L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

Par Cronos Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 22/09/13 à 19h33

"Vers l'infini et l'au-delà!"

Ajouter aux favoris

Édito

Un peu de tout, souvent de rien, quelques billets selon l'humeur. Jeux vidéos, cinéma, comics, animation (surtout), et chaque dimanche, une petite sélection de travaux pointés ici et là. Accompagné de critiques de films ou de billets sur les mouvances vidéoludiques du moment. Sans mauvaise langue, foie de canard.

 Gamertag: Cronosff04
IDSteam: Cronosff04
PSN: Cronosff04 

Disney, le Grand Dossier

- Mulan
- Le Bossu de Notre Dame
- Kuzco
-
Bernard et Bianca au pays des Kangourous
- Pinocchio
- Merlin l'Enchanteur
Le Livre de la Jungle

 

Archives

Favoris

Signaler
Carnets de route

Acheté début décembre (le 3 précisemment), il est temps de faire un petit bilan de cette nouvelle console, que j'ai longuement hésité à prendre, vu le peu que je me sers de ma PSP. Mais l'offre de remboursement et le Playstation Plus m'ont suffi à passer le pas. Et le moins que je puisse dire, c'est que, sans aucun doute, la PsVita est une petite merveille. Une magnifique console, bien finie, léchée et jolie, et qui en a vraiment dans le capot. Quand je vois Nintendo qui se contente de mettre de la 3D dans sa machine sans rien apporter de réellement neuf, Sony de son côté tente vraiment d'apporter du sang neuf à sa console, et surtout en privilégiant le lien entre la console de salon et portable. Autant dire que si vous avez une PS3, la Vita est encore meilleure.

Une finition exemplaire // "Quitte à jouer sur portable, autant jouer sur une console qui ait de la gueule!"

La première chose qui m'a frappé, c'est la finition de la machine. L'ensemble est léger, facile à prendre en main, suffisamment grande pour ne pas s'éclater les yeux mais sans pour autant avoir l'aspect fragile que pouvait avoir la PSP. On sent que la machine a été admirablement conçu, que le tout tient vraiment bien en main et qu'aucune pièce n'est inutile. Je suis rarement éloquent sur l'aspect purement matériel d'une console, mais je dois admettre que Sony a fait du sacré bon boulot. L'écran est d'une clarté exemplaire, et c'est un véritable bonheur d'allumer pour la première fois la console pour profiter de cet écran OLED. Seules les touches de tranches paraissent un peu fragiles, mais ça reste du détail et je n'ai senti aucune gêne durant le jeu. Même les joysticks, discutables sur PSP, accrochent suffisamment pour ne pas glisser des pouces.

Concernant le software, ici aussi, c'est très très bon. Le menu de la console se contrôle au tactile (mais Sony a fait une mise à jour pour utiliser les touches), et le tout réagit vraiment vite. Le seul petit regret est que toutes les fonctions sont considérés comme des applications qu'il faut lancer systématiquement, même quand on veut accéder aux paramètres. Ce n'est pas gênant en soi, mais ça demande un temps supplémentaire. Heureusement, n'importe quelle application non fermée reste en mémoire, même lorsque la console n'a plus de batterie.

D'ailleurs, c'est important de le préciser, la console peut se couper et se rallumer sans problème pour reprendre la partie, comme sur la PSP. Mais ce qui est encore plus fort, c'est sa gestion similaire à un smartphone, et sa capacité à pouvoir revenir sur le menu, même en plein jeu, et reprendre la partie comme si de rien n'était. Evidemment, le jeu doit être fermé pour en lancer un autre ou une application plus gourmande comme Youtube, mais le simple fait de quitter le jeu, lancer un téléchargement sur PsStore et revenir au jeu en un clin d'oeil et sans une once de ralentissement est un plus indéniable et un confort vraiment appréciable! Niveau autonomie, on table sur du 3-4 heures en utilisation soutenue, ce qui ne m'a jamais dérangé, la console se rechargeant relativement vite. Pour les trajets des vacances, c'était impeccable. Et la console offre enfin un écran de qualité pour regarder de la vidéo dans le train.

