ERROR 404 BLOG NOT FOUND

ERROR 404 BLOG NOT FOUND

Par Le Gamer aux Mains Carrees Blog créé le 04/11/11 Mis à jour le 16/06/17 à 23h33

Ce blog n’'existe PLUS. Si tu y as accès, c’'est que tu n’'existes plus non plus. Au mieux, tu es l'’émergence d’'une anomalie systémique au sein d'’une structure virtuelle parfaite. Mais ça pourrait être pire. Tu pourrais attendre impatiemment la sortie de Kingdom Hearts III.

Ajouter aux favoris
Signaler
Rien à carrer - Débile and realist

Mon espace geek étant en train de s'effondrer sur lui-même comme une géante gazeuse, j'ai profité d'une vaine tentative de réorganisation pour photographier ma collection, en attendant de pouvoir tomber une cloison ou coloniser tout l'étage. Et demain, le monde.

Parce que sur plusieurs années, on ne s'en rend pas compte mais c'est qu'on en amasse, des bricoles.

On n'a pas l'impression d'avoir une collection à proprement parler, jusqu'au jour où on se rend compte qu'elle est là, qu'elle occupe de l'espace et que ce serait bien qu'on prenne du temps pour y jouer, un peu.

Alors oui, mes collections sont "petites" (tout étant relatif par ailleurs), parce que je suis un touche à tout et que je ne me focalise pas sur un seul type de produit en particulier. L'idée n'est effectivement pas d'amasser bêtement façon Onc' Picsou, pour pouvoir se la raconter, mais seulement de se faire plaisir. Raison pour laquelle, d'ailleurs, je n'investis pas dans des titres recherchés, mais dans des oeuvres qui ont une vraie valeur sentimentale pour moi.

 

Et parce qu'il faut bien commencer quelque part, on attaque aujourd'hui avec la collection SFC. Il me manque encore cinq ou six titres pour être pleinement satisfait (Rudora no Hihou, notamment) mais dans l'ensemble, j'ai réussi à réunir les titres que je visais. A savoir, principalement : des RPGs, des titres de la Pc Engine (et du MSX) et des adaptations de mangas/animés. Avec comme critère de ne pas dépasser les 30 euros à l'achat, parce qu'il faut pas pousser mémé dans les orties non plus. La spéculation, c'est le mal. Maintenant, j'aimerais pouvoir me bloquer deux années sabbatiques pour y jouer, mais je doute que le résultat des élections m'en donne l'occasion.

 

Un conseil au passage : si vous voulez vous mettre aux jeux d'import, ne jouez pas sur une console européenne avec un adaptateur. Prenez-vous une SFC, une Retron (ou une Supaboy), une console switchée, voire un émulateur (même si le tube cathodique garantit un confort visuel incomparable, sur ce type de jeux). Le 60 hertz, ça change la vie, vraiment. J'ai fait le test, j'en suis resté comme deux ronds de flan. Je n'imaginais pas qu'on pouvait y perdre à ce point...

 

 

> En louze (la louze...) :

 

 

 

 Batman Returns, beat'them all inspiré du film de Burton. Des mécaniques classiques et limitées (le genre a très mal vieilli dans son ensemble), mais en contrepartie, des graphismes somptueux avec des spirtes énormes et détaillés... et la musique de Danny Elfman.

 

 

 

Cho Makaimura, universellement connu chez nous sous le titre "Super Ghoul's and Ghost". Un plateformer culte, magnifique, porté par une ambiance macabre du plus bel effet, mais diaboliquement difficile (à plus forte raison quand on a les mains carrées).

 

 

 

Garou Densetsu (offert par le camarade Locutus), connu chez nous sous le titre de Fatal Fury. Premier épisode de la saga, il a la particularité de... ne proposer que trois personnages jouables (Terry, Andy et Joe). A la traîne derrière Street Fighter II, il se distingue par la qualité de ses visuels, hélas gâchée par une animation lacunaire. N'est pas Neo Geo qui veut...

 

 

 

Gegege no Kitaro. Adapté d'une légende du manga fantastique (signée Shigeru Mizuki, "l'autre Tezuka"), le jeu est magnifique, mais souffre d'un gameplay trop sommaire (qui se limite finalement à enchainer les boss).

