ZeSavage's Blog

ZeSavage's Blog

Par Conk3r Blog créé le 27/02/13 Mis à jour le 31/01/15 à 13h05

Voila un blog sans aucune prétention, je parlerai de tout de ce que j'apprécie en général, c'est à dire de jeu vidéo bien entendu, mais aussi de manga, de musique (plutôt du métal en fait) ... bref mes passions ! J'espère juste que vous passerez un bon moment ici !
Ah, j'oubliais, Yui FTW !!!

Ajouter aux favoris
Signaler
Critiques Jeux Vidéo (Jeu vidéo)

 

Au début du blog je vous avez fait une review d'un des jeux auxquels j'avais beaucoup joué étant plus jeune, Driver 2, il avait notamment été le premier jeu en 3D alternant les phases à pied et en voitures, un an avant Grand Theft Auto 3. J'avais beaucoup aimé les deux premiers épisodes de la série sur PlayStation 1 mais le troisième fut une déception : assez moche, bourré de bugs, le plus gros problème restant les phases à pied très (trop ?) fréquentes et mal foutu, sachant que Tanner, le héros de la série, pouvait maintenant avoir accès aux armes. Tout ceci faisait que Driv3r était un clone plutôt raté des GTA, même si ironiquement je ne l'ai pas trouvé si mauvais que ça. Le jeu a connu une suite nommée Driver Parellel Lines en 2007, je n'y ai jamais joué mais le jeu fut en général moyennement noté, puis plus rien jusqu'en 2010 avec l'annonce de Driver San Francisco

 

 

Ce tout nouveau Driver est donc le tout premier jeu de la série sur console HD, et avait pour mission de redorer le blason de la saga, les derniers Driver étant tout de même très moyens. Le jeu est une suite direct du troisième épisode, il commence au moment ou Driv3r se finit, c'est à dire après que Tanner est réussi à mettre en prison Jericho, un gangster devenu chef de gang que notre flic poursuit depuis Driver 2. Mais lors d'un transfert de prison, ce dernier arrive à s'échapper et c'est bien entendu Tanner qui va se mettre à sa poursuite, accompagné de son coéquipier Tobias Jones, lui aussi apparu dès le deuxième opus de la série. C'est alors qu'après un passage dans une petite ruelle, les deux policiers se font percuter par un camion 33 tonnes de plein fouet, ce qui va plonger notre pilote justicier dans un profond coma. Et c'est à partir de là que le jeu surprend sachant que vous jouerez en fait dans la tête de Tanner pendant qu'il est inconscient dans son lit d'hôpital, un peu comme si vous contrôliez ses rêves.

Oui, c'est très ... space je vous l'accorde mais on est dans un jeu vidéo, on s'en tape de la logique ! Alors pourquoi mettre en place cette histoire rocambolesque ? Tout simplement pour introduire un élément de gameplay que je trouve personnellement génial et unique en son genre: le Shift ! En fait Tanner peut quitter son corps à tout moment pour prendre le contrôle de n'importe quelle personne étant en train de conduire. Il suffit d'appuyer sur une touche pour la caméra s'envole à plusieurs kilomètres du sol pour vous donner une jolie vue aérienne. D'ici vous pourrez zoomer plus ou moins sur la ville, puis choisir le véhicule qui vous plaît. Pendant que vous êtes en l'air, le temps est ralenti et la voiture que vous conduisiez précédemment se dirige automatiquement. Des fois, il y aura un passager dans la voiture où vous irez, ce qui pourra donner des conversations assez drôles par moments, la personne assisse à côté de vous continuant à vous faire la causette comme si de rien n'était.

