Le Gameblog de LordSinclair

Par LordSinclair Blog créé le 08/02/11 Mis à jour le 15/11/17 à 14h08

Des rumeurs et news sur la Nintendo Switch et d'autres analyses fumeuses !

Ajouter aux favoris
Signaler
Analyses fumeuses (Jeu vidéo)

 

L’horizon s’éclaircit chez Nintendo.

 

Le tournant des jeux mobiles a été pris, la nouvelle console rencontre à nouveau un succès comparable à la Wii (excusez du peu !), et les derniers gros jeu de la marque, Zelda Breath of the Wild et Super Mario Odyssey, collectionnent les notes parfaites.

 

Ouf ! Le spectre de l’échec de la Wii U, les hoquets du démarrage de la 3DS semblent s’éloigner.

 

Toutefois quelques points noirs subsistent chez Nintendo. Il faut les adresser, comme diraient les anglo-saxons:

 

La connexion obligatoire dans les jeux mobiles

C’est une plaie. Pourquoi diable faut-il une connexion Internet pour jouer à Super Mario Run, Fire Emblem Heroes ou Animal Crossing Pocket Camp ? Ces jeu

 

x seraient si pratiques à jouer dans le train, le métro ou les salles d’attente. Là où aucune connexion n’

a mis le pied. C’est dommage. Dans les mois récents, à 

chaque fois que j’aurais voulu jouer à Super Mario Run, je n’avais pas de connexion.

Il serait si simple de conserver les modes solo hors connexion, de pouvoir envoyer ses scores en ligne ultérieurement. Et pour la synchro de multiples appareils, on prend juste les meilleurs scores. Bref, on n’arrête d’imposer cette connexion dans des jeux mobiles !

Mais POURQUOI, Nintendo, POURQUOI ?

La politique des jeux vendus en démat.

Au départ l’intention est bonne: ne pas vendre des jeux sur l’eShop moins cher qu’en boutique, sous peine que ces dernières boycottent les produits Nintendo. Et Nintendo a besoin de visibilité en boutique, en supermarchés. Sinon, adieu le grand public. Donc Nintendo se tirerait une balle dans le pied à vendre des jeux démat. moins chers qu’en boutique. OK, c’est une politique tout à fait audible.

Mais là, nous sommes à des écarts incroyables dans l’autre sens. Zelda Breath of the Wild pouvait s’acheter environ 50 euros en boutiques ou sur Internet. Il est à 69,99 euros sur l’eShop de la Switch.

Une autre solution aurait été possible: accorder des réduction aux fidèles de la marque grâce à myNintendo, contre quelques points de fidélité. Mais évidemment, aucune offre ou promo si vous avez des Nintendo Points Or, Argent, Saphir, Rubis, Sable ou Caramel dans myNintendo.

Mais POURQUOI, Nintendo, POURQUOI ?

Les petits détails emmerdants de la Switch

Ce n’est pas bien grave mais c’est quand même un peu irritant:

 

  • Un pèt au casque — Aucune prise casque (mini Jack) sur le contrôleur Pro. Et pas de casque bluetooth depuis la Switch ou le dock. Vous voulez jouer sur votre télé au casque ? Impossible, sauf à acheter un long câble jack. Dommage.
  • Des couacs matériels sur les premières Switch — Si les problèmes de connectivité du JoyCon gauche sont réglés (via un retour gratuit  au SAV), ce n’est pas le cas des Switch qui se gondolent légèrement, ou des docks mal fabriqués qui peuvent rayer la console. Erreurs de jeunesse regrettables. Dommage.
  • Sauvons nos sauvegardes — Les sauvegardes des jeux sont stockées dans la mémoire interne (même si vous avez ajouté une carte microSD). Impossible à sauvegarder. En cas de vol ou de panne matérielle, adieu vos 150 heures dans Zelda. Dommage. Mais pour le coup, on espère fort une mise à jour logicielle pour régler ça, voire même des sauvegardes sur le cloud, comme l’avait teasé Reggie Fils Aimé début 2017. Il n’est pas envisageable de tenir 6 mois sans aucune possibilité de sauvegarder… ses sauvegardes.

