Parenthèses

Parenthèses

Par Cinemax Blog créé le 22/05/11 Mis à jour le 23/04/16 à 11h31

Le blog a déménagé : https://cinemadepigalle.wordpress.com/

Ajouter aux favoris
Signaler
J'ai fini et j'ai des choses à dire

 

19/20 ; 4,5/5 ; 8/10 ; 9,2/10... Eh bien, on pourra dire que ce Dishonored aura fait l'unanimité sur les sites spécialisés de jeux vidéo.

Dishonored, vous savez c'est ce jeu développé par Arkane Studios soit disant héritier de Thief et de Deus Ex. Et moi, l'année dernière j'ai plus qu'adoré Deus Ex Human Revolution, alors quand on me dit que le gameplay de Dishonored n'est pas si éloigné, forcément je me jette dessus.

Peut être qu'à cause de toutes ces critiques élogieuses, j'en attendais trop... Une chose est certaine cependant Dishonored ne m'a pas convaincu. Tout en restant un bon jeu, il est tout de même très surestimé.

 

Alors je pourrais m'arrêter là, juste en disant que Dishonored m'a déçu sans expliquer pourquoi mais alors des gens crieraient : « Quoi ?! Mais j'ai besoin de savoir pourquoi ce génie n'a pas aimé ?! », D'autres : « Pff, d'façon il n'a pas aimé Dishonored, il a rien compris à la vie ! », Et enfin d'autres diraient : « Tiens...je me suis trompé de blog, c'est pas du tout là où je voulais aller. »

Mais non, rassurez vous, je vais vous expliquer mes raisons ! Alors prenez un bon pain au chocolat à tremper dans la Worcestershire sauce et écoutez attentivement les enfants !

 

Déjà, Dishonored ça se passe dans un monde spécial mélangeant Angleterre de l'époque Victorienne à un univers futuriste. Certains appellent ça Steampunk mais moi je n'aime pas utiliser des mots que je ne comprends pas.

La ville où se déroule l'action s'appelle Dunwall, mais à Dunwall une maladie très similaire à la peste sévit, d'où le fait qu'à Dunwall, il a beaucoup de rats. Mais à Dunwall il y a aussi une bonne Impératrice (dans le sens où elle fait preuve de bonté, hein) et sa gentille fille, cette première cherche évidemment à éradiquer la peste. Sauf que voilà, l'Impératrice se fait assassiner, sa fille enlever, et c'est le garde du corps qui est accusé...Le garde du corps, c'est le joueur : Corvo.

Et c'est ainsi que Corvo va s'enfuir de prison pour venger l'Impératrice, déjouer les divers complots qui se trament dans la ville et accessoirement restaurer son honneur. Tout ça, sans prononcer un seul mot !

 

On est en 2012 les gars ! Faites un effort ! Et puis arrêtez avec votre excuse « c'est pour que le joueur s'identifie plus facilement ». FAUX ! Je me suis profondément identifié à Adam Jensen de Deus Ex Human Revolution et pourtant il parlait (et quelle voix en Anglais !).

Le seul jeu qui a réussi à ne pas faire parler son héros sans que cela gêne c'est Bioshock et c'était justifié par l'histoire !

Et voilà le résultat, l'histoire de Dishonored n'est pas mauvaise grâce aux quelques rebondissements présents mais peu original et fade, en partie à cause de la non personnalité de Corvo.

A côté de ça, il faut être honnête, l'univers est bon, travaillé et surtout original. Sauf que voilà, à cause de cette histoire décevante, on a un petit sentiment qu'il n'est pas assez exploité. Dommage...

 

Une histoire décevante, ça arrive et heureusement ça n'empêche pas un jeu d'être bon. Non, le point le plus important de Dishonored c'est son gameplay, et là encore sur la forme c'est réussi mais dans le fond il y a certains aspects gênants.

Déjà le titre se joue à la première personne et propose un « gameplay ouvert », c'est-à-dire qu'il y a plusieurs chemins et moyens d'accéder à ses objectifs. Pour vous donner un exemple concret, Corvo est un assassin et en tant que tel, on lui donnera plusieurs cibles à tuer, sauf que le jeu nous offrira toujours la possibilité d'éviter l'assassinat justement. Il faut être attentif aux discussions et faire les quêtes annexes et c'est possible.