Le Shift servira avant tout à choisir les missions, qu'elles soit principales ou secondaires. Mais ce système permet surtout de rendre les courses poursuites autrement plus amusantes et tactiques : par exemple pendant une poursuite vous pouvez shiftez dans une voiture arrivant en sens inverse pour percuter l'ennemi de plein fouet, arriver à une destination beaucoup plus rapidement ou juste changer de véhicule pour avoir une auto plus rapide ou en meilleur état. Manette en main, le Shift se maîtrise très facilement surtout qu'il est très fluide dans son utilisation. Par rapport aux derniers volets, l'ajout de cette nouvelle fonctionnalité supprime les phases à pied, et donc les gunfights ... et tant mieux car ça ne va pas me manquer. Aussi, vous ne pourrez plus piloter de moto dans le jeu mais ne vous inquiètez pas vous aurez de quoi faire avec plus de 120 voitures parfaitement modélisées, allant de la petite Fiat 695 Abarth à la magnifique Lamborghini Diablo VT en passant par les Skyline GT-R, Camaro SS, Jag' Type E, VW Combi, Ford RS 200 Rally, DeLorean ... Une sélection de voitures qui comblera la plupart d'entre vous je pense ! ^^

 

       

      

 Il suffit d'appuyer sur une touche pour se retrouver en l'air, puis en zoomant vous pourrez choisir des missions ou tout simplement une nouvelle voiture. Vous pourrez tomber des fois sur de beaux spécimens si vous cherchez bien !

 

Vous aurez droit à deux types de missions distinctes : des missions principales qui sont axées sur la quête de Tanner ainsi que des missions secondaires qui sont souvent des défis et n'ont rien à voir avec le scénario du jeu. Les missions principales nous conte donc les aventures de Tanner et Jones dans l'affaire visant à retrouver Jericho et consistent à enchaîner course-poursuites, "semage" de flics, destruction de voitures ennemies entre autres ... le Shift étant bien exploité à chaque fois. Chaque mission est précédée d'une cinématique vraiment bien réalisée, et comme dans Driv3r à chaque reprise de partie, vous aurez droit à un "précédemment dans Driver SF ...", ce qui donne au jeu un petit côté série des années 80 assez plaisant. On retrouve vraiment l'esprit des deux premiers Driver, uniquement axé sur les poursuites à folle allure en pleine ville, sans rajouter des phases inutiles pour concurrencer GTA.

Mais vous aurez aussi droit à pas mal de missions secondaires (150 !) qui consisteront entre autres à faire des cascades, participer à des courses urbaines, prendre le contrôle d'un élève d'une auto-école, et des objectifs ressemblant un peu à ceux que l'on a vu dans certaines missions principales. Il faut savoir que les missions principales ne se débloqueront qu'après avoir réussi un certain nombre de missions secondaires. On notera aussi des missions bonus reprenant des courses poursuites très connues (Bullit, Starsky & Hutch, Blues Brothers ...) ou même reprenant un certain lieu du tout premier Driver ! Aussi, vous pourrez quand vous voulez déclencher une poursuite avec les policiers en  fonçant dans leurs voitures, histoire de s'amuser. La taille de la ville est assez grande sachant qu'elle s'étale sur 320 km² et est délimitée en 3 grandes zones débloquables en avancant dans le jeu. Elle n'est bien sûr pas la réplique exacte de San Francisco mais on y retrouve les grand lieux de la ville, notamment les incroyables descentes propre à la ville, le Golden Gate, Chinatown ...

En plus du Shift vous pourrez gagner d'autre pouvoirs, comme le "Bélier" qui consiste à augmenter les dégâts lorsque vous percuterez une autre voiture en appuyant puis en relachant au bon moment une certaine touche, ou une espèce de "Shift Express" qui permet de switcher rapidement entre plusieurs voitures d'un même groupe, par exemple dans une course poursuite où vous pourrez dirigez 3 voitures de police en même temps. Aussi, vous gagnerez, non seulement en effectuant des missions mais aussi en réalisant des cascades, des "point de volonté" qui serviront soit à vous acheter des nouvelles voitures soit à prendre des upgrades comme ajouter de la nitro à votre voiture, augmenter sa résistance ...

 

   

    

 Le jeu vous offrira des poursuites mémorables, que vous soyez celui en fuite ou le poursuivant. La vue intérieure procure de bonnes sensations dans ces moments-là !

