Premium
Signaler

Bonsoir à tous,

Suite à la diffusion de l'émission Arrêt sur Images intitulée "Jeux vidéo : des sites sous pression", vous avez été nombreux à réagir. Certains de manière critique, d'autres pour apporter votre soutien, et je vous en remercie.

Je souhaitais ainsi revenir, un bref instant, sur quelques éléments qu'il me paraît nécessaire de clarifier.

Quand j'ai été contacté par Arrêt Sur Images, 24h avant l'enregistrement, c'était bien en mon nom et non celui de Gameblog. Le journaliste souhaitait que je m'exprime sur mes "ménages". Mon nom revenant visiblement en termes fréquents et fleuris dans la bouche des personnes d'ores et déjà invitées. Pas de souci.

Même si je m'étonnerai toujours d'être l'éternel et unique exemple d'une pratique pourtant plus répandue qu'il n'y paraît dans le milieu du jeu vidéo, je ne souhaitais pas me défiler. Ce n'est pas dans mes habitudes. J'ai ainsi joué carte sur table, comme toujours. Ma franchise et ma visibilité, voila probablement ce qui fait de moi une cible facile pour certains. 

Sur place, je confesse que je ne m'attendais pas en revanche à voir que l'essentiel de l'argumentaire de Sébastien Rochat d'Arrêt sur Images allait se concentrer sur Gameblog (analyse approfondie du site, de notre mise en page, décorticage de nos vidéos, incompréhension devant nos parodies, etc). Et si j'ai effectivement beaucoup (trop) parlé, c'est qu'il me semblait impossible de laisser dire que "Gameblog est donc un agent de la com' de la Wii U", que notre vidéo de déballage de la Wii U était une "pub déguisée" alors que ce n'est qu'une évidente "blague" ou que "tous les jeux que vous notez ont une super note". Tout cela étant factuellement faux, je voulais rétablir ces vérités. Et face à ce qui ressembla parfois à un tribunal, je n'ai pas souhaité rester spectacteur.

J'aurai probablement pu, dû, le faire de manière plus subtile. Mais que voulez-vous, on apprend toujours. J'ai appris beaucoup en 1h40.

Un autre point en aura étonné, choqué, déçu (rayez les mentions inutiles) certains : le fait que j'attribue un 5/5 à l'indépendance de Gameblog. Quelle arrogance. J'en conviens. Mais il ne vous aura j'espère pas échappé aussi que j'ai signalé qu'il s'agissait de noter l'indépendance de la "rédaction".

Soyons clair : évidemment que notre milieu est dépendant des éditeurs. Tous les sites qui ne fonctionnent pas sur un modèle d'abonnement. Ce sont bien les éditeurs de jeu vidéo qui achètent l'écrasante majorité des pubs qui habillent nos pages (les annonceurs hors secteurs ne s'intéressant encore que trop peu aux sites de jeu vidéo malheureusement). Ce sont donc les Nintendo, Activision, Square, Microsft, Sony & co qui font vivre les principaux sites français (et internationaux) sur lesquels vous retrouvez l'info jeu vidéo qui semble vous intéresser. C'est un fait absolu dont j'ai évidemment conscience. Mais cette dépendance de fait, ne veut pas dire que les rédactions en elles-mêmes ne sont pas indépendantes. Je suis d'ailleurs convaincu que la plupart le sont, indépendantes. Celle que je connais le mieux, Gameblog l'est à 100% ! Malgré les fantasmes de certains, jamais, nous n'avons cédé à des pressions d'éditeurs... au prix parfois de longues prises de becs au téléphone, ou de pression plus vives. C'est le jeu. Nous le connaissons. Nous l'acceptons. Chaque journée n'est pas forcément un long fleuve tranquille, mais nous pouvons nous regarder dans la glace et ce depuis le début de notre aventure en 2007. Le contenu éditorial que nous vous livrons est totalement libre et conçu avec nos convictions. C'est ce que je voulais signifier avec ce 5/5. Rien de plus.

Me concernant à titre personnel, oui, il m'arrive d'effectuer des présentations de jeux. Toujours des titres avec lesquels je suis en phase au moment où je les présente. Jamais des jeux dont je réalise les tests. C'est important à mes yeux. Ni hier, ni demain. C'est peut être un détail pour certains, mais cela à son importance. J'ai toujours été transparent là dessus. Je me suis toujours dit qu'il ne fallait pas que je le cache, que je me devais d'être honnête auprès de ceux qui me suivent.

