils n'étaient même pas dans le script original de Dragon Ball Super écrit par Toriyama. Donc DBS est ce que souhaite la majorité des fan-boys (des gamins américains de 12- 14 ans) et la Toei Animation, et non pas ce que souhaitait vraiment l'auteur.
sam3lavengeance
Signaler
sam3lavengeance
Pour moi le maintiens des mêmes personnages et l'abus de transformations ne sont pas les principaux problèmes, même si effectivement ça fait réchauffé.

Ce qui ne me convient pas, et je pense que c'est le cas de beaucoup de "vieux", c'est le changement de ton. Il suffit de revoir un épisode de DBZ ou simplement réécoutez l'ost sur youtube, pour se rappeler que DBZ était beaucoup plus sérieux et dramatique.

DBS c'est beaucoup plus de légèreté et d'humour, on peut voir un univers entier être détruit et avoir une blague pipi/caca 10 secondes après.

L'ironie, c'est que DBS est beaucoup plus Toriyamesque que DBZ, si j'en croie la formidable vidéo de PAUL, qui nous fait comprendre que le succès de ce dernier était en partie dû aux éditeurs de Tori, qui le poussaient à se dépasser.
Forsete
Signaler
Forsete
En lisant ton article, j'ai plus l'impression que Dragon Ball Super ne répond pas à TES attentes en réalité. Tu parles de ce que tu espérais voir dans une suite de DBZ en généralisant au possible et en parlant de cohérence entre les deux. Mais la création d'une oeuvre dépend de ce que souhaite en faire son ou ses créateur(s) et non de ce qu'en attendent les fans ! Après si le résultat est bon ou pas c'est autre chose (mais j'y viens).

Après tu prétends que DBS est devenu "une caricature de lui-même", mais j'aimerai savoir par rapport à quoi tu te bases pour dire cela. Ou plus exactement quelle partie de DB. Car le manga a beaucoup évolué dans sa forme au cours de son histoire. Dire que la montée en puissance des personnages à des niveaux aberrants est une caricature du matériau de base est faux et à la limite de la malhonnêteté car si je me souviens bien, le "Super Saiyan Légendaire" contre Freezer vient un peu de nulle part lui aussi, voire même la transformation en singe géant totalement "débile" et datant pourtant des débuts.

Je vois dans certains commentaires des comparatifs avec GT mais Super est de loin meilleure avec un traitement de la Z Team bien meilleur que GT (bon, hormis Yamcha, mais lui a été pensé de base comme une parodie de mec badass, il ne fait que tenir son rôle), une histoire bien mieux tenue et moins en longueur et tout simplement plus intéressante.

J'admets que l'histoire de DBS est en-deçà de ce qu'on aurait pu attendre avec un début en doublon et une fin en longueur et peu originale, mais les reproches pourraient s'arrêter là. Le vrai reproche que l'on peut faire à DBS est le même que pour les suites, reboot, etc... de vieilles licences : on cherche à retrouver à la fois le souvenir altéré et édulcoré que l'on a connu dans notre enfance (qui peut être radicalement différent de l'oeuvre de base car altérée par notre perception de l'époque) tout en apportant un vent de fraîcheur et de nouveauté. En gros, on demande à changer l'histoire sans changer l'histoire ! Et forcément ça ne fonctionne quasiment jamais et on liste des reproches à la version actuelle que l'on aurait pu en réalité faire à la première.

Et c'est l'une des raisons pour lesquelles la plupart des adaptations au cinéma ne fonctionnent pas : car rien n'égalera le souvenir biaisé et enjolivé d'une licence de mon enfance.
Procrastinateur
Signaler
Procrastinateur
Dragon ball super est bien une suite. Ca se passe avant Uub (et en passant au dessus du village goku dit bien qu'il sent quelque chose), même si au niveau chronologie c'est pété.
TeamDouceur
Signaler
TeamDouceur
Merci pour ce papier ! On aura oublié ou reléguer DB Super au titre de fausse suite d'ici quelques années, on a juste à prendre notre mal en patience. Il en restera des personnages cool à inclure dans des jeux vidéo, comme pour GT, et pas grand chose de plus.

