Intrigue

Intrigue

Par Snake_in_a_box Blog créé le 14/12/10 Mis à jour le 18/10/16 à 17h43

Look up at The Sky...
There must be a fantasy.

Ajouter aux favoris
Signaler
Gothic Lolitas

Jamais je n'aurai pensé dire cela d'une figurine.

Mais la figurine "collector" d'Agnès dans Bravely Default  m'aura, il faut bien l'avouer, rendu triste. Tandis que je la remettai dans son cerceuil de polystirène, accompagné par Liehd pour son oraison funèbre, je fus une dernière fois troublé par ce regard de plastique, mélange subtil de débilité légère et de manifeste silencieux pour l'euthanasie.

Alors que je scellais la créature, notre ami aux mains carrés m'encourageait à découvrir les figurines vendus dans le cadre du collector du Lords of Shadow 2.  Un coup de Google plus tard et j'ai pu m'assurer de l'excellente santé de l'industrie du jouet en plastique, qui a su diversifier ses activités dans le jeu vidéo. 

Car s'il est normal de pester contre certaines des habitudes actuelles du jeu vidéo, le chemin qui prend le collector en ce moment est tout aussi préoccupante.
Nous avons déjà là deux exemples de cette "légèreté": Il s'agit non pas de rendre hommage au jeu où de mettre en avant le travail des artistes par une BO, un artbook mais bien t'inciter l'achat du jeu en lui-même, fut-il mauvais. Pour cela il s'agira pour l'éditeur de joindre à son jeu qui un artbook de quatre pages, qui une OST abrégée, qui une figurine dont le sculpteur s'appelle "moule à cake" au lieu de Alter ou Kotobukiya...

Face à glorification actuelle du jeu rétro dont les prix passent du simple ou quintuple par le mystère de la spéculation, c'est au tour des produits dérivés de subir un sort équivalent, ainsi, combien je regrette de ne pas avoir sacrifié quelques deniers d'étudiants alors que Kingdom Hearts était sorti, j'aurai pu mettre son guide officiel sous clef afin d'assurer les subsides de ma  peu probable retraite.

 Pour les jeux et leurs éditions collector, j'ai le sentiment qu'il s'agit plus d'accélérer les ventes d'un jeu pour anticiper la possibilité d'une spéculation rapide sur ce dernier. En jouant sur la qualité du collector, il est facile de se faire une bonne marge tout en incitant l'écoulement rapide de ses derneirs, même si Joniwan n'est pas le dernier à nous montrer que les steel books sont nombreux a rester sur les bras des vendeurs tant le collector maintenant devient l'édition de base.

Si je suis le premier à chercher l'édition collector d'un jeu quand vient le moment de l'achat, il n'en reste pas moins que de cette perversion spéculative nait une méfiance certaine. J'aimerai que le collector retrouve une sorte "d'innocence" où il serait question de rendre hommage à un travail et aux artistes. Une OST complète pour réécouter le travail du compositeur et non plus seulement des extraits pas nécessairement bien choisi. Une figurine ou un diorama pour rappeller une scène marquante du jeu. Un artbook pour laisser les yeux s'attarder sur le travail des illustrateurs car l'action ne laisse pas nécessairement évident de prendre conscience de la richesse des environnements.

Tout cela justifie le collector et devrait être la seule ligne de conduite pour l'éditeur qui compte bien en écouler. Malheureusement la dégradation progressive de ces derniers laisse penser à un éclatement spéculatif prochain. Le trop-plein risque-t-il de sonner la fin du collector moneyable? Alors que le démat et l'émulation sont loin de tuer le rétro-gaming, j'ai tendance à penser que le collector moisi a encore beau jour devant lui...

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Commentaires

Lord_darcky
Signaler
Lord_darcky
Là où on peut trouver de beau collector c'est souvent sur Kickstarter, pour donner envie aux gens de donner plus font souvent de beau coffret et de beau goodies. Mon collector de Shadowrun returns par exemple (édition limité serait plus exacte d'ailleurs) en plus d'avoir le jeu et l'ost sur CD, j'ai un superbe artbook comprenant une dizaine de nouvelle (écrite par des personnes ayant bossé sur les JdR), un dot tag usb, une carte personnalisé et mon nom au générique (et dans l'artbook).
Karas
Signaler
Karas
En effet, ce fût le cas :D
Ryuukusan
Signaler
Ryuukusan
Ha toi aussi tu as eu du mal à la remettre dans sa boîte? :lol:
Karas
Signaler
Karas

Je trouve également que les collectors ont été dévoyés au cours de cette génération. Le plaisir sensualiste à toucher des goodies de plus ou moins bonne qualité a disparu au profit de bonus dématérialisés. Ceux-ci ont la fâcheuse habitude à pouvoir en plus influencer le gameplay (armes supplémentaires,...).

