Premium
Le blog de Choco : jeux vidéo, films, séries, animés

Le blog de Choco : jeux vidéo, films, séries, animés

Par ChocoBonPlan Blog créé le 19/12/12 Mis à jour le 07/12/16 à 09h57

Bienvenue sur le Blog de ChocoBonPlan consacré à l'actualité jeux vidéo, films, séries et animés.Retrouvez tous les bons plans jeux vidéo et avis des joueurs sur ChocoBonPlan.com

Ajouter aux favoris
Signaler
L'actu Chocobesque

 

 

Qu'il était attendu ce retour de la série The Walking Dead. Et oui, le ChocoBonPlan est un fan invétéré qui a pris le temps de rédiger cette petite critique durant sa pause dej. Voici donc ce qu'il a pensé de cet épisode 9 intitulé The Suicide King (que vous pouvez voir ici au passage).  

 

Attention Spoilers

 

 

 

 

Bizarrement à la fin de cet épisode, je comprends pourquoi Kirkman s'est séparé de Mazzara pour continuer le show avec un autre producteur. Pourquoi me diriez-vous ? Car c'est la première fois depuis le début de la série que nous avons perdu le fil conducteur du comic Book. 

Certes il reste quelques références comme l'arrivée prochaine du gouverneur à la prison mais en dehors de cela, il n'y a rien à signaler. Et quand on ne suit plus Kirkman, c'est mathématique : cela ne ressemble plus à rien (inutile de citer le jeu The WALKING DEAD Survival Instinct pour vous convaincre).  

Voici donc les plus et les moins de l'épisode 9 The Suicide King. 

 

Les plus 

 

- Les zombies toujours au top. 

- L'acteur qui joue Tyreese interprète parfaitement son rôle.

- David Morrissey (le gouverneur) qui même avec un sale script arrive à sauver ces scènes interminables avec Andrea avec notamment une mise au point qui s'imposait.

- Carl qui cite Oscar, la réaction de Carol face au départ de Daryl, Gleen et Maggie tous deux traumatisés par ce qui leur ait arrivé. Le départ de Daryl avec Merle. Les relations entre les personnages restent logique dans l'ensemble et on sent que l'épisode sert de nouvelle base de départ pour la suite de la saison. 

 

 

Les moins 

 

- Merle et Daryl sauvés par le groupe de Rick décidémment aussi doué que les Navy Seals. Sérieux Woodburry qui était supposé être imprenable se fait owned deux fois en une soirée...

- Le gouverneur qui boude dans son coin (alors que dans le comic dieu sait qu'il aurait pété un cable en bonne et due forme). Heureusement que Morrissey joue très bien. 

- Quand le groupe de Rick s'enfuit, il laisse derrière lui une énorme faille dans la cloture. Un zombie regarde à l'intérieur. On se dit que la ville va être débordé. En lieu et place de cela, trois pauvres zombies sont rentrés durant la nuit pour manger un type qui ne les a pas vu en plein jour. Derrière, on a Andrea qui pond un pseudo discours sur les raisons de se battre et de rester à Woodburry face à une foule d'inconnue...La même Andrea qui au passage a shooté sa propre soeur demande aux gens de faire quelque chose...quand le type mordu par un zombie souffre. C'est long, c'est chiant, c'est inutile, c'est Andrea. 

- Daryl qui part avec Merle on ne sait ou. On va dire que c'est compréhensible mais la critique concerne surtout la mise en scène très est mal foutue pour le coup. Merle assommé par Rick se relève en rigolant et en s'en va en prenant par le bras son frère genre "je vous ai volé le meilleur personnage de la série". Sérieux y'avait pas mieux ? 

- Michonne qui se la joue belle au bois dormant avec une commotion cérébrale diagnostiquée par Dr Househershel.

- Le nouveau groupe de survivants qui ne représente absolument pas Allen, Donna et Ben dans le comic. C'est un point que j'avais soulevé dès leur première apparition. Cette fois-ci, en plus de ne pas avoir la moindre ressemblance avec les personnages du comic, ils n'ont absolument pas le même caractère...

- Rick qui pète un cable devant tout le monde en voyant le fantôme de Lori. C'est certainement la plus grosse déception de l'épisode. Dans le comic, Rick garde tout cela pour lui et n'a jamais montré en publique cette faiblesse. C'est clairement un choix personnel de la part du Showrunner et c'est totalement râté. 

 

 

 

Note de l'épisode 6/10

 

L'épisode The Suicide King n'est pas mauvais en soit, il tombe tout simplement dans la facilité. Chose à laquelle la série ne nous avait pas particulièremnet habitué jusque là. Heureusement, le tout est sauvé par le futur et inévitable affrontement Woodburry / Prison. On a qu'une seule hâte : que les épisodes s'enchaînent et ça, c'est un indicateur qui reste intacte et qui témoigne de la qualité globale de cette série. 

Cet épisode 9 a aussi été l'occasion de confirmer la tendance comme quoi la série perd considérablement en puissance quand celle-ci ne suit plus l'intrigue globale du comic book. Dès que l'on sort du chemin tracé par Kirkman, on sort de l'univers Walking Dead pour tomber dans...autre chose de forcément moins bon. 

Néanmoins, il y a de quoi être confiant pour dire que The Suicide King (qui porte malheureusement bien son nom pour le coup) n'était qu'un petit accident de parcours pour la série. D'ailleurs, le prochain épisode s'intitule "Home". Un retour à la maison la semaine prochaine ? 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

 

Gameblog de Chocobonplan.com      

 

 

 

 


 

Archives

Favoris