 

 

 

Go Go Ackman 2, jeu de plate-formes déjanté, inventif et parfaitement réalisé, mais à la difficulté punitive, adapté d'un manga d'Akira Toriyama.

 

 

 

Gon, adapaté du manga éponyme (qu'on ne présente plus, j'espère). Là encore, un jeu de plateforme ubuesque alternant les phases en 2D et les phases de poursuite en mode 7. Un OVNI déroutant tout à fait dans l'esprit de l'oeuvre originelle. Je l'aurais volontier acheté "en boîte", mais malheureusement, il est relativement rare, donc relativement onéreux.

 

 

 

Sonic Blastman, autre beat them all culte et délirant parodiant les comics US. Fun, coloré, absurde mais, inévitablement, trop répétitif.

 

 

 

The Great Battle 3, sympathique beat them all mettant en scène, entre autre, SD Gundam et SD Ultraman en mode médiéval-fantastique. Le jeu souffre des défauts du genre (on le saura !) mais reste très plaisant à parcourir de par son univers cross-licences. 

 

 

 

Spider-Man and the X-Men (oui, bon, d'accord, c'est un jeu US, il en fallait bien un pour la parité), un titre d'action plate-forme d'une difficulté à s'arracher les cheveux, dès le premier niveau. Du coup, en représaille, la photo est floue. ça lui apprendra.

 

 

> En boîte :

 

 

 

 

Akumajo Dracula, aussi connu sur le nom de "Super Castlevania IV". Un incontournable de l'action-plateforme, indémodable et ingénieux, qui a illuminé la logithèque de la console dès ses premiers mois d'existence et n'a pas été surpassé ensuite. Et quelle ambiance !
Bon, alors par contre, la boîte japonaise est tellement moche que là encore, mon appareil a refusé de faire une photo nette. Et je ne vous parle même pas des illustrations du manuel. ça fait plaisir de savoir qu'il y a dans le monde des gens qui dessinent plus mal que moi.

 

 

 

Alcahest, joli petit jeu anecdotique licencié par Square, sous forme de vrai-faux A-RPG. Sans grande ambition et vite plié (on sent le développement du jeu rushé sur la fin), mais sympathique.

 

 

 

Bahamut Lagoon, un des derniers jeux de la console et l'un des plus beaux, sur le plan visuel.
Un tactical RPG très sympathique signé Kazushige Nojima.
 

 

 

 

Battle Dodge Ball, une jeu de balle au prisonnier opposant Gundam, Mazinger en consors. Rigolo, pas moche mais vite lassant.

 

 

 

Battle Soccer. Dans la même collection, Gundam, Ultraman et Godzilla s'affrontent au football, dans un jeu très inspiré de World Cup sur Gameboy (entre autres). Même constat : assez fun, mais vite agaçant.

 

 

 

Brain Lord, A-RPG classique axé sur la résolution d'énigmes, designé par Sachiko Kamimura, qui a travailléé sur les (sublimes) OAVs d'Arslan (la première version) et sur City Hunter.

 

 

 

 

Brandish, un dungeon crawler austère dans lequel ce n'est pas le personnage qui tourne, quand on veut changer de direction, mais le décor. On en a vite la tête à l'envers, et les graphismes old school n'aident pas (un remake existe sur Vita, au passage). Reste la bande-son plutôt péchue et les artworks du grand Nobuteru Yuki (Lodoss, Escaflowne, Chrono Cross... ).

 

 

 

Burai, RPG designé par Shingo Araki et Michi Himeno, à qui l'on doit le succès de St Seiya en série animée. Loin de la perfection du deuxième opus, un jeu rudimentaire et pas très beau (du tout), mais assez original dans ses mécaniques comme dans son univers.

 

 

 

Cyber Formula GPX, jeu de course automobile vu de dessus (à l'ancienne adapté) d'une série d'OAV dessinée par Mutsumi Inomata (Kaze no Tairiku, les Tales of, ...).

 

 

 

Der Langrissar, premier volet réussi d'une légende du tactical RPG, designé par Satoshi Urushihara, bien connu des amateurs de poitrines dénudées (mais le jeu reste sage, l'artiste sachant se tenir quand on le lui demande).

