Crito's Bizarre Adventures

Crito's Bizarre Adventures

Par Critobulle Blog créé le 15/07/11 Mis à jour le 25/09/15 à 00h06

Les portes de l'epicness se sont ouvertes ! Toi qui pénètre sur ce blog, abandonne toute logique.

Ajouter aux favoris
Signaler
Animés

Cette année fut une année faste pour moi qui ait eu le plaisir de me faire violemment molester à coup de baffes ultimes par trois animés à coté desquels j'étais passé. Quand j'ai fini le visionnage de Tengen Toppa Gurren Lagann, je me suis dit que c'était plié, j'avais eu ma part d'epicness, remballez le tout, on rentre à la maison. Puis ensuite, ma route a croisé celle de Puella Magi Madoka Magica et nouveau renversement dans mon petit coeur tout mou. Une réussite sur tous les points un animé que j'aime d'un amour pur et sincère, qui eut sur moi un impact énorme. Alors c'est tout ? J'ai tout vu ? Je ne serai plus surpris ? Je peux reprendre le visionnage de Fairy Tail et m'extasier sur les boobs gigantesques des personnages féminins ? Que nenni Crito. Voici venir la prochaine mandale cosmique qui va venir secouer ta caboche, décoller ton cervelet, laissant sur ta joue une trace indélébile. Vous l'aurez compris à la lecture de cette intro, Noein, l'animé dont je vais vous parler fait partie de mon Top 5 universel (et vu le nombre d'animés que j'ai ingurgité au cours de mon existence, croyez-moi, ce n'est pas un mince exploit) . 

 

Noein, série issue des studios Satelight a vu le jour en 2005. Il s'agit d'une série de science-fiction pure. J'entends par là que la série ne se contente pas de simplement faire de la « fantasy » futuriste en y collant l'étiquette « science-fiction » mais qu'il s'agit réellement d'extrapolation sur des théories scientifiques réelles. Ici, les concepts-clés étant les bases de la mécanique quantique et les théories de multivers qui vont de pair avec la fameuse théorie des cordes. En d'autres termes, dans Noein, on admettra que dans le multivers, chaque dimension résulte d'une divergence à partir de diverses fenêtres de possibilités. Par exemple, là je suis en train d'écrire un article pour ce blog. Au même moment, un Crito d'une autre dimension vient d'abandonner l'écriture dudit article pour se faire des pâtes, un autre Crito au même moment est en train de faire autre chose etc...Bon bien sûr je l'explique très mal, mais ne craignez rien, il n'est pas nécessaire d'avoir étudié la mécanique quantique pour s'y retrouver. La série est elle-même très didactique et de ce fait très intéressante à suivre, ne serait-ce que par son aspect éducatif.

    

                                             Toute l'histoire tourne en vérité autour de Haruka et Yuu

                                    

                         Haruka et ses potes qui passent leur temps à traîner dehors. Bravo les parents !

Avec tout ça, je ne suis pas entré dans le vif du sujet. Mais de quoi ça parle, Noein ? Lacrima est un monde dévasté, harcelé par d'horribles machines envoyées par une dimension mystérieuse, Shangri-la dirigée par un roi énigmatique du nom de Noein. Les habitants de Lacrima sont des gens qui ont totalement maîtrisé la physique quantique. Ils ont d'ailleurs transcendés leur statut d'humains pour devenir des êtres quantiques, dotés de capacités extraordinaires et pouvant voyager à travers les dimensions. Parmi ces hommes, une armée nommée les Dragons est chargée de repousser l'envahisseur. Et à la tête de ces Dragons se trouve l'élite, les Oiseaux qui sont chargés de voyager à travers les dimensions pour retrouver un artefact du nom de Torque du Dragon qui pourrait peser sur la balance dans la guerre contre Shangri-la. Pendant ce temps, dans notre monde vit une petite fille tout à fait banale du nom d'Haruka Kaminogi. Celle-ci goûte des vacances d'été bien méritées en compagnie de ses amis Isami, Ai, Miho et surtout Yuu Gotou, petit génie poussé par sa mère à réviser des examens d'entrée pour le collège. Un soir que le petit groupe (oui ils ont des parents très permissifs) se balade dans un cimetière à la recherche de fantômes, ils rencontrent d'étranges hommes en manteaux noir dotés de pouvoirs étranges. L'un d'eux, Karasu (qui est l'un de ces fameux Oiseaux) découvre que le Torque du Dragon qu'il recherche tant n'est autre qu'Haruka. Mais alors qu'il aurait pu se contenter de simplement kidnapper la gamine, des souvenirs de son passé l'en empêchent et le troublent. 