Et j'espère que la prochaine fois que qui que ce soit aura une idée de suite ils n'iront pas essayer de la vendre à Toriyama ou son éditeur (coucou DB multiverse), pour se faire envoyer chier, mais malgré tout piller jusqu'à l'os pour un résultat 10 fois plus mauvais.

Dragon Ball est terminé avec le volume 42 (ou 34 selon l'édition), BASTA.
Mangouste
Signaler
Mangouste

Il y avait déjà eu une suite à Dragon Ball: Dragon Ball GT. Mais ils ont visiblement choisit d'ignorer cette dernière pour partir sur Dragon Ball Super.

 

À mes yeux, le principal problème de Dragon Ball Super (ainsi que de la quasi-totalité des jeux-vidéo Dragon Ball), c'est de tout faire tourner autour des Saiyens, de leurs transformations et de leurs fusions. Au point d'être grotesque parfois et d'introduire des surenchères de de puissances ridicules entre les personnages Saiyens. Les autres sont laissés de côté, servent dans le meilleur des cas comme faire-valoir ou sont même purement ignorés. Dommage. :/

TRUNCKS
Signaler
TRUNCKS
Oui enfin, dans DBM a part voir les personnages se faire couper en morceaux toutes les pages, ça ne vole pas très haut non plus mdr
eddie vedder
Signaler
eddie vedder
À titre perso je n'aime pas le dernier arc de dbz
Lui est vraiment de trop
Dbs il y a à boire et à manger
Le début est nul , autant mater les 2 films et reprendre après, le tournois univers 6 et 7 a juste pour prétexte de mettre en place réellement le multivers de dragon ball
L'arc black Goku est excellent que ce soit en anime ou en manga bien qu'assez différents
Le tournoi de la survie est très long trop long , il y a des temps faibles, très faibles et des temps forts très forts
Perso les nouvelles transformations ne me dérangent pas , c'est un leitmotiv depuis dragon ball avec les nouvelles techniques et les power UP
Quoiqu'on en dise le Goku migate no gokui est infiniment plus classe que le ssj3 ou 4 de mon point de vue
L'animé réintègre le kaioken que l'on avait pas vu depuis des lustres (tournois de l'autre monde)
Donc je persiste tout n'est pas mauvais
Filipe Da Silva Barbosa
Signaler
Filipe Da Silva Barbosa
T'façon, tout le monde sait que Dragon Ball s'arrête après l'anéantissement de l'Armée du Ruban Rouge par Goku.
Thomas Pillon
Signaler
Thomas Pillon
Voilà un titre qui pose LA bonne question. Effectivement, au vu de la fin du tome 42, il était bien plus logique de voir Uub prendre la suite des événements en main aux côtés de Trunks et Goten.
ljitu
Signaler
ljitu
Affirmer que des millions de fans ont détesté dbs est très présomptueux.
On se demande si ceux qui écrivent ces articles ont vraiment regardé la série ou viennent juste répéter les mêmes argument qu'ils ont lu ou entendu ailleurs.
Tu n'ouvres aucun débat tu nous dis juste dbs c'est de la m... et c'est tout ! Quel est l'intérêt de cet article ?
Xman34
Signaler
Xman34
Dragon Ball Super a le cul entre deux chaises: Plaire aux ancien, donc il faut Goku (les jap ne jurent que par lui), et plaire aux plus jeunes avec un contenu édulcoré, aseptisé et simple.
Voila pourquoi c'est mauvais. De plus c'est un produit à Markétté avant d'être une oeuvre avec une vraie histoire et un vrai Auteur derrière.
Dans le futur, ça ira certainement à la poubelle comme DBGT. Reste plus qu'a patienter.
Moi je lit Dragon Ball Multiverse et je prends mon pied.

Le Blog de NearZaryuki

Par NearZaryuki Blog créé le 14/10/16 Mis à jour le 22/09/19 à 18h32

Un blog sans prise de tête avec des articles divers et variés (si vous attendez des articles sur le jardinage vous pouvez attendre...)

Ajouter aux favoris

Archives