L'antre d'Etrigane

L'antre d'Etrigane

Par Etrigane Blog créé le 16/08/10 Mis à jour le 08/09/10 à 08h12

Ajouter aux favoris
Signaler

 

Je tenais à parler quelque peu de Stardock car il s'agit là d'une société assez atypique dans le monde du jeu vidéo, et pour laquelle j'ai beaucoup de respect. Stardock est né en 1991 et il faut savoir que sa vocation première n'est pas le jeu vidéo, mais la création d'outils d'amélioration d'interface pour Windows. Un des tweakers les plus connus de Stardock est par exemple Object Desktop, qui propose depuis longtemps les interfaces adoptées depuis par Crosoft avec le fameux dock apparu sous Vista.


Le fameux ObjectDock a anticipé avec pas mal d'avance sur la présentation actuelle des interfaces. Ce logiciel a sans doute suffit à fonder la réputation (et els finances !) de l'entreprise.

C'est donc avec une certaine prudence que la société en est venue à l'idée de créer un jeu, et de devenir développeur.  Cette prudence ne se démentira jamais puisque les productions Stardock restent rarissimes, leur charte de qualité étant assez exigente (ce qui n'est pas une mauvaise chose, je pense). Les choses sérieuses ont commencé avec Galactic Civilization, premier du nom. C'est là pratiquement leur premier jeu, et pour un coup d'essai, on peut dire que c'était un coup de maître car le jeu a été unanimement reconnu pour ses grandes qualités.


Le tout premier Galactic Civilizations est aussi un des tous premiers jeux Stardock. Il a obtenu une reconnaissance immédiate des joueurs et de la critique.

De quoi retourne-t-il ? Eh bien il s'agit d'un jeu dit "4X", pour eXplore, eXpand, eXploit, eXterminate (en français : explorarion, expansion, exploitation, extermination). Les références absolues de ce type de jeu sont bien sûr le très célèbre Civilization de Sid Meier, et le fameux Master of Orion (qui fera couler une larme nostalgique aux anciens^^). Ce type de jeu est très riche, reposant donc sur l'expansion économique d'un empire que l'on bâtit courageusement, étape par étape, et mêle étroitement la stratégie, la gestion, le combat, pour un concept qui brille particulièrement sur PC, le passage sur consoles pour ce type de jeu étant particulièrement périlleux.

Galactic Civilization, et sa suite, Galactic Civilzations II, que l'on abgrège souvent GalCiv2, ont réussi à se faire remarquer car ils sont arrivés dans une période où les ténors du genre se montraient quelque peu moribond ou mal inspirés. Il a en effet fallu attendre Civilization IV pour que la licence créée par le génial Sid Meier reprenne des couleurs, quant à Master of Orion 3, malgré des intentions très louables et ambitieuses, il a accumulé les erreurs de game design, d'interface, d'IA, si bien que la compétition entre MOO3 et GalCiv2 n'a même pas eu lieu.


Master of Orion 3, un beau gâchis malheureusement, car j'ai bien peur que ce flop commercial complet ait coûté la vie à une des licences de jeu PC les plus prestigieuses...

Pourquoi cette licence toute nouvelle de Galactic Civilizations va-t-elle s'imposer comme la nouvelle référence ? Pour plusieurs raisons, mais les principales sont les suivantes : malgré la complexité de ce type de jeu, Stardock a réussi à mettre au point une interface agréable, un arbre technologique foisonnant et passionant qui sera progressivement, au fil des add-ons, de plus en plus pertinent (avec notamment des différences entre les races dans l'arbre tech ) ; les graphismes souvent très passables dans ce type de jeu sont tout à fait corrects même s'il ne faut pas chercher là à se décrocher la mâchoire d'admiration ; la richesse du jeu, tout simplement hallucinante, surtout avec GalCiv2 enrichi de ses extensions, qui permet notamment via le chantier naval de designer entièrement les vaisseaux spatiaux (presque un jeu dans le jeu tellement c'est gratifiant). Mais surtout, Stardock va frapper très fort par la mise au point d'une IA redoutable, qui sans jamais cheater se révèle tout bonnement excellente et oblige le joueur à beaucoup de vigilance.


Tous les petits points rouges que vous voyez sont des points d'ancrage pour des modifications. Vous pouvez designer entièrement un vaisseau spatial. Si vous avez été un jour fan des playmobils, des mecano, ou de choses de ce genre, vous serez comblés !

