Premium
Parallaxe : Humeurs et réflexions

Parallaxe : Humeurs et réflexions

Par Dopamine Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 26/11/16 à 18h04

Ajouter aux favoris
Signaler
Réflexions... ou pas

C'est en faisant des recherches pour un épisode de la Caz'Retro que je suis tombé sur cet extrait. Il apporte encore un peu d'eau au moulin du sexisme dans les jeux vidéo et concerne une des figures les plus sympathiques du milieu ; Marcus, alias Marc Lacombe.

C'est dans le Tilt numéro 112 que l'on retrouve ces propos et plus précisément dans la rubrique courrier des lecteurs. Déjà, en 1993 une lectrice pouvait (légitimement à mon avis) s'indigner de la façon dont on qualifiait les femmes. Que cela soit au premier ou à tous les degrés suivants.

En préambule à cet extrait de courrier des lecteurs, voici tout d'abord une question posée par Samy_fit à Marc Lacombe. Sa réponse va permettre de mettre la suite en perspective.

A la lumière de cette vidéo, il convient tout de suite ici de préciser le propos de mon billet. Il ne s'agit pas pour moi de trouver un exemple pour « piéger » Marcus. Il le dit lui même, il n'a pas toujours été fier de ce qu'il avait pu faire à ce sujet. Je pense que ce genre de choses doit en faire partie. De plus, on a évidement pas la même mentalité à 27 ans et à l'approche de la cinquantaine (et oui, l'ami approche le demi siècle). Bon, à 27 ans, on devrait aussi avoir assez de plomb dans la cervelle pour avoir un peu de retenue, mais je devais avoir le même humour potache et bon enfant que lui à l'époque. Pas mieux...

Pour le coup, cet exemple n'est pas du tout tiré par les cheveux...

Mais, comme je vous le disait, j'étais exactement comme lui à une certaine période, et je pense que ce genre de chose ne passerait plus du tout aujourd'hui. Surtout que la réponse en dit long sur les origines du mal. Les filles ne jouent pas aux jeux vidéo. Non seulement elles ne jouent pas, mais elles NE JOUENT PAS. On insiste bien. Et puis, si elles jouent, elles jouent à des trucs de filles.

Comme Jean-Loup Jovanovic, je trouve frustrant qu'il n'y ait pas plus de filles qui jouent. Si, en fait aujourd'hui il y en a beaucoup. Mais si on les cantonne à Lemmings, c'est sûr qu'elles vont avoir du mal à jouer avec nous et nous... avec elles. Tu m'étonnes qu'elles ne se déclarent pas facilement en discussion ou que les pseudos soient équivoques.

Pour un type qui utilise Dopamine comme pseudo, cela se pose là tiens...

J'ose cependant espérer que les choses ont bougé aujourd'hui. Même si Mar_Lard est obligée de gueuler bien plus fort qu'il ne le faudrait. Il faut dire, comme vous venez de le constater qu'on vient de loin.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Commentaires

BlackLabel
Signaler
BlackLabel

J'ose cependant espérer que les choses ont bougé aujourd'hui. Même si Mar_Lard est obligée de gueuler bien plus fort



Je suis tombé par hasard sur un article macho cité par Mar_Lard dans son pamphlet, et si effectivement ça volait très bas, elle s'est bien gardé de citer les commentaires qui ont suivi et qui pour la plupart condamnaient l'article en question. J'ai l'impression qu'elle sert plus sa cause personnelle qu'autre chose, celle-là :/

Sinon je suis d'accord sur le fait qu'il faut replacer les choses dans un contexte, et que ce qu'on pense lorsqu'on est plus jeune ne veut pas forcément dire qu'on est macho, mais plutôt encore immature et inexpérimenté.
Rocket
Signaler
Rocket
J'ai quand même envie de dire que le quart de mes amis sur le Xbox Live est du c^ôté féminin. Et je joue principalement à Left 4 Dead et Battlefield. Et la plupart se débrouille très bien !
Polochon
Signaler
Polochon
Je pense quand même aussi qu'il y avait beaucoup moins de filles qui jouaient aux jeux vidéo en 93 ou 88 (en tout cas, je ne connaissais aucune fille dans mon entourage qui possède une console de jeux, à l'époque; quant à un ordinateur pour jouer, encore moins envisageable). Beaucoup de chemin a été parcouru, à tous les niveaux, pour ma part c'est surtout ça que je relève aujourd'hui dans ces quelques lignes.
BaNDiNi
Signaler
BaNDiNi
Ouais, bien sûr... Mais faut pas tout prendre au sérieux non plus, surtout quand on parle de jeux vidéo.
Dopamine
Signaler
Dopamine
@BanDiNi : Certes, mais le second degré a bon dos. Au bout d'un moment, il faut aussi savoir s'arrêter.
kaelgoth
Signaler
kaelgoth
Les choses ont quand même évolué depusi 20 ou 25 ans.
Il reste encore beaucoup de progrès à faire (surtout nous les mâles, pas si dominants que ça au final).
On tape sur les jv, mais notre société est globalement très machiste
BaNDiNi
Signaler
BaNDiNi
"d'ici à prendre ce que dit Marc au pied de la lettre..." je pense que c'est précisé parce que c'est aussi valable pour la réponse !

Édito

La parallaxe est l'’incidence du changement de position de l'’observateur sur l’'observation d'’un objet. En d'autres termes, la parallaxe est l'impact (ou l'effet) de changement de position de l'observateur sur un objet observé. 

 

Quoi de plus approprié pour vous parler de jeux vidéo que de titrer ce Blog Parallaxe ?

 

Pour ceux qui commencent à être des vieux clous du jeu vidéo (je ne suis pas aussi décrépi qu'AHL tout de même), la parallaxe c'était aussi le fait d'afficher plusieurs scrollings à des vitesses différentes dans le décor de fond d'un jeu. Cela donnait une impression de mouvement, de vitesse et surtout de profondeur. On s'extasiait devant le nombre de scrollings parallaxes qu'il pouvait y avoir (vive Thunderforce et autres shootings mythiques).

 

En ce moment


Silence Episode 1
Silence Episode 2
Silence Episode 3

Le Test de la GEM Box



 

  

Mes vidéos sur Dailymotion

 

Mes vidéos sur Youtube

 Sur Twitter

Archives

Favoris