Sauf que sur ce point là justement, le joueur est très guidé. Il aura souvent le choix entre deux chemins, la voie de l'assassinat classique ou la voie non létale. Le fait de ne pas à avoir à agir instinctivement casse encore un peu plus le sentiment d'immersion.

Ce choix arrivera souvent en fin de missions. Une grosse partie du jeu consiste à traverser les différents quartiers de la ville remplie de gardes afin d'atteindre notre objectif et cette partie là est très réussie ! Il y a véritablement plein de chemins (les égouts, les toits,...) et on ne se sent jamais bloqué. Mieux, le joueur aura souvent l'impression de prendre le meilleur chemin alors que tous se valent plus ou moins. Quand aux ennemis, il est tout à fait possible de tous les assommer, les éviter où les tuer.

Quand vous traverserez la ville vous pourrez aussi trouver des runes ou des charmes d'os. Les premiers servent à acheter ou à améliorer des pouvoirs tandis que les seconds offrent des bonus divers quand on s'en équipe (amélioration de la jauge de santé, étouffement plus rapides,...).

Revenons aux pouvoirs. Il faut savoir qu'il y en a peu et que selon votre mode de d'action (furtif ou bourrin), vous obtiendrez très rapidement les pouvoirs qui vous semble les plus nécessaires. Du coup, au bout de seulement quelques heures de jeu, la chasse aux runes devient un peu secondaire.

Autre point qui peut être gênant, Dishonored a beau être un jeu à gameplay ouvert ce n'est pas pour autant un jeu à monde ouvert. Le jeu se déroule en missions (que l'on peut rejouer), dans ces missions on trouve une succession de quartiers à traverser (coupés par des temps de chargement) et hormis la petite île où se trouve notre quartier général (où il n'y a rien à faire), on ne se balade jamais.

Une simple petite ville comme l'avait fait Deus Ex Human Revolution aurait suffit, un hub où l'on peut écouter les habitants, se balader librement pour justement profiter de l'ambiance de Dunwall.

 

Le vrai point fort de Dishonored, heureusement, c'est sa patte graphique. Il s'agit du même moteur graphique que celui de Bioshock, de ce fait, on pourrait penser qu'il est dépassé, et en fait dans la technique, oui, il l'est un peu. Mais la direction artistique du jeu donne véritablement un coup de fraicheur au monde du jeu vidéo.

C'est beau, c'est original, c'est soigné et c'est un véritable plaisir de regarder les environnements.

On a aussi droit à des musiques soignés très discrètes, mais participant bien à l'ambiance du titre, ainsi que des doublages français d'excellentes factures (sauf pour Corvo du coup...).

Enfin la durée de vie de Dishonored est très honnête. Tout dépend du joueur en fait, s'il veut récupérer tous les objets et lire tous les extraits de livre, il en aura facilement pour 15 à 20 heures pour terminer l'aventure, tandis qu'un joueur plus rapide le finira en une dizaine d'heures.

 

Vous l'aurez compris, Dishonored est un très bon jeu, mais il est loin d'être parfait à cause d'un scénario perfectible, l'absence de monde ouvert et le manque de personnalité du héros. A mes yeux, c'est une expérience bien moins marquante que Deus Ex Human Revolution pour ne citer que lui. Bien sur il reste très plaisant à parcourir mais de là à dire que c'est le jeu de l'année, non (parce que c'est Borderlands 2).

