Le Dojo de Kenji

Le Dojo de Kenji

Par Kenji Seang Blog créé le 20/06/12 Mis à jour le 06/10/17 à 11h12

Neo Geo, Shenmue, Berserk, Ghibli, Tests, Vidéo-tests etc.
Du pixels, du polygones... saupoudrés de tout comme de rien !

Ajouter aux favoris
Signaler
Japanimation-Manga (BD-Manga-Comics)

Suite au visionnage des 2 premiers films Berserk, j'ai eu l'envie de partager un peu mes impressions, en tant que grand fan de Berserk (manga papier), mais aussi d'animation japonaise en général. L'occasion de revenir également sur les coffrets bluray de Dybex sur lesquels il y a beaucoup à dire. 

Concernant les films à proprement parler, je vais faire court... bizarrement. Autant le dire de suite, ils m'ont pleinement satisfait (alors que je partais avec d'énormes aprioris). En tant que fan du manga, on se croirait presque devant une succession de scènes cultes, transposées en animé. Le fan qui a l'immensité du background de l'oeuvre encrée dans son esprit y trouvera un jolie plateau de fan-service, et c'est précisément en cette qualité que j'ai apprécié les films.

Alors OUI, de nombreux passages ont été éludés (comment pourrait-il en être autrement vu le format d'adaptation), les enjeux scénaristiques ayant été recentré sur le trio Guts/Griffith/Casca. OUI, les incrustations CG (Computer Graphic) ne sont pas toujours heureuses (je trouve que cela marche fabuleusement bien pour les éléments annexes/armures feat visages en animation traditionnelle, mais que c'est raté lorsque les visages ont été modélisé en 3d avec aplats de textures 2d).

Mais mince, j'y ai souvent retrouvé le découpage (au plan prés) du manga papier, une action qui se dote de chorégraphies exaltantes, d'une dynamique servie par une mise en scène qui décoiffe, de très beaux décors, de très beaux personnages (j'aime l'adaptation réalisée sur les design) et surtout les scènes cultes de mon manga favoris. Objectivement, en tant que films, c'est très mal construit et j'aurais quelques appréhensions à faire découvrir Berserk à un  proche avec ces films.

 Au niveau de l'édition, le coffret bluray de chez Dybex est une petite honte. Un mini Design Book qui n'a aucun intérêt pour qui a importé les artbooks japonais, une réplique en plastique échelle 1/2 de la Beherit et un dvd de bonus. Parlons en de ce dernier, tiens. Moi qui suis friand de contenu bonus sur l'environnement d'une oeuvre, le dvd bonus a su me faire craquer. Mais une fois inséré dans le lecteur, je suis tombé de haut. En effet, nous n'avons droit qu'à l'interview des doubleurs français... What ?! Seriously ?! Déjà que moi et les doublages vf, ça fait deux (VO powaaa, quelque soit la langue), en visionnant ces "bonus" crachés impunément à ma figure (désolé, c'est ainsi que je l'ai vécu), j'ai compris pourquoi je ne supportais pas les doublages français de dessin animé.

Je cite le directeur de doublage des films Berserk :

"(Dans l'animation japonaise), on est dans quelque chose de relativement réaliste, mais on force quand même un peu le trait parce que c'est du dessin. C'est plus proche du live (que le cartoon), mais on force un petit peu le trait parce que les traits sont forcés (...) parce que quand même, les caractères sont un peu plus marqués que évidemment dans les films live."

Je cite la doubleuse de Casca : 

"Je dirais que le jeu est un petit peu plus... comment dire... large, expressif. C'est le vrai sentiment, mais on va l'élargir un peu ce sentiment... toujours, dans le dessin animé. C'est une énergie plus forte, faut mettre un peu plus d'intensité pour remplir les personnages."

Alors loin de moi l'idée de remettre en cause les qualités de comédien des intervenants mais quand j'entends grosso modo que "comme c'est un dessin animé, il FAUT surjouer", je pleure sur l'état de ce secteur en France, là où au Japon, le doublage est une institution respectée, faisant l'objet de tous les soins (avec présence assidue / directives du corps créatif de l'oeuvre, et des seiyuus sans surenchère au ton juste, subtil, profond).