Car ce lien unique tissé avec vous, cela n'a pas de prix. Ceux qui me suivent le plus activement le savent d'ailleurs : je suis passionné, totalement, viscéralement. Quand j'aime, je le dis. Quand je n'aime pas, je le dis aussi. Je partage coups de coeur et de gueule avec gourmandise, une franchise constante et souvent beaucoup d'emphase... Ce n'est pas un jeu, ou une posture. Je suis comme ça, avec quelques qualités et mes excès. C'est ce qui fait que certains m'apprécient, et que d'autres me détestent. J'en ai bien conscience. 

Autre point : non, je ne suis pas patron d'une "boîte de com". J'ai juste ouvert une auto-entreprise, mono-personnel (en gros, tout mes employés... c'est moi) me permettant de facturer ces fameuses présentations pour justement ne pas avoir à y mêler Gameblog. Pour autant cette incompréhension, je la comprends. C'est clairement de ma faute, m'étant mal exprimé lors de sa création. Après qu'il m'arrive d'être maladroit n'est pas une nouvelle ;) Pour conclure sur ce chapitre, notez que je ne démarche jamais un éditeur. Mon but n'étant pas de multiplier les présentations. Je ne les accepte d'ailleurs que lorsque le discours que j'aurai à tenir sur "scène" est similaire à celui que j'aurai tenu naturellement sur Gameblog si j'avais dû parler de ce jeu. En clair, je ne présente que les jeux que j'aime. Ce qui me fait refuser parfois des présentations. Tant pis.  

Il y aurait tant à dire encore, mais j'ai déjà beaucoup parlé. Je sais une chose : contrairement à d'autres, je n'ai pas de cadavres dans mon placard. J'ai tout dit. Vous savez tout sur mes actions. Je ne me cache pas derrière tel ou tel statut. Je ne me considère que comme un joueur privilégié, un joueur qui a eu beaucoup de chance, qui se doit de retranscrire au mieux ce qu'il a la chance de voir, d'entendre, de percevoir, d'analyser et qui n'a de compte à rendre qu'aux joueurs. Je n'ai jamais rien caché. Je n'ai pas de cynisme, de calcul en moi. Et c'est pour cela que j'avais envie de m'adresser à vous ce soir. Après, libre à chacun d'apprécier, ou non, mon travail. D'avoir, ou non, envie de suivre ce que je fais. C'est la règle du jeu, et je l'ai toujours acceptée.

Portez-vous bien, et surtout, jouez bien :)

Julien

PS : Et n'oubliez pas...

Ajouter à mes favoris Commenter (252)

Commentaires

BaNDiNi
Signaler
BaNDiNi
Image IPB

:lol: :lol: :lol:
Resh
Signaler
Resh
Oh, merci pour les liens.
BaNDiNi
Signaler
BaNDiNi
Retour sur le Doritogate !

http://online.nolife-tv.com/emission/#!/35283/extra-life-104-le-doritos-gate-en-vf
Une émission Nolife avec Erwan Cario et RaHaN.

Et un article au sujet du jeu de Bungie, DESTINY, et cet énorme voyage de presse pour la promo de son nouveau jeu... http://merlanfrit.net/Pas-grand-chose
DGMC
Signaler
DGMC
T'en fais pas Julien, c'est toujours ceux qui aboient qu'on entend le plus, les personnes qui t'apprécient comme moi sont plus discrets, peut-être trop, mais en tous cas rien à foutre des conneries de commentaires que j'ai pu lire à droite à gauche suite à cette émission. Daniel Schneidermann et son acolyte m'ont eu l'air à côté de la plaque tout au long de la vidéo et je n'ai pas du tout aimé le ton condescendant d'Ivan. Tous ces mecs là ont l'air blasé et sont d'un cynisme qui m'écoeure.

Reste comme tu es et continue de nous divertir avec des bons programmes comme l'émission d'AHL que j'apprécie particulièrement, j'ai toujours apprécié tes interventions à l'époque du grand Game One (en 2001-2002 quand tu étais intervenu pour parler de Metal Gear Solid 2) et ton travail dans Joypad.