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

S H A D O W
Signaler
S H A D O W
J'ai bien apprécié ton article même si j'ai trouvé le jeu excellent. Un jeu culte où le héros est muet c'est Half-Life. Je pense que tu as résumé la force de Dishonored : son gameplay.Tu peux désactiver les objectifs dans le menu et tu pourras peut être trouver le jeu plus "instinctif". Bon courage car avec on se sent "guidé" mais sans c'est assez irritant. Pour les runes, plus tu en acquiert et plus tu pourras choisir librement ton mode d'action car le tourbillon en niveau 2 est excellent mais le contrôle des ennemis est aussi très efficace. Enfin, j'ai trouvé justment le fait que ce ne soit pas un jeu à monde ouvert comme Far Cry mais un gameplay ouvert rendait le jeu si excitant. Comme quoi les gouts et les couleurs.Je pense que Far Cry 3 ou 4 te plaira.
Azhra8978
Signaler
Azhra8978
Pour ma part, Dishonored m'a vraiment marqué, beaucoup plus que Deus Ex et Bioshock (dans une moindre mesure pour le dernier cependant). Comme tu le dis une critique est forcément subjective, le jeu n'est pas parfait c'est clair et net, mais bordel que j'ai pris mon pied a jouer à ce jeu! Si seulement il y avait un peu plus de jeux de ce calibre...
Thomaba
Signaler
Thomaba
Pourtant dans Deus Ex , il y a des choix vraiment faciles et naifs , comme le trip illuminati qui diminue l'interet du truc je trouve , mais surtout la négligence totale du "I never asked for this" de Jensen et les problematiques reelles qu'entrainent les augmentations qui semblait vraiment le toucher dans les vidéos.
Sujets abordés mais survolés selon moi , la comm' et le marketing a plus traité le sujet que le jeu lui meme.
Et cette fin...une catastrophe niveau philosophie de jeu.Une erreur de design selon moi , les devs ont été pris par le temps.
Tant mieux si ce n'est pas ton cas.
Aprés j'ai apprécié le scénario comme le gameplay donc j'ai avancé avec plaisir dans le jeu.
J'adore Deus Ex hein , le recul fait que j'ai pu y penser beaucoup depuis que j'y ai joué.

Une critique est forcément subjective selon moi , donc tu as raison , chacun son ressenti!
Cinemax
Signaler
Cinemax
J'ai fais aucun spoil rassure toi (enfin je pense).
Et c'est clairement une question de ressenti, on est d'accord.
Ceci dit, ce que j'ai oublié de dire dans le post, c'est que c'est totalement subjectif, j'ai essayé d'expliquer le plus clairement possible ce qui m'avait déçu, en sachant que tout le monde ne serait pas d'accord.
Mais c'est ça qui est bien avec Gameblog, on peut vraiment s'exprimer et débattre sans créer des polémiques (oui, je vous caresse dans le sens du poil).

Pour revenir sur le jeu, le héros qui parle pas je n'arrive plus. Dans Zelda ça passe encore mais dans un jeu avec un univers mature comme celui ci, je trouve que ça casse vraiment une partie de l'ambiance.
Pour Bioshock on est d'accord, c'est le seul jeu où ça ne me gène pas, ceci dit l'histoire le justifie.
Enfin le scénario de Deus Ex HR m'a vraiment beaucoup plu, il abordait plein de thème très interessant et je trouve qu'il fait beaucoup réflechir tout en s'éloignant du classicisme de ce genre de jeu (ça a vraiment été mon coup de coeur de l'année dernière Deus Ex).
Thomaba
Signaler
Thomaba
Personne ne te force a dire que c'est le jeu de l'année , c'est une question de ressenti.

Et les gens ont parfaitement le droit de trouver que c'est une meillleure exeperience que deus ex (c'est mon cas , meme si j'ai adoré deus ex , le scenario etait bidon , la fin nullissime et les persos/themes sous exploités) ou borderlands2 (que je n'ai pas encore commencé cela dit alors je ne m'avancerai pas).

Et je doute qu'on reproche a half life ou bioshock leur héros silencieux.
Ce choix fait partie du trip maximum immersion + maximum empathie a travers les choix d'histoire comme de gameplay.
C'est un parti pris que je reprocherait aussi a Dishonored mais pas pour les meme raisons.

Aprés oui l'histoire est perfectible , mais je doute que quelqu'un ait dit que le jeu etait parfait^^

(j'ai survolé ton test car je suis a la derniere mission de Disho et je ne voulais pas etre spoilé :D )

Édito

 

C'est gentil de passer mais je ne poste plus rien ici. Pour continuer l'aventure, c'est par ici :https://cinemadepigalle.wordpress.com/

 Une ouverture de parenthèse ça donne ça : "(" ... (Du coup on dirait un smiley étrange).

Parenthèse, c'est un mot de (attendez je compte) 10 lettres au singulier, soit un mot difficile à placer au scrabble (mais qui peut rapporter gros en mot compte triple).

Parenthèses c'est aussi le titre de mon blog. Pourquoi ? Pourquoi pas (sacré raison).