 

 

 

Dragon Ball Z, faux RPG aux combats minimalistes et aux longs pavés de textes reprenant toute la première série jusqu'au combat contre Piccolo Daimao.

 

 

 

Dragon Ball Z 3, jeu de combat incontournable avec son fameux écran splité, mais auquel il manque un mode story... (et quelques combattants pour étoffer le roster). A choisir, j'aurais préféré prendre le 2, mais on fait comme on peut en fonction des occasions. Et puis comme ça, au moins, je peux jouer Kaioshin.

 

 

 

 

Dragon Knight 4, tactical RPG plutôt joli et bien fichu, adapté d'une fameuse licence hentai, mais débarassée de tout contenu sulfureux pour les chastes utilisateurs de la Nintendo.

 

 

 

Emerald Dragon, sympathique RPG à la japonaise, tout ce qu'il y a de plus classique dans le bon sens du terme.

 

 

 

 

 

Energy Breaker, sympathique tactical RPG aux mécaniques de jeu originales et bien pensées, designé par Yasuhiro Nightow, le papa de Trigun, Gungrave et Blood Blockade Battlefront.

 

 

 

Doit-on le présenter ?
Le meilleur jeu du monde.
 

Et c'est non négociable.

 

 

 

Encore un jeu qu'on ne présente plus, licence incontournable du tactical RPG option '"mécha". Aux pinceaux, on aura évidemment reconnu l'immense Yoshitaka Amano.

 

 

 

Action-shooter dans l'univers de Front Mission. Beau, mais sans pitié.

 

 

 

Gundam Wing Endless Duel, peut-être le jeu de combat le plus réussi de la console, au point qu'on peut encore y jouer aujourd'hui sans avoir à faire preuve de trop d'indulgence. Fluide, nerveux, varié, impressionnant. Avec en prime une version chiptune du premier générique en guise d'introduction. 

 

 

 

Herakles no Heikou IV, une grande licence RPG d'Enix (sortie sur DS sous le titre Glory of Heracles), avec Kazushige Nojima à la tête du projet. Des mécaniques classiques, mais un principe narratif original (l'âme du protagoniste passe de corps en corps en attendant de retrouver le sien).

 

 

 

Hokuto no Ken 7 : on aurait pu croire qu'ils finiraient par apprendre de leurs erreurs et par en réussir un, mais non. Malgré ses 32 mega et ses sprites gigantesques, un jeu calamiteux dans lequel on ne peut pas vaincre l'adversaire sans réussir une "fatality" une fois que sa barre d'énergie s'est laborieusement vidée. L'adversaire, lui, n'a pas besoin de faire tant de chichis pour l'emporter.

 

 

 

 

Jojo's Bizarre Adenture : un étrange (forcément) RPG matiné de visual novel qui reprend la saga Stardust Crusader. Plutôt joli, fidèle au manga, mais limité dans ses mécaniques.

 

 

 

Lady Stalker, spin-off de l'incontournable Landstalker de la Megadrive, qu'il ne parvient à égaler à aucun niveau. S'il conserve sa 3D isométrique, il ne se distingue avantageusement ni par ses couleurs criardes, ni par l'impossibilité de sauter de plateforme en plateforme...

 

 

 

 

The legend of Heroes II : Dragon Slayer. Un RPG austère à l'ancienne (limite 8 bits), mais également une légende du genre. Les illustrations de la boîte sont signées de la main d'une autre légende : Akemi Takada (Creamy Mami, Urusei Yatsura/Lamu, Kimagure Orange Road/Max et compagnie, ...).

 

 

 

Lennus, un rpg classique parmi tant d'autre, si l'on fait abstraction des illustrations de Keichi Goto, l'un de mes illustrateurs japonais préférés.

 

 

 

Magical Taruru-to Kun Magic Adventure, un jeu de plateformes coloré, riche et particulièrement réussi, adapté d'un animé lui-même adapté d'un shonen manga signé par Tetsuya Egawa, l'auteur de Golden Boy.