Bon, tous ces détails ne sont pas bien graves au regard de l’immense plaisir et la grande “praticité” de la Nintendo Switch.

myNintendo et la fidélité selon Nintendo

myNintendo. Quel beau système de fidélité. J’avoue avoir la larme à l’oeil lorsque j’ai téléchargé mon fond d’écran Mario contre 100 points.

 

Il faut arrêter les bêtises. Iwata avait promis un système ambitieux qui récompense les joueurs fidèles qui achètent régulièrement du Nintendo, et même un système qui récompense les joueurs qui jouent régulièrement. Où sont passées ces promesses ?

La rubrique “Récompenses Switch” reste désespérément en travaux !

 

On aimerait des réductions sur les jeux eShop, et pas uniquement du 20% sur un jeu console virtuelle qui a 30 ans. On aimerait des cadeaux physiques comme au temps du Club Mario. Plus simple: les bandes originales des jeux récents en MP3. Ca coûte pas cher à Nintendo et au moins, nous avons une vraie valeur ajoutée ! On aimerait une remise significative sur les suites lorsqu’on a acheté la version précédente. Vous avez déjà Mario Kart 8 sur Wii U ? Hop, 30% de réduction sur l’achat du jeu Switch !

 

Là il faut agir, sinon myNintendo risque de devenir la risée des services de fidélité consommateurs.

L’offre en ligne payante

Nintendo a annoncé que le jeu en ligne sera payant courant 2018. On ne sait pas trop ce que Nintendo va inclure dans cette offre, sinon qu’il y aurait des vieux jeux (NES, SNES ?) jouables tant que vous êtes abonnés. Mais on peut tout à fait imaginer que Nintendo profite de son retard dans les jeux en ligne pour faire un saut de côté, trouver un autre océan bleu (ou, disons, un lac bleu) avec une approche bien à eux du online. J’attends avec impatience les annonces à ce sujet.

Plus de petits jeux déjantés, s’il te plaît Nintendo !

Quand Nintendo se lâche, ça donne de vraie pépites: Mother, WarioWare, Photo Dojo, le jeu de combat où vous vous prenez en photo sur DSiWare, etc. Même Zelda, Link’s Awakening sur Gameboy partait un peu dans tous les sens et c’était adorable.

Ces jeux ne sont pas les plus chers à produire (on est entre le jeu indé et le double A), ils apportent du frais, de la nouveauté, du renouvellement.

En terme de ressources humaines, ils ont aussi le mérite de récompenser les créateurs par des jeux plus personnels où la pression est moindre.

Mais cela fait assez longtemps que Nintendo n’en a plus sorti. Dommage !

 

En revanche, on ne peut que saluer le succès des stratégies suivantes:

 

La réalisation de bons jeux mobiles

A part le problème de connexion permanente, Super Mario Run est un très bon jeu, de même que (dans son genre) Fire Emblem Heroes. Pour Animal Crossing Pocket Camp, on verra...

Le prix de Super Mario Run

C’était culotté, un jeu mobile à 10¤. Pourtant je pense que ça fait du bien à tout le monde sur le long terme. Je suis convaincu que les prix dérisoires des jeux App Store ont fait baissé la valeur générale du jeu vidéo dans l’esprit du public. Avec un dommage à long terme pour l’industrie, et pour les développeurs.

La praticité de la Nintendo Switch

C’est quand même vachement bien, de pouvoir glisser cette console dans un sac, de l’emporter pour la pause de midi. Mais aussi, de jouer confortablement au lit !

Et puis, deux manettes dans la boîte, c’est également très intéressant. Le jeu à deux en standard ! On est proche du jeu de société, c’est vraiment bien joué.

Autre chose: certes, la Switch n’est pas puissante en tant que console de salon, mais c’est la portable la plus puissante de tous les temps !

Le lancement de nouvelles licences

ARMS n’a peut-être pas eu le succès escompté, mais c’est un bien beau nouveau jeu, avec des personnages et un gameplay attachant. On ne peut pas faire un Splatoon à chaque fois, mais cela devrait encourager Nintendo à lancer une bonne nouvelle licence — disons tous les deux ans ?

