Intrigue

Par Snake_in_a_box Blog créé le 14/12/10 Mis à jour le 18/12/17 à 10h34

Look up at The Sky...
There must be a fantasy.

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

 Spoiler alert: Cette série d’articles, étalés sur plusieurs semaines, dévoilent la majorité des développements narratifs de Persona 5. Ce post s’adresse donc en priorité à ceux qui ont fini le jeu et qui souhaitent des éclaircissements sur les références mythologiques et tarologique de ce jeu

Pour revenir au sommaire, cliquez ici

XVI - La Maison-Dieu - Shinya

Au détour d’une salle d’arcade, les missions des Mementos nous ferons rencontrer un jeune garçon doué aux jeux vidéo, Shinya Oda. Étant le seul à pouvoir enseigner au Protagoniste les techniques nécessaires pour battre un tricheur à son propre jeu, c’est sous sa direction (assez tyrannique) que le Protagoniste va progresser. Mais le Confidant de Shinya, c’est aussi l’histoire d’un garçon sur-protégé par une mère tout aussi tyrannique, ne tolérant pas la faiblesse et prête à tout pour parvenir à ses fins.

Le fun...

La Maison-Dieu, c’est le symbole de l’orgueil brisé. Véritable Tour de Babel, elle représente l’hubris de l’Homme, qui au sortir du Diable, se croit tout-puissant. C’est ce même orgueil qu’il démontre qu’il n’est pas encore prêt et qui doit subir le châtiment divin pour se dépouiller des dernières choses négatives pour passer à la sphère suivante, cosmique, qui sera l’Etoile.

Cette destruction est indispensable pour permettre de se reconstruire derrière. Par la défaite, Shynia, qui se croyait invincible, va subir l’effondrement de ce qui structurait son orgueil et au-delà, son ego. Même si sa défaite est injuste (il est victime du même tricheur), elle va être indispensable pour lui faire comprendre à quel point son comportement est destructeur pour les autres (il maltraitre les gamins de son âge en rejettant la faute sur leur faiblesse) et, à terme, pour lui-même. Prenant conscience des errements moraux de sa mère , il demandera l’aide du Protagoniste et des Phantom Thieves pour se libérer de ce carcan et parvenir à la reconstruction de son ego à travers l’empathie. Après cette mission, Shiya, libéré de cette prison (La Tour?) redoublera d’efforts pour triompher du tricheur et donc accéder à sa transcendance personnelle, par l’accomplissement ultime de l’activité qui structure son Moi, le jeu vidéo et l’éveil d’une nouvelle persona.

 

Article suivant

Voir aussi

Jeux : 
Persona 5
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Je réutiliserai le dernier screenshot les prochaines fois qu'on affrontera Vithia à [insérer ici le nom d'un jeu de combat random].

Édito

L'actualité trépidante du jeu vidéo oblige à la plus grande prudence.
Le but de ce blog est donc de proposer à tous les joueurs en quête de la vérité des news de qualité, vérifiées et objectives.
Mais la rigueur de ces articles n'empêche pas néanmoins d'exposer des avis affutés et des critiques constructives qui ne manqueront pas d'élargir l'esprit des gameblogueurs ouverts aux thèses les plus audacieuses.

Si ce blog reste un oasis d'où jailli une source intarrissable de savoir, il n'en reste pas moins un havre accueillant où les sens seront nourris d'illustrations de qualité, bien que portés plutôt sur un look en particulier.

Quand l'actualité (toujours trépidante, rappelons-le) me laissera quelque latitude, je parlerai aussi d'animation et de sujets autrement plus graves comme... Euh... Le jeu vidéo, tiens. Ou les mechas.... (c'est important les mechas, vu les  films de merde qui sortent en ce moment...)

Sur ce...

Archives

Favoris

× Publicit&eacut