L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

Par Cronos Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 22/09/13 à 19h33

"Vers l'infini et l'au-delà!"

Ajouter aux favoris

Édito

Un peu de tout, souvent de rien, quelques billets selon l'humeur. Jeux vidéos, cinéma, comics, animation (surtout), et chaque dimanche, une petite sélection de travaux pointés ici et là. Accompagné de critiques de films ou de billets sur les mouvances vidéoludiques du moment. Sans mauvaise langue, foie de canard.

 Gamertag: Cronosff04
IDSteam: Cronosff04
PSN: Cronosff04 

Disney, le Grand Dossier

- Mulan
- Le Bossu de Notre Dame
- Kuzco
-
Bernard et Bianca au pays des Kangourous
- Pinocchio
- Merlin l'Enchanteur
Le Livre de la Jungle

 

Archives

Favoris

Signaler
Cinoche

Voilà, la boucle est bouclée. Harry Potter vient de dire au revoir au cinéma, représentant une saga longue de 8 films, et qui a connu des hauts et des bas. Je me souviens encore de ce Prisonnier d'Azkaban qui a réussi à opérer un tournant salvateur à la saga (merci M. Cuaron), je me souviens de cet abonimable sixième volet qui se contenter de placer tout ce qu'il y avait de mauvais dans le volume en question et de le transformer en Twilight. Après un premier volet qui démarrait plutôt fort, cette seconde et dernière partie s'annonçait dantesque, avec une bataille finale épique en guise de dessert.

L'histoire se poursuit directement après la fin de la première partie et de la mort de Dobby, pour se concentrer directement à la suite des évènements. Pas ou peu de rappels, ce qui n'est pas plus mal, et comme je m'en doutais, le cambriolage de Gringotts passe assez rapidement et se révèle un peu secondaire (même si ça reste plutôt impressionnant et bien fichu) pour se concentrer au gros morceau du film qu'est la bataille finale. De ce côté-là, ils ont mis le paquet: les effets spéciaux sont légions et les gros morceaux de bravoure sont bien là, même si je regrette qu'aucune véritable scène ne soient mis en avant et que le rythme de cette séquence soit fortement décousue, qui passe de l'attaque de l'école à la recherche de l'Horcruxe de Serdaigle un peu trop violemment. On suit quand même avec un plaisir certain, surtout que cette fin constitue un magnifique best-of du meilleur de la saga. On revoit plusieurs lieux connus d'anciens épisodes ainsi que divers objets, et tous les grands personnages, secondaires ou non, sont ici dans ce qui s'avère être une dernière réunion de famille avant l'ultime confrontation entre Harry et Voldemort. Dommage que certaines morts passent un peu trop au second plan (Remus et Tonks sont un peu trop discrets, de même que le frère Weasley).

Mais le film donne l'opportunité à beaucoup de personnages de trouver leur point d'orgue et de conclure leur histoire en beauté. Si on passera rapidement sur la conclusion de Drago et sa famille, ici un peu trop vite expédiée, je suis par contre magnifiquement surpris par le personnage de Rogue, qui trouve ici une séquence vraiment magnifique et qui rend enfin justice à ce personnage de bien belle manière. On ne s'attarde pas trop sur les amourettes, ce qui n'est pas non plus un mal, et les quelques dialogues destinées à attendrir l'action et jouer sur les réactions des personnages rendent les scènes un peu plus légères sans trop en faire (il ne faut pas oublier que c'est censé être un films pour les enfants et la famille). L'ensemble tient plutôt bien la route, révèle quelques petites surprises sur certains personnages dont je m'y attendais pas, et reste dans le haut du panier par rapport à la saga.

Peu de prises de risques mais un film qui remplit amplement son contrat de conclusion de la saga, avec son lot de scènes fortes, de confrontations attendues et d'effets spéciaux parfois plutôt impressionnants, qu'on a déja pu apercevoir dans la bande-annonce (notamment un dragon que j'ai trouvé plutôt crédible et des effets de magie et de flammes bien réussies). Enfin, l'épilogue qui conclue le film que les lecteur savent déja à quoi s'attendre permet d'avoir un petit pincement au coeur en pensant à tous ces personnages qui ont grandement évolué à travers les films et dont certains acteurs ont magnifiquement joué leur rôle de bout en bout, tandis que certains se sont fièrement révélés (je pense à Rupert Grint, entre autres). Une bien jolie saga s'achève, et ce dernier film la conclue de belle manière. Sans être surprenante.

Verdict: une fin tout ce qu'il y a de plus classique, mais qui se révèle étonnamment efficace. Une jolie conclusion pour une belle saga de cinéma.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Cronos
Signaler
Cronos
C'est clair qu'ils manquent beaucoup de passages, mais vu la direction de ce dernier film, ça aurait été en trop. Je suis plutôt content qu'ils fassent un vrai boulot d'adaptation pour le film et non une transposition du bouquin, que de toutes façons ceux qui n'ont vu que les films pourront les lire après et découvrir les choses qui manquent.
Mais je n'ai senti à aucun moment un vide sur les passages que tu parles, tout simplement parce que le film ne nous emmenait pas dans cette direction et que les inclure n'aurait pas été justifiés
BlaBlaBla
Signaler
BlaBlaBla
J'suis pas tellement d'accord ... Il y a des passages ultra importants du livre qui ont été supprimés et c'est juste inadmissible que ceux qui ne lisent pas les livres n'en sachent pas autant que les lecteurs.