A la base je voulais écrire tout ça dans la description...mais je n'ai pas eu assez de place. Heureusement que l'édito est là. Même si il est dit : "N'Hésitez pas à le modifier régulièrement !"...Ah....ça par contre je garantie pas.

Maintenant je n'ai plus rien à dire ici (ni dans les parenthèses) donc je vais finir l'édito par une mise en abîme que moi seul (et moi) comprend.

Une fermeture de parenthèse ça donne ça : ")"

 

 

Jeux finis en 2014 :

Duck Tales Remastered (PC)

Deadly Premonition (360)

Castlevania Lords of Shadow (360)

Castlevania Mirror of Fate (360)

The Walking Dead : All That Remains (PC)

The Wolf Among Us : Faith (360)

Castlevania Symphony of the Night (360)

Castlevania Lords of Shadow 2 (360)

Game Dev Tycoon (PC)

The Walking Dead : A House Divided (PC)

Dark Souls 2 (360)

Metal Gear Solid V Ground Zeroes (360)

Dark Souls (360)

The Wolf Among Us : Smoke and Mirrors (PC)

The Wolf Among Us : A Crooked Mile (PC)

Super Meat Boy (360)

Fable II (360)

Bound By Flame (PC)

Star Wars le Pouvoir de la Force (PC)

The Walking Dead : In Harm's Ways (PC)

Persona 4 Golden (Vita)

Hotline Miami (Vita)

Game of Thrones (PC)

Portal (PC)

Risk of Rain (PC)

Injustice : Gods Among Us (PC)

The Wolf Among Us : In Sheep's Clothing (PC)

Dark Souls (Encore) (PC)

The Wolf Among Us : Cry Wolf (PC)

Dark Souls II (Encore) (PC)

Watch Dogs (PC)

Dead Space 3 (PC)

 

Jeux finis en 2013 :

Gears of War (360)

Halo Reach (360)

Gears of War 2 (360)

Halo 4 (360)

Resident Evil 6 (360)

The Witcher 2 (360)

Silent Hill Downpour (360)

Tomb Raider (360)

Final Fantasy XIII (360)

Far Cry 3 (360)

Bioshock Infinite (360)

Asura's Wrath (360)

Mass Effect (360)

Mass Effect 2 (360)

Mass Effect 3 (360)

Injustice Gods Among Us (360)

Red Dead Redemption (360)

Alice Madness Returns (360)

The Legend of Zelda Skyward Sword (Wii)

State of Decay (360)

Call of Juarez Gunslinger (360) 

Dragon's Dogma (360)

Metal Gear Solid 3 : Snake Eater (Vita)

Antichamber (PC)

Metal Gear Solid Peace Walker (360)

Gears of War 3 (360)

Metal Gear Rising (360)

Deadpool (PC)

Save the Date (PC)

Dark Souls (360)

Saints Row IV (360)

Grand Theft Auto V (360)

The Stanley Parable (PC)

Batman Arkham Origins (360)

Assassin's Creed IV Black Flag (360)

Papo & Yo (PC)

Virtue's Last Reward (Vita)

 

Jeux finis en 2012 :

Assassin’s Creed Revelations (PC)

 LA Noire (PC)

Le Seigneur des Aneaux la Guerre du Nord (PC)

Rayman Origins (Vita)

Virtua Tennis 4 (Vita)

Mass Effect 3 (PC)

Uncharted Golden Abyss (Vita)

Alan Wake (PC)

Max Payne 3 (PC)

Tales of Monkey Island (PC)

The Darkness 2 (PC)

Orcs must Die 2! (PC)

The Witcher 2 (PC)

Darksiders (PC)

Darksiders 2 (PC)

Sleeping Dogs (PC)

Spec Ops The Line (PC)

The Amazing Spider-man (PC)

Borderlands 2 (PC)

Le testament de Sherlock Holmes (PC)

Dishonored (PC)

Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty (Vita)

To the moon (PC)

Assassin’s Creed 3 Liberation (Vita)

The Walking Dead (PC)

Assassin’s Creed 3 (PC)

Psychonauts (PC)

Hitman Absolution (PC)

Dead Rising 2 (PC)

Sonic and All Stars racing Transformed (Vita)

 

 

Un grand merci à Dan pour ses superbes photoshoperies !

Archives

Favoris