 

Comme la plupart des jeux de cette génération, Driver SF offre aussi un mode multijoueurs bien foutu car lui aussi utilise avec brio le Shift. Avant tout il faut savoir que le multi peut-être joué en écran partagé, chose qui tend à disparaître j'ai l'impression. Mais c'est quand même le mode en ligne qui nous interesse le plus ici. Vous aurez droit aux modes classiques comme les courses normales (sans Shift), la Chasse au Trophée (celui qui le gardera le plus longtemps avant de se faire toucher), le Pistage (suivre le sillage d'une Delorean) qui sont aussi des modes jouables en écran splité. D'autres modes sont uniquement jouables en ligne comme le classique Voleur vs Policier, le voleur étant tout seul et devant garder toujours la même voiture contrairement aux policiers pouvant shifter de voitures, ou encore le sacro-saint Capture The Flag. Toutes ces épreuves sont précédés de qualifications sous forme de petits défis (le plus rapide, celui qui saute le plus haut sur les tremplins ...), bonne idée. Bref y'a vraiment de quoi faire, surtout qu'il y a une p'tite dimension RPG sachant que vous pourrez monter au niveau 40, et débloquer voitures et pouvoirs spéciaux.

D'un point de vue graphique, ce n'est pas le jeu le plus beau de 2011 mais compte tenu du nombres d'éléments à afficher et de la distance d'affichage, il s'en tire vraiment bien. Surtout que Driver SF est vraiment fluide, ça doit tourner presque tout le temps à du 60 FPS, tout les jeux ne peuvent pas s'en vanter ! Il y a même une vue intérieure assez bien faite et qui retranscrit les mouvement de Tanner, c'est à dire que la caméra penche quand vous tournez, avance quand vous freinez, un peu comme dans Need For Speed Shift en fait (Shift lui aussi ? C'est un complot !). Bien entendu le mode multi est un peu moins beau mais n'entrave en rien le plaisir de jeu. La conduite est très arcade et accessible, il faudra maîtriser les dérapages pour exploiter le potentiel de votre bolide à fond. Mais les p'tits gars de chez Reflections ont quand même pensé à faire un comportement différent pour chaque véhicule : vous ne conduirez pas de la même manière une muscle car américaine et une berline allemande.

Musicalement, le jeu dispose d'une OST assez diversifiée qui est composée de pas loin de 70 morceaux. On y retrouve des groupes plutôt actuels tout styles confondus comme Span, The Black Keys, Queen Of The Stone Age, Overseer ou même Prodigy. Mais il y a aussi des musiques plus anciennes comme Hound Dog Taylor, déjà entendu dans Driver 2 ! Quant au thème principal, il nous mets bien dans l'ambiance des années 70-80 propre aux Driver. Et si la playlist ne vous convient pas, il sera toujours possible de lire les musiques de votre propre disque dur. Le jeu possède un doublage en français (d'autres langues sont aussi disponible) qui est d'ailleurs assez bon, les dialogues étant en plus très bien écrits. Vous pourrez finir le mode solo à 100 % en une quinzaine d'heures à peu près, comptez à peu près le même nombre d'heures pour le mode multi'. Le jeu se situe donc dans la moyenne sur ce point-là mais personnellement je ne me suis pas ennuyé pendant cette trentaine d'heures, malgré quelques missions répétitives.

 

               

 

Alors, Driver San Francisco a t-il réussi son pari de redorer le blason de la série ? Vous aurez sans doute compris à travers cette review que pour moi c'est une grand OUI ! L'ajout du Shift est une idée géniale, les courses poursuites gagne en rythme et même en tactique je trouve. Le jeu est super fun à jouer, techniquement il tient la route (normal pour un jeu de voitures vous me direz, haha !), c'est pas super beau mais ça reste très agréable à l'oeil. On notera aussi un mode multi vraiment bien foutu qui vous gardera devant la teloche pendant plusieurs heures. Certains pourront reprocher au titre quelques missions répétitives, mais en même temps nous sommes devant un jeu de caisses, je vois pas comment ils auraient pas faire autrement. C'est clairement mon Driver préféré et tout simplement un de mes jeux préférés de 2011 ! Si vous n'y avez jamais joué, n'hésitez pas à l'acheter !