Le regroupement des équipes de développement portable et salon

C’est l’avantage majeur, un peu caché, de la Switch. A terme, lorsque la 3DS aura disparu des radars, toutes les équipes de Nintendo seront focalisées sur un seul hardware. Beaucoup moins de rupture dans le planning des sorties, puisqu’on cumule les jeux portables et de salon. Beaucoup plus de souplesse RH pour passer les développeurs d’une équipe à l’autre. Un très bon “move” stratégique annoncé par Iwata il y a plusieurs années, prenant iOS comme modèle sur ce coup.

L’élargissement des IP à d’autres secteurs

Même si le gamer n’est pas touché directement, le fait que Nintendo souhaite prêter ses licences et personnages à d’autres est un bon signe. Les parcs d’attraction, les jouets, les films voire les séries (qui a dit qu’une série Zelda était en préparation avec Netflix ? Et qu’un anime Mario était sur le point d’être signé avec les français créateurs des Minions ?). Au premier titre, on pourrait rappeler que les amiibo participent à cette stratégie, qui consiste à mettre en contact les gens avec l’univers Nintendo en dehors de l’écran d’un jeu vidéo.

La gestion plus “standard” des environnements de développement pour Switch

Là ce sont tous les développeurs qui disent “enfin” ! Il paraît que c’était un peu une plaie de développeur sur Wii U ou 3DS. Avec la Switch, les développeurs disposent enfin de certains middleware comme Unity ou Unreal pour développer comme ils le font sur PC ou d’autres plates-formes. Certes, on reste chez Nintendo, mais le nombre d’indés qui font leur jeu pour la Switch témoigne de la facilité réelle qui s’est établie. C’est bon signe, car on n’est pas à l’abri qu’un futur Minecraft arrive sur Switch directement !

 

  • N'hésitez pas à me suivre sur Twitter (@LordSinclair3DS) pour toutes les news Nintendo + Switch !
Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Commentaires

angeP
Signaler
angeP

Faudra vraiment pas trembler quand les daubes d'adaptation films & séries de Nintendo débarqueront, parce que ça va être sacrément naze... QUand on voit que Zelda n'a jamais été aussi bien depuis que l'histoire passe au 9ème plan ...

 

La merde cela reste a ça place et c'est tant mieux, exemple Donkey kong .. Bhouhouhou j'ai encore froid dans le dos en repensant a lui. 

Olff
Signaler
Olff

Le pire c'est qu'ils en seraient capables. Mais il y aurait encore pire : les N-sex pour défendre cet indéfendable, ou pour dire qu'OSEF car une console ça ne sert qu'à jouer.

 

Non, Nintendo n'est pas en capacité de vendre des applications tierces. Tout bonnement car ils n'ont aucun droit dessus.


C'est des âneries ce que tu dit là.

 

Faudra vraiment pas trembler quand les daubes d'adaptation films & séries de Nintendo débarqueront, parce que ça va être sacrément naze... QUand on voit que Zelda n'a jamais été aussi bien depuis que l'histoire passe au 9ème plan ...

air-dex
Signaler
air-dex
Le pire c'est qu'ils en seraient capables. Mais il y aurait encore pire : les N-sex pour défendre cet indéfendable, ou pour dire qu'OSEF car une console ça ne sert qu'à jouer.
Arukado
Signaler
Arukado
@Air-dex: Par contre, je ne pense pas qu'ils en profiteront pour "faire payer" les applis type youtube et netflix... Ça serait scandaleux et un énorme badbuzz (pire que les micro-transactions d'EA :P). J'pense juste qu'avec l'arrivée du service online, ils vont pouvoir mettre à disposition tous ces petits trucs manquants.
Fred Grisoni
Signaler
Fred Grisoni
Nintendo rien ne change 40 ans derrière Nintendo
Faut payé plein pot remise 15 % réveillé vous pour qu' on puisse branché un disque dur externe sur le dock des jeux gamecube n64 Wii. Wii u sur l eshop
air-dex
Signaler
air-dex
En effet My Nintendo c'est du lol en barre. Nintendo récompense ceux qui jouent régulirement avec beaucoup de points argent et ceux qui achètent beaucoup avec beaucoup de points or. Les points sont les vraies récompenses. Sauf que ces récompenses là sont périssables et ce qui est proposé en échange ne vaut pas tellement le coup.