Bonne continuation :)
Indianagilles
Signaler
Indianagilles
Le procès que l'on fait à Julien C. me semble aussi puant que le guet à pan dans lequel on a essayé de le faire tomber dans l'émission. Qu'il soit agaçant, j'en conviens, mais quand tout le monde l'attaque à tort et à travers, faut bien répondre aussi ! Ce qui m'a le plus choqué (mis à part que les membres d'Arrêt sur image m'avaient l'air d'amateurs tant ils n'avaient pas travailler sur la question) c'est les autres membres qui préféraient se tirer dans les pattes et faire croire que seuls eux étaient plus blancs que blancs. Que des sous-entendus bidons...
Quant il dit qu'il est indépendant à fond, je le crois. Car on peut-être influencé sans s'en rendre compte mais personne ne les paye pour qu'ils mettent des bonnes notes ! Je crois que certains n'ont tout simplement pas compris ce qu'il voulait dire.
numeroVI
Signaler
numeroVI
Bisous :)
Resh
Signaler
Resh
tldr
numeroVI
Signaler
numeroVI

numeroVI

J'adopte le ton que tu as employé en répondant sur le sujet dédié à la suppresion du compte. T'as vu c'est chiant d'avoir quelqu'un qui débarque pour te faire la leçon parce que ce quelqu'un maîtrise un peu mieux le sujet que toi. Enfin moi ca va, je suis simple utilisateur, toi t'es modérateur ca me semble plus gênant.

Maintenant que le message est passé, on peut reprendre sereinement :)


Ouaw, merci d'être là pour me donner des leçons de vie. Du coup, tu comprendras que je m'arrête là pour ce qui est de la discussion avec toi, et que je me retire dans une grotte, vivre nu et réfléchir à tout ce que j'ai appris.
mordo
Signaler
mordo
Putain Warpaint quand on change toutes les lettres de ton message ça fait "sodomie de drosophile" c'est ouf quand même oO
Warpaint
Signaler
Warpaint
numeroVI

J'adopte le ton que tu as employé en répondant sur le sujet dédié à la suppresion du compte. T'as vu c'est chiant d'avoir quelqu'un qui débarque pour te faire la leçon parce que ce quelqu'un maîtrise un peu mieux le sujet que toi. Enfin moi ca va, je suis simple utilisateur, toi t'es modérateur ca me semble plus gênant.

Maintenant que le message est passé, on peut reprendre sereinement :)


Ce que je cherche juste à te faire comprendre, et si tu l'as compris je l'ai pas vu au travers de tes interventions, c'est que la posture de JulienC sur l'indépendance (parce que c'est une posture) ne vise qu'à éviter les critiques formulées sur certains aspects déontologiques et autres pratiques de gameblog.

Si tu veux quand je vois que gamekult préfère repousser la publication d'un test pour pouvoir tester un titre dans les mêmes conditions que les autres, je trouve ca sain et la démarche me plait. Sacrifier une exclu au profit de la déontologie c'est une belle preuve d'indépendance. Pour moi le message c'est "on préfère prendre le maximum de précautions, limiter au maximum les influences de toutes natures pour vous livrer un avis le plus "objectif" possible".

Après le contenu rédactionnel de gamekult il est pas à mon gout, c'est pour ca que ca fait un bon moment que je lis plus leur rédactionnel qu'exceptionnellement et que je préfére(-ais) venir sur gameblog. Puis des fois y'a des rumeurs sur la next gen, ca me rapelle mon adolescence et c'est toujours agréable;

Mais d'un point de vue rédactionnel, gameblog ca part parfois un peu en vrille. Y'a des news sans intérêts autres que de faire du traffic et c'est afficher une démarche tout à fait commerciale visant à satisfaire les annonceurs. Je vais pas oser parler de racolage quand même, mais parfois j'ai le sentiment que la qualité est mise de côté pour faire un peu de hits.

Dans les premières pages j'avais mentionné le cas assassins creed, toutes les news, et la grosse campagne de pub. Moi ca me choque. Y'a peut être pas de raison, c'est peut être parfaitement cloisonné mais je peux pas m'empêcher de tiquer là dessus.

Poufy m'avait répondu qu'ils étaient parfaitement objectif, et qu'en plus ils avaient fait un dossier sur les bugs du jeu. Alors ouais mais le dossier est publié après la campagne de pub, le test du jeu parle pas des bugs et les tests des confrères/concurrents mentionnent la présence d'un bon nombre de bugs.