Voir aussi

Jeux : 
Driver San Francisco
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

 

 

 

Jeux du moment :

     

 

 

 

 Yakuza 4 : Kuro Edition (Playstation 3)

 

 

 

 

Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2 (Playstation 3)

 

 

 

 

 

 True Crime : Streets of Los Angeles (GameCube)

 

 

 

Can't Fucking Wait !

 

29 MAI ! AIGHT MAGGLE !

 

 

 

Jeux finis en 2013 :


Assassin's Creed ; Batman Arkham Asylum ; Burnout 2 : Point of Impact ; Burnout : Revenge ; Canis Canem Edit ; Devil May Cry ; Final Fantasy X ; Kaido Racer 2 ; L.A. Noire ; Little Busters ; Max Payne ; Mirror's Edge ; Ninja Gaiden ; Soul Reaver : Legacy Of Kain ; Okami ; Psychonauts ; Race Driver Grid ; Racing Evoluzione ; Sleeping Dogs ; Sword & Sworcery EP ; Tokyo Highway Challenge 2 ; Uncharted 2 ; Viewtiful Joe ; XIII ; Yakuza 1 ; Yakuza 2 ;

 

Jeux finis en 2014 :

 

Blinx : the Time Sweeper ; Braquage à l'Italienne ; Donkey Kong 64 ; Flat Out : Head On ; Flower, Run ans Sun, Jak II ; Gears of  War 2 ; Halo 2 ; House of the Dead : Overkill ; Killer 7 ; Metal Gear Solid : Peace Walker ; Muramasa : The Demon Blade ; Obscure ; Planetarian - The Eeverie of a Little Llanet  ; Professeur Layton et le Destin Perdu ;  Red Dead Redemption ; To The Moon (+ Holiday Episode) ; Wipout Pure ; Yakuza 3 ; 

 

Jeux finis en 2015 :

inFamous 2 ; Pursuite Force : Extreme Justice ;

 

 

 

 

Dans l'autoradio :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Animés en cours :

 

  

 

  

 

 

 

 

Animés Finis en 2013 :

Another ; Boku wa Tomodachi Ga Sukunai Next ; Clannad  ; Clannad After Story ; DanganRoppa ; Fairy Tail ; Inital D 5th Stage ;  Hataraku Maou-sama ; Little Busters ; Neon Genesis Evangelion (+ Death & Rebirth et The End) ; Oreimo Saison 2 ; Puella Magi Madoka Magica ; Sakurasou no Pet na Kanojo ; Shingeki No Kyojin ; Sword Art Online ; Wolf's Rain

 

 

Animés Finis en 2014 :

Air ; Copellion ; Cowboy Bebop ; Evangelion 1.11, 2.22 et 3.33 ;  Excel Sega ; Fuli Culi ; Ghost in the Shell ; Hellsing ; Hellsing Ultimate ; Initial D Final Stage ; Jojo's Bizarre Adventures ; Kanon 2006 ; Kiki la Petite Sorcière ; Kill la Kill ; Le Chateau dans le Ciel ; Nisekoi ; Porco Rosso ; Psycho Pass ; School Days ; Toaru Kagaku no Railgun S ; Toaru Majutsu no Index 

 

Animés Finis en 2015 :

CowBoy Bebop : The Movie ; Psycho Pass 2 ; Toaru Kagaku no Railgun ; Toaru Majutsu no Index II ;

 

 

 (Cette magnifique image est tirée du meilleur post du monde)

                                                                        

                                                                        

(D'ailleurs ne manquez pas le deuxième meilleur post au monde !)

 

 

Archives

Favoris