Je pense que tout ce qui concerne les "avantages", genre MyNintendo, le système de fidélité, les éventuels rabais pour le démat, le cloud pour les saves, etc... et les apps multimédia (Netflix & co...) ainsi que la CV, tout ça se goupillera avec l'arrivée du service payant Online. Du moins faut l'espérer, parce qu'en état oui, c'est brouillon et un peu useless.


Pas faux.

Ceci dit il y a eu un précédent avec le Xbox Live Gold au début de la Xbox One. Ils avaient mis pas mal de choses payantes, dont YouTube. Sauf que Microsoft en est revenu et a fini par alléger son offre payante. Il faut dire aussi que 10 € par mois pour regarder YouTube sur sa TV... :genre: J'espère que Nintendo ne tombera pas dans le même piège. Devoir payer 20 € par an pour pouvoir naviguer sur Internet et regarder YouTube ainsi que Netflix à partir de sa Switch, très peu pour beaucoup de gens. :genre:
angeP
Signaler
angeP

Plus de petit jeux, plus de petit jeux ... Je suis d'accord, on n'a jamais assez de petit jeux, mais dire que Nintendo n'en fait plus depuis longtemps, c'est faux, il en font tout le temps c'est d'ailleurs pour ça que le nombres de jeux qui sort est hallucinante.

Pour les licence j'aimerais bien une nouvelle IP tout les deux ans, mais j'aimerais surtout qu'il investisse les domaine ou il n'on pas de licence. Même si pour cela il doivent en mètre 5 ans.

 

 

 

Les films séries, animés, seront des fiascos et ne leur rendront pas service. Parce que ce n'est clairement pas leur métier, clairement pas de leurs compétences, et que leurs IPs reposent sur bien autre chose que l'audiovisuel. 

Avec une nouvelle IP, pourquoi pas. C'est ce qu'ils avaient fait avec Pokémon. Mais Zelda en série, ça ne peut qu'être à chier, et Mario idem. 

 

C'est des âneries ce que tu dit là.

Ragnamune
Signaler
Ragnamune
Un truc que j'ai adoré sur ps3 c'était la personnalisation des menus de la console via des"thèmes". En 40 jeux je n'ai recu qu'un seul thème celui de lara croft dans un pack de 3 jeux, c'était juste génial, je regrette qu'il y en ai pas eu plus meme lors d'achat de collector ou autre day one.

Ca peut etre sympa comme cadeau via la boutique.
Arukado
Signaler
Arukado
Je pense que tout ce qui concerne les "avantages", genre MyNintendo, le système de fidélité, les éventuels rabais pour le démat, le cloud pour les saves, etc... et les apps multimédia (Netflix & co...) ainsi que la CV, tout ça se goupillera avec l'arrivée du service payant Online. Du moins faut l'espérer, parce qu'en état oui, c'est brouillon et un peu useless.
MinDim
Signaler
MinDim
Déjà, le succès comparable à la wii, c'est beauuuuuuuucoup trop tôt pour l'annoncer. En fait c'est clairement impossible que Nintendo fasse 100M sachant qu'on va changer de gen d'ici 2/3 ans....(ça voudrait dire que Nintendo vendent pour plus 30M par an....).
La hype sera pour les news ps et xbox. Et connaissant Nintendo ils vont pas brader leur machine pour en vendre davantage.
Ensuite, le vrai problème, le seul, qui handicap réellement Nintendo, c'est le même depuis 20 ans : les tiers.
Et on ne me fera pas croire que leurs licences se valent à elles toutes seules et encore moins qu'elles valent les autres.
Nintendo est génial, c'est un fait, mais Nintendo est tout seul dans son monde. Eux mêmes ne se considère pas concurrent de Ms et Sony, c'est dire.
Olff
Signaler
Olff
Les films séries, animés, seront des fiascos et ne leur rendront pas service. Parce que ce n'est clairement pas leur métier, clairement pas de leurs compétences, et que leurs IPs reposent sur bien autre chose que l'audiovisuel.

Avec une nouvelle IP, pourquoi pas. C'est ce qu'ils avaient fait avec Pokémon. Mais Zelda en série, ça ne peut qu'être à chier, et Mario idem.

Édito

Pour l'amour du jeu bien fini, bien fignolé, amoureusement débuggé. Nintendo ou Apple.

Archives

Favoris