1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    eFootball : Konami annonce le successeur de PES, une simulation free-to-play

eFootball : Konami annonce le successeur de PES, une simulation free-to-play

Par Gianni Molinaro - publié le
×

Après la version d'essai parue il y a quelques semaines pour tester les infrastructures, le football made in Konami a décidé d'entrer de mettre un pied dans nouvelle génération avec une surprise : une nouvelle identité. Entre autres.


À voir aussi : eFootball PES : Neymar Jr. devient ambassadeur de la série, sur la jaquette de PES 2022 ?


Konami a annoncé ce mercredi 21 juillet que son prochain jeu de football prévu pour cet automne s'intitulera sobrement eFootball. Un nouveau nom. Une nouvelle marque pour cette série baptisée Winning Eleven au Japon, connue chez nous d'abord comme International Superstar Soccer Pro puis Pro Evolution Soccer, soit PES, qui avait mué en eFootball PES.

Libero Grande

Comme annoncé il y a quelques mois, cette simulation de ballon rond tournera sous Unreal Engine. Mais contrairement à ce que l'on imaginait, ce n'est pas uniquement pour la nouvelle génération de consoles que ce transfert a été opéré. En réalité, eFootball sera disponible aussi bien sur PS5, Xbox Series X|S et PC que sur PS4 et Xbox One... sans oublier les versions iOS et Android qui paraîtront peu après. Et la Switch ? Rien à l'horizon. 

Le nouvelle ère, c'est aussi l'ouverture. Comme le laissaient entendre les rumeurs, eFootball sera free-to-play et proposé uniquement en téléchargement, avec dans l'idée de procéder à des mises à jour régulières plutôt qu'à des sorties annuelles. Un jeu service, en somme. Qui dit gratuit dit contenu réduit. Mais il sera amené à croître avec le temps, comme l'indique la feuille de route partagée par l'éditeur japonais (voir notre galerie ci-dessous). "Certains modes de jeu seront vendu sous le forme de DLC optionnels", nous dit-on, histoire de faire en fonction de ses envies.

Au lancement, seront proposés des matchs en local avec le FC Barcelone, le Bayern Munich, la Juventus Turin, Manchester United, Arsenal, les Corinthians, River Plate, Sao Paulo et Flamengo, et il sera possible d'effectuer des rencontres cross-génération.

Plus tard durant l'automne, seront déployés :

  • Matchmaking cross-platform entre consoles et PC (par exemple PlayStation®5 vs. Xbox Series X|S, PlayStation®5 vs. PC Steam®...)
  • Un mode Construction d'équipe (nom à confirmer) qui permet de construire sa propre équipe en faisant l'acquisition de joueurs
  • Un mode Ligues en ligne (nom à confirmer) pour faire jouer son équipe dans une ligue compétitive mondiale
  • Un système de « Match Pass » pour gagner des objets et des joueurs en jouant à eFootball™

Et quand viendra l'hiver, on pourra compter que la compatibilité des manettes pour mobiles, au matchmaking cross-platform intégral, tandis que les tournois eSport professionnels se lanceront.

Et sur le terrain ?

Vous vous en doutez, Konami, qui s'exprime par la voix du producteur Seitaro Kimura, promet beaucoup avec ce titre :

En prenant pour base les solides fondations de l'Unreal Engine, qui nous a permis de retravailler en profondeur les expressions des joueurs, nous avons effectué des modifications afin de créer un nouveau moteur de jeu de football qui alimentera eFootball pour les années à venir. Grâce à la puissance de la nouvelle génération de consoles et en travaillant étroitement avec des footballeurs d'élite, eFootball offrira notre gameplay le plus précis et réaliste à ce jour. Nous le détaillerons le mois prochain, alors restez à l'écoute !

 La coutume depuis près de 20 ans, c'est de citer une technologie ou une fonctionnalité à consonnance anglaise, qui permet de savoir que, waouh, là, c'est du sérieux. On n'y échappe pas : bienvenue au Motion Matching qui selon le communiqué "convertit la large variété de mouvements exécutés par les joueurs sur le terrain en une série d'animations, sélectionnant la plus appropriée en temps réel". Avec quatre fois plus de mouvements qu'auparavant, on a déjà envie de s'y frotter.

Enfin, comme le montre la bande-annonce d'eFootball, les développeurs ont pu s'appuyer sur l'expérience de joueurs dont les performances et les palmarès n'ont pas besoin d'être énumérés : Andrés Iniesta et Gerard Piqué, légendes de la Roja et du Barça sont conseillers officiels, chacun pour . Et pour les ambassadeurs, Messi et Neymar ? Oui, mais ce n'est qu'un début. D'autres informations arriveront en temps voulu. Le mois prochain nous dit-on. D'ici là, on peut espérer que d'autres surprises nous parviendront.

Galerie photo eFootball - 1 image (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

15 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (15)