Mais le point le plus important reste la direction artistique de ceux-ci. Je trouve que rares sont ceux qui resteront dans les mémoires. A mes yeux, le collector de Bioshock 2 restera ultime, avec son sublime écrin recelant entre autre un disque vinyle et ses affichettes qui une fois placées sous une lampe U.V. révèlent des messages cachés.

Collector-bioshock-2.jpg

darknight
Signaler
darknight
Excellent article ,met tout les collectors ne sont pas a blâmer ,certaine comme Batman Ac est plus basé sur la figurine que les autres contenus, d'autre sont en quelque sorte des échantillons pour les vrais Goodies exemple de celle de Mass effect 3 ,mais c'est vrai que beaucoup de collector sont un peu inutile malheureusement :/ ,après pour de la vrai collector y a toujours de temps en temps , Titan Fall la plus récente celle de Gw2 et un peu plus vieille celle de The Witcher ,donc faut pas désespérer ;)
Donald87
Signaler
Donald87
Magnifique ... Toutes ...
Snake_in_a_box
Signaler
Snake_in_a_box
@P.Y.T: Mesquine!

@Crito: Non mais ouais, il faut vraiment que je trouve le moyen de voir Rebellion.

@Liehd: C'est lui et les cartes RA qui sauve l'ensemble c'est sûr, mais t'imagine le collector Fr de BD avec le DVD Linked Horizons de Revo? :bave:

@Lord: J'ai pas de collector d'Ubi pour l'instant, mais de tout ceux que j'ai, du Nintendo, du Square, du Namco... Je vois cette tendance à la baisse de qualité.
P.Y.T.
Signaler
P.Y.T.
Putain ! Les deux premières sont belles... pour des gothic lolitas...
Lord_darcky
Signaler
Lord_darcky
Faut toujours faire gaffe avec les collectors, par exemple ubisoft, roi incontesté du "j'm'en mets plein les fouilles avec 4 editions collectors par jeu" à au moins le mérite d'avoir des collectors de qualité (excellente statuette, artbook classique de 400 pages, ost avec l'ensemble de l'oeuvre etc)
Sinon pour revenir aux artbook petit format, j'en ai 4 actuellement (Batman AC, Gears 3, Darksiders 2 et Borderlands) pour les trois derniers ils font près de 100 pages et son de qualité, le premier fait effectivement 20 pages de merde.
Les collectors c'est comme pour tous, il y a des éditeurs qui y apportent un vrai soin (Ubisoft, putain je ne me remets toujours pas des deux peintures sur toile du collectors, superbe !) et d'autre qui font juste deux, trois trucs atroces juste pour monter inutilement les prix (SE, même si les versions limités de leur jeux psp sont franchement sympa *_*)
Critobulle
Signaler
Critobulle
Cette Akemi Homura @_@


B)
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees

Je ne peux qu'approuver, et je n'ai pas manqué de le faire IRL, tandis que je te suggérais de couler Agnès Oblige dans le béton, compte tenu des difficultés que tu as eu à la faire rentrer dans sa boîte.

Objets inanimés, avez-vous donc une âme ? Souhaitons que non, en ce qui la concerne. Ne serait-ce que pour elle, déjà. 

 

Donc oui, le business du collector est devenu grotesque et oui, on prend les joueurs pour des ânes bâtés. Finalement, rien de bien surprenant : c'est le prolongement ici de ce qui se pratique là. J'ai d'ailleurs été encore plus consterné d'apprendre que le CD du collector de BD ne comptait que 5 titres. Au prix où l'ensemble était vendu, c'est du vol qualifié. 

 

Reste le artbook très sympathique, mais quand même... là encore, l'épaisseur du papier flirte avec le f*utage de tête.

Édito

L'actualité trépidante du jeu vidéo oblige à la plus grande prudence.
Le but de ce blog est donc de proposer à tous les joueurs en quête de la vérité des news de qualité, vérifiées et objectives.
Mais la rigueur de ces articles n'empêche pas néanmoins d'exposer des avis affutés et des critiques constructives qui ne manqueront pas d'élargir l'esprit des gameblogueurs ouverts aux thèses le splus audacieuses.

Si ce blog reste un oasis d'où jailli une source intarrissable de savoir, il n'en reste pas moins un havre accueillant où les sens seront nourris d'illustrations de qualité, bien que portés plutôt sur un look en particulier.

Quand l'actualité (toujours trépidante, rappelons-le) me laissera quelque latitude, je parlerai aussi d'animation et de sujets autrement plus graves comme... Euh... Le jeu vidéo, tiens. Ou les mechas.... (c'est important les mechas, vu les  films de merde qui sortent en ce moment...)

Sur ce...

Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir vu pendus. (Heinrich Heine)

Archives

Favoris