ZeSavage's Blog

ZeSavage's Blog

Par Conk3r Blog créé le 27/02/13 Mis à jour le 31/01/15 à 13h05

Voila un blog sans aucune prétention, je parlerai de tout de ce que j'apprécie en général, c'est à dire de jeu vidéo bien entendu, mais aussi de manga, de musique (plutôt du métal en fait) ... bref mes passions ! J'espère juste que vous passerez un bon moment ici !
Ah, j'oubliais, Yui FTW !!!

Ajouter aux favoris
Signaler
Critiques Jeux Vidéo (Jeu vidéo)

 

 

Je devais avoir une dizaine d'années lorsque j'ai eu la Playstation 2 alias "le monolithe noir" à mon anniversaire, je ne possédais à ce moment là que ma bonne vieille Nintendo 64, et jouer à des jeux de " nouvelle" génération était vraiment plaisant dans la mesure où la PS2 était bien entendu bien plus puissante que la N64 dans tous les domaines. Autre avantage, il y'avait pas mal de jeux de voitures sur ce gros bloc noir qui me faisait de l'oeil, la console de Nintendo n'étant pas trop gâté sur ce point là ! Et parmi les jeux qu'on m'avait offert avec la console, c'est vraiment Crazy Taxi qui m'avait le plus marqué à l'époque. L'introduction avec la cultissime All I Want des Offspring résumait bien l'esprit du jeu : on est en face d'un jeu purement arcade crée uniquement pour le fun sans chercher un moindre fragment de réalisme !

 

 

Tout les gamers ayant joué au jeu devrait justement se rappeler cette introduction où on entendait YA YA YA YA YA alors qu'on voyait à l'écran les taxis du jeu faire des sauts de malade sur la grande descente de San Francisco ! Crazy Taxi fait parti de ces jeux d'arcades de Sega qui n'ont pas pris une ride malgré ses 14 ans (!) tellement il reste génial à jouer encore aujourd'hui. Eh oui, c'est en 1999 que ce jeu débarqua dans les salles d'arcades d'abord sous forme de borne avec siège intégré (un peu comme celle d'Out Run) puis de borne "position debout" où vous n'aviez qu'une petite barre pour poser votre arrière train, bien moins coûteuse et bien entendu plus petite. Le jeu sera porté plus tard sur Dreamcast début 2000 puis sur PS2 et GameCube en 2001 et enfin sur PC un an plus tard.

Le jeu est développé par Hitmaker anciennement Sega AM3 à qui l'on doit des jeux cultes comme Sega Rally, ou la série des Virtua Tennis. Le jeu était assez original pour l'époque : vous incarniez un chauffeur de taxi de San Francisco (parmi les 4 disponibles) qui doit amener ses clients d'un point A à un point B le plus vite possible, bien entendu sans respecter le code de la route, on est dans un jeu d'arcade quand même ! D'ailleurs il fortement conseillé de prendre des risques comme rouler à contre-sens, frôler les voitures et prendre tout les tremplins possible si vous voulez gagner !

Jeu d'arcade oblige, Crazy Taxi est avant tout axé sur la recherche du high score, qui sera en fait le résultat en dollars de vos courses. Vous avez plusieurs manières de gagner cet argent : logiquement vous serez payé en fonction de la distance à effectuer mais vous aurez aussi une prime en fonction du temps restant mais j'y viendrai plus tard. En parallèle vous pourrez aussi gagner des pourboires, qui pourront faire la différence sur le tableau de high scores : en utilisant des tremplins (collines, camions ...), en dérapant mais aussi en esquivant les voitures, l'enchaînement de ces différentes actions déclenchera un compteur de combos qui vous fera gagner pas mal de billets si vous arrivez à maîtriser un minimum votre véhicule ! Inutile de préciser qu'un seul choc remettra ce compteur à zéro.

 

                 

Pas mal de joueurs ont connu le jeu grâce à ses portages sur Dreamcast puis sur PS2, PC et Gamecube, mais Crazy Taxi a connu ses premiers succès en salle d'arcade. Notez l'énorme haut-parleur pour diffuser du bon punk !

