Le modeste blog de Fstyle
Signaler
Impressions

 

J'ai le jeu sur 360 depuis quelques jours, et voici donc, si vous le voulez bien, mes modestes impressions.

Enfer ! Après m'être lamenté de l'absence de démo pour le jeu, j'ai fini par honteusement craquer, au vu de la masse de commentaires et tests positifs concernant le titre...

 

Le livret en couleurs, ça fait toujours plaisir

Personnellement, ça faisait une éternité que je n'avais pas « vraiment » roulé sur un jeu de F1, j'ai joué dans ma « jeunesse » à Grand Prix 1 et 2 et surkiffé, même si au final j'y jouais plus façon stock-car qu'autre chose, un peu la honte. Quelques années ensuite, j'ai bien apprécié la démo de F1 Racing d'ubi que je ne suis finalement jamais procuré. Bien plus tard j'ai vaguement essayé Formula One 2006 sur ps2, qui m'avait paru sympathique, sans être extraordinaire.

 

Bref, j'aime bien la F1, même si je suis souvent déçu du coté trop peu palpitant des courses, et ça faisait vraiment un bail que je n'avais pas joué à un jeu de F1, F1 2010 arrivait donc à point nommé. Par contre, je suis habituellement moyennement fan des productions Codemasters malgré leurs évidentes qualités, même si j'ai bien aimé Grid.

 

J'avoue avoir un peu été déboussolé par le début du jeu, à peine celui ci lancé que vous voilà déjà en pleine carrière, face à la presse, à devoir choisir si celle-ci s'effectuera en 3, 5 ou 7 saisons, et choisir votre écurie de départ. Si vous partez pour 3 saisons, vous pourrez commencer dans une écurie « moyennement bonne » du genre Bmw Sauber, Force India, Williams ou Toro Rosso, mais aussi chez les moins bonnes. Si vous vous lancez sur 7 saisons, le début de carrière se fait obligatoirement dans une écurie de seconde zone, comme Lotus Virgin ou Hrt.

Personnellement, je me suis dit que pour commencer, une carrière en 3 saisons ferait parfaitement l'affaire. J'ai donc opté pour une écurie en adéquation avec mon non talent de pilote, Virgin Racing.

Une fois ceci fait, on peut enfin filer sur la piste, via la carrière, le mode grand prix, ou en contre la montre.

Les menus et l'interface "à la première personne", sont un peu déroutants au début, mais se révèlent bien sympas

Ce qui frappe une fois sur l'asphalte, c'est l'intensité de la conduite, on n'est pas là pour lambiner, les passages sur les vibreurs et le travail de suspension des véhicules est très bien rendu, ça va vite, et on se fait malmener par le tracé qui vous invite à aller faire un tour dans les graviers à la moindre inattention. La vue au dessus du casque du pilote est ma foi très agréable à utiliser avec je trouve une excellente immersion,  les autres semblant également jouables, même si les vues cockpit et au ras du sol seront vraisemblablement les plus délicates à utiliser vu qu'elles offrent un point de vue bien plus bas.

La vue que je trouve la plus pratique. Par contre c'est pas en faisant marche arrière en plein virage que je vais améliorer mon chrono...


Les sensations sont bonnes en jouant à la manette, même si le peu de « course » du stick analogique peut gêner tellement il faut être prompt. Personnellement je conduis un peu trop par à coups et j'ai du mal à avoir une conduite « coulée », même si je commence à un brin m'améliorer (même si point de vue chrono c'est pas encore ça...).

La conduite est relativement exigeante, et même avec le traction control activé, on peut être piégé par un tête à queue sur certains virages vicieux.

Coté difficulté, plusieurs niveaux prédéfinis sont disponibles, mais tout est paramétrable pour permettre au joueur de trouver le compromis qui lui convient le mieux pour s'amuser. On peut tout a fait opter pour une difficulté « amateur » pour l'ia des adversaires, tout en ayant une gestion réaliste de l'essence et des pneus, ou l'inverse... on peut aussi paramétrer le nombre de « rewind » (comme dans Grid , et Dirt il me semble) disponibles.

Personnellement, je me suis concocté un petit mix difficulté intermédiaire/règles et dégâts réalistes/2 rewinds. On peut changer la difficulté entre chaque course si celle-ci ne semble pas assez bien adaptée.

La difficulté est grandement paramétrable, un très bon point


Pour les week end de course, on peut opter pour le week end long, avec les séances « comme en vrai », qualifs avec Q1 Q2 et Q3 y compris. Pour débuter j'ai opté pour le week end court, avec une séance d'essais d'une heure, 20 minutes de qualifs, et les courses en durée 20% (ce qui fait en gros une dizaine de tours, ce que je trouve parfaitement adapté).

A noter qu'on peut recommencer une séance ou même la course si votre résultat ne vous satisfait pas, utile pour les mauvais perdants :p ou lorsque votre course a été sabotée par un arrêt au stand désastreux, ou un drapeau noir complètement injustifié...