        

Karasu est extrêmement charismatique, et en plus il partage le même doubleur que Zoro Roronoa et Mugen de Samurai Champloo. 

                  Atori est bien plus intéressant qu'il n'y paraît, et ce bien qu'il soit le sosie de Deidara 

Je n'en dirais pas plus sur le scénario qui est riche. Mais vraiment, hein...Les retournements de situations sont légions et sont passionnants à suivre, de même que l'évolution des divers personnages. De plus, comme pour Puella Magi Madoka Magica, la série fait se confronter deux mondes qui n'ont rien à voir ensemble. D'un coté le monde de l'enfance, qui est celui d'Haruka avec sa naïveté et sa tranquillité apparente et le monde des adultes avec son lot de ténèbres, de gravités et de choix difficiles. Plus la série avance, et plus ces deux aspects tendent à se mélanger, renforçant la dramaturgie. Car outre tout l'aspect science-fiction, Noein est une série qui aborde avec intelligence le passage à l'âge adulte. Avec beaucoup de justesse, la série explique ce que cela implique réellement de grandir, avec le lots de difficultés et d'afflictions qui vont avec. Le message passe parfaitement. On pourra cependant reprocher à la série une certaine lenteur au début, mais qui est selon moi nécessaire pour appréhender l'oeuvre comme il se doit. Une fois les bases de la série posées, les événements s'enchaînent avec fluidité.

         

                                                          Karasu et Fukurou, deux des Oiseaux

Visuellement, Noein en impose. Pour commencer, le character design a une identité propre. Les personnages sont charismatiques, et cela est renforcé par des doublages d'une justesse agréables. La galerie de personnages tape juste, ils participent clairement à nous impliquer dans les enjeux de la série. Certes, tous ne seront pas forcément mémorables, mais dans l'ensemble, ils tiennent la dragée haute. Autre claque visuelle : l'animation. Noein a une particularité singulière : plusieurs directeurs d'animation se sont succédés, certains même n'ont officié que pour un seul épisode. Il en résulte une impression de fraîcheur à chaque nouvel épisode. Ajoutons à cela que l'animation est de très belle facture, certains combats étant des morceaux de bravoure. Je pense notamment à l'un des combats (et non je n'en dirais pas plus sur ce combat) dans lequel le découpage des mouvements couplés à la charte graphique de cette séquence étaient saisissants tant la violence de l'affrontement était palpable. On pourra éventuellement regretter les incrustations un peu grossières d'éléments 3D, mais là franchement, ce serait pinailler.

                      

                              Les machines de Noein ont un design anxiogène qui me plaît beaucoup.


                                       Le voici le voilà, le fameux Noein dont on parle depuis tout à l'heure !

L'OST est une réussite. Hikaru Nanase, la compositrice signe avec Noein une vraie splendeur. Les morceaux varient entre l'épique et le relaxant, le mystique et le mélancolique, et le tout sans donner l'impression d'être décousu. Pour faire simple, je dirais qu'il y a dans cette OST autant de perles qu'on en trouverait sur un collier déposé sur le cou grassouillet d'une bourgeoise du 16ème arrondissement de Paris (et ça fait beaucoup). 

                          

                                             L'OST, à l'aise dans ses basket dans le registre épique...

              

                                           ...aussi bien que dans un registre plus intimiste.

Tu aimes la physique quantique, les animés avec un scénario bien écrit, une direction artistique qui ne te sert pas la même soupe déjà cent fois régurgitée ? (Oui je vous tutoie...enfin sauf sur cette phrase-là) Et bien fonce ! Va voir Noein ! Va te délecter de cette série d'une excellence rare. Probablement l'une de mes meilleures expériences devant un animé. FUCK YEAH SCIENCE(-fiction) !!!

                                

                                                      Ah ouais et l'opening est vraiment bien aussi !

Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Commentaires

Critobulle
Signaler
Critobulle
@Polochon n'hésite pas à te lancer ^_^
@Waldo je ferai de mon mieux B)
Waldotarie
Signaler
Waldotarie
Pour Noël, tu m'offres le temps de regarder toutes les merveilles que tu nous présente chaque semaine ? :(
Polochon
Signaler
Polochon
Connais pas mais tu m'as donné envie... trop fatiguée pour voir ce que ça peut donner ce soir, tacherai de le faire dans la semaine!
Critobulle
Signaler
Critobulle
Mais je n'ai toujours pas oublié Broken Blade, Japman ;)
Japman
Signaler
Japman
Et si t'écoutais les miens maintenant et t'allais voir les séries que MOI j'ai proposé ? Parce que Noein c'est génial, je l'accorde, mais y a pas que ça ! (hum...quoique)
Critobulle
Signaler
Critobulle
@Voron n'aie crainte, l'animé est super didactique concernant les concepts de physique quantiques utilisés. Quand à l'intrigue je l'ai trouvée à la fois complexe et limpide. Vraiment fonce tu ne le regretteras pas :)

@Liehd Merci pour tes retours sur mon article j'avais un peu peur de trop en dire ou au contraire de ne pas suffisamment bien présenter l'oeuvre. Oui j'aurais pu utiliser moult galactolatifs et c'était bien trop dur de me contenir (par contre le jour ou je m'attaquerai à mes souvenirs de Final Fantasy 6 le taux de fanboyisme de mon blog percera les cieux et rugira dans le multivers tout entier) ;)

@Ione c'est à Tidusforever...euh je veux dire Liehd que je dois la découverte de l'animé et je suis bien content d'avoir écouté ses sages conseils.

Noein c'est LE BIEN B)
Ione
Signaler
Ione
C'est beau de se sentir moins seule et de voir que plein de gens se sont tapés des trips sur cette série :D
J'avais halluciné sur le chat de Schrödinger dans la série alors que je venais tout juste de voir ce concept... Rhaa

SCIENCE !
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@Crito :

Pas mal, ton article, pas mal. Mais tu n'as pas utilisé assez d'hyperlatifs à mon goût ! Voire des Hyprolatifs ! Des cosmolatifs ! Raaaaahhhhhh !

Nan mais nan, nickel. Tu n'en as pas trop dit, mais tu n'as rien oublié de l'essentiel. Je plussoie donc malgré l'absence de Galactolatifs. ;)
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@Voron :

Ha ben dans le dernier tiers, ça devient velu, effectivement. Evangelion, à côté, c'est Dora l'Exploratrice (avec Dora dans du LCL et Chippeur dans un frigo, mais on m'aura compris).

Ceci étant, je ne suis pas certain qu'il soit indispensable de comprendre tous les détails de l'intrigue pour en comprendre (et en apprécier) la trame générale.


@Luciole :

Hélas non, mais il me semble que tu peux trouver des fansubs français assez facilement sur la toile.
Ou sinon, tu peux faire comme moi, prendre le coffret intégral en version anglaise sur amazon.co.uk. Tu l'auras pour une bouchée de pain, ou pas loin. Mais comme je l'écrivais plus haut, lors des passages velus, l'anglais, ça devient ton pire ennemi... :lol:
Luciole
Signaler
Luciole
Il a été édité en France?
Japman
Signaler
Japman
C'est un anime... anxiogène. MAIS TELLEMENT PUTAIN DE BON !
Sur ce, je m'en vais écrire un article... qui nous concerne tous :evil:
Voron
Signaler
Voron
J'ai tellement peur de rien comprendre en regardant cet anime. Toujours pas avancé depuis l'autre jour d'ailleurs.
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
FIRST !

Obligé.

BEST SERIE EVER EVER EVER EVER !

"Tous les autres sont numéro 2... ou PIRE !" (le Sphinx).

L'article, je le savourerais tout à l'heure.

Édito

Bon j'ai eu un gros moment de flemmingite aigue, mais depuis Juillet en fait, ce blog est entré dans sa troisième saison. Mais comme là, j'ai un sursaut de motivation, on va faire comme si je n'avais pas lézardé comme un gros viandard depuis cet été.

 

Et n'oubliez pas de croire en mon brushing, car mon brushing croit en vous.

Ancien Prez Critomore,

pire éditorialiste de blog de ce coté de la Galaxie.

Archives

Favoris