ERROR 404 BLOG NOT FOUND

ERROR 404 BLOG NOT FOUND

Par Le Gamer aux Mains Carrees Blog créé le 04/11/11 Mis à jour le 13/02/17 à 19h34

Ce blog n’'existe PLUS. Si tu y as accès, c’'est que tu n’'existes plus non plus. Au mieux, tu es l'’émergence d’'une anomalie systémique au sein d'’une structure virtuelle parfaite. Mais ça pourrait être pire. Tu pourrais attendre impatiemment la sortie de Final Fantasy XV.

Ajouter aux favoris
Signaler

 

Lorsque la « japanim' » a débarqué en France au début des années 2000, les éditeurs ne reculaient devant aucun compromis, et surtout aucune compromission afin de bricoler deux ou trois vidéos à l'arrache, parfois en rapport avec l'animé, parfois non, et souvent cadrées avec le derrière (par Davy Mourier en personne !), histoire de coller du contenu en fin de galette et de faire grimper la facture.

Interviews d'anonymes en panique au bord de l'autoroute, geek qui lit ses notes sur papier quadrillé, reportages sur les oeuvres proposées par un autre éditeur, séances de jeu de rôle improvisées...

A l'épicentre de ce grand n'importe quoi, ce sont toutefois trois « dossiers » sur la chevalerie qui remportent la palme, l'oscar et l'ours d'or de Berlin.

Associés à la légendaire série de Fantasy « Record of Lodoss War » (que Kazé a réédité en Bluray l'année dernière), ils s'offraient le luxe de tailler, pêle-mêle : la série, ceux qui la regardent, ceux qui la vendent, non sans partir dans des digressions Ubuesques ni jouer les érudits façon Arté en deuxième partie de soirée (enchaînant les approximations, les erreurs et les interprétations propagandistes). Sans crédits, sans copyrights, sans précisions, et pourtant bel et bien présent, là, sur le DVD payé à prix d'or.

Incompréhensible, mais hilarant.


Il va de soi que leur existence justifie à elle seule l'achat du coffret DVD deluxe originel.

 

 

A demain pour l'épisode 2 !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

 

pour : "Le Gamer aux Mains Carrées, l'homme qui murmurait à l'oreille du manque de race"

(Du coup je ne sais pas trop comment je dois prendre cette distinction)

 

Gameblog Community Award de l'article de l'année 2016 pour un post sans texte, c'est sûr, ça fait toujours plaisir, mais c'est quand même assez surprenant.

Ce qui l'est beaucoup moins, par contre, c'est que ce post traite ENCORE de Final Fantasy.

 

Bref, pour des vrais "articles de l'année" passionnants, passionnés, pertinents et bien écrits, allez plutôt lire :

- Migaru

- Noiraude

- Snake_in_a_box

 

 ET QUE CA SAUTE, COMME TIDUS DANS L'INTRO DE FFX !

 

*

 

Parce qu'on n'est pas tous nés avec des doigts aux mains (fonctionnels, en tout cas) !

 

Parce qu'on a tout à fait le droit de ne pas savoir parer aux jeux de combats, ou de ne pas savoir freiner aux jeux de course automobile, ou de ne pas savoir diriger son bonzhomme à Resident Evil 1 !

 

Parce qu'on n'est pas tous à l'aise avec plus de deux boutons, surtout quand il faut alterner leur utilisation !

 

Parce qu'on n'est pas tous au courant qu'on est au XXIème siècle et que de toute façon, c'était mieux avant !

 

Parce qu'on est libre de préférer acheter nos jeux à Cash Converter plutôt qu'à Micromania !

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrés vous propose des tests périmés et de mauvaise foi, des dessins réalisés à la hache, à l'arrache et avec des mains carrées (aussi), des découvertes culturelles à manger son code du psychiatre (sans sauce) et autres billevesées qui vous demanderont au mieux beaucoup d'indulgence, au pire du prozac. Mais surtout, surtout, depuis quelques mois, du gros troll qui tache.

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrées se veut un blog tout à fait inutile, sous-documenté, sous-illustré et sous-créatif, qui ne vous guidera en rien dans vos futurs achats ou vos quêtes du fini-à-200%. Le Joueur aux Mains Carrées fait un plus gros score à Tetris s'il laisse les pièces descendre sans toucher à la manette.

 

Tout est dit.

 

Enfin, le Joueur aux Mains Carrées est fan de Mr Patate, Paul Binocle et Boulet, dont il s'évertue à plagier les meilleures idées, des fois que. 

Archives

Favoris