 

 

 

 

Magic Knight Rayearth, première incursion du mythique studio Clamp (Card Captor Sakura, XxxHolic, Tsubasa Reservoir Chronicles, ...) dans le champs des jeux vidéo (elles adapteront ensuite celui-ci sous forme de manga, qui donnera lieu à deux adaptations en animé). Vraiment très beau, mais très très court.

 

 

 

 

Neue Gier, un a-rpg nerveux et sympathique designé par Kia Asamiya (Silent Mobius, Dark Angel).

 

 

 

Kido Keisatsu Patlabor, un faux a-rpg aux mécaniques sommaires, mais bien fichu et complètement dans l'esprit de la série animée dont il s'inspire.

 

 

 

 

Pop'n Twin Bee, le jeu de plate-formes coloré dérivé d'un shoot them up légendaire. Joli, varié et jouable à deux !

 

 

 

Psycho Dream, plateformer onirique étrange et décalé dans la droite ligne des Valis, mais dans un univers occulte et glauque plus proche des Shin megami Tensei.

 

 

 

Ranma 1/2 2, un magnifique jeu de combat aux sprites léchés et colorés (également sorti chez nous), mais qui souffre d'une lourdeur certaine au niveau du gameplay.

 

 

 

Ranma 1/2 3, jamais sorti en France. Beaucoup plus fluide et nerveux, mais également beaucoup plus facile et beaucoup moins beau. Comme quoi, les frères Elric avaient raison : pour chaque chose reçue, il faut en abandonner une de valeur équivalente.

 

 

 

Ranma 1/2, le puzzle game, une très sympathique variante de Tetris façon jankenpon dans lequel on ne peut pas faire pivoter les pièces. Mais en contrepartie, on peut faire des Amagureken. Du coup, ça compense.

 

 

 

Record of Lodoss War, un RPG bien troussé dont le récit s'étale sur plusieurs générations, adapté de la série d'OAV éponyme, mais reprenant également l'histoire des six héros (prequel), ainsi que celle de la Légende du Chevalier Héroïque (sequel).

 

 

 

Rokudenashi Blues, adapté du manga du même nom (Racaille Blues, chez nous). Un mélange indigeste, mais plutôt agréable à l'oeil, de visual novel, RPG et combats musclés à un contre un.

 

 

 

Premier épisode de la deuxième grande saga signée Square, dont la particularité est de proposéer des scénarios multiples en fonction des personnages que vous choisissez. Un titre d'une grande qualité, même si techniquement, il pique.

 

 

 

Deuxième épisode, donc, sans surprise. ça pique toujours, mais moins.

 

 

 

Et comme le veut la logique : le troisième épisode, particulièrement magnifique sur tous les plans.

 

 

 

Ryuknight, un a-rpg adapté de la série d'OAV, axé "jeune public" mais plutôt bien fichu, dans lequel le héros parcourt le monde et combat ses adversaires tantôt par lui-même, tantôt dans un sympathique mecha en SD.

 

 

 

Samsara Naga 2, le jeu de rôle de Mamoru Oshii, mis en musique par Kenji Kawai. Excusez du peu. Si l'aspect visuel n'éblouit pas, le jeu reste très plaisant. 

 

 

 

Gundam Formation Puzzle : Tétris à la mode SD Gundam, sauf qu'il ne faut pas faire disparaître des lignes mais construire des hangars et accumuler des ressources. C'est dire si je n'y comprends rien. Mais j'arriverais à y jouer, un jour. Je le sais, je le sens.

 

 

 

Seiken Densetsu/Secret of Mana 3, un bijou de A-RPG. très court, mais beau à en pleurer. Heureux possesseurs de la Switch, préparez-vous d'ores et déjà à investir.

 

 

 

Super Valis : jeu de plateformes typique de la période Nec, avec son héroïne en petite jupette sexy. Il lui manque hélas beaucoup de ce qui faisait son charme sur les consoles PC Engine.

 

 

 

Super V.G., jeu de combat au casting intégralement féminin, initialement estampillé hentai, d'une difficulté redoutable.

 

 

 

Tactics Ogre, encore une légende dans le milieu confidentiel du tactical RPG. Magnifique et complexe comme on les aime. Par contre, en japonais, c'est un peu raide quand on ne comprend pas la langue...