 

Autre point important du jeu, le chronomètre ! Vous partirez avec 60 secondes au début, dès que vous prendrez un client vous gagnerez des secondes sur votre chrono principal, alors qu'en même temps un compteur de temps propre au client se déclenchera. Dès que vous arriverez à votre destination, suivant le temps que vous aurez mis pour faire la course, vous gagnerez soit 5 secondes (Speedy), 2 secondes (Normal) ou alors que dalle (Slow) sur le chrono principal. En fonction des secondes qu'il vous reste sur le compteur client, vous recevrez une prime qui s'ajoutera au tarif de base de la course et des pourboires. Si le temps du client est dépassé, il sautera par dessus la voiture (LOGIQUE !) sans vous payer, mais lorsque votre temps de jeu atteindra zéro, vous aurez logiquement droit à un joli Game Over. 

Parlons un peu des clients maintenant : vous les trouverez aux quatre coins de la ville (même sous l'eau !), ils sont facilement repérables avec l'énorme icône $ trônant aussi de leurs têtes. Ces icônes sont de couleurs différentes en fonction de la difficulté de la course : plus il tend vers la couleur verte, plus votre course sera longue et mieux rémunérée, et donc inversement si le dollar est rouge. La zone d'arrêt pour prendre le client varie elle aussi en fonction de la difficulté, les courses les plus faciles ayant une plus grandes zone que les autres. Et bien entendu, la difficulté globale des courses augmentera au fur et à mesure que vous prendrez des clients. Une fois le temps écoulé, vous aurez droit à un écran résument vos courses avec votre place dans le classement ainsi que votre classe : S pour les dieux du pas, F pour les noobs !

D'ailleurs on peut remarquer qu'il y a une quinzaine de types de clients différents en tout, vous rencontrerez par exemple le fana de base-ball allant au stade, le pasteur allant à l'église, le touriste visitant les différents lieux de la ville, les hommes d'affaires, les étudiantes ... Malheureusement les clients attendront toujours au mêmes endroits au fil des parties, dommage. Lorsque votre client aura choisi sa destination, vous verrez le lieu ainsi que sa distance s'afficher quelques secondes seulement sur votre écran mais ne vous inquiétez pas, une flèche vous indiquera toujours le chemin à prendre ! Et de toutes façons vous commencerez à connaître la map du jeu à force de jouer !

 

       

       

N'essayez pas de chercher une once de réalisme dans Crazy Taxi, car entre les voitures faisant des sauts de 15 mètres et les clients payant pour vos cascades, je doute que vous n'en trouviez !

 

Vous aurez le choix parmi 4 pilotes et taxis correspondant, ayant chacun ses spécificités aux niveaux vitesse, accélération ... Les autos sont inspiré de modèles américains : on retrouvera ainsi le surfeur Axel et sa Cadillac Eldorado '60, le très cool B.D. Joe et sa Chevrolet Bel-Air '63, la belle Gena et sa Ford Mustang et enfin le bon vieux Gus et sa Mercury Eight '49 ! L'aire de jeu est immense pour l'époque, la ville ressemble pas mal à San Francisco avec notamment ses célèbres collines, ses plages, l'autoroute suivi du centre-ville, le terrain de base-ball ... Vous aurez de quoi faire ! La ville est remplie de voitures et de piétons (que vous ne pourrez pas écrasez bien entendu) ce qui la rend assez vivante. Vous pourrez même rouler dans les couloirs du métro, mais attention au métro lui-même dans ce cas là ! Et détail qui tue, de vrais marques sont présentes comme Pizza Hut, KFC, Levi's Jeans ...

Graphiquement le jeu était vraiment beau pour l'époque, c'est très coloré, c'est super fluide, votre taxi est assez bien modélisé, bien mieux que les voitures du trafic mais vous n'aurez pas le temps de vous attardez sur ces dernières je pense ! Un des élément les plus importants du jeu et qui renforce le sentiment de fun est sans conteste le type de musique choisi : du bon punk rock des années 90 à savoir les Offspring avec All I Want et Way Down The Line, et Bad Religion avec Ten in 2010Them and Us et Hear It ! Les personnages sont tous doublés (en anglais), les clients feront des remarques sur votre style de conduite tandis que nos conducteurs sortiront des fois des petites répliques, ce qui est franchement sympathique.

