Be Awesome. Be a Geek.
Signaler
Pamphlet

Les évènements tragiques que je m'apprête à décrire se sont déroulés il y a déjà quelques jours. Cependant, il m'aura fallu  une certaine période d'acceptation et de réflexion avant de pouvoir vous les raconter.  Ainsi, le jeudi 28 avril 2011 restera à jamais le jour de la fin prématurée de ma chère télévision, instrument privilégié de mes loisirs, dont l'écran reste depuis désespérément noir.

Ce jeudi là, je rentrais chez moi dans un état d'ébriété certain après une dégustation de houblon fermenté avec un ami, qui fût d'ailleurs le partenaire de mes premières nuits blanches vidéoludiques avant d'être celui des mes nuits de saoulerie. L'esprit embrumé mais guilleret, je me dirigeais donc vers mon appartement avec un empressement d'autant plus important que je transportais avec moi le dernier Mortal Kombat, que je comptais bien introduire amoureusement dans le lecteur DVD de ma X360 dès mon arrivée. Prévenant par message texte mon colocataire de mon arrivée imminente avec le jeu suscité, je lui conseillais de faire chauffer à la fois la télévision et son fessier que je n'allais pas manquer de rosser vertement, à grands coups de Fatalités bien senties.

C'est en lui recommandant les meilleurs marques de lubrifiants à usage anal que je faisais une entrée triomphante dans l'appartement, avec les yeux vibrants de l'excitation du guerrier et les mains tendues du joueur confirmé (quoique qu'également légèrement tremblantes sous l'effet de la déshydratation alcoolique). C'est à cet instant précis que le drame me fût révélé. Avec le regard d'un enfant dont on enlève le jouet en riant juste après lui avoir offert, mon futur adversaire prononçait la phrase fatidique : "Mec, je crois qu'il y a un problème avec la télé".

Après les quelques secondes qui me furent nécessaires pour empêcher mon estomac de renvoyer ma planche de charcuterie du soir sur le mur de l'entrée, je courrais vers la télécommande pour constater que mon cher écran plat n'affichait effectivement plus rien qu'une diode bleue rappelant que malgré l'absence d'image,  il était bien allumé. Mon premier reflexe fut alors d'observer la carcasse de la chose de plus prêt. C'est lors de cette inspection que me titilla soudain les narines cette odeur caractéristique de composant grillé (doux mélange de poil pubien brûlé et de plastique en feu) qui m'indiquait que le problème ne venait pas d'un simple mauvais branchement. Après avoir tenté de débrancher et rebrancher l'alimentation, sans succès évidemment, je m'en allais me coucher dépité d'avoir perdu à la fois une de mes occupations principales et une occasion de rappeler à mon colocataire à quel point la pénétration anale vidéoludique répétée pouvait être douloureuse.

Bizarrement, j'y pensais peu le lendemain matin, peut-être par un détachement du monde matériel tout bouddhique qui grandissait en moins ou plus probablement par le contrecoup de l'ingurgitation répétée de bière à laquelle mon colocataire et moi avons procédé pour nous consoler. Ce bien sûr au détriment du repos que nos corps fatigués réclamaient. De même, mon weekend fut principalement occupé à l'élimination systématique des peu de neurones valides me restant et la pensée de ma défunte télévision s'éloignait. Même le dimanche cette image me fût épargnée car, agonisant dans mon lit, je me contentais pour mon loisir de l'écran de mon ordinateur personnel.

Mais, ce répit émotionnel ne devait pas durer bien longtemps. En rentrant hier  d'une harassante journée de labeur, la prise de conscience de l'absence de tout divertissement télévisuel disponible me heurta de plein fouet et avec une violence incommensurable. J'allais devoir partager un repas entier avec mon colocataire et ami sans aucun autre vecteur de discussion que nos expériences de la journée et sans émission abrutissante pour combler les vides de conversation. C'est donc la peur au ventre que je préparais nos deux côtes de porc poêlées, accompagnées d'une fricassée de champignons de Paris et d'une salade de mâche nantaise, fort rafraichissante en ce mois d'avril particulièrement chaud.

C'est après avoir servi nos deux assiettes et après avoir entamé la dégustation de cet appétissant repas que le miracle se produisit. Nous engageâmes une discussion animée, intéressante et distrayante, partageant avec humour nos différentes frasques du weekend passé. Je me rendais alors compte du caractère terriblement superflu de la télévision et ma peine quant à sa perte en fut profondément allégée. Pourtant, la frustration de ne pas pouvoir allumer ma console de jeu reste vivace et je suis depuis déchiré entre ces deux sentiments opposés.

Que dois-je donc faire ? Apprendre à vivre sans cet instrument qui finalement accélère la mort de la communication entre être humains ? Tenter la réparation de la dernière chance et revenir à ma routine quotidienne qui suffisait amplement à mon bonheur ? Ou bien acheter une nouvelle télévision LED, plus grande, avec plus de contraste et une meilleure résolution pour profiter d'une expérience visuelle encore plus impressionnante et qui flatterait à la fois mon ego de gamer et mon ego d'hôte présentant son nouveau joujou à ses invités ?

Je ne sais plus et vous demande donc, par vos salvateurs commentaires de me venir en aide dans ma quête de réponses !

Merci,

Arthur

Me suivre sur Twitter.

Voir aussi

Jeux : 
Mortal Kombat
Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Commentaires

snkforever
Signaler
snkforever
j'ai une box internet mais avec la télé désactivé (chez free) mon seul soucis reste la télé qui fait que je paye cette foutue redevance..
yog yog
Signaler
yog yog
Il suffit d'avoir une box internet même sans télé pour devoir payer la redevance.
Rockolarea
Signaler
Rockolarea
Oups j'ai du oublier de m'en acquitter de celle-là. Par contre l'écran d'ordi pour joueur à plus de deux c'est difficile.
snkforever
Signaler
snkforever
arnolanf, c'est faisable ça ? au niveau de l'état ? tu peux leur dire que le tuner est viré ???
arnolanf
Signaler
arnolanf
Sinon achete une super grande télé, un truc de malade et fait la modifier pour enlever le tuner. Comme ça, à toi les joies des consoles et autres blourai sans devoir se coltiner la redevance et les emissions à la con qui vont avec.
snkforever
Signaler
snkforever
honnêtement prend toi un écran d'ordinateur assez grand, ça sera moins chers et tu n'auras plus les programmes télé inutile, le jour ou ma télé meurt c'est ce que je fait !!! et en plus tu n'auras plus la taxe télévisuelle à payer !!!
Alan Kirsten
Signaler
Alan Kirsten
Achète la mienne !

Be Awesome. Be a Geek.

Par Rockolarea Blog créé le 27/10/10 Mis à jour le 24/10/12 à 11h24

Ajouter aux favoris

Édito

 

Chères lectrices, chers lecteurs,

 

Après une première année chaotique, il était temps pour moi et pour le blog de passer à une deuxième étape qui, je l’espère, sera plus stable que ces premiers mois de vie du blog. Alternant entre périodes d’activité intense et mort cérébrale, cette première saison de Be Awesome Be a Geek est avant tout pour moi une leçon qui devrait me permettre de vous proposer pour cette deuxième saison un contenu plus régulier, plus travaillé et plus ressemblant à ce que je veux faire de cette modeste aventure.

 

A priori donc, plus de petits articles par-dessus la jambe, plus de périodes d’inactivité prolongées, mais des articles construits, fréquents et, si Dieu le veut, drôles et intéressants. Du sport, du jeu vidéo, de la gastronomie, de la mauvaise foi et des blagues grasses : la vie donc.

 

Archives

Favoris