J'ai pas eu d'explications.

Idem sur le fait de savoir si il y avait eu d'autres campagnes de pub de ce type mêlée à une large couverture rédactionnelle à part pour Heavy Rain.

J'ai pas eu d'explications.

Et là au final JulienC vient juste répéter qu'on est soit totalement indépendant soit pas du tout indépendant, qu'il n'y a pas de demie mesure. Moi ca m'interpelle là encore, surtout qu'il me semble qu'on avait déjà évoqué ce point et expliqué que le concept d'indépendance n'était pas binaire.

Quand tu prétends être proche de tes lecteurs et des membres de la communauté, que tu publies un billet sur l'émission pour te justifier et expliquer tu peux prendre un peu de temps pour répondre et exposer plus largement ton point de vue.
Parce que si JulienC explique sa vision des choses, je serais ptet toujours pas d'accord avec le sens formel de ses écrits, mais son propos m'apparaitra peut être plus clair et tout ce qu'il me restera à reprocher c'est d'avoir été malhabile dans la prestation.

Moi si tout ca me tient à coeur, c'est parce que j'ai grandi avec joypad. J'avais accueilli gameblog avec beaucoup de plaisir sans trop oser créer un compte ne sachant pas comment profiter de l'espace qui m'était ouvert. Mais là, en tant que lecteur de la première heure, quand je vois tout ce qui est soulevé à gauche et à droite, je fini par me poser des questions.

Après le bashing généralisé qui a eu lieu suite à cette émission ne le place peut être pas dans les meilleures conditions, je peux le concevoir, mais je pense aussi qu'on peut aisément faire la différence entre attaque gratuite et critique constructive/interrogation légitime.

Finalement j'en suis revenu à un constat plus général à propos de tout ca. Parce que le sujet est intéressant, parce que je trouve que certains propos de JulienC étaient pertinents et parce que j'aime bien comprendre les choses.
GAZTRO
Signaler
GAZTRO

ce topic est à 5/5 nul à chier par contre ça c'est sûr


Insulte au topic de Jc : signalé
mordo
Signaler
mordo
ce topic est à 5/5 nul à chier par contre ça c'est sûr
perso je m'aime bien je me donne 5/5 en lourd
sorento
Signaler
sorento

Mais pourquoi es tu systématiquement ironique et désagréable ? Je ne prétends pas avoir révolutionné quoi que ce soit, et surtout une science que tu sembles maîtriser beaucoup mieux que moi (parce que je n'ai pas compris à quoi tu faisais référence).

Je dis juste que je comprends qu'un type bossant dans le jeu vidéo puisse s'estimer à 100% indépendant. ça ne me choque pas qu'il le dise, que ce soit JulienC, Usul ou n'importe qui.

Après, le débat est de savoir s'il a raison ou non de se sentir totalement indépendant.

Je ne dis rien d'autre que ça depuis plusieurs posts, et je vais arrêter de me répéter. Ce n'est que mon avis, et je respecte totalement ton désaccord. J'aimerais juste que tu puisses m'accorder la même considération. Tu peux aussi arrêter de me lancer des piques à chaque répliques. Surtout qu'avec mon armure, je ne sens de toute façon (outre le fait que je suis à moitié robot suite à un accident bête près d'une rivière de lave).


On peut très croire qu'on est indépendant a 100% sansl l'être, d'ailleru c'est le boulot d'un marketeux de te faire croire que c'est toi qui a décidé de ton achat. Ayant bossé du coté marketing je sait c'est c'est imposible de ne pas influencé, c'est tellement bien foutu. A part vivre sans télé, internet au fond d'une grotte tu aura une influence des medias ou de ta famile.

Quand tu vis dans une société de consommation il ne faut pas être hypocrite, tu te sait faillible et influéncé même si tu essaiye d'être le moins possible, tu le sera forcement. même qu'a "1%". En plus si je devait convertir mes jeux 5 etoiles il n'aurai pas 20/230 car j'estime que la perfection n'existe pas. Un 5/5 pour moi n'existe pas et ceux pour tout ce qu'on fait
.

En plus la sagesse et la modestie ne devrait pas de te faire donner une note maximale a une truc que tu fait toi même. Te noter 5/5 sera et est considéré comme de l'arrogance et de l'autosuffidance.