La jouabilité est forcément très arcade, les voitures répondent au quart de tour avec en retour une bonne impression de vitesse. La plupart des personnes s'habitueront à la conduite dès les premières secondes, on est heureusement vraiment loin des GT et Forza sur ce point. Vous pourrez seulement choisir la boite de vitesse automatique mais il faudra bien savoir la manier pour arriver  faire des dérapages et des démarrages canons, appelés respectivement dans le jeu Crazy Drift et Crazy Dash !

Fort de son succès, le jeu sera ensuite porté en Février 2000 sur la toute nouvelle console de Sega, la Dreamcast, qui décidément à un catalogue rempli d'excellents conversions de jeu d'arcades comme Virtua Fighter 3, Sega Rally 2 et surtout Soul Calibur qui est ni plus ni moins qu'un chef d'oeuvre ! La conversion de Crazy Taxi se fait sans problème dans la mesure où le jeu à été développé sur Naomi, système d'arcade avec une architecture très proche de celle de la Dreamcast. La version console ajoute pas mal de choses au jeu : vous avez tout d'abord droit à une nouvelle ville en plus, assez différente de la version arcade en terme d'architecture mais s'inspirant toujours des grosses villes américaines de la côte.

 

     

     

 Les 4 différents personnages jouables, que je trouve très classe, autant que leurs taxis d'ailleurs., répliques de modèles américains existants. Ça aurait été beaucoup moins classe en 406 .. oh wait !

 

En plus du mode Arcade qui possède les même règles que le jeu original, vous trouverez aussi des modes 3, 5 et 10 minutes pour jouer un peu plus tranquillement mais les bonus de temps seront bien entendu non pris en compte. De plus, il y aura un nouveau mode, la Crazy Box, qui est un regroupement de mini-jeux permettant de mieux maîtriser les différentes techniques du jeu, notamment les dérapages, les demi-tours ... Une fois toutes ces épreuves réussi vous aurez droit à un vélo-taxi aussi inutile que le cheval dans Daytona USA ! Et même s'ils sont cachés, il y a quelques petits bonus comme les différentes vues, le mode "sans-flèches" ou "miroir" ... 

Malheureusement, c'est en 2001 que Sega arrête la production de la Dreamcast et c'est ainsi que cette même année, le jeu sera porté sur Playstation 2 et GameCube, cette version étant un poil supérieur à ses consoeurs  Le jeu se vendra relativement bien sachant qu'il fera parti de Sega All Stars sur DC aux USA, Platinum sur PS2 et Player's Choice sur Gamecube. En fait le seul problème du jeu est commun à tous les jeux d'arcades, si on est pas dans le délire du jeu vous allez vite le trouver chiant. Mais si vous accrochez à l'ambiance et au fun que procure le titre, il y a des chances que le jeu squatte assez longtemps votre console, surtout si vous voulez viser la première place du classement !

Pour conclure cette assez longue review que j'aurai cru courte, Crazy Taxi est la définition du mot fun à l'état pur. C'est beau, fluide, super jouable avec une musique de malade et le plus important je pense, on s'amuse ! C'est exactement le type de jeu qui donne le sourire manette en main. Pour ceux voulant y jouer, le jeu est maintenant disponible sur le PSN et le Xbox Live mais il ne dispose plus de la bande-son originale, Sega n'ayant probablement pas renouvelé son contrat avec Epitath. Il y a aussi une version PSP nomme Crazy Taxi : Fare Wars sortie en 2007 regroupant les deux premiers volets en y ajoutant un mode multijoueurs. Dans tout les cas, le jeu n'est franchement pas cher donc vous n'avez aucune raison valable pour passer à côté de ce petit bijou !

 

     

    

La magnifique Dreamcast que j'ai posté est customisé par le big-boss du posca : OSKUNK !