 

 

 

Tengaimakyo (Far East of Eden) Zero, spin-off exclusif à la console d'une autre saga culte de la PC-Engine. Sans conteste l'un des plus beaux RPG de la Super Famicom. 

 

 

 

Treasure Hunter G, encore une pépite méconnu signée Square, plastiquement très réussie, dotée d'un système de combat intéressant mais déroutant.

 

 

 

 

Villgust, RPG aux sprites énormes estalmpillé "jeune public", adapté d'une série destinée à vendre des gashapons (petites figurines en plastique bon marché).

 

 

 

Votoms : jeu d'action en mode 7 adapté d'un grand classique de la SF nippone. Etonnant, mais pas désagréable.

 

 

 

 

Xak III, sympathique a-rpg dans le style "Ys", moins réussi mais plutôt prenant.

 

 

 

New Yatterman, sorte de jeu inclassable "à la bomberman", assez obscur mais pas dénué d'intérêt, adapté de l'interminable série éponyme.

 

 

 

 

Ys III, adaptation mi figue mi raisin d'un standard du A-RPG (remakée sous le titre "Oath in Felghana"), très en-deça de la version Megadrive (notamment sur le plan sonore, cette version relevant du massacre en règle).

 

 

 

Ys IV : pas très beau, c'est peu de le dire, mais addictif, nerveux, porté par une musique irrésistible.

 

 

 

Ys V : le plus abouti de la série sur cette console, graphiquement du niveau d'un square en fin de gen'.

 

 

 

Yu Yu Hakusho 1, étrange jeu d'action "visuel", singeant tant bien que mal la série animée. Très répétitif mais plutôt agréable à l'oeil.

 

 

 

Yu Yu Hakusho 2 : jeu de combat réussi, au gameplay raide mais aux sprites détaillés, avec des furies impressionnantes pour l'époque.

 

 

 

Yu Yu Hakusho Final : beaucoup plus fluide et nerveux que son prédecesseur, mais également beaucoup plus rudimentaire sur le plan technique. Pour compenser, on peut y jouer les "vilains" les plus charismatiques de la série, Sensui en tête. Un bien beau cadeau ramené exprès pour moi du japon par l'ami Noiraude, ce qui en double (minimum !) la valeur... 

 

 

Et nous voilà déjà arrivé au bout de la liste. Maintenant, il me reste à trouver DBZ Hyper Dimension et Vampire Kiss à un prix décent (entre autres, car je n'aurais rien contre un Ushio to Tora ou un Ghost Sweeper Mikami). C'est dire si je ne suis pas sorti de l'onsen...

 

Il va sans dire que j'accepte les dons généreux.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (26)

Commentaires

BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Y'a garouden setsu special aussi, infiniment meilleur que Street Fighter 2, avec tous les persos jouables.
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@Joniwan :

Non mais j'en profiterai pour choper deux ou trois (dizaines d') extras.
J'ai une Vita, maintenant. Il faut que je la nourrisse. ;)


@Romain :

En effet. Comme je le disais plus bas, ce qui est étonnant avec les boîtes Super Famicom, c'est que ce sont parmi celles qui vieillissent le plus mal sur le plan matériel, mais qui vieillissent le mieux sur le plan esthétique. Je me demande à quoi ça tient, mais je suis sûr que ce n'est pas juste de la nostalgie.

Et pareillement, j'adore zyeuter les collections des autres... sauf quand ils collectionnent la même chose que moi ! Là je deviens jaloux comme un pou, un caillou et un hibou, tout à la fois ! :lol:


@Dreamer :

C'est mon banquier qu'il faut remercier, le pauvre ! :lol:
Merci à toi pour ton commentaire, ravi que cette petite "promenade" visuelle t'ait plu !
dreamer78
Signaler
dreamer78
Merci pour cette rafraîchissante collection
Romain Mahut
Signaler
Romain Mahut
J'adore regarder les photos/vidéos des collections des autres. Et j'ai toujours trouvé que les packagings japonais ont un petit quelque chose exotique en plus.
Joniwan
Signaler
Joniwan
Un petit sac suffira pour celui-là :3
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@Joniwan :

Est-ce que tu vois Silent Hill GBA dans ces photos ? Non ? Bon ben voilà. J'arrive avec mon gros sac.
Joniwan
Signaler
Joniwan
Et c'est toi qui parle toujours de vouloir venir cambrioler chez moi ? :ninja:
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@Kokofever :

Tout à fait : on y retrouve les grands noms du manga et de l'animation japonaise des années 90, dont la plupart sont encore en activité aujourd'hui (même s'ils se sont hélas faits plus rares. Il faut dire que l'époque a changé et que l'esthétique populaire est allée vers plus de rondeur-s-...).

