Le Blog de Gulf-Racing

Le Blog de Gulf-Racing

Par Gulf-Racing Blog créé le 20/01/11 Mis à jour le 25/04/11 à 20h45

Welcome to the world of Gulf-Racing !

Ajouter aux favoris
     
Signaler
Need for Speed Shift 2 : Unleashed

Après un premier essais à l'automne 2009, Electronic Arts s'attaque de nouveau à la simulation avec Shift 2 Unleashed, développé à nouveau par les petites gars de Slighty Mad Studios. Le premier Shift sentait un peu la gomme brûlée avec un accueil plutôt mitigé par les fans de simulations de course, est-ce qu'enlever le ''Need for Speed'' de la boîte de jeu va t-il suffire à conquérir les fans du genre ?

Pour cette première partie de ma critique, je vais abordé de la partie carrière et de la possibilité d'améliorations des voitures après mes premières heures de jeu.

Premier briefing

Ici pas de Sébastien Loeb, de Sebastian Vettel ou de Jeff Gordon pour vous accueillir, c'est Vaughn Gittin Jr., spécialiste du drift et Champion en Formula Drift, qui vous souhaite la bienvenue. Il sera rejoint au fil du jeu par ses potes Tommy Milner (ancien pilote BMW, désormais pilote Corvette en endurance) ou encore par Chris Rado (pilote en Time Attack), entre autre. Plutôt sympathique vu que c'est la mode en ce moment d'inclure des pilotes dans des jeux, par contre on se serait bien passé du doublage des voix en français qui est à la limite du catastrophique...Bref, notre nouvel ami nous explique comment va s'échelonner notre progression et on découvre avec lui les différentes disciplines présentes dans le jeu, jusqu'au sacro-saint World GT1 Championship. Du drift au GT en passant par les supercars, les voitures rares (Radical SR3, Gumpert Apollo, Catheram) ou le Time Attack, il y en a pour tout le monde. Avant de vous plonger dans la bataille il vaut mieux passer par la case options pour régler le niveau de difficulté qui vous convient, et également la configuration de la manette ou du volant. Personnellement je joue en Difficile et mode Elite mais ça, on y reviendra dans la seconde partie de mon test...


T'es un champion, champion !

Comme tout bon rookie qui se respecte, avant de vous frotter au monde de la compétition on vous demande tout d'abord un premier essais sur le circuit Indy de Brands Hatch avec une petite Nissan GT-R préparée aux petits soins. Bien entendu, notre meilleur ami du monde Gittin Jr. est là pour nous coacher et nous encourager. Après cet essais qui fait plus véritablement office de qualification, vous attaquez votre première course qui est sans grande difficulté, toujours sur le même circuit. A peine le temps d'encaisser votre premier chèque qu'il vous faudra passer par la case ''caisse'' en allant au garage du coin pour acheter votre première tuture. En ce qui me concerne, j'ai pris la BMW 135i Coupé. Comme dans le premier Shift, vous avez différents niveaux de pilotes (1 jusqu'à 20), et pour monter en grade il faut bien évidemment signer le meilleur résultat dans chaque course ou événement. Suivant votre performance, vous récoltez un nombre d'EXP qui vous fera grimper parmi les élites des pilotes mondiaux, rien que ça. Le système d'EXP n'a pas changé puisqu'il est toujours axé sur votre maîtrise en course : nombre de tours en tête, aspiration, maîtrise de la trajectoire et des virages, dépassements, conduite propre...Plus vous faites la course parfaite, plus vous remportez d'EXP. Et comme tout bon élève, vous recevrez plein de récompenses en bonus : peintures, vinyles, argent, et même voitures. D'ailleurs on récolte beaucoup d'argent trop vite, après cinq heures de jeu et pratiquement que des victoires, j'en suis déjà à 1 114 900 $ en ne dépensant pratiquement rien ! On monte également trop vite en level, car je suis déjà niveau 15 alors que je n'ai pas fait toutes les courses des cinq premiers level...Mais il me reste tout de même un sacré paquet de courses à faire pour prétendre à piloter en GT1. Plus vous montez en level, plus vous piloterez des voitures plus puissantes : du niveau 1 au niveau 3, nous retrouvons des voitures de série légèrement préparées, niveau 4 à 7 on passe le cran supérieur avec des voitures plus préparées, du niveau 8 à 11 on se retrouvera au volant de supercars et autres voitures puissantes à souhait, tandis qu'à partir du level 12 nous croiserons le chemins des GT et de voitures de course tant convoitées. Si les conditions météorologiques ne sont pas présentes dans le jeu (dommage....), on peut se retrouver à piloter à toute heure de la journée ou de la nuit : des circuits plongés dans la nuit aux pistes arrosées par un soleil plombant, en passant par le coucher ou lever du soleil, tout cela rajoute de la difficulté en course avec des points de freinages difficilement repérables en pleine nuit, ou alors une forte gêne due au soleil rasant. Les effets de lumières sont vraiment magnifiques, bluffant, nous plongeant encore plus dans l'ambiance.