 

 

Allez, rendez-vous pour un prochain article ... euh prochainement ! ( Bordel, j'adorerai avoir la voix du commentateur du jeu :D )

Voir aussi

Jeux : 
Crazy Taxi
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

PoulpyBlast
Signaler
PoulpyBlast
THE OFFSPRIIIIIING :metal:
AdrienXL
Signaler
AdrienXL
Vous êtes marrant vous, allez expliquer au jeune moi qu'il faut faire un boost qui se déclenche en appuyant sur la touche qui sert à faire la marche arrière :lol:
Conk3r
Signaler
Conk3r
La Crazy Box avait son lot de défi bien casse couilles ! Ouais comme l'a dit Shore, faut juste faire un turbo en démarrant, c'est le tout premier défi je crois en plus ^^
shore
Signaler
shore
Fallais faire un turbo Adrien. :D
AdrienXL
Signaler
AdrienXL
Je sais pas si c'est parce que j'étais particulièrement nul, mais le mode Crazy Box m'a toujours fait rager. Surtout celui où il fallait dévaler la pente et aller le plus loin possible. Jamais compris comment faire :lol:
Je me suis bien marré sur ce jeu, j'adore l'ambiance qui s'en dégage et l'ost est géniale !

Édito

 

 

 

Jeux du moment :

     

 

 

 

 Yakuza 4 : Kuro Edition (Playstation 3)

 

 

 

 

Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2 (Playstation 3)

 

 

 

 

 

 True Crime : Streets of Los Angeles (GameCube)

 

 

 

Can't Fucking Wait !

 

29 MAI ! AIGHT MAGGLE !

 

 

 

Jeux finis en 2013 :


Assassin's Creed ; Batman Arkham Asylum ; Burnout 2 : Point of Impact ; Burnout : Revenge ; Canis Canem Edit ; Devil May Cry ; Final Fantasy X ; Kaido Racer 2 ; L.A. Noire ; Little Busters ; Max Payne ; Mirror's Edge ; Ninja Gaiden ; Soul Reaver : Legacy Of Kain ; Okami ; Psychonauts ; Race Driver Grid ; Racing Evoluzione ; Sleeping Dogs ; Sword & Sworcery EP ; Tokyo Highway Challenge 2 ; Uncharted 2 ; Viewtiful Joe ; XIII ; Yakuza 1 ; Yakuza 2 ;

 

Jeux finis en 2014 :

 

Blinx : the Time Sweeper ; Braquage à l'Italienne ; Donkey Kong 64 ; Flat Out : Head On ; Flower, Run ans Sun, Jak II ; Gears of  War 2 ; Halo 2 ; House of the Dead : Overkill ; Killer 7 ; Metal Gear Solid : Peace Walker ; Muramasa : The Demon Blade ; Obscure ; Planetarian - The Eeverie of a Little Llanet  ; Professeur Layton et le Destin Perdu ;  Red Dead Redemption ; To The Moon (+ Holiday Episode) ; Wipout Pure ; Yakuza 3 ; 

 

Jeux finis en 2015 :

inFamous 2 ; Pursuite Force : Extreme Justice ;

 

 

 

 

Dans l'autoradio :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Animés en cours :

 

  

 

  

 

 

 

 

Animés Finis en 2013 :

Another ; Boku wa Tomodachi Ga Sukunai Next ; Clannad  ; Clannad After Story ; DanganRoppa ; Fairy Tail ; Inital D 5th Stage ;  Hataraku Maou-sama ; Little Busters ; Neon Genesis Evangelion (+ Death & Rebirth et The End) ; Oreimo Saison 2 ; Puella Magi Madoka Magica ; Sakurasou no Pet na Kanojo ; Shingeki No Kyojin ; Sword Art Online ; Wolf's Rain

 

 

Animés Finis en 2014 :

Air ; Copellion ; Cowboy Bebop ; Evangelion 1.11, 2.22 et 3.33 ;  Excel Sega ; Fuli Culi ; Ghost in the Shell ; Hellsing ; Hellsing Ultimate ; Initial D Final Stage ; Jojo's Bizarre Adventures ; Kanon 2006 ; Kiki la Petite Sorcière ; Kill la Kill ; Le Chateau dans le Ciel ; Nisekoi ; Porco Rosso ; Psycho Pass ; School Days ; Toaru Kagaku no Railgun S ; Toaru Majutsu no Index 

 

Animés Finis en 2015 :

CowBoy Bebop : The Movie ; Psycho Pass 2 ; Toaru Kagaku no Railgun ; Toaru Majutsu no Index II ;

 

 

 (Cette magnifique image est tirée du meilleur post du monde)

                                                                        

                                                                        

(D'ailleurs ne manquez pas le deuxième meilleur post au monde !)

 

 

Archives

Favoris