Des jeux adaptés // "On a pas besoin d'un plus gros bateau"

Tout de suite en achetant la console, j'ai pris une carte SD de 16 Go pour avoir une confortable place de stockage. Autant dire qu'elle a été vite remplie, entre les jeux gratuits du Playstation Plus et les jeux PsOne que j'ai récupéré de mon compte. Et ça a été une bénédiction: sur la grosse dizaine de jeux récupérés, je n'en ai acheté qu'un seul, Sine Mora. Tout le reste est inclus dans le Playstation Plus (déja pris via la PS3) ou récupéré de mon ancienne PSP. On pourra critiquer ce qu'on veut sur le Plus de Sony, sur le fait que les jeux ne m'appartiennent pas, il se trouve que je joue à une grande majorité de mes jeux qu'une seule fois, et que ça me suffit. L'offre du PsPlus est un vrai plus, un vrai atout qui permet de jouer à moindre frais. Du coup, je pense que je vais juste attendre de récupérer mes jeux du mois sans forcément dépenser plus.

Uncharted Golden Abyss était évidemment le premier jeu qui m'intéressait. Fini durant les vacances, je dois admettre que j'étais assez mitigé au début, avant de tomber sous le charme pour de multiples raisons. Le jeu est facilement découpé en trois actes, et le premier fait vraiment office de tutorial tellement le jeu se contente simplement d'avancer en avant sans proposer grand chose d'exceptionnel. Malgré tout, le jeu est vraiment un Uncharted, beaucoup plus proche du 1 dans le sens où il n'y a aucune grosse séquence spectaculaire, mais simplement un enchaînement de séquences d'action et de plate-formes. Cela dit, c'est parfait pour le support portable. Les chapitres sont nombreux mais assez courts, le jeu donne la possibilité de faire de courtes sessions, et varie agréablement la partie, surtout sur les deux autres actes où l'exploration et les énigmes sont plus présentes.

Surtout, Uncharted représente parfaitement toutes les possibilités de la machine. D'abord, techniquement, le jeu envoie franchement du paté. Un jeu d'une telle finesse sur console portable, ça force le respect, et certains passages sont réellement magnifiques. Ensuite, parce que le gameplay ajoute beaucoup de petites choses bienvenues grâce au tactile et à la fonction gyroscope. Beaucoup de trésors sont cachés, et le jeu regorge même de petites énigmes annexes, accessibles par exemple en traçant du fusain pour révéler des symboles ou en tournant avec le tactile arrière un objet pour découvrir des secrets. Ça aurait pu casser le rythme, mais au contraire, ça détend, ça change, ça permet de réellement s'amuser avec la console d'une façon unique et ludique. Un vrai plus, appréciable, qui cotôie une histoire sympa et des personnages toujours attachants. Un must-have, qui n'aura jamais le spectaculaire des versions salons, mais fait carrément son boulot sur portable.

L'autre jeu, dont j'arrive à la fin, c'est Gravity Rush. Vanté comme étant LE titre original de la console, je dois admettre que le titre ne m'a pas convaincu tout de suite: déroutant, difficile à prendre en main, il m'a fallu un temps d'adaptation pour réellement prendre du plaisir à utiliser les techniques de gravité de Kat et à jongler dans tous les sens. Les sensations sont clairement là, c'est incroyablement rafraîchissant et le jeu possède en plus un cachet particulier, une couleur qui se distingue par ses silhouettes de bâtiments qui flottent dans les airs et ses couleurs changeantes en fonction des quartiers. En plus de ça, l'histoire a le mérite d'être vraiment chouette à suivre, à découvrir la ville en même temps que Kat, même si elle n'échappe pas à certains clichés des animés japonais (moi qui espérais voir un univers japonais sans tenu d'écolière...).

Mais Gravity Rush est un monde riche, plein de vie, de personnes qui crient quand on les embarque sans faire exprès dans un autre sens de gravité, ou juste observer la ville d'un point de vue inédit, debout sur le mur d'un immeuble. Voir flotter les cheveux de Kat au rythme de ses envies, récupérer les joyaux pour augmenter ses pouvoirs, Gravity Rush offre vraiment une aventure rafraîchissante et originale, et ça fait un bien fou à la Vita.