En ce qui concerne l'argent, il ne sert à rien en ce début de jeu puisque les voitures que vous gagnez servent grandement dans la progression de votre carrière. Bref, moi j'en profite pour économiser pour ensuite me payer plein de GT qui coûtent bien cher ! Car oui, les voitures dans Shift 2, elles ne sont pas données. Il va falloir faire du chiffre d'affaire digne des plus grands patrons du CAC 40 pour pouvoir se payer tous ces bolides...Par contre si vous êtes un acheteur compulsif, vous aurez de quoi vous faire plaisir avec un garage assez fournis et assez somptueux.

En ce qui concerne la difficulté, et bien...Je la cherche. Comme je l'ai dit plus haut je suis en mode Elite et en difficulté maximum (je joue au G27), et bien cela n'empêche pas de remporter les courses pratiquement du premier coup, sans vraiment lutter. Attention, je n'écrit pas cela pour ''me la péter grave'', mais pour dire et préciser qu'un peu plus de difficulté serait la bienvenue. La seule fois où j'ai été inquiété pour le moment c'est lors du Glendale Festival, car les concurrents avaient des voitures légèrement plus puissantes et qu'ils étaient un peu (beaucoup, trop) énervés. Mais je reviendrai longuement sur l'IA dans la deuxième partie. En espérant que la difficulté soit plus accrue en GT3 ou GT1 car le début du jeu est peut-être plus soft. A voir par la suite...


Pimp my ride

Comme dans le premier Shift vous pouvez améliorer comme bon vous semble votre bolide : moteur, transmission, admission, freins, pneumatiques, carrosserie et pour les fans du genre, la nitro...Attendez, de la nitro dans une simulation ??! Au secours...Bon bien sûr si vous voulez pas vous prendre la tête et que vous êtes pété de thune, vous pouvez directement transformer votre voiture de série en ''Works''. Attention, si vous modifiez votre voiture dans le mode carrière, à ne pas dépasser la limite de puissance autorisée dans votre level de pilote. D'ailleurs si votre voiture est trop puissante pour participer à une course vous serez fixé de suite, le jeu vous demandera d'enlever quelques pièce pour rentrer dans les limites. Il vous faudra donc vendre ses quelques pièces de trop, histoire de récupérer son argent durement gagné et facilement dépensé. Pour le moment, dans ma progression, je n'ai pas vraiment eu besoin de transformé ma BMW : j'ai juste rajouté un système d'admission d'air, un échappement sport et des pneus hautes performances Evo1. Pour les inquiets rassurez-vous, ça ne sert à rien de claquer tout son fric dans les améliorations de la voiture, il suffit de bien gérer en course et d'utiliser les voitures que l'on gagne. A ce stade du jeu, l'amélioration ne sert pour le moment qu'au ''hors carrière'' (mode course libre, time attack, multijoueur), ou tout simplement pour le plaisir. Peut-être que cela s'avèrera plus utile dans la suite du jeu.


Le mode carrière de ce Shift 2, même si il est classique, est plutôt bien ficelé, même si c'est parfois un peu redondant dans la première partie du jeu (un championnat de trois courses sur un même circuit un peu modifié, c'est vite saoulant). Le gros point noir reste la progression dans le jeu, qui se fait trop rapidement. Il me reste un nombre incalculable de courses et de défis à faire et je suis déjà level 15, à seulement 22% de progression dans la carrière, il y a comme un problème ! En plus l'argent ne sert pas forcément à grand-chose dans la première partie du mode solo, puisque les voitures durement gagnées font largement l'affaire. Néanmoins on prend du plaisir à progresser dans le jeu et à débloqué des catégories et level, puisqu'on ne peut s'empêcher de tester une ou deux courses par-ci par-là. Bref rien de bien révolutionnaire, mais on s'éclate bien quand même. Du côté des modifications et améliorations des voitures rien à dire, tout est modifiable, réglable, un vrai paradis pour les ingénieurs et mécaniciens en herbe. On peut également noté des temps de chargement parfois un peu longs, mais on est tout de même loin des temps de chargement record d'un GT5, par exemple.

Dans la seconde partie de mon test je parlerai du gameplay et du drift catastrophique, de cette putain d'IA, de la modélisation des voitures et des circuits, des sons (qui surpassent tout ce qui se fait dans la concurrence), des sensations en course, de l'autolog, du multijoueur etc...Le plus important quoi ! Je me laisse quelques heures de jeu en plus pour approfondir tout ça et avoir des voitures plus puissantes. En espérant que cet avant-goût vous plaise. Car la suite risque bien de se gâter un peu...

Voir aussi

Jeux : 
Shift 2 : Unleashed
Plateformes : 
PlayStation 3
Sociétés : 
Electronic Arts
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Bienvenue sur mon Blog !

Comme il faut bien un début à tout, c'est la première fois que je créé un blog, pour partager ce que j'aime et ce qui me passionne. Ici vous trouverez tout ce qui ''peuple'' mon petit univers : sport automobile, photographie, actualité, musique....Mais rassurez-vous, une place sera bien évidemment faite pour les jeux vidéos, mon expérience vidéo-ludique se concentrant exclusivement sur les simulations de courses tels que la fameuse série GTR (SimBin), ou encore l'incontournable saga Gran Turismo (Polyphony Digital).

Mieux qu'une longue présentation, il me suffit d'appuyer sur le starter et de passer la première pour commencer à remplir ce blog !

Archives

Favoris