Je n'avais jamais fait le rapprochement entre Gegege no Kitaro et Demetan, mais c'est vrai qu'en y regardant à deux fois, il y a un air de ressemblance au niveau de certains personnages. Les deux titres ne sont toutefois pas du même auteur, Gegege étant bien antérieur à la petite grenouille dépressive. D'ailleurs au passage, il faut savoir que Yoshitaka Amano a travaillé en tant que designer sur cette fameuse série qui a déprimé toute notre enfance ! :D


@Donald :

"Beaux", je ne sais pas, mais ça promet en effet d'autres posts ! Pleins ! Trop ! :lol:


@Dranzer :

Normal. Entre Komy et moi, tout a commencé par une histoire de fesses (en section Gameblag), c'est donc l'aboutissement logique de notre relation. :)


@Atred : si tu aimes ce manga et les jeux décalés, n'hésite pas. Il est assez déstabilisant mais je me suis surpris à sourire à plusieurs reprises...

J'avoue qu'il faudrait que je surmonte ma phobie d'internet un jour et que je me mette aux roms traduites à mon tour, histoire de profiter de mes jeux à fond, au lieu de me contenter d'imaginer le scénar' qui va avec (ça fait bosser le ciboulot, tu me diras). Si tu as des adresses "safe", je suis preneur ! :)

Quant à l'expo du 47, je vais suivre ça avec autant d'intérêt que de jalousie, j'en suis sûr, vu ce qu'en laissent deviner les autres posts sur ton blog, et je pense qu'il va falloir que j'évite l'article sur Final Fantasy pour ne pas pleurer toutes les larmes de mon corps et partir en dépression nerveuse (à revisionner tout Demetan, par exemple :lol: )...


@Gunhed :

Merci beaucoup. :) J'écris "petite" parce que les vrais collectionneurs spécialisés (et fortunés, ce qui est loin d'être mon cas de Smicard) pourraient se moquer, mais j'assume, elle me plaît bien comme ça.

J'imagine cependant que si un jour, tu décides de poster les photos de ta collection PC Engine, on retournera tous jouer aux billes en pleurant. :lol:


@puffmagicd :

Merci à toi ! C'est l'époque qui veut ça : ces boîtes en carton ont beau mal vieillir, elles ont un charme fou !
puffmagicd
Signaler
puffmagicd
superbe
Gunhed
Signaler
Gunhed
Belle "petite" collection :D
Atred
Signaler
Atred
En loose il reste très accessible. Cool je sens que je vais craquer assez vite...

Je comprends ce que tu dis sur les RPG en Jap jamais traduits. Moi aussi c'est mon époque le Joypad et autres qui nous faisaient des previews et on avait plus qu'à se cogner la tête très fort contre les murs pour oublier... Parce que bon gros fan de RPG que je suis, sans comprendre, c'est pas possible pour moi (même si comme toi j'avais fais par exemple PE et Musashi en jap sans rien pomper... ^^)
Vive les roms traduites comme tu dis.

Et du coup, hasard? Coïncidence? j'ai une nouvelle catégorie de post prévue sur le blog pour le mois de Mai (l'expo du 47) avec les collections par série. 2 sont déjà prêts Zelda et Final Fantasy. Vous verrez dans pas longtemps :)
Dranzer G
Signaler
Dranzer G
Quelle belle collec !!
Bon entre toi et Komy ca fait un peu concours du plus long kiki...
Donald87
Signaler
Donald87
Damned !!!
Impressionnant ... En plus, cela nous promet d'autres beaux posts ;)
Komy
Signaler
Komy
Post de blog incoming... :ninja:
koforever
Signaler
koforever
Certaines boites son belles et dessinees par de grands noms du mange jepense ?
et sur la boite de Gegege no Kitaro ont dirait le dessin de Demetan .
P.Y.T.
Signaler
P.Y.T.
Toutes ces centaines d'euros qui m'auraient permis d'agrandir ma garde-robe....
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@Komy : je l'ai trouvé un jour en boîte à 30 euros et je l'ai bêtement laissé dans la boutique. Tu te doutes bien que je le regrette aujourd'hui !