Et même Usul m'aura déçu pour le coup lui qui fait de bonnes réflexions.

Si on devait me poser la question voila comment je repondrait

"Ecoutez, j'ai déjà bien du mal a me noter pour quoi que ce soit alors mon indépendance?? j'ai pas la moindre idée....je suis surement pas parfait, donc pas du 5/5 et je n'ai non pas 0/5.... enfin j'espère, "
numeroVI
Signaler
numeroVI
Mais pourquoi es tu systématiquement ironique et désagréable ? Je ne prétends pas avoir révolutionné quoi que ce soit, et surtout une science que tu sembles maîtriser beaucoup mieux que moi (parce que je n'ai pas compris à quoi tu faisais référence).

Je dis juste que je comprends qu'un type bossant dans le jeu vidéo puisse s'estimer à 100% indépendant. ça ne me choque pas qu'il le dise, que ce soit JulienC, Usul ou n'importe qui.

Après, le débat est de savoir s'il a raison ou non de se sentir totalement indépendant.

Je ne dis rien d'autre que ça depuis plusieurs posts, et je vais arrêter de me répéter. Ce n'est que mon avis, et je respecte totalement ton désaccord. J'aimerais juste que tu puisses m'accorder la même considération. Tu peux aussi arrêter de me lancer des piques à chaque répliques. Surtout qu'avec mon armure, je ne sens de toute façon (outre le fait que je suis à moitié robot suite à un accident bête près d'une rivière de lave).
Warpaint
Signaler
Warpaint
Ah ouais, pour le coup j'ai loupé une occasion de la fermer.

J'avais oublié son commentaire ironique et son 5/5 qui signifiait "je vend mes prestations à jeuxviddeo.com, j'ai rien à voir avec la rédac, je critique aucun jeu, alors moi je m'en branle". Et en ce sens je le percois comme une critique de la position de JulienC. Je peux me tromper faudrait l'interroger.

Maintenant tu pourras tourner la chose dans tout les sens, expliquer que la note c'est con etc ... mais y'a pas un statu "je suis indépendant" et un autre "je ne le suis pas".

La dichotomie ne s'applique pas en la matière.

L'indépendance elle est aussi bien matérielle que psychologique. Et autant tu peux trancher nettement pour la première, autant la seconde c'est impossible. Ou alors t'as trouvé le moyen de révolutionner cette science.
numeroVI
Signaler
numeroVI

numeroVI : Usul c'est pas prononcé sur la note de l'indépendance puisqu'il ne faisant pas partie de la rédaction il estimait ne pas être à même de le faire. Alors éviter de lui prêter des propos qu'il n'a pas tenu, ca me semble etre une bonne idée.


:D

Comme tu m'as collé le doute (j'avais pris soin de préciser "si je me souviens bien"), je viens de réécouter le truc et je le cite donc mot pour mot :

"Je ne fais pas partie de la rédaction à proprement parler, donc j'ai 5/5, haut la main".

Ce serait peut être une bonne idée en effet de vérifier avant d'écrire.

A noter que je suis parfaitement d'accord avec Usul pour considérer qu'on peut se donner 5/5, et ne le connaissant pas, je le crois sur parole sur le fait qu'il s'estime totalement indépendant.

Je réitère simplement l'argument de dire que la question me paraît sans intérêt et mal posée (sous forme d'une note...). En revanche, le débat de savoir si cette indépendance affichée (qu'à mon sens on ne peut ressentir comme un tout ou rien) est réelle ou non.
Warpaint
Signaler
Warpaint
PetitVer : sans compter que prêter une oreille à une critique argumentée et fondée ne peut que faire grandir.
PetitVer
Signaler
PetitVer

A refuser d'entendre les critiques ca va finir dans le mur.


Surtout, j'ai envie de dire que rester à l'écoute des critiques négatives (mais bien argumentées évidemment) sans les rejeter en bloc est un signe d'humilité et d'intelligence...

Pour tout le reste de ton message :japh: :thumbup:
Warpaint
Signaler
Warpaint
numeroVI : Usul c'est pas prononcé sur la note de l'indépendance puisqu'il ne faisant pas partie de la rédaction il estimait ne pas être à même de le faire. Alors éviter de lui prêter des propos qu'il n'a pas tenu, ca me semble etre une bonne idée.