Le coffret bluray du deuxième film s'en sort un peu mieux avec ses 2 Design Book (l'un consacré aux décors, l'autre aux personnages, même si ça n'a toujours aucun intérêt pour qui possède les vrais et beaux artbooks), son livret Guide Officiel plutôt bien foutu et son porte-clé cache-misère. Encore une fois, la présence d'un "dvd bonus" fait plus office de supercherie éhontée que de véritable contenu bonus mais se démarque néanmoins de son prédécesseur avec une interview du réalisateur des films (au sein d'une convention espagnole, lol). Je ne sais pas, avec la licence d'exploitation des films, je serais allé au Japon moi, j'aurais rapporté des archives intéressantes du STUDIO4°C (vu déjà tout ce qu'ils ont diffusé gratuitement sur le net), de belles et inédites interviews... Bref, il semblerait que Dybex ait purement et simplement succombé à la facilité.

En un mot et pour vous le dire très clairement, ces coffrets bluray n'ont pour eux que leur packaging soigné (boite carton rigide).

 J'en profite pour vous parler rapidement de l'édition bluray de la série animée de 1997. La re-masterisation étant fabuleuse, c'était une occasion de me la refaire.
Pas mal de craintes car je ne l'ai pas regardé depuis 4/5 ans mais en fait non, il me fait toujours le même effet et ses qualités demeurent intactes.

Quelques arguments (non-exhaustifs) :
-Le dessin crayonné a beau être statique sur les bords, je le trouve plein de charme (en bluray en plus, on voit super bien les coups de crayon sur les décors, l'application de la peinture etc., un vrai régal).
-Le design des personnages s'éloigne quelque peu de celui du manga mais ce n'est pas forcément un mal dans la mesure où je le trouve juste magnifique (certains plans m'ont foutu des frissons) : une bien belle réinterprétation (et c'est Miura lui-même qui a adapté son trait pour le support animé).
-Le scénario explore A FOND les enjeux psychologiques et c'est pour ça aussi que c'est très bon (contrairement aux films plutôt orientés "spectacle" en misant beaucoup sur la forme).
-Sans oublier les musiques incroyables de Susumu Hirasawa !

Alors certes, l'animation n'est pas de première fraicheur (ça a vieillit et même à l'époque, ce n'était pas ce qui se faisait de mieux) mais le charme cellulo / dessin papier + design réinterprété qui vaut le détour + BO marquante à vie + ambiance qui sait se distiller de manière posée et réfléchie + une bien meilleure transposition des enjeux scénaristiques et émotionnels = bon anime pour les fans (ou non initiés) de Berserk.

Ajouter à mes favoris Commenter (25)

Commentaires

KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

Exact. Et je pense qu'au fond Guts aimait Gambino, ou du moins s'efforçait de l'aimer car après tout c'était son "père". C'est pour ça qu'il essayait de faire de son mieux en combat. Il voulait le rendre fier.

Kenji Seang
Signaler
Kenji Seang
Tout à fait ;)
(coeur de pierre du point de vue de Guts, même si UNE scène le rend plus subtil : celle où il lui donne la pommade médicinale pour soigner le nez qu'il venait brutalement de couper)
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

Gambino n'a pas un coeur de pierre.

C'est même tout le contraire. Il aimait sa femme à la folie. Et c'est pour ça qu'il haïssait Guts qu'il voyait comme un intrus lui ayant pris sa bien-aimé. Ça, plus la frustration d'être infirme alors que son "fils" fait des étincelles au combat.

Kenji Seang
Signaler
Kenji Seang
Ha là oui, je suis parfaitement d'accord ;)
Et au delà de leur mise en scène (tu as bien raison, la présence de ce background, aussi limité soit-il, n'était pas acquise), c'est vraiment la plastique formelle des flashback qui m'a gêné (limite mal à la tête avec ces couleurs, ces flashs et saccades). Je trouve perso l'effet raté (mais ça à le mérite d'essayer quelque chose).

Après, 2 min de film sur l'enfance de Guts avec Gambino (depuis sa naissance sous une morte pendue) n'aurait pas été de refus (on a juste un clin d'oeil pour le fan ^^).
Car élevé ET entrainé, puis atrocement trahis par ce même mercenaire au coeur de pierre (c'est lui qui le brutalise / le rend violent, lui coupe le nez par rage, c'est lui aussi qui le "vend" à l'infâme Donovan etc.) aurait apporté plus de densité au personnage du film qu'une scène traumatisante ponctuelle désagréable à voir à l'écran comme tu le dis).
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

Attention je n'ai pas dit que c'était mieux de voiler les choses. J'ai dit que c'était mieux de montrer des choses voilées que de ne rien montrer du tout.