Pour le reste, quelques liens tout à fait innocents :

http://akiba-games.c...tle-ii-set.html

http://akiba-games.c...c-set-of-7.html

https://www.nin-nin-...3164730197.html

https://www.nin-nin-...3164730463.html
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@Atred :

J'avoue qu'autant, à l'adolescence, ça ne me gênait pas de ne rien entraver à ce que je faisais dans un RPG (j'ai fini FFVII en nippon parce que j'étais convaincu "qu'il ne serait jamais traduit", ha ha. Quelle clairvoyance !), parce qu'on n'avait pas trop le choix, à l'époque, c'était ça ou rien, et puis ça ajoutait un challenge supplémentaire : quelle fierté d'arriver à boucler un RPG en 100% japonais à la seule force du poignet et sans l'aide d'un walkthrough.

Aujourd'hui, avec internet et ses roms en libre accès, ou pas loin, ça devient plus compliqué de s'en satisfaire, en effet. Mais comme je suis un cyber-handicapé pas fichu de télécharger un émulateur convenablement, et terrifié à l'idée de commettre quelque cyber-exaction, l'un dans l'autre, je m'y retrouve (un peu)... même si la frustration est bien réelle.

D'un autre côté, à force, ça m'a permis d'apprendre à lire les katakanas. Ce n'est pas grand chose mais c'est toujours ça de pris. :D

Après, j'avoue que les artworks des boîtes ne sont pas étrangers à ces achats non plus. Ce sont majoritairement des artistes de "ma génération" alors forcément, ça ajoute une vraie plus-value à ces investissements. Les boîtes US ou Européennes sont loin d'exercer le même attrait sur ma personne.

Sans compter que ce sont souvent des jeux sur lesquels je bavais quand je les voyais présentés en preview dans Joypad en me disant "oh, noooon, je ne pourrais jamais y jouer, pourquoiiiiiiiiiiiii ?". C'est une revanche prise sur mes jeunes années. ;)

En ce qui concerne le Gon, j'ai été surpris moi aussi de découvrir son existence mais s'il n'est pas parfait, il vaut l'achat, surtout quand on aime le manga. J'ai trouvé celui-ci sur internet car j'habite loin de tout (seuls deux des jeux de ma liste ont été dénichés dans un Cash à côté de chez moi... sur le moment, j'ai cru que j'avais une hallucination) mais promis, si j'en déniche un, je te fais signe. Dans l'attente, si tu n'as pas peur d'ebay, sache qu'on en trouve un paquet là-bas au prix du marché (tu comprendras d'ailleurs pourquoi je ne l'ai pas acheté en boîte :lol: ) : http://www.ebay.com/...amicom&_sacat=0

(OMG, je viens de découvrir qu'il en existait un sur... 3DS ! https://solarisjapan...ubaku-adventure ).

Et pour te donner un aperçu de ce titre atypique :
Komy
Signaler
Komy
@Narga: Challenge accepted!

Le jeu que tu parles c'est Battle Racers!! celui la je le connaissais mais pas moyen de le trouver en boite avec la notice :/
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@Komy : Ha, et au passage, dans la série des Battle Dodgeball et Battle Soccer, il existe aussi un troisième jeu (que je cherche)... à la Mario Kart ! Le kiff ultime !
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Mais siiiii, allez-y, les gars, lancez-vous !
Déjà, je me sentirais moins seul.
Et ensuite, ça peut permettre de (re)découvrir des pépites oubliées et ça, ça n'a pas de prix ! :wub:


@Narga :

"Impressionnant" ?
Le mot exact que tu cherchais, c'était pas plutôt "effrayant" ? :lol:


@Komy :