JulienC : Ton discours est totalement foireux. Il existe pas une seule forme de pression possible. Mais de multiples ayant plus ou moins d'incidence sur le comportement que tu adoptes. Et la pression n'a même pas besoin d'être explicite pour qu'elle existe.

J'imagine, vu tout le battage fait sur l'interdiction de mentionner un fameux bloqueur de pub, que votre principale source de revenu c'est la publicité. Et comme le jeux vidéo, à part des boites du secteur, personne n'y met d'argent vous êtes pas prêt de vous émanciper des revenus des éditeurs.
Par conséquent prétendre à une indépendance parfaite à ce niveau c'est intellectuellement critiquable.

On peut parler des tests dans les hôtels. Nier que tu vas prendre plus de plaisir à tester un jeu en exclusivité en étant logé et nourri au frais de la princesse et que ce confort va biaiser ta perception du titre c'est malhonnête. Et prétendre le contraire c'est au mieux être ignorant. A moins que vous ayez trouvé une super solution pour ne pas subir les pressions de l'environnement. Et à ce niveau y'en a tellement, de toutes sortes, qui agissent à différents degré qu'au final prétendre la perfection en s'attribuant la note maximale est d'une hypocrisie invraisemblable.

Le jour où le site tirera la principale substance de ses revenus sans avoir à quémander au près des lecteurs ou au près des régies pub, où vous testerez les jeux que vous achetez avec vos propres deniers, quand vous cesserez de fricoter avec le petit monde des éditeurs (et tout ca sera déjà pas mal) vous pourrez enfin avoir la prétention de vous attribuer une note se rapprochant de 5.

La notion d'indépendance n'est pas une notion binaire, c'est pas tout noir ou tout blanc.

Je sais que trop argumenter c'est jamais bon dans le coin, mais je me permet quand même de t'inviter à te renseigner sur le concept d'indépendance. C'est pas parce que t'envois chier tes parents en les traitant de con quand ils te font chier que tu peux prétendre être indépendant. Tant qu'ils te filent de l'argent de poche et qu'ils lavent ton linge c'est eux qui tiennent la laisse.

Donc s'attribuer 3.5 ou 4 en note d'indépendance c'est faire preuve d'objectivité, de réalisme, d'intégrité morale et de modestie. Bref un peu ce qu'on attend d'un critique de jeu vidéo, qu'il ait ou non sa carte de presse.

A refuser d'entendre les critiques ca va finir dans le mur.
sorento
Signaler
sorento

Et pourtant, nous autres membres de la plèbe, nous subissons également des influences. Si ce n'était pas le cas, les annonceurs et autres publicitaires seraient au chômage ;)

Je pense même qu'on peut dire qu'on subit l'influence de notre entourage direct (les amis, la famille, etc...)

Ne serait-ce que quand tu échanges sur le forum à propos d'un film d'un livre ou d'un jeu, tu es susceptible de subir l'influence des autres intervenants.

A mon avis personne, absolument personne, n'est libre de toute influence. Le truc c'est qu'une influence n'est pas forcément quelque chose de conscient : quelqu'un peut très bien t'influencer sans que ce soit le fruit d'une démarche volontaire de sa part.


Oui la je sui d'accord nous sommes tous sous influence de toute façon avec le 5/5 c'est imposible ou alors faut nous enfermer sans pub dans un bunker.(pauvre marketeux au chômage)

même si j'essaiye de ne pas être influencé c'est devenu tellement bien foutu que je m'en rend pas compte. jJimagine pas en plus pour ceux qui ont un certain pouvoir comme la presse ou les politiques.

C'est fini le temps du pot de vin a coup de million...dommage car c'était facile a reperer.

Donc si on doit râler encore une fois c'est pas co ntre julien c en fait il est aussi victime que nous mais contre le systeme editeur/presse/pub/pouvoir

Par exemple je trouve qu'un comme site gk aura pu pouvoir mal noter heavy rain sans devoir subir de blacklistage.

Abus de pouvoir de sony et me^me gk n'a fait que subir le backlistage comme un enfant qu'on puni ....mais hélas l'émision a mis en evidence que la presse cherche plus a se bouffer elle meme qu'a s'unir sur les abus de cause NDA parfois abusive par exemple.
GAZTRO
Signaler
GAZTRO

Le concept de donner une note à son indépendance est ridicule à mon sens.
Tu es soit éditorialement indépendant, soit tu ne l'es pas. Soit tu cèdes aux pressions, soit tu ne cèdes pas.

