J'ai plus le temps !

Par cf4 Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 19/03/14 à 10h46

Une vie de Gaymer derrière soi, et une vie de famille devant soi.

Ajouter aux favoris
Signaler
Chroniques GTA Online

Comment tester GTA Online ? On peut pas... mais essayons quand même (bis repetita)  ! 

 

My girl, oh my girrrrrl !

 

Comme vous le savez, je ne me vois pas jouer avec un avatar qui me ressemblerait même vaguement... je sais pas pourquoi. Sans doute que la part de fun du jeu vidéo, c'est aussi la possibilité d'incarner ce que l'on ne peut être dans la vie. Bref, je suis bon pour les séances de Psy... je vais finir par ressembler à Mickael !

Je me relance donc dans le grand bain, avec mon avatar nana comme compagne. En consultant la liste des joueurs, on voit 99% de garçons et apercevoir un avatar féminin relève de l'exploit... Alors, l'autre dimanche, quand je me suis pointé sur le Online et que j'ai vu une girl, j'ai foncé !

Elle était en train de déssouder des flics sur le bord de l'autoroute, avec un gars qui lui collait aux basques. Du haut de mon niveau 17, je me glisse dans les buissons et observe la scène. Ca tire sévère, ca coure de partout et essentiellement en rond, et les sirènes des fonctionnaires de LSPD occupent tout l'espace sonore.

Comme la miss avait une prime sur sa tête, j'étais intéressé à la récupération des 9000$, même si mon compte en banque est largement fourni... Je sors donc mon fusil à pompe et du fourré dans le même mouvement pour l'abattre d'une seule balle et j'empoche le magot. Voilà qui est fait. C'est fourbe et traitre mais c'est le jeu, ma pauvre lucette !

Puis, je déssoude son acolyte, qui en était resté coi. Du coup, j'ai à mon tour les flics aux fesses et je ne fais illusion que quelques minutes, le temps de tenter un vol culotté d'une des voitures de police... et d'échouer !

 

Vous allez réapparaître prochainement

Comme vous le savez, une fois mort, GTA Online vous fait ré-apparaître à quelques encablures du lieu de votre mort violente, et vous pouvez retourner au combat, le couteau entre les dents. Avant d'y retourner, je passe un coup de fil à mon mécano qui m'apporte ma puissante décapotable allemande, tunnée avec un blindage de 40%. Il me la livre en quelques minutes - magie du jeu vidéo - puis je rejoins rapidement ma nouvelle copine...

En arrivant sur le lieu du carnage qui continuait de plus belle, je klaxonne comme un fou... ou plus exactement comme un clown car j'ai changé le son du klaxon lors de mes dernières modifications dans un garage - en plus de superbes sièges baquet rouge et d'un couleur blanche nacrée. Je crois même que les plaques d'immatriculation sont elles aussi retouchées. Décidément, avoir trop d'argent vous emmène rapidement vers le bling-bling !

La miss se jete sur la place du passager... je démarre en trombe et je passe un coup de fil à Lester qui me fait baisser immédiatement les étoiles de recherche à zéro moyennant une petite rétribution financière... le calme revient.

Ensemble, sans rien dire, nous faison un tour dans les petites routes de montagne, avec la radio qui nous envoie de la bonne pop, à fond la caisse ou plus lentement suivant mon humeur. Finalement,on est en train de se faire un petit trip à la Thelma et Louise. Parvenu sur un point haut, je stoppe la voiture et on a admire la vue. On est restés un moment ensemble à regarder l'horizon.

Puis on remonte en voiture et gentleman, je lui laisse le volant. On est parvenu près d'une piste d'aérodome où il est souvent parqué un hélicoptère et quelques avions. Hop, direction l'hélico, et après une ballade tout aussi sympa, je pose l'engin en haut d'un immeuble du centre ville.


Photo prise par ma partenaire alors que je prends moi-même une photo

Après s'être prise en photo, nous décidons d'enfiler les parachutes et de se lancer. On fait une descente plutôt rapide mais tellement cahotique que nous nous écrasons toutes les deux sur la macadam... Mourir entre amis, rien de mieux !

Puis, on se jette sur une voiture de passage, et on fonce au centre-ville, où ca chauffe car un tank canarde à tout-va. Rien de plus rigolo que de se ballader au milieu d'une dizaine de furieux qui s'envoient des grenades et des rafales de mitrailleuses, tout en étant en mode passif. Ce mode, qui coûte 100$ à chaque fois que vous l'activez, vous permet d'être insensible au rafales de mitraillettes des autres joueurs. De votre côté, vous ne pouvez pas utiliser vos armes. Il suffit de faire attention aux tirs des flics et aux véhicules, contre lesquels vous n'êtes pas protégé.


En direct, du centre-ville, où c'est la guerrrrre ! A vous les studios !

Puis, lassés de faire les reporters en terrain hostile, on repasse en mode actif, on ajuste son gilet pare-balles et on se jette dans la bataille. A deux, on est plus fortes. On se soutient, on se couvre, mais bon... avec notre modeste niveau 16, on a du mal à survivre longtemps, et puis, avec les munitions limitées, on est vite à court..; du coup, on s'enfuie !

 

Home, sweet home

Afin de nous remettre de nos émotions, je l'invite à boire un p'tit coup dans mon superbe duplex du centre-ville, qui m'a coûté un bras et un oeil. Elle se torche au whisky pendant que je vais me changer dans une tenue d'intérieur plus confortable - oui, je joue mes rôles à fond !


Les interactions dans l'appartement sont plutôt limitées pour l'instant...

Tout bien réfléchi, cette session fut intense et très immersive par instant. Du fait que GTA Online n'est pas scénarisé, c'est à vous d'inventer des histoires et des situations, et à deux, en cas de très bonne entente, c'est même carrément le pied !!! Le volume de situations possibles est astronomique, la carte est immense, les fringues diverses, etc... toute la générosite de GTA.

En fait, je pense que GTA Online est le jeu en monde ouvert ultime. En retournant dans GTA V, on trouve la partie monde ouvert carrément insipide, on a pas envie de se ballader en incarnant Mickael... mais son avatar !

Suite des chroniques from GTAO très bientôt ... See you guys and girls !

 

 

 

 

 

Voir aussi

Jeux : 
Grand Theft Auto Online
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Vous arrivez à jouer, vous, maintenant que vous avez une vie de famille ? Vous arrivez à passer des soirées ou des week-end, le pad en main et de la nourriture froide pas loin ?

Voici mes contextes de jeu, mes astuces de père de famille nombreuse permettant de faire rentrer le jeu vidéo dans le foyer, malgré le temps réduit et l'enthousiasme contenu de certains membres de la dite famille...

 

Archives

Favoris