 

Là le spectateur sait qu'il s'est passé un truc pas cool dans l'enfance de Guts, même si ce n'est pas super clair. (Après je ne trouve pas que ça déshumanise le tout. Je trouve au contraire qu'on se rend bien compte que ça lui est arrivé enfant vu que tout paraît plus grand durant cette séquence)

Miura ne nous épargne rien dans le manga et c'est tout à son honneur. Mais pour l'adaptation ciné on se doutait bien qu'il y aurait des arrangements de fait et mon point de vue est qu'on peut s'estimer heureux que ça a été au moins évoqué, même de cette façon. Le studio aurait pu tout simplement couper ça de l'histoire pour se faciliter la vie. 

(Sans parler de tout ce qui arrive ensuite. Je n'ai pas encore regardé le second film, toujours sous blister, mais après le viol de Guts y'a quand même un sacré lot de séquences "difficiles").

Kenji Seang
Signaler
Kenji Seang
Bien entre une vue à la 1ère personne (qui déshumanise totalement l'atrocité, sans lui donner de visage ni d'expressivité) dérangeante (plus qu'autre chose) pour le spectateur et un gros plan, il y a une marge non ? Sans compter l'effet stroboscopique désagréable.
Enfin bref, ce n'est que mon avis, ces scènes ont le mérite d'avoir été restituées, je n'adhère simplement pas aux choix étranges de leur mise en scène (dont je remets en question la pertinence).
Pour "c'est mieux de voiler les choses", je ne sais pas, c'est un très vaste débat que tu engages. Miura ne voile pourtant pas les larmes et les visages déchirés par les atrocités... il y a certainement une intention derrière cela.
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

D'un autre côté il n'allait pas montrer en gros plan bien visible la "nuit d'amour" de Guts avec Donovan.

Qu'ils l'aient montré de façon voilée c'est déjà beaucoup. Et à mon sens son viol est bien plus important que son rejet du groupe de mercenaires, même si la mort de Gambino va longtemps le hanter.

Kenji Seang
Signaler
Kenji Seang
Ouhaip, il y a les quelques rares flashbacks, c'est vrai. Ils ont le mérite d'être là mais pas fan de leur mise en scène étranges (1ère personne ou effet stroboscopique qui fait mal à la tâte).
Après, rien sur Gambino / Guts et son rejet violent et injuste de la troupe de mercenaires, C'était pourtant bien plus important à mes yeux (sur la future personnalité de Guts) !
Take Shelter
Signaler
Take Shelter
Merci :D
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY
Cela dit le premier film arrive à parler du viol de Guts assez habilement sans trop en montrer. (Cauchemar à la première personne)
Kenji Seang
Signaler
Kenji Seang
Clair KingTeDdY, j'espère que le 3èm coffret va pas tarder aussi mais perso à choisir, je préfère encore qu'ils prennent leur temps si cela peut leur permettre de proposer autre chose que des bonus en mousse de la honte et des goodies miséreux.

Hey Take Shelter, merci pour ton retour.
Content justement de connaitre l'avis de quelqu'un qui ne connait pas le manga.
Comme te l'as conseillé KingTeDdY, le manga papier est juste à des lustres abyssales : plus profond, plus psychologique, plus torturé et tortueux, plus intense, moins consensuel (sisi, dis toi bien que les films ont été allègrement aseptisés, sauf sur la violence physique), plus posé et réfléchis, mieux articulé et surtout plus riche.
Concernant les artbooks, je te fais un article, je le publie demain !

TigerSuplexle, au plaisir ;)
N'hésite pas à nous faire part de ton retour !
TigerSuplex
Signaler
TigerSuplex
J'ai été happé il y a peu par le manga papier et j'avais des réticences à donner des chances à la version animée... Merci donc pour cet avis détaillé :)
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

Oui je me doute que c'est différent. C'est juste l'impression que ça m'a donné quand je me suis renseigné dessus. ^_^

Et tu m'étonnes qu'il assume sa violence. C'est un Seinen. :P

Take Shelter
Signaler
Take Shelter
Franchement ça ressemble tout en ayant rien à voir (j'ai regardé les 20 premiers ep de titan et terminé gantz).
Gantz est bien meilleur en tout cas. Et il assume sa violence lui.
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

Oui mais on est plus trop dans le shonen avec Gantz...même si la fin... :o

 

C'est aussi pour ça que je ne suis pas super intéressé par Attack of the Titans. J'ai l'impression de voir le cousin Shonen de Gantz. 