Hé ben dis-toi que c'est ma vengeance, pour toutes ces années où tu m'as fait baver avec ton Endless Duel ! ;)

Dis-toi aussi que tu viens les tester quand tu veux ! Peut-être qu'à deux, on arrivera à comprendre comment on joue à Formation Puzzle... ;)

Ha et puis tant qu'à digresser, j'ai une Vita avec Gundam dessus, maintenant. Je me bonifie avec le temps, il faut croire ! :lol:
Atred
Signaler
Atred
Pareil je sais même pas où commencer pour commenter ce post.
Merci de m'avoir fait découvrir l'existence d'un jeu vidéo GON! Purré si t'en croise un abordable pense à mois STP STP STP.
Sinon a part quelques cas spéciaux je préfère comprendre mes jeux et c'est dommage en tant que fan de RPG, là, je bave sur pas mal de tes piéces...
Narga
Signaler
Narga
Vas y Komy :)

Perso, ça m'a donné envie de poster ma collec aussi mais bon, je suis un gros flemmard :P
Komy
Signaler
Komy
Ho pis si!
Et après on dit de moi!

Déjà le Battle Dodge Ball je le cherche, et la j’apprends quoi? L'existence de Battle Soccer, c'est pas cool parce que maintenant il est dans ma wish list ainsi que Gundam Formation Puzzle.. :rtfm:

Je te remercie et je ne te remercie pas! :censored2:

Maintenant du coup j'ai envie de faire un post avec mes jeux Gundam.. :ninja:

"Parce que sur plusieurs années, on ne s'en rend pas compte mais c'est qu'on en amasse, des bricoles." Tu m'étonnes, je me rends compte que j'ai une flopée de collector en tous genre..
Komy
Signaler
Komy
Bon alors.. Non rien.

Édito

 

pour : "Le Gamer aux Mains Carrées, l'homme qui murmurait à l'oreille du manque de race"

(Du coup je ne sais pas trop comment je dois prendre cette distinction)

 

Gameblog Community Award de l'article de l'année 2016 pour un post sans texte, c'est sûr, ça fait toujours plaisir, mais c'est quand même assez surprenant.

Ce qui l'est beaucoup moins, par contre, c'est que ce post traite ENCORE de Final Fantasy.

 

Bref, pour de vrais "articles de l'année" passionnants, passionnés, pertinents et bien écrits, allez plutôt lire :

- Migaru

- Noiraude

- Snake_in_a_box

 

 ET QUE CA SAUTE, COMME TIDUS DANS L'INTRO DE FFX !

 

*

 

Parce qu'on n'est pas tous nés avec des doigts aux mains (fonctionnels, en tout cas) !

 

Parce qu'on a tout à fait le droit de ne pas savoir parer aux jeux de combats, ou de ne pas savoir freiner aux jeux de course automobile, ou de ne pas savoir diriger son bonzhomme à Resident Evil 1 !

 

Parce qu'on n'est pas tous à l'aise avec plus de deux boutons, surtout quand il faut alterner leur utilisation !

 

Parce qu'on n'est pas tous au courant qu'on est au XXIème siècle et que de toute façon, c'était mieux avant !

 

Parce qu'on est libre de préférer acheter nos jeux à Cash Converter plutôt qu'à Micromania !

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrés vous propose des tests périmés et de mauvaise foi, des dessins réalisés à la hache, à l'arrache et avec des mains carrées (aussi), des découvertes culturelles à manger son code du psychiatre (sans sauce) et autres billevesées qui vous demanderont au mieux beaucoup d'indulgence, au pire du prozac. Mais surtout, surtout, depuis quelques mois, du gros troll qui tache.

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrées se veut un blog tout à fait inutile, sous-documenté, sous-illustré et sous-créatif, qui ne vous guidera en rien dans vos futurs achats ou vos quêtes du fini-à-200%. Le Joueur aux Mains Carrées fait un plus gros score à Tetris s'il laisse les pièces descendre sans toucher à la manette.

 

Tout est dit.

 

Enfin, le Joueur aux Mains Carrées est fan de Mr Patate, Paul Binocle et Boulet, dont il s'évertue à plagier les meilleures idées, des fois que. 

Archives

Favoris