Dans le reste des jeux, Mortal Kombat arrive en force sur la portable. Je n'ai jamais été un fan de la série, cet épisode ne me convaincra pas non plus, mais je reconnais aisément que le jeu tient très bien la route. Les combats sont sympathiques, le jeu n'est pas incroyable techniquement mais tient la route, et il bénéficie d'un contenu assez hallucinant. On a le mode Acsension, un Arcade classique en simple ou en Tag, on a un vrai mode histoire avec beaucoup de cinématiques, de combats suivants les personnages et une durée de vie très longue, on a deux tours des défis (la classique et celle de la Vita, longue de 150 défis qui profite de l'écran tactile), ainsi qu'une Krypte pour débloquer plein de bonus comme des costumes ou des fatalités. Bref, on dira ce qu'on veut sur la licence, toujours est-il que ce Mortal Kombat est probablement un des jeux de baston les plus généreux que j'ai vu depuis un moment. Le dernier Soulcalibur devrait en prendre de la graine.

Le reste des jeux gratuits, par contre, ne m'a pas passionné. Kytt Underground m'a fait la désagréable impression d'un jeu qui se veut arty, qui veut jouer dans la cour des Limbo et consors, mais pète beaucoup trop haut que son cul à cause d'un gameplay très bancal et d'un scénario et univers qui veut se la jouer mystérieux mais qui fait trop grande gueule. Avec Chronovolt, je m'attendais à un petit jeu d'aventure dans le temps, ce n'est qu'un ersatz de Monkey Ball assez laid, pas sexy et pas intéressant. Même chose pour Big Infinity, un shoot'em up très classique avec la possibilité de creuser dans les planètes qui n'apporte pas grand chose. Par contre, bonne surprise du côté de Mutant Blob Attack, un jeu tout mignon, où vous contrôlez un Blob qui doit manger plein d'objets pour grandir et progresser. C'est fun, c'est frais et malin, et c'est même assez drôle.

En dehors de ça, le seul achat a été Sine Mora, le shoot'em up de Grasshopper qui m'a éclaté pendant quelques heures tellement le titre est calibré comme il faut, difficile sans être insurmontable et largement finissable par les plus mauvais du genre (dont je fais partie). Et en plus, il a le culot d'être sacrément joli. Bref, une petite perle de jeu rétro à télécharger sans tarder.

En plus de tout ça, Sony a compris qu'il fallait pousser de plus en plus la connectivité du salon au portable. Là où Nintendo a laissé tomber le principe pour rendre les deux consoles indépendantes, Sony multiplie les prises de risques grâce à des techniques pour lier les deux. Tout d'abord, le Cross Buy qui permet d'acheter un jeu pour les deux consoles au même prix. J'en ai profité sur Sound Shapes et j'ai découvert que le jeu se déguste avec tout autant de plaisir sur portable, pour pas un rond. Le All-Star Battle Royale bénéficie aussi de ce système, ce qui permet d'utiliser le système du cloud, et de commencer une partie sur sa télé pour la continuer sur portable. Sly Cooper en bénéficiera aussi, et c'est simplement une idée de génie pour donner un vrai plus à la Vita et avoir l'impression d'être une extension de chez soi. C'est donner la possibilité d'emporter un vrai morceau de sa maison dans sa portable, sans débourser un centime de plus. Et le Cross Play renforce cet idée, pour jouer ensemble sur deux machines (Wipeout 2048).

Le Cross Controller est clairement un appel à Nintendo et sa Wii U. Little Big Planet 2 en a fait les frais avec un petit DLC (que je n'ai pas encore essayé), mais clairement, Sony a là un argument de choix pour contrecarrer Nintendo. De même que la lecture à distance, qui permet de jouer sur sa PS3 en streaming aux jeux présents sur la console de salon. Ça ne marche qu'avec certains jeux (Pixel Junk Shooter ou très récemment Tokyo Jungle), et la qualité n'est pas toujours top, mais l'intention est là. En revanche, la réalité augmentée, c'est du gadget sans grand intérêt. Et surtout, Sony a compris l'intérêt du dématérialisé. En proposant les deux solutions, il permet de laisser le choix au consommateur. Pour ma part, je n'ai aucune boîte de PSVita et c'est très bien comme ça. Mes déplacements me permettront de n'emporter que la console, et rien d'autre, et de tout avoir en une seule machine. Un plus vraiment appréciable et complètement dans la dynamique actuelle, sans s'encombrer de cartouches qui aurait pu devenir gênantes.

