Screenopathe
Signaler
Cinéma

       

A peine un an après la sortie du chapitre deux intitulé Tentation dans sa version française, le phénomène Twilight est de retour sur nos écrans. Et rien n'a vraiment changé depuis que nous avons laissé Froks. Bella est toujours follement éprise de ce sacré vampire d'Edward mais Jacob, le loup-garou bodybuildé, ne l'entend pas de cette oreille. Sera-ce suffisant pour réveiller la flamme de la saga vampirique?

            


                         Ne vous fiez pas à ce trailer bien trop alléchant pour ce qu'il y a réellement dans le film...

Twilight 2.5

N'y allons pas par quatre chemins, la situation n'a guère évolué depuis la fin du deuxième épisode. Cette fois-ci, Edward est de retour à Forks où il découvre l'idylle à peine voilée que sa bien-aimée mène avec son pire ennemi : Jacob. Si la plupart des fans ont choisi leur camp entre les deux jeunes hommes, Bella reste indécise. Et cela ne va pas aller en s'arrangeant comme si quelqu'un prenait un malin plaisir à maintenir un statu quo tout aussi improbable que précaire.

Heureusement, il faut ajouter à cette intrigue amoureuse déjà vue dans l'épisode précédent une intrigue un peu plus sombre, celle d'une levée d'armée de suceurs de sang. Je ne vous le cache pas, c'est en partie pour ça que je suis allé voir le troisième épisode. On aurait franchement aimé en voir un peu plus. Cette intrigue est censée être la toile de fond du film mais elle se résout vraiment en trois coups de cuiller à pot. Rien de plus frustrant pour ceux qui venaient pour autre chose que ce fichu triangle amoureux!


                                         


Du crépuscule à la nuit noire

Vous l'aurez compris, on reste cruellement sur sa faim au sortir de ce Twilight 3. L'indécision de Bella - synonyme de stase dans l'intrigue globale - en devient horripilante au bout de deux heures de film. A force de montrer le non-choix de Bella, on finit par faire un non-film. De plus, ce qui devait être un combat final épique ne dure qu'en tout et pour tout cinq petites minutes. Bien trop peu pour nous tenir réellement en haleine.

Alors il y a tout de même une ambiance toute particulière à l'univers qu'il est bon de retrouver, des passages parfois drôles ou des flashbacks bien vus et une réalisation somme toute correcte mais on finit par se rendre compte que Twilight est bien trop adolescent. Il y avait pourtant tant de choses intéressantes à explorer d'une manière plus étoffée dans cet univers que rester bêtement fixé sur une intrigue amoureuse est forcément décevant. D'autant plus décevant que cette même intrigue principale peine à se renouveler et manque cruellement de modernité...

Ainsi, ce Twilight 3 n'est pas le film que j'attendais après un premier épisode alléchant et un deuxième décevant. Désormais, la sévère vérité finit par se mettre à jour : Twilight aurait pu être grand si on lui avait donné les moyens d'être plus adulte. Ce n'est malheureusement pas tant un défaut d'adaptation que celui de l'original...

Mordraen

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Screenopathe

Par Mordraen Blog créé le 08/05/10 Mis à jour le 01/07/13 à 18h10

Itinéraire d'un jeune homme atteint de screenopathie (maladie en phase terminale causée par l'abus de biens visuels comme les jeux vidéo ou les films). Le screenopathe n'est rien d'autre qu'un amoureux de l'écran et de tout ce qui s'y passe, pour son plus grand plaisir...

Ajouter aux favoris

Édito




La fascination de l'écran et de tout ce que l'on peut en faire m'amène à créer ce blog. Amoureux de jeux vidéo et de cinéma depuis mon plus jeune âge, je rêve de faire partager ces passions qui m'animent quotidiennement. Etant donné que j'aime aussi écrire, l'idée d'un Gameblog était faite pour moi!

J'estime qu'une grande partie d'entre nous est atteinte d'une délicieuse maladie : la screenopathie. Tout ce qui peut être projeté sur tout type d'écran (des jeux vidéo aux films en passant par les séries télévisées...) emporte en nous un grand intérêt.

Ce blog a l'intention modeste de vous faire partager mes opinions sur tout ce qui peut passer sur mes écrans. Quand j'irai voir des films au cinéma, je vous en parlerai. Quand je jouerai à un jeu vidéo, je vous en parlerai. Tout simplement parce que j'aime parler de ces choses là et, qu'entre nous, être amoureux des petits comme des grands écrans est tout à fait compréhensible, nous ne savons que trop bien ce qui s'y passe!

Je vous invite donc à continuer un bout de chemin avec un screenopathe et fier de l'être!

Archives

Favoris