GalCiv2 est encore aujourd'hui une référence en matière de jeu de stratégie au tour par tour, surtout avec ses quatre extensions, d'une incroyable qualité et ne prenant jamais le consommateur pour un portefeuille sur pattes.

Les jeux de stratégie sont donc le créneau de Stardock. Après le succès relativement confidentiel mais bien ancré de GalCiv2, Stardock va prendre tout son temps. Ces gens là ne sont pas là pour vendre du yaourt, ils peauffinent et ne veulent pas se lancer tête baissée dans n'importe quel projet. Entre temps, ils vont éditer, et non pas développer, deux autres jeux : Demigod, hérité du mod DoTA de Warcraft 3 qui bien qu'ayant de réelles qualités ne connaîtra pas un immense succès, et le formidable Sins of a solar empire, un jeu de stratégie 4X lui aussi, spatial lui aussi, mais se déroulant entièrement en temps réel, au cours de parties multijoueurs très spectaculaires.


Il y a de bonnes choses dans ce Demigod, mais les joueurs n'ont pas été vraiment convaincus, notamment à cause d'un manque de contenu cruel par rapport à un DoTA gratuit et bien plus riche ! On peut comprendre...


Sins of a solar empire est un magnifique jeu de stratégie-gestion spatial en temps réel. Adulé d'une poignée de fans irréductibles, il a su se faire un nom et une solide réputation chez les joueurs PC
.

Sins of a solar empire, à la différence d'un GalCiv2 très austère sur le plan visuel, est un vrai enchantement pour les yeux. Tout est en 3D cette fois, et les vaisseaux, notamment les vaisseaux amiraux, sont vraiment spectaculaires. Les joueurs PC férus de jeux de stratégie ont su su apprécier cette petite merveille à sa valeur.

 
Evidemment, entre un écran de combat de GalCiv2 et un écran de combat de SoaSE, la différence en termes de plaisir visuel est assez importante.

Si on dresse le bilan, on peut dire que la réussite est là, et que Stardock s'évertue à proposer des titres typiquement PC de qualité, avec une exigence qui fait plaisir à voir. J'ajoute à cela que le patron de Stardock met un point d'honneur à respecter les joueurs. Surfant complètement à contre-courant des tendances actuelles, il ne veut aucun DRM pour les jeux distribués par Stardock via la plateforme Impulse. Les jeux ne disposent donc de strictement AUCUNE protection contre le piratage. Stupéfiant, et teeeeeeeeellement agréable !

Et voilà que Stardock revient timidement sous les feux de l'actualité avec la sortie d'un jeu qu'ils n'ont pas seulement produit cette fois mais qu'ils ont développé : Elemental : war of magic. Autant vous dire que je l'attends de pied ferme celui-là (il sort le 24 août, je l'ai précommandé^^). Il reprend les mécanismes du vieux Master of magic (hop, les anciens recouleront une larme nostalgique^^) avec création entièrement personnalisée d'un avatar qui va se poser dans une ville et ériger son propre royaume. On renoue donc avec les jeux 4X, mais dans un univers heroic-fantasy !!! Au programme, beaucoup d'exploration, de la gestion, des quêtes, des alliances. Le jeu pousse très loin les possibilités, avec notamment des mariages arrangés entre joueurs, qui peuvent donner des naissances (si, si), des enfants qui grandissent et que l'on contrôle ensuite en tant qu'héritiers du souverain (si, si). Bref, cela s'annonce dantesque. Ah, un petit détail débile que j'adore : quand on dézoom beaucoup pour avoir une vue d'ensemble, la représentation de la map change et ressemble alors à ces maps-perchemins qu'on trouve dans les bouquins d'héroic fantasy^^. J'adooooooooooore. Voilà, j'attends beaucoup de ce jeu, qui sort malheureusement à une date trop proche de Civilization V, qui risque de lui méchamment de l'ombre. Voilà pourquoi je tenais à en parler ici.


J'ai craqué, il est précommandé...


La fameuse vue "cloth map" quand peut choisir quand on dezoom, et qui me plait tellement que je vais devoir me retenir de jouer tout le temps avec cette apparence !

Voilà, mon objectif était d'essayer de transmettre mon intérêt pour ce développeur un peu particulier qu'est Stardock, j'espère que c'est chose faite !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Un vieux briscard du jeu vidéo se décide à déballer les placards pour proposer les tests de quelques 400 jeux. A cela s'ajouteront des billets d'humeur, des commentaires sur l'actualité du jeu vidéo. Bienvenus =)

Archives

Favoris