Bref, en un mois d'utilisation, j'ai été conquis, tout simplement. La PSP en devient presque un brouillon tellement Sony a fait un boulot merveilleux sur la Vita. Le billet peut paraître corporate mais je n'ai finalement pas grand chose à reprocher à la console, sinon de presser les développeurs pour se lâcher sur la console parce qu'elle en a les capacités. MediaMolecule va nous faire rêver avec TearAway, et j'ai aussi la bonne perspective de pouvoir jouer sur ma portable aux jeux dispos sur le PSN, des jeux que je ne verrais jamais sur la 3DS comme Hotline Miami ou Retrocity Rampage. J'aurais beaucoup de mal à placer un jeu portable dans mes tops, parce que je n'aurais jamais la même immersion et le même ressenti que sur salon, le jeu portable a toujours été pour moi un plaisir annexe, même si j'aimerais qu'il en soit autrement. La console n'en est qu'à ses balbutiements et les différents liens avec la PS3 (et PS4?) se tissent doucement, mais elle en a clairement sous le capot et j'espère vraiment qu'elle va cartonner et ramener des studios, surtout en face d'une 3DS sympathique mais en cruelle manque de modernité et d'innovation.

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Commentaires

Dexter1971
Signaler
Dexter1971
Excellent article pour magnifique console mais qui malheureusement manque de jeu :-(, j'adore ma Vita mais elle prend la poussiere, une adaptation de TOUS les jeux PS2 serait une excellente iniative de SONY je trouve...GT3, Riding Spirit, GTA, Rugby, etc...
Dopamine
Signaler
Dopamine
Tu me coupes l'herbe sous le pied, j'avais l'intention de faire le même style de compte rendu :) . Donc vous en aurez un autre très bientôt ;)
Kalakoukyam
Signaler
Kalakoukyam
Je ne pourrai profiter de la mienne qu'à partir de demain, quand j'aurais enfin reçu ma carte mémoire 32 Go !

Ça va télécharger à foison !
Merivis
Signaler
Merivis
Le MK est très bon en effet, généreux est le terme qui lui convient le plus ! Par contre qu'est ce que c'est moche, il pourrait faire un effort.

Quant à moi, je trouve gravity rush est totalement surestimé. Gameplay chiant, histoire niaise, je me suis forcé pour le finir.

Totalement d'accord avec toi sur Kytt Underground...
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Un achat que je ne regrette absolument pas. Un bijou de technologie avec des jeux certes peu nombreux mais de qualité. Persona 4 Golden est un bijou en soit, que je ne peux que conseiller même à ceux qui ont fait le jeu sur PS2.
Cinemax
Signaler
Cinemax
Je me l'étais précommandé, grâce aux offres amazon (où c'était bien 50 euros moins cher avec une carte memoire offerte je crois) et je n'ai jamais regretté.
Que ce soit avec Rayman Origins, Uncharted, Little Big Planet et aujourd'hui Sonic Racing je m'éclate sur cette console. Et puis l'argument de "la vita n'a pas de jeu" n'est plus valide aujourd'hui.
Très bon article !
petitphilou
Signaler
petitphilou
@ OmegaBahamut: Par contre en achetant la console avec le pack playstation all stars battle, je n'ai pas eu de cross-buy.
Il me semble que le cross-buy n'est que dans un sens. Si tu achetes PASB sur PS3, alors Sony te le file gratos sur Vita.
Mais pas l'inverse.
Ceci est du au fait que le jeu est moins cher sur vita que sur PS3.
C'est le seul jeu crossbuy qui fait ca, à ma connaissance. Les autres jeux cross buy étant sur le psn donc meme prix sur PS3 et vita.
SolidSnake
Signaler
SolidSnake
Très bon article, je suis conquis par la console depuis juin pour ma part. A ceux qui hésitent encore foncez!!
OmegaBahamut
Signaler
OmegaBahamut
idem. Sauf pour mortal kombat que j'apprécie. Vraiment hallucinant le mode histoire. Pour une fois qu'on a un scénario et des cinématiques de qualité. Par contre en achetant la console avec le pack playstation all stars battle, je n'ai pas eu de cross-buy.
Kuro06
Signaler
Kuro06
Comme quoi une fois le pas franchi, elle est vite adoptée :D