Intrigue

Par Snake_in_a_box Blog créé le 14/12/10 Mis à jour le 24/11/17 à 15h00

Look up at The Sky...
There must be a fantasy.

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

Spoiler alert: Cette série d’articles, étalés sur plusieurs semaines, dévoilent la majorité des développements narratifs de Persona 5. Ce post s’adresse donc en priorité à ceux qui ont fini le jeu et qui souhaitent des éclaircissements sur les références mythologiques et tarologique de ce jeu

Pour revenir au sommaire, cliquez ici

V - Le Pape - Sojiro - Celui qui accueille

Seul personnage des arcanes mineurs à ne pas être jouable, Sojiro est indissociable dans notre analyse de son café, le Leblanc.


Dans les interprétations classiques du tarot de Marseille, le Pape est, au-delà de la figure paternelle classique de maître/mentor/gourou, l’image de la transmission, de la communication. Le pape, est dans la religion catholique, le “vicaire de Dieu sur Terre”. Il est donc un pont entre le divin et l’humain, vers le transcendant et le mystère. Il est d’ailleurs représenté assis, devant deux moines qui l’écoute. Ce lien, c’est Sojiro et son bar qui va l’être pour les Phantom Thieves.

Après plusieurs tentatives infructueuses de se réunir pour préparer les infiltrations (toit de l’école, gare, combles), Sojiro va laisser le café Leblanc aux Phantom Thieves pour leur permettre d’organiser leurs opérations. C’est donc non seulement Sojiro mais aussi son café qui devient, à travers lui, un personnage à part entière. En tant que repaire secret du joueur, il joue ce rôle de lien entre les personnages et de lien entre eux et leur mission. Le lieu de réunion et son gardien est un havre où les plans sont échafaudés, les crises résolues, les mystères révélés. Tandis que le lieu joue ce rôle de médiateur, Sojiro lui incarne l’autre facette du Pape, celle de figure paternelle. Père adoptif de Futaba qu’il protège d’une famille parasite, il accepte aussi de s’occuper du Protagoniste dans le cadre de sa probation pénale.

S’il apparaît au premier abord pour un personnage froid qui veut se détacher des problèmes du Protagoniste (ce qui peut être une interprétation négative du pape, à savoir la personne qui se détache des soucis des autres par égoïsme ou parce qu’elle ne veut pas être mêlée à quoi que ce soit.), on découvre assez rapidement, par sa volonté de transmettre son savoir, (qui n’a pas eu envie de s’acheter une cafetière à dépression et un moulin à café en jouant à ce jeu?), un homme certes bourru mais qui s’ouvre par l’intermédiaire de sa passion (son café) et qui incarne, alors que Futaba sort de son enfermement, la figure paternelle et l’enseignant, par sa volonté de transmettre au Protagoniste sa passion pour sa petite entreprise.

Alors qu'on peut penser légitement que le Pape de Persona 5 était une anomalie en tant que personnage non-jouable au milieu de tous les personnages jouables. Il apparaît au contraire que Sojiro et avec lui le Leblanc sont au final le dernier membre des Phantom Thieves, à savoir leur repaire.

Avec Persona 5, on découvre par le biais de Futaba le personnage “jouable non-jouable” c’est à dire le personnage qui ne combat pas mais qui est équipable comme un autre et qui fait du soutien pur. Si le “Hideout” de Persona 5 n’a pas ses Personas et son équipement, il n’en reste pas moins qu’en tant que lieu de réunion des PT, il a toute sa place pour figurer au casting de l’équipe, ce qui est prouvé ici par son lien avec l’arcane V, réunissant ainsi tous les personnages au sein de la première série d’arcanes majeurs.

 

Article suivant

Voir aussi

Jeux : 
Persona 5
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees

HomeAloneThumb.jpg

Atred
Signaler
Atred
HOME HOME HOME
Karas
Signaler
Karas
Coffee is love

Édito

L'actualité trépidante du jeu vidéo oblige à la plus grande prudence.
Le but de ce blog est donc de proposer à tous les joueurs en quête de la vérité des news de qualité, vérifiées et objectives.
Mais la rigueur de ces articles n'empêche pas néanmoins d'exposer des avis affutés et des critiques constructives qui ne manqueront pas d'élargir l'esprit des gameblogueurs ouverts aux thèses les plus audacieuses.

Si ce blog reste un oasis d'où jailli une source intarrissable de savoir, il n'en reste pas moins un havre accueillant où les sens seront nourris d'illustrations de qualité, bien que portés plutôt sur un look en particulier.

Quand l'actualité (toujours trépidante, rappelons-le) me laissera quelque latitude, je parlerai aussi d'animation et de sujets autrement plus graves comme... Euh... Le jeu vidéo, tiens. Ou les mechas.... (c'est important les mechas, vu les  films de merde qui sortent en ce moment...)

Sur ce...

Archives

Favoris