En résumé, soit tu as 0... soit 5.

Ca veut dire quoi avoir 3,5 d'indépendance ? Que parfois tu es indépendant, mais que parfois tu cèdes ?
Gameblog n'ayant JAMAIS cédé à aucune pression des éditeurs, oui, si je dois mettre une note, je peux difficilement faire autrement que donner 5/5.


Déjà, il faudrait qu'on sache si tu parles en ton nom ou au nom de Gameblog, ce qui pour moi n'est pas très clair.
Tu dis que toi, JulienC, tu bosses pour des éditeurs en présentant leurs jeux (sous réserve qu'ils te plaisent, d'après ce que j'ai compris) : on ne peut pas parler d'indépendance là quand même, et même si tu refuses de promouvoir des jeux que tu cautionne pas, il me semble que ce métier là ne peut pas être qualifié "indépendant" rédactionnellement parlant. Donc pas 5/5.

Bon et pour Gameblog, ça me parait relativement plus compliqué, et effectivement, tout n'est pas noir ou blanc, je pense au contraire que le but de la question sur la note d'indépendance est interessante: vous vivez grace à la pub et aux éditeurs (et un peu les premiums, quel pourcentage dans le budget, ça, je le sais pas). Vous avez une ligne éditoriale à vous, mais vous avez aussi des évènements à couvrir, des déplacements... Qu'est ce qui est à vos frais dans tout ça? Quelle votre critère de choix pour couvrir un évènement ou pas ?
Si on ne vous invite pas à une préview d'un gros titre, pourrez-vous faire autrement que de ne pas faire la preview ?
Je pose les questions, honnetement je ne sais pas comment ça se passe, mais il me semble que c'était en partie le sujet du débat...
Interessant, en tous cas, et courageux quand même de ta part d'y être allé.
PetitVer
Signaler
PetitVer
Et pourtant, nous autres membres de la plèbe, nous subissons également des influences. Si ce n'était pas le cas, les annonceurs et autres publicitaires seraient au chômage ;)

Je pense même qu'on peut dire qu'on subit l'influence de notre entourage direct (les amis, la famille, etc...)

Ne serait-ce que quand tu échanges sur le forum à propos d'un film d'un livre ou d'un jeu, tu es susceptible de subir l'influence des autres intervenants.

A mon avis personne, absolument personne, n'est libre de toute influence. Le truc c'est qu'une influence n'est pas forcément quelque chose de conscient : quelqu'un peut très bien t'influencer sans que ce soit le fruit d'une démarche volontaire de sa part.
sorento
Signaler
sorento

Ben si évidemment tout n'est pas blanc ou noir, je vois mal comment on pourrait être un peu sous influence, mais pas trop... Comme l'a dit Julien, il me semble que c'est tout ou rien en la matière.



Là en revanche, je suis bien d'accord !


C'est fini l'epoque du gros chèque et des des menaces claires, enfin quoi que il y a encore cette menace des blacklistage.

Enfin si mode raleur on parce que je suis de mauvaise humeur, la presse de jeu vidéo a beaucpuo trop d'avantage par rapport a un gamer moyen .

-Il ont leur jeux gratos et avant nous
-Il ont pu avoir des jeux en version alpha ou beta avec leur preview et peuvent eviter une dauble. plus facilement que nous.
-Convention E3 exclusif poru eux
-la kit presse fourni avec le jeu a une sacré valeur (edition collectior) + cadeau genre doritos
-soirée presse (ex soirée au pgw)+chez le dev (ok il doivent payer le voyage mais bon
-Peuvent rencontrer les créateur des jeux et parfois nouer des amitié avec eux *c'est humain la je reproche rien*
-reconnaissance presse pour les impôts
-Peuvent exercer une activité en parralèles, la il serait inconcevable pour un journaliste de cinéma de bosser pour une major du cinéma, dans le jeu vidéo on s'en fou.
-les news? tu parle on leur donne sur un plateau d'argent avec des agence de presse. comme un equivalent de l'afp pour les infos de tf1.

5/5? en indépendance c'est imposible , moi je refuserai de me donner une note tout simplement, car je ne suis pas 100% d'être objectif et indépendant même dans le fait de me donner la note.