A noter qu'on peut désactiver l'affichage de l'interface, sympa pour se la jouer "comme les vrais"

 

Bref, que ce soit des sensations sur la piste, plaisir de jeu, et le fait de s'y croire, c'est du très bon. Entamer une séance d'essai sous la pluie, puis voir la piste peu à peu s'assécher et les chronos s'améliorer fait vraiment plaisir, tout comme  « repérer » la piste en pneus durs puis aller chausser les tendres pour faire un vrai temps...

Batailler pour claquer un chrono en qualif' ou en time trial est un vrai régal, et la marge de progression pour le joueur est assez énorme. Même en jouant avec les aides à la conduite (excepté le freinage automatique), le pilotage est exigeant, et il faudra mémoriser à donf les circuits pour espérer sortir une perf un minimum correcte, ce qui n'est pas une mince affaire, pour réaliser des chronos d'extraterrestre, un peu comme Poufy, il va falloir cravacher  En effet les tours sont longs, et faire un tour nickel sans erreurs majeures demande un max de concentration.

 

Les replays sont sympathiques mais peut-être sous exploités, dommage qu'on ne puisse pas y suivre les voitures concurrentes par exemple...

 

Bref, mes impressions sont dans l'ensemble plus que positives, mais il faut quand même pointer les choses qui, sans gâcher le jeu, laissent pas mal de regrets, et se font dire « mais mince c'est quand même dommage, ils l'ont pas vraiment fini le jeu ou quoi ?!... ».

La première chose qui m'a un peu fait tiquer est l'animation du jeu, ça doit tourner aux alentours des 30 images par seconde (ce qui est quand même correct, même si je pars du principe que plus un jeu est fluide mieux c'est, surtout pour un jeu de course), mais celle-ci souffre malgré ça de légers ralentissements et parfois même de quelques « accrocs » dans l'anim (qui se font sentir du point de vue visuel mais aussi sonore). C'est peut-être minime mais ça nuit quand même un peu au plaisir, surtout que ces accrocs sont difficilement compréhensibles, se faisant parfois sentir alors qu'on est seul sur la piste, alors que parfois dans des conditions extrêmes et l'affichage simultané de  plusieurs bolides, aucun problème ne se fait ressentir, allez comprendre.

Les pénalités sont aussi un souci. J'ai plutôt été épargné au début, quelques Drive Trough pas immérités, mais après avoir pris 2 drapeaux noirs à spa pour un simple tête à queue, ne gênant aucun pilote, je commence à prendre conscience du problème... Aussi en contre la montre, pourquoi diable pénaliser le tour suivant quand on fait une erreur en fin de tour ? Heureusement que le restart y est instantané ou presque...

Les arrêts aux stands sont eux une sacrée galère... Cela a été signalé partout, mais même en le sachant, ça m'a choqué de constater à quel point c'est foireux : véhicules qui se traversent, l'écurie qui laisse passer tout le monde avant de vous relâcher... Ce qui peut totalement flinguer une course qui s'annonçait pourtant pas mal. Cela oblige plus ou moins à opter pour des stratégies alternatives, histoire de passer dans les stands quand on y est seul ou presque.

La gestion des collisions et des dégâts est aussi un peu bizarre, mais ça ne m'a à vrai dire pas gêné.

J'ai été aussi déçu de l'ingénieur de course, qui vous abreuve vocalement en infos lorsque vous êtes sur la piste. C'est potentiellement très sympa et génial pour l'immersion, mais il y a fréquemment un gros souci d'exactitude dans les propos, du genre « t'es à 5 secondes du pilote qui te précède », alors que vous êtes quasiment dans son aileron arrière. Il vous harcèle aussi parfois de conseils farfelus, du genre « rentre au stand l'équipe t'attend » (et ce à chaque tour, jusqu'à la fin de la course...) alors que vous avez déjà effectué votre arrêt le tour précédent en l'ayant anticipé, et que vous en avez donc nullement besoin. Je le soupçonne presque parfois d'être une taupe à la solde des autres équipes...

Votre coéquipier est votre premier adversaire, il faut le surclasser pour passer premier pilote, impitoyable monde de la F1. Vraiment chouette et immersif, même une course où vous serez en galère tous les deux aura un minimum d'enjeu

 

Bref, en conclusion, je trouve le jeu vraiment très bon, je m'y amuse comme un fou à essayer d'améliorer mes modestes chronos, et je trouve la carrière très prenante, mais je suis tout de même un peu déçu du manque de finition, qui choque même par rapport à la très bonne qualité globale du jeu.

 

Croyez le où non, mais je n'étais aucunement responsable de cette effroyable collision au départ de spa :p

Voir aussi

Jeux : 
F1 2010
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le modeste blog de Fstyle

Par Fstyle Blog créé le 09/07/10 Mis à jour le 16/08/12 à 13h24

Un blog peu mis à jour dernièrement... arg !

Ajouter aux favoris

Édito

Bienvenue cher visiteur ! Je suis Fstyle ou Fab pour les intimes, merci de votre visite.

Let's go !

Archives

Favoris