Bref, Gantz sans ce qu'il y a d'intéressant.

Take Shelter
Signaler
Take Shelter
Oui mais on est plus trop dans le shonen avec Gantz...même si la fin... :o
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

DBZ ça va vu que ça a bercé mon enfance. C'est vraiment que je trouvais ça abusé dans Dragon Quest Daï.

 

Le truc avec les titans je ne m'y intéresse pas pour l'instant.

Dans le genre "Série où des gens combattent des trucs monstrueux" j'ai encore Gantz à finir.

Take Shelter
Signaler
Take Shelter
Je comprends, moi même je n'aime simplement pas les shonen (de dbz à attack on titan en passant par naruto). Mais shaman king c'est spécial. Vraiment!
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

Je verrai. Les shonen c'est pas trop ma priorité sauf dans des cas précis. (En ce moment je regarde l'anime Log Horizon mais c'est plus pour le thème que pour le côté shonen) La faute à Dragon Quest Daï qui m'a un peu dégoûté à trop tirer sur la corde "Non mais je suis pas vraiment mort, j'ai telle attaque spéciale qui me permet de te tuer" employée aussi bien par les héros que par les méchants.

Take Shelter
Signaler
Take Shelter
J'ai pas aimé le film Akira en tout cas :P

Non mais en ce moment je ne constate que trop la difficulté de lier ce qu'on aime avec la vie "active" (et amoureuse soit dit en passant mais ça j'y suis habitué).
Un jour peut-être!

Et lis Shaman King, c'est le meilleur shonen ever même avec la fin "Princesse"!
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

Ouais mais bon je pense que Berserk ce serait autrement plus gênant si ça s'arrêtait. Enfin après j'ai jamais lu Shaman King. xD

 

 

Mais s'il y a un manga à lire c'est celui là. Surtout que les films n'en couvre qu'une toute petite partie.

 

Et Akira!

 

404384Sanstitre.jpg

Take Shelter
Signaler
Take Shelter
Ahhahaha!

Je sais que ce doit être génial, mais justement les mangas papiers j'en fais pas une priorité dans ma culture, et j'opère donc une ultra sélection 100% arbitraire, parce que je ne peux pas me permettre de lire beaucoup de mangas.
En ce moment, j'achète uniquement BIlly Bat, j'ai arrêté d'acheter Bakuman, je prends de temps en temps un tome de Real, par contre je lis fréquemment du Tezuka, bref...il y a tellement de séries que je veux lire (Vagabond en tête je pense)!

Si en plus il faut se ronger les sangs par peur de pas en voir la fin! xD
Remarque ça me dérange pas plus que ça, je me satisfais bien de la fin "européenne" de Shaman King :lol:
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY
Take> Dark Fantasy powaaaaa :3

Vraiment le manga est encore au-dessus, donc si t'es motivé ce serait une bonne idée de le lire.

Par contre, après tu seras englouti dans une spirale infernale comme les autres fans, car le manga n'est pas fini (Et à mon avis on est encore loin du dénouement) et que son auteur prend grave son temps pour sortir de nouveaux chapitres (Et se permet en plus de faire d'autres séries à côté :lol:).

Bref, chez les fans de Berserk t'as pas mal de monde qui a peur que Kentaro Miura meurt de sa belle mort avant de finir la saga.


Déjà moi je retenais mon souffle pour lui pendant le tsunami.... xD
Take Shelter
Signaler
Take Shelter
Je n'avais jamais regardé/lu berserk avantla sortie du premier film et je dois dire que j'ai adoré, le 1 comme le 2 (pas vu le 3).
C'est magnifique, parfaitement animé (sauf le plans cg que tu soulignes), bien doublé, intéressant,sale, bref, ça deboite!

Ca ne m'a pas forcément donné envie de m'interesser au manga ou a l'anime mais c'est vraiment un univers qui me parle (on sent que demon's souls s'en inspire de loin aussi :bave: ).

En tout cas merci pour cet avis, j'ai pas mal hesité a prendre ces editions collectors,je vais me retrancher vers le simple bluray.

Puisque j'y suis, quel artbook conseilles tu le plus? Pour quelqu'un qui apprecie l'univers et qui voudrait apprecier ses details sans se ruiner et en ne connaissant que ces films?
Merci!
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY
J'ai les deux coffrets en édition numérotée. Faut encore que je regarde le second. ^_^
Il aura mis le temps pour sortir d'ailleurs! J'espère que ça ira plus vite pour le troisième.

Édito


 

Archives