Quand la presse reconnaitra qu'elle ne fait que servir le systeme en donner des 18/20 au AAA bien markété ...c'est pas les bonen note des jeux indé qui vont me faire changer d'avis.

Il aurai fallu oser et donner une mauvais a RE6 a la hauteur de la deception (cf dernier podcast)
Dragonman
Signaler
Dragonman
J'ai visionné la fameuse émission pour trouver le sommeil... raté, j'ai trouvé l'émission intéressante sur bien des aspects...

On peut parler de manipulations ou autres, toujours est il que clairement, le show s'est rapidement tourné vers un procès déguisé de "Gameblog" et/ou l'ami Julien...

Bizarre d'ailleurs que les autres sites n'aient pas été autant décrypté...

Concernant les points de débats majeurs la question sur l'indépendance n'a simplement pas été comprise de la même façon... Julien et Usul parle de leur indépendance éditoriale, les autres ont développé l'idée d'indépendance au sens global et donc financier...

Pour ce qui concerne les influences subies... ne soyons pas dupes, les accointances, les connaissances, la poiltique et le fait de se vendre font partie intégrante d'un métier (je bosse dans un webzine musical métal et dans le monde de la recherche... c'est pareil, la même chose dans les 2 univers ! :D), tout comme le fait d'être multicasquette, (faut bien gagner sa croute), en perd t'on pour autant son sens critique?. Dans les raitement de l'information, Gameblog me satisfait, on trouve de tout (et n'importe quoi) reste juste à nous, lecteurs, de trier.

Julien cristallise "l'agacement" autour de sa personne, il en faut parfois des gens comme ça, à tort ou a raison? chacun se fera son opinion... moi je me retrouve dans ce site, et je me retrouve notamment plus en un Julien, qu'en un Gael de Gamekult... les images parlent d'elles même, d'un côté on a un type qui vibre, tout feu tout flamme, qui vit ce qu'il raconte, il suffit de regarder ses expressions... et de l'autre, un chroniqueur "consensuel", qui ne dit pas un mot plus fort qu'un autre, bref un discours aseptisé de "journaliste" (peut être l'effet de la carte presse... :D)

Faut il pour autant être en accord avec les agressions de Julien à l'encontre de Gamekult? ça m'a paru le côté le plus provoc', facile et déplacé de l'émission, car trop récurrent... et a finalement un peu pourri le débat! mais on peut mettre cela sur l'aspect défensif dans lequel notre ménestrel s'est placé!

Tout autre chose, pour être un fervent lecteur de Canard PC, le ton de Gameblog est vraiment proche, plus potache certes... je pense que le rédac' chef a fait un mélange des genres en disant que le ton de Canard PC n'avait rien a voir avec celui de Gameblog... les infos sont traités différemment (papier vs internet qui prime sur la news sensationnelle), mais l'esprit est le même celui que je retrouve aussi dans Mad movies par exemple...

Enfin force est de constater que Daniel Schneidermann est juste un grand meneur d'interrogatoires, j'adorais l'émission sur France 5, je la regarde moins depuis que c'est sur le net, mais même s'il ne connaît pas le domaine, il pose la question gênante en rebondissant au quart de tour face aux déclarations des invités (sans cibler Julien plus qu'un autre m'a t'il semblé...)!

Gameblog, Julien, continuez ainsi en privilégiant la passion au "professionalisme", c'est comme ça qu'on vous aime depuis Joypad!
numeroVI
Signaler
numeroVI
Euh, moi pauvre modérateur, je fais partie du petit peuple, et je ne subit aucune pression, mon avis n'intéressant personne, à raison ! :D

Après pour eux, tu as raison sur le fond, mais je pense que les mecs de GB (et d'ailleurs) font leur boulot dans une manière qu'ils estiment déliée de toute pression ou influence. Je les vois mal accepter une influence diffuse ou plus subtile. ça me paraît donc normal qu'ils estiment être indépendants à 5/5.

Après, savoir si c'est à raison ou non, c'est une autre question.

Le Célesto-Blog de Julien Chièze

Par Julien Chièze Blog créé le 11/12/09 Mis à jour le 27/02/17 à 15h53

Ajouter aux favoris

Édito

Bienvenue dans mon univers célesto-cosmique. Bon voyage au gré de pépites
d'ici et d'ailleurs.

 

Auteur du Coffret AHL disponible aux éditions